Maquette du bateau « Le Sinagot - Les trois frères »

  • Auteur de la discussion gphilips
  • Date de début
G

gphilips

Ouvrier
Bonjour chers collègues, pour terminer cette année 2022, je vous propose de vous présenter la maquette de bateau que j’ai commencé à réaliser puisque j’ai découvert qu’il existait une rubrique « Modélisme » sur le forum.

Le Sinagot « Les trois frères » est un bateau de pêche d’une douzaine de mètres construit en 1943 et basé sur le modèle emblématique du golfe du Morbihan à deux mâts.
Cette maquette à l’échelle 1:20 est mon premier voilier radio-commandé car je n’ai construit jusqu’ici que plusieurs bateaux à moteur et une maquette statique du langoustier breton du début du 20ème siècle « Le Camaret ».
Pour le Sinagot, j’ai décidé de modéliser la coque sur Fusion 360 afin de vérifier l’implantation des composants dont certains seront réalisés en impression 3d.

Contrairement au vrai bateau qui est mû par un gréement deux voiles au tiers , j’ai décidé d’ajouter un petit moteur d’appoint ainsi qu’une petite quille lestée pour éviter à la maquette de chavirer en cas de coup de vent.

Voici les principales fonctionnalités prévues pour cette maquette :
- le moteur brushless triphasé avec son ESC (contrôleur de vitesse électronique). C’est un moteur alimenté sous 7,4 volts et utilisé couramment sur les petits drones.
- le safran commandé par un micro servo avec sa tringlerie en fibre de carbone diam 1mm.
- un micro-treuil 25 rpm qui permettra de border ou de choquer les deux voiles avec détection des fins de course par micro-switchs.
- deux micro-treuils 20 rpm double effet pour hisser ou affaler chaque voile avec détection des fins de courses par ILS (Interrupteurs à Lame Souple) noyés dans les mâts et aimants néodymes dans les bômes supérieures.
- un feu de signalisation en haut du mât central et deux feux de signalisation babord / tribord sur le mât de misaine. Ces feux seront vraisemblablement réalisés en cuivre ou en laiton au tour et à la fraiseuse comme ceux de mon Camaret.
Je joins à ce post quelques photos du Sinagot « Les trois frères » qui a été remis en état par l’association « Les amis du Sinagot » et navigue toujours. Je joindrai également quelques photos pour présenter l’état d’avancement de ma maquette.

Je vous souhaite une bonne fin d’année 2022 et à très bientôt pour la suite des aventures, Gilles.
 
Dernière édition:
G

gphilips

Ouvrier
Voici quelques photos du vrai Sinagot « Les trois frères »

89349BF7-33E2-4AC6-BA7C-6A8B27E0CC65.jpeg


0C617A53-09C4-42D9-9F66-47D9BAEE012C.jpeg


184C6FB3-165C-464E-A565-E464DDAB26EC.jpeg
 
G

gphilips

Ouvrier
Oui, une fois toutes les découpes réalisées dans les couples pour passer toute la tripaille, je colle et je pourrai attaquer le bordage de la coque
 
J

Jmr06

Compagnon
Bonsoir.
Je vais suivre, j'ai toujours aimé ce type de bateau, surtout à cause du gréement que je trouve très élégant.
Très jeune, j'ai navigué une fois sur un sinagot converti en croisière. Je ne souviens de la barre franche, elle m'entraînait sur le banc car j'étais trop léger et la mer trop forte.
Bon réveillon à tous.
 
G

gphilips

Ouvrier
Hello @M.Dufilet, je te souhaite une bonne et heureuse année 2023 ainsi qu’à tous les collègues du forum.
Ta maquette est superbe, je vois que le Sinagot a des amateurs :smt038
Personnellement, je trouve que c’est modèle très intéressant de par la forme de sa coque et son gréement assez atypiques. Et puis c’est une embarcation mythique chargée d’histoire de la Bretagne.
 
M

M.Dufilet

Compagnon
Merci les gars, j'habite pas loin de Séné pays qui a donné son nom au sinagot dans les années 20, 30 il y avait des dizaines de ces bateaux qui pêchaient et draguaient les huitres dans le golfe du Morbihan, on peut encore en voir a Port Anna qui est le port de séné mais il me semble que les Trois Frères est le seul d'époque les autres sont des reconstructions Fin du hs
 
G

gphilips

Ouvrier
Cher collègues, je profite de ce post sur l’état d’avancement de ma maquette pour vous souhaiter une belle année 2023 sans problèmes de santé et avec de jolis projets en perspective.
Donc ma maquette avance, pas à la vitesse que je souhaiterais mais la forme de la coque se précise. C’est ma première maquette de petit bateau (600mm) pointu à la proue et à la poupe, je dois dire que ça complique un peu la pose des lisses pour éviter d’en casser ou d’avoir à les torsader plus que de raison.
J’en profite pour valider et affiner l’implantation des composants que j’avais élaborée sur ordinateur et les prévisions s’avèrent tout à fait raisonnables. Du coup, je vais continuer la coque dans cette direction.

9943C17A-811D-4798-9729-25ABA0D9B580.jpeg


CC315466-A91B-4F8B-9C1D-2383ABA2AC99.jpeg


EB791B5E-5716-4210-84C5-7765037C9357.jpeg


2F00951B-8CDA-4928-8495-0E2C661FF5C5.jpeg


C5C6A19B-75B4-4B49-BD6A-CE24D7960571.jpeg


FA3A9C55-B703-4255-981D-CDE99E26D7FD.jpeg


12128475-7A7A-4810-9994-18E4AE4C7E4F.jpeg


54820D0E-BFAF-4D62-9215-EAC853518E4C.jpeg
 
M

M.Dufilet

Compagnon
Salut
Tu fabriques toutes les pièces ou c'est une boite a monter ? pour border la coque c'est vrai que c'est plutot coton, il faut faire tremper les bordés dans l'eau chaude et obligatoirement les "brocheter" (les éffiler) pour ne pas avoir des désagréments comme il y en a sur le bas de l'étrave de ta maquette
 
Dernière édition par un modérateur:
G

gphilips

Ouvrier
Bonjour @M.Dufilet, oui c’est un kit que j’avais depuis plusieurs années et que mon fils avait trouvé à peine déballé sur une poubelle dans le local de son immeuble. Par contre, ce kit n’est pas du tout de la même qualité que celui du langoustier « Le Camaret » de la marque Constructo que j’ai construit avant. Les pièces sont très rudimentaires, le bois de piètre qualité et il n’était pas du tout prévu pour mettre une radio-commande et un moteur. Du coup, à part les couples et l’étrave, je refait beaucoup de pièces, soit usinées ou imprimées en PLA.
 
Dernière édition:
M

M.Dufilet

Compagnon
J'avais posté un message mais il a disparu, c'est vrai qu'il y a des fabricants a éviter, pour ma part je n'en ai jamais acheté fabriquais toutes les pièces, en ce qui concerne la coque c'est vrai que c'est plutot sport, il faut absolument tremper les bordé dans de l'eau chaude et les "brocheter" cad les effiler pour leurs faire prendre leur forme et leur place ça évitera la mésaventure que tu as en bas de l'étrave la partie la plus difficile a faire sur un tel voilier

7
0
 
M

moufy55

Modérateur
@M.Dufilet Votre message n’a pas disparu, vous l’aviez supprimé.
C’est rétabli pour la compréhension du sujet.
Bonne journée,
 
G

gphilips

Ouvrier
il faut absolument tremper les bordé dans de l'eau chaude et les "brocheter" cad les effiler pour leurs faire prendre leur forme et leur place ça évitera la mésaventure que tu as en bas de l'étrave la partie la plus difficile a faire sur un tel voilier
Merci du conseil, tu as tout à fait raison, je procède comme cela désormais. Pour les lisses déjà posées, heureusement qu’il existe de la pâte à bois :lol: vu que la coque sera poncée et peinte, ça ne devrait pas poser de problème.
 
G

gphilips

Ouvrier
Un petit post sur l’état d’avancement de mon Sinagot. La coque est quasiment terminée avec sa quille et son lest en plomb moulé.
Les deux voiles ont été confectionnnées avec des laizes en forme de manière à obtenir le galbe nécessaire.
J’ai usiné les deux mâts à la fraiseuse pour réaliser une petite saignée de largeur 1mm pour encastrer les fils électriques et les capteurs magnétiques de fin de course pour les voiles de taillevent et de misaine.
Voici quelques photos et vidéos pour illustrer tout cela. A bientôt pour la suite des aventures ... prochaine étape : peinture et vernissage de la coque.


Fraise carbure de diamètre 1mm, passes de profondeur 0,5mm et avance de 50mm/minute afin d’éviter de casser la fraise...


Test du circuit électrique et du mini-treuil à friction du mât de misaine

496CDC6C-5D01-46D0-B997-E2F18DB8405F.jpeg


9A714443-7604-4A75-9F22-07163CD6C182.jpeg


EE5A7EBD-F5EE-4472-83E2-1A3A38829582.jpeg


5D5E6248-292D-4C87-8571-FA18F407C2A0.jpeg


E81E54A0-418D-4E10-8B41-1E7EF62EFA4F.png


B0506667-7201-4E58-A7A7-4822F13E11EB.png
 
Dernière édition:
G

gphilips

Ouvrier
Et voilà, le câblage électrique du Sinagot est presque terminé.
Reste le bornier de connexion à la batterie sous forme de circuit imprimé à réaliser car il n’y a pas moins de 6 composants à alimenter en 7,2 volts. Il va falloir pousser les cloisons pour tout faire rentrer dans le bateau :lol:

6EF41E09-8F15-438E-96EB-480775174C2D.jpeg
 
G

gphilips

Ouvrier
Mon Sinagot est quasiment terminé. Comme prévu, il a fallu composer avec la place disponible pour caser tous les composants :roll:
Aujourd’hui, première mise à l’eau pour tester sa flottabilité par rapport à son poids 1500 grammes, l’efficacité de son lest en plomb et la motorisation dans la baignoire :-D et oui, pourquoi pas.
Aucune fuite constatée, ouf :smt041 flottabilité très correcte et lest d’une bonne efficacité.

Je pense que ma prochaine maquette sera un Riva Aquarama de la marque Amati à l’échelle 1:10 ème équipé de deux moteurs brushless et d’une radio commande.
Cela fait déjà plusieurs années que je suis tenté par ce modèle.
Est-ce que quelqu’un connaît ce kit ? Quels types de moteurs pourraient convenir : j’ai repéré deux moteurs brushless à refroidissement liquide qui pourraient convenir à ce type de bateau mais la vitesse est de 3800kv pour 60000rpm. J’ai un peu peur que ce soit trop puissant.

E97F2DA4-97AC-4675-B19C-E51F1C2D1679.jpeg


2DC4C6DF-B4B9-4B63-AD0C-0AA8CD510335.jpeg


0DDBC90E-4664-4E3D-97C2-54E2AACA51ED.jpeg


9F35EBF1-8FDD-4C0C-93C6-D67D588FB4B6.jpeg


68288AE3-26CE-477A-8DAE-27A3A93B4B9F.jpeg
 
J

Jmr06

Compagnon
Il ne manque plus qu'une maquette du golf du Morbihan pour le mettre en valeur dans son élément :-D

Bravo et merci pour ce partage qui me rappelle bien des souvenirs ...
 
G

gphilips

Ouvrier
Bonjour @jungo1 et merci beaucoup pour ce lien. Son post sur le Riva est assez complet et me donne pas mal de tuyaux sur la phase de vernis pour laquelle je me pose pas mal de questions, n’étant pas un grand spécialiste.
Bonne journée, Gilles
 
Dernière édition:
G

gphilips

Ouvrier
Une petite vidéo de la première mise en l’eau de mon Sinagot dans un bassin.
Malheureusement, il y avait beaucoup trop de vent et les premiers essais ont dû principalement être effectués au moteur avec les deux voiles affalées car la première rafale un peu forte a fait gîter l’embarcation plus que de raison avec même un peu d’eau passant par dessus le plabord :lol:

Il reste donc un peu de mise au point à effectuer :
- je vais prévoir une prise de ris possible sur les deux voiles afin de pouvoir réduire leur surface pour ces conditions météos un peu incompatibles avec ce type d’embarcation.
- les accus Nimh ne conviennent pas au moteur brushless 930kv car la tension de 7,2 volts tombe rapidement moteur en charge à 100%, le régulateur de vitesse se met donc en défaut pour manque de tension et reboote. Il faudra donc que j’investisse dans des petits accus Lipo 2S avec un chargeur spécial pour ce type d’accus.
A part ces points de détail, je suis satisfait du comportement du bateau qui est très réactif et très sympathique au pilotage.

 
G

Gedeon Spilett

Compagnon
Il me semble que sans la bôme sur la bordure des voiles (comme sur l'original), la gite serait beaucoup moins prononcée avec le creux des voiles...
 
G

gphilips

Ouvrier
Bien sûr, ta remarque est très pertinente et c’est ce que j’avais idée de faire au départ. Malheureusement, les voiles ne se gonflaient pas correctement et battaient tout le temps donc grosse perte d’efficacité. J’ai même tenté d’augmenter le creux des laizes pour voir et c’était encore pire.
J’ai donc décidé d’ajouter des bômes très légères pour raidir le bas des voiles et permettre l’attache des écoutes au milieu. Vu leur poids d’environ 15 grammes, je ne suis pas certain qu’elles aient une grosse importance sur la gîte du bateau.
Il faut dire que le vent soufflait en rafales assez fortes et que ce type de gréement au tiers n’est pas vraiment l’idéal dans ce cas car la surface de voile est à peu près identique en haut qu’en bas.
Déjà, je vais trouver un système simple pour réduire la surface en haut en prenant du ris en bas, un peu comme sur le vrai Sinagot (voir photo)
Après on verra bien si c’est efficace ou pas.

9973BB87-B0B3-49A4-87CB-040830608796.jpeg
 
Dernière édition:
G

Gedeon Spilett

Compagnon
belle photo ! on voit bien que la gite est un problème avec ce bateau, surtout avec l'absence de pont; il faut de la toile pour la pêche au filet et au chalut ! pourquoi en serait-il autrement avec ton modèle navigant; il faudra attendre des journées plus calmes pour admirer ton oeuvre dans son élément !

mais il reste la marche à la godille pour les manoeuvres, que j'ai vue avec ce bateau...il faut un trou de godille, et l'aviron est un juste un peu plus grand, sinon c'est la remorque avec la plate!
 

Sujets similaires

A
Réponses
16
Affichages
1 231
superjeanmi
S
Merlo18
Réponses
31
Affichages
1 666
Merlo18
Merlo18
Miqs
Réponses
13
Affichages
2 531
Miqs
Miqs
B
Réponses
19
Affichages
1 828
boumboauto
B
C
Réponses
2
Affichages
4 699
CALCULATE
C
V
Réponses
3
Affichages
1 303
Valdus_H
V
R
Réponses
18
Affichages
1 652
kawah2
K
Haut