Matériaux isolation d'un four/forge (pas trop cher)

hanoo
Apprenti
31 Janvier 2016
54
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour tt le monde !
Je cherche a construire un four / forge dans un bidon (type bidon d'huile) ou une bouteille de propane et qui carburera au propane.
Le bestiau pourra être à l'horizontal (forge) ou a la verticale (fonderie) un peu comme ça: Pour ce qui est de la température, j'aimerais pouvoir y fondre de l'alu et du cuivre.
Voila les différentes isolations que j'envisage:

  1. silicate de sodium + perlite
  2. ciment réfractaire (haute température) acheté
  3. ciment réfractaire (haute température) maison
  4. briques réfractaires JM26 (Il faudrait les sceller avec 1 ou 2 ou 3)
  5. fibre céramique (dans ce cas il faudrait ajouter avec 1 ou 2 ou 3 pour pas avaler la fibre)
J'ai vu que les américains utilisent pas mal le 1 pour la fonderie mais pas pour la forge et je ne sais pas du tout ce que ca donne dans le temps et si c'est solide ?

Pour les 2, 4 et 5 c'est cher, mon budjet est serre mais si ca dure 10 fois plus longtemps il vaut parfois payer un peu plus au début pour éconimiser après...

Pour le 3 alors la... j'ai trouvé dans ce forum et ailleurs 100000000 recettes et tout le monde a la meilleure :) alors bon...

Une idée sur la meilleure combinaison, niveau rendement, solidité (durabilité) et prix.
Enfin voila je sollicite vos avis éclairés parce que la ça fait 3 jours que je cherche et plus ca va plus je commence a être perdu !

Merci
 
JC10
Apprenti
22 Avril 2017
191
Aube
Hello,

j'ai étudié la question aussi il y a quelque temps. Ci-dessous la recette souvent observée mais rarement expliquée.

Il y a la "couche" réfractaire qui isole aussi mais dont la fonction principale est réfractaire et de résister aux affres du temps et aux possibles chocs lors de la manipulation du creuset. Pour moi, le béton réfractaire est le mieux.

Il y a la ou les "couches" isolations, importantes pour la rapidité de la montée en température, la température maximale atteignable et la dépense énergétique, qui peuvent être de plusieurs natures, comme composé perlite ou fibres céramiques. Et ce en fonction de la performance de chaque isolant par rapport à leur meilleur température d'exposition. Pour moi, ce serait de la fibre céramique.

Un bon lien que tu connais sûrement qui applique cette recette : http://myfordboy.blogspot.com/p/development-and-construction-of-my-oil.html
 
Dernière édition:
Mickao
Apprenti
29 Octobre 2015
89
Les monts du lyonnais
Bonjour,

J'ai construit il y à déjà quelque temps une petite forge à gaz avec des briques JM28 scelle au backlite pour le foyer, une brique refractaire "dure" pour la sol, et j'ai rajouter une enveloppe en syporex pour isolé un peu mieux. çà fonctionne pas mal, et pour l'instant bonne tenue dans le temps. Après je ne fais pas de fonderie juste de la forge traditionnel.

J'ai trouver une mine d'information sur le forum Forgefr.....
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
du bon beton refractaire est resistant a la haute temperature mais pas isolant thermique , de même pour les brique , des bonne brique refractaire sont même encore plus conductrice de chaleur que des brique ordinaire

mais pour un four a gaz la qualité de l'isolation n'a pas beaucoup d'importance : la principale perte de chaleur est due au debit du bruleur qui ventile le foyer et fait sortir beaucoup de la chaleur par la cheminé

a mon avis les isolant moderne ne sont utile que pour les fours electrique qui sont completement fermé

recette classique de beton refractaire : ciment alumineux fondu et brique concassé pour servir de sable ... avec du sable de silice et du ciment alumineux la resistance en temperature n'est pas bonne ... il faut vraiment de la brique concassé pour profiter de la qualité du ciment alumineux

pour améliorer le rendement d'un four a flamme , il faudrait mettre un echangeur qui recupère la chaleur de la fumé pour chauffer l'air d'admission ... avec un tel echangeur il deviendrait utile de penser a une isolation thermique du foyer , comme avec un four electrique
 
Fred69
Compagnon
2 Décembre 2008
4 114
F-69 sud-ouest Lyon
bonne brique refractaire sont même encore plus conductrice de chaleur que des brique ordinaire
A mon avis c'est faux, il suffit d'en regarder une de près pour voir qu'elles sont pleines d'alvéoles peu conductrices de la chaleur, du moins pour la JM26.
pour améliorer le rendement ...
Je ne sais pas si ça vaut la peine pour fondre de l'alu ou du cuivre.
 
Dernière édition:
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
il ne faut pas confondre brique refractaire et brique isolante ... le but des brique refractaire est de rester solide a haute temperature pour faire des grand four qui ne s’effondrent pas : ça fait des brique très lourde et pas isolante

je n'ai pas dit qu'un échangeur pour économiser la chaleur perdu dans la fumé était rentable , j'ai dit que la perte par la fumé était la principale perte d'un four a flamme simple , et que chercher une matière isolante pour le four est inutile puisque la principale perte est par la fumé et non pas par les paroi du four
 
hanoo
Apprenti
31 Janvier 2016
54
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci pour toutes vos réponses !

Fred, effectivement pour la solution briques JM26, tes schémas illustrent parfaitement ce que j'avais en tête :) le souci c'est que mine de rien c'est p'tites briques coûtent chère. Si j'ai bien compris tu me dis qu'aux ciments il faudrait rajouter l'agrégat ? De la perlite ou de la pouzzolane c'est ça ?

Moissan, ta recette de béton réfractaire donne quoi dans le temps ? Tu l'as monté a quelles températures, ca craquelle pas au séchage ? Tu utilise quoi comme brique concassée ?
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
la perlite est un truc leger et isolant thermique , mais avec une temperature maximum un peu limité ... même melangé a du ciment alumineux ça fait un truc qui se degrade au point le plus chaud de la flamme

la pouzolane est de l'argile cuite naturellement par un volcan ... c'est en general de l'argile assez pure pour faire du bon beton refractaire

pour faire du beton refractaire plus l'argile est pure plus ça resiste a une temperature elevé

inverssement les fabricant de tuile ou de brique de construction ajoutent du calcaire a leur argile pour que ça cuise a plus basse temperature ... et ça fait des tuile ou des brique qui fondent a une temperature assez minable : il ne faut surtout pas concasser des briques ordinaire ou des tuile pour faire du beton refractaire
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
la puissance d'un desherbeur thermique me parait trop faible

on peut augmenter la puissance en augmentant le diametre du gicleur , mais le desherbeur va il supporter d'etre monté dans un four ?

un bruleur c'est simple et il vaut mieux le construire avec des materiaux solide , car la chaleur du foyer remonte dans le bruleur

il est assez compliqué de mettre a point un bon bruleur avec tirage uniquement par le jet de gaz : il est beaucoup plus simple de faire le debit d'air par un ventilateur electrique , et le debit de gaz par un robinet de reglage ... on peut modifier la puissance comme on veut ... on peu modifier la richesse comme on veut pour faire une flamme oxydante ou pas : visible a la couleur de la flamme

beaucoup de gros chalumeau a gaz on un probleme de feu qui remonte dans le chalumeau quand on les place dans un four ... avec une ventilation electrique le probleme se pose moins car on a une vitesse d'air plus grande et le feu ne peut pas remonter
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut