Mircroscope de centrage MARCEL AUBERT

DT-R
DT-R
Apprenti
Bonjour à tous,

J'ai fait acquisition d'un microscope de centrage Marcel Aubert il y a peu. Il est venu sans bloc de référence.

J'aimerai me fabriquer ce bloc permettant de vérifier la dérive eventuelle du reticule et de l'optique. Pour cela je pense réaliser un petit bloc avec 2 trous à fond plat parfaitement concentriques et de profondeur 2 et 4mm pour faciliter la lecture sans toucher à la focale.

Voici les spec du microscope:

-focale 20.
-grossissement 20.
-12 cercles pas de 0.3 au rayon premier diamètre 0.6 a 7.2

Les diamètres du réticule sont les suivants du coup:

0.6 / 1.2 / 1.8 / 2.4 / 3.0 / 3.6 / 4.2 / 4.8 / 5.4 / 6.0 / 6.6 / 7.2, exprimés en mm.

J'ai donc un match avec une fraise de 3 et 6mm pour éviter les 1/10.

Mes questions sont les suivantes:

-vaut il mieux avoir 2 jeux de troux à fond plat avec des diamètres differents pour affiner la mesure et moyenner la derive?
-est-ill est plus simple de faire un trou à fond plat et un pointage au foret à pointer afin de conserver le point de centre?
-pour eviter le bruit de fond sur la lecture des cercles du réticule et l'alignement avec les perçages, je pense réctifier après usinage, est ce nécessaire?
-y a t il une formule simple permettant de lier diamètre des cercles du réticule, grossissement et profondeur focale ou meme une résolution grpahique?

Les photos pour que ce soit plus parlant.

D'avance merci pour les conseils/avis.

Cdlt.

Damien.

CENTREUR OPTIQUE.jpg


BLOC DE REFERENCE.jpg


MICRO.jpg
 
G
gaston48
Compagnon
Bonjour,
Tu as toute sorte de distorsions géométrique qui fausse la mesure faite à partir d'un réticule et du champ
observé (comme la courbure de champ ) tu ne dois pas avoir d'astigmatisme, donc une mesure avec 2
points diamétralement opposés devrait être fiable
Le plus simple est de calibré chaque cercle en observant les touches d'un palmer ou d'un bon PAC au bon écartement
C'est un peu l'équivalent d'un réticule en croix monté cette foi sur un chariot micrométrique intégré à l'oculaire
Concernant la profondeur de champ, plus elle est grande, plus elle fausse la mesure, car tu n'es pas en montage
télécentrique, donc il faut soigner la mise au point pour être reproductible.
Au niveau de l'oculaire, à ta vue (avec ou sans lunette de correction) tu dois régler définitivement la parfaite
mise au point du réticule et le bloquer. La mise au point sur la pièce sera faite en éloignant plus ou moins
l'objectif de celle-ci (le Z de la broche ou table) et à fin tu fais l'étalonnage des cercles
 
Dernière édition:
DT-R
DT-R
Apprenti
Bonjour Gaston,

Merci pour le retour. Je comprends que le bloc de référence n'est pas utile en réalité avec la procédure que vous décrivez.

Je ferais cela au palmer.

Cdlt.

Damien.
 
G
gaston48
Compagnon
Ce serait sans doutes plus pratique en production, pour équiper plusieurs poste.
Normalement si la mise au point sur la pièce est bien faite c'est reproductible.
ce qui détermine le réglage de l'étalonnage, c'est la position du réticule par rapport à l'objectif.
Si tu dévisses complétement ton oculaire, tu dois voir le réticule assemblé sur une
monture vissée réglable mais certainement scellée avec du verni par le constructeur.

edit : la monture du réticule est peut être la deuxième bague noire solidaire du corps, avec une vis
de blocage ...
 

Sujets similaires

D
Réponses
27
Affichages
681
D
Einzylinder
Réponses
5
Affichages
959
Dombes69
D
pierremertus
Réponses
23
Affichages
1 358
pierremertus
pierremertus
chabercha
Réponses
41
Affichages
4 695
chabercha
chabercha
T
Réponses
17
Affichages
3 959
toffer81
T
E
Réponses
10
Affichages
1 878
Le débutant
Le débutant
H
Réponses
0
Affichages
1 238
helvetdulac
H
Haut