Machine à découper le feutre.

  • Auteur de la discussion PN21
  • Date de début
P
PN21
Nouveau
26 Avr 2009
9
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous.

Pour les besoins de mon hobby, je dois réaliser des pièces cylindriques en feutre.

Le process envisagé est le suivant:

Je pars d'une plaque de feutre de 25 mm d'épaisseur.
J'applique un emporte pièce de diamètre 27mm sur la plaque de feutre.
L'emporte-pièce est actionné par une presse pneumatique Lipemec de force 10 000 Newtons.


Sur la table de travail de la presse est fixe une planche martyr en chêne ou une plaque de téflon.

L'idée de l'emporte-pièce est la seule plausible que j'ai eu.

Cependant, j'ai fait un essai cet après-midi avec un tube que j'ai aiguisé au bout ( de manière assez sommaire) et une fois à la masse et une autre fois enserré à l'étau, je n'ai pas réussi à tailler dans le feutre.

Quelqu'un peut-il me conseiller sur la mise en forme de ce matériau assez particulier?

Pour l'emporte pièce, je pensais en faire tourner un de cette forme


Je serais très amateur de vos suggestions.

Merci !

PN21

lipemec.jpg
Ma presse (celle ci est neuve, la mienne non..)

emporte-pièce.JPG
 
mekratrig
mekratrig
Compagnon
10 Déc 2007
1 117
Moyenmoutier (88-F)
Dans l'usine qui confectionnait des chemises à coté de chez moi, ils empilaient les lés de tissus pour réaliser des épaisseurs de 2 à 20 cm. Ensuite, il découpaient soit à la scie à ruban soit à la scie sauteuse.

Bien sûr, la lame n'avait pas de dents, c'était un comme une lame de couteau.

Assez extraordinaire le résultat.

Maintenant dans ton cas pour une pièce de 27 mm de diamètre !?
 
Pierreg60
Pierreg60
Compagnon
1 Nov 2006
2 756
F-57700 Moselle
C'est grave si la pièce en feutre a un trou en son centre ? ça serait pas mieux de l'usiner au tour ?
 
Nours
Nours
Compagnon
16 Nov 2007
1 191
74800 FRANCE
Bonsoir,

mekratrig a dit:
Maintenant dans ton cas pour une pièce de 27 mm de diamètre !?
Peut-être regarder ce qui se fait en découpage par jet d'eau mais je n'ai pas de références à fournir. :sad:

Cdlt.
 
Nours
Nours
Compagnon
16 Nov 2007
1 191
74800 FRANCE
Rebonsoir,

PN21 a dit:
Bonjour à tous.

Le process envisagé est le suivant:

Je pars d'une plaque de feutre de 25 mm d'épaisseur.
J'applique un emporte pièce de diamètre 27mm sur la plaque de feutre.
L'emporte-pièce est actionné par une presse pneumatique Lipemec de force 10 000 Newtons.


Sur la table de travail de la presse est fixe une planche martyr en chêne ou une plaque de téflon.

L'idée de l'emporte-pièce est la seule plausible que j'ai eu.

...

Pour l'emporte pièce, je pensais en faire tourner un de cette forme
PN21
Si la pression sur l'emporte-pièce ne suffit pas il faudrait essayer de faire tourner l'outil sur lui même pour facilioter le cisaillement des fibres de feutre.
Pression plus rotation devraient s'unir pour donner un bon résultat. Il reste à imaginer l'adaptateur tournant à installer sous la presse.

Bonne cogitation.

Nours
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 643
59000
Il faut découper à la perceuse avec une sorte de foret tubulaire à paroi
très mince et trempé affûté à son extrémité.
En fait l’astuce, c’est un emporte pièce tournant …
Attention le feutre est très abrasif, pour de grande série, il faudra
envisager une extrémité carbure ou stellité
Suivant que tu veuilles un alésage précis ou un cylindre de diamètre précis,
sur le tube la dépouille d’affûtage est située respectivement à l’intérieure
ou alors à l’extérieure (pour un cylindre précis)
je précise que la force appliqué sur le cabestan de la perceuse est très
faible, il n’est plus question de « presse »


edit: grilled par ze nounours :grilled:
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonsoir,
Il faut faire tourner le poinçon, qui devient en fait un foret tubulaire complètement lisse, comme l'a dit Gaston48.
C'est avec de tels forets qu'on fait les trous dans les feuilles de papier pour les mettre en classeur, en utilisant une espèce de perceuse "bureautique".
On perce allègrement jusqu'à 5 cm d'épaisseur de papier, et le papier est encore plus abrasif que le feutre car il contient des charges minérales: oxyde de titane pour la blancheur, kaolin pour l'encrabilité, etc.
Sans la rotation le perçage serait impossible.

La forme du foret n'est pas celle montrée par PN21. Le foret pour papier est parfaitement cylindrique à l'extérieur sur toute sa longueur. Le cône d'affûtage est à l'intérieur du foret. Je me chargeais de les re-affuter pour ma boîte.
Les pastilles de papier découpées prenait une forme légèrement sphérique et remontaient à l'intérieur du tube pour être évacuées par un orifice ménagé dans le mandrin d'entrainement.
 
Nours
Nours
Compagnon
16 Nov 2007
1 191
74800 FRANCE
poinçonnage de feutre

Bonsoir,
SULREN a dit:
Bonsoir,
Les pastilles de papier découpées prenait une forme légèrement sphérique et remontaient à l'intérieur du tube pour être évacuées par un orifice ménagé dans le mandrin d'entrainement.
Et vous les revendiez comme confetti :!: :wink:

Il ne faut rien laisser perdre !

Cdlt.
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonsoir,
Cela me faisait en effet de la peine de jeter ces confettis, mais je n'ai pas trouvé le canal pour les vendre.....alors je les glissais dans les parapluies des nanas.

Quand on faisait une grosse offre commerciale comportant 5 classeurs, à tirer en 4 exemplaires, soit 20 classeurs au total avec une épaisseur moyenne en papier de 40 mm, dans laquelle il fallait faire 4 trous, on produisait 3 200 mm de confettis de 8 mm de diamètre.

Un seul foret n'allait pas jusqu'au bout de l'opération et comme ces forets coûtaient cher (le fabricant de la machine faisait son beurre la dessus) j'ai décidé de les ré-affûter pour ma boîte.
Pas facile d'affûter l'intérieur d'un foret tubulaire en restant bien concentrique.
Quand le foret ne coupait plus cela se sentait vite car le papier commençait à "cramer".
 
P
PN21
Nouveau
26 Avr 2009
9
  • Auteur de la discussion
  • #10
Donc vous pensez que le feutre n'est pas découpable à la presse?

Car ce soir j'ai fait un autre essai.

J'ai taillé grossièrement au touret un emporte-pièce cône vers l'extérieur et j'ai enserré l'emporte-pièce, du feutre et fer plat. ça a réussi à découper partiellement mais de façon nette. J'ai bon espoir pour un outil tourné dans un bon acier et auquel je ferai subir une trempe.

Sinon, vous me conseillez de faire un outil lisse pour perceuse à colonne?

J'ai plusieurs centaines voire milliers de pièces à faire, j'ai donc besoin d'un process performant. L'idée du tournage ne me parait pas adéquate dans la mesure où le feutre que j'utilise est quand même assez souple. Il s'agit de feutre de tissus: du feutre industriel. Il s'effiloche assez facilement, donc le tournage... (Et puis malhereusement j'ai pas de tour!)

En fait, il faudrait voir comme le feutre est mis en forme dans des usines comme Catensa.

Si j'tutilise la presse, que me conseillez-vous comme support martyr?

Merci!

PN21
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Je n'ai jamais essayé de découper du feutre en grande épaisseur, mais de par ce que j'ai vu sur la découpe du papier, il faut un effort vraiment beaucoup moins grand sur le cabestan quand le poinçon tourne (il devient un foret) que s'il ne tourne pas et la découpe est nettement plus propre.
Tu y arriveras peut être à la presse en forçant beaucoup mais tu écraseras le feutre et le trou ne sera pas cylindrique après l'expansion qui suivra la découpe.

Quand je découpe du cuir (en faible épaisseur) au poinçon monté sur presse à main j'utilise une matière plastique comme support martyr. Cela donne de meilleurs résultats que le bois, même tendre.

Pour éviter que le feutre s'effiloche par rotation si on utilise un foret tubulaire il suffit peut être de placer une feuille de carton sur l'épaisseur de feutre à percer.
 
P
PN21
Nouveau
26 Avr 2009
9
  • Auteur de la discussion
  • #12
En fait j'avais peut être pas précisé mais il ne s'agit pas de percer un trou mais de tailler une pièce cylindrique de feutre.
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
C'était précisé dès le début, il suffisait de bien lire.

Dans ce cas il est préférable que le poinçon soit affûté à l'extérieur, mais l'effet bénéfique de la rotation ne devrait pas changer.

Autre expérience tirée du perçage du papier:
- Il ne faut pas que la pièce martyr soit dure sous peine d'abîmer immédiatement la lèvre du poinçon, que celui-ci soit fixe ou rotatif.
- Il ne faut pas que le poinçon s'enfonce trop dans la pièce martyr mais y laisse juste la trace de sa lèvre. S'il s'enfonce trop, la base que constitue la pièce martyr n'est plus plane, elle comporte un sillon profond et large dans lequel le feutre de la découpe suivante va s'enfoncer et sa découpe ne sera pas nette. Cette condition est infiniment plus facile à remplir avec un poinçon rotatif.
 
P
PN21
Nouveau
26 Avr 2009
9
  • Auteur de la discussion
  • #14
ok !!
tu me conseilles de faie réaliser cet outil en quel acier? Et surtout quel traitement thermique?
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Pour éviter de dire des bêtises je préfère en rester à ce que je constate sur les forets tubulaires pour le papier.
Ils ne sont pas en carbure. Je viens d’en rayer un avec une plaquette carbure. Une lame de cutter arrive aussi à le marquer. Un foret HHS le marque très légèrement mais il y laisse aussi l’arrête de sa lèvre.
On peut donc en conclure que les forets tubulaires pour papier ont une dureté de 62 HRC environ.

Si tu veux réaliser toi-même ton foret juste pour faire un essai, tu peux le faire en acier au carbone et le tremper à 820°C, avec un revenu jaune pâle à 210°C. Tu obtiendras à peu près cette dureté.
Si tu le fais faire par un spécialiste demande le en HSS.

Si j’arrive à trouver un morceau de feutre (chapeau de grand père par exemple) je te proposerais bien d’essayer de découper une épaisseur significative avec un foret pour papier monté sur un tour, histoire de voir comment les choses se passent.
L’affûtage n’est pas du bon côté et ne permettrait pas d’aller à 25mm d’épaisseur. Pour les feuilles de papier les choses se passent bien même jusqu’à 50mm d’épaisseur car les pastilles découpées sont indépendantes les unes des autres et remontent bien dans le tube central malgré son diamètre inférieur à celui de la découpe. Ce ne sera pas le cas pour un cylindre de feutre « monolithique » de 8mm de diamètre et de 25mm de long.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 643
59000
Pour être plus explicite on va parler de procédé par carottage.
Le premier avantage de l’outil carotte est que l’effort de pousser est
très faible la paroi du tube peut donc être très faible aussi et
pénétrer facilement dans de forte épaisseur de matière sans la refouler.
Pour les faibles épaisseurs à découper, le procédé par emporte pièce
peut entrer en concurrence avec la carottage.
Les bouchons de liège sont découpés par carottage, à la main avec
des perceuses spécifiques, mais très rustique...

Encore un autre exemple : avec une aiguille hypodermique de 0.8,
affûtée en carotte, j’ai percé un trou parfaitement cylindrique et
rectiligne dans 6 mm d’élastomère silicone. Et j’ai récupéré le
petit spaghetti à l’intérieur de l’aiguille (lubrification au liquide vaisselle).
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 825
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonjour PN21,

Voici des emporte-pièces réalisés pour découper, du carton, du feutre et du cuir.
Il faut une faible pression, mais également une rotation, faible elle aussi.
Attention, la rotation risque d'entrainer ta plaque de matière. Il est préférable de la brider ou, au moins, la caler.
Ils sont réalisés en acier 42CD42, et il suffit de tremper le tranchant sur 3 ou 4 mm.
Le gros découpe des rondelles évidées de 140mm ext et 70mm int, en une seule opération.(un peu abimé, car mal stocké).
Les trous sont nécessaires à l'éjection.
Attention aux doigts: ils sont déjà coupants, et avec la rotation ...

Emporte-pièce 1.JPG
Emporte-pièces côté fixation mandrin

Emporte-pièce 2.JPG
Emporte-pièces côté tranchant
 
P
PN21
Nouveau
26 Avr 2009
9
  • Auteur de la discussion
  • #18
Vous êtes géniaux les gars !!

Ayant plusieurs centaines (voire 1 millier) de pièces à réaliser, pensez-vous que l'on puisse réaliser l'outil en acier avec un traitement thermique suffisament costaud pour résister à l'abrasion que pourrait causer le feutre (il s'agit de feutre mou, principalement en coton et non un feutre traditionnel). L'épaisseur des pièces à découper est de 25 mm.

Auriez-vous aussi une solution technique pour extraire la pièce de l'outil à la fin de la découpe? Pour le cas de la presse, j'avais pensé à des trous oblongs de part et d'autre de l'emporte-pièce sur lequel j'aurais monté un éjecteur actionné par deux petits vérins Joucomatic, mais en rotation...

L'idée que j'ai pour éviter de bourrer l'intérieur de l'outil avec une accumulation de pièces serait de ne pas tailler la pièce sur toute la profondeur de manière à laisser une assez mince pellicule de feutre sur le fond. L'outil pourrait alors remonter sans amener la pièce avec lui m'évitant d'interrompre le process par l'arrêt du moteur.
(Si vous avez une autre idée, je suis preneur!)

Merci à tous.

PS: Si je réponds pas aux posts suivants, ne vous affolez pas, je pars en déplacement pendant 15 jours.

@+

PN21
 
l'blond
l'blond
Apprenti
9 Avr 2009
247
45 Orléans
Bonjour PN21 et à tous. Désolé d'être hors sujet mais je recherche un fournisseur de feutre naturel. Peu-tu me dire ou tu te fournis STP? Moi c'est pour des bateaux.
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Salut !

Ce n'était pas de la grande série, mais j'ai fait des découpes dans de la moquette automobile et du tapis caoutchouc automobile également, avec un vulgaire tube de serrurerie affûté en cône à l'intérieur (à la lime !), une contre cale en contreplaqué, et une masse de 3 kg. Aucun souci.

Suggestion : et si tu empilais les plaques de feutre, pressées entre deux plaques (bois, métal...), et que tu découpais à la scie cloche ?
 
P
PN21
Nouveau
26 Avr 2009
9
  • Auteur de la discussion
  • #21
Salut à tous !!

J'ai donc suivi scrupuleusement vos conseils et j'ai donc fait faire un emporte pièce tournant par mon voisin qui a un tour...

Quand il sera terminé, je vais monter cet outil sur une perceuse à colonne.

Cependant, je me suis vu confronté à un autre problème : Comment récupérer la pièce taillée sans arrêter le moteur de la perceuse (procédé en continu pour tailler des centaines de pièces) ?

J'ai cherché pendant des mois en me creusant la tête, en essayant divers procédés (j'ai même pensé à un actionneur à induction magnétique embarqué sur l'outil en rotation !!)...
Finalement, je pense avoir trouvé la meilleure solution:
Il s'agit en fait de construire une table aspirante. Dans l'axe de l'outil, sur la table, il s'agira de créer un orifice de diamètre inférieur à la pièce et de créer une dépression entre la pièce et l'orifice. Ainsi, la pièce restera en contact (pression) sur la table...

J'ai essayé avec un aspirateur et un montage grossier, il semblerait que ça fonctionne.

Vu que j'avais construis une belle turbine pour une forge (turbine que je n'ai finalement jamais utilisée), je pensais l'utiliser maintenant "à l'envers" pour créer la depression. C'est une bête imposante (5 Kg) sur moteur triphasée à 3000 tours/min (c'est peu pour une turbine je sais...)

Qu'en pensez-vous ?

Merci !

Lionel
 
M
mig45
Compagnon
28 Fev 2008
791
orleans
Bonsoir
Je pense que tu ne doit pas te prendre la tete comme ca, ton idée premiere est la bonne
il suffit de faire un emporte piece exactement de la forme que tu soumet au debut, donc cylindrique a l'interrieur et la pente a l'exterieur, tu peut prendre un XC70, avec une trempe a l'huile et un revenu, ensuite affutage du fil, et tu pourras faire toute ta serie sans problème.
a l'interreur un gros ressort qui appuis sur une plaque cylindrique qui vient a fleur du fil, voire legerement plus bas pour l'ejection du feutre
lorsque j'etais en activité, j'ai fais faire un outillage similaire pour decouper des rondelles de feutre pour un système de graissage.
on decoupait sur presse hydrolique et en dessous, pour ne pas abimer le tranchant, on placait un plaque de polypropylhène.
les forets creux qui decoupent en tournant sont plutot destinés au papier et en diametres moderés, (je n'en ai jamais vus de plus de 20mm
cordialement
 
P
PN21
Nouveau
26 Avr 2009
9
  • Auteur de la discussion
  • #23
Salut

Sur du feutre de 25mm d'épaisseur ça ne marche pas. C'est pour ça qu'on m'a conseillé un outil tournant.
 
M
mig45
Compagnon
28 Fev 2008
791
orleans
re
tu sais c'est une question d'affutage, il faut que le fil soit hyper coupant, moi je decoupais du feutre de 20mm sans probleme, je pouvais en couper 2 l'une sur l'autre mais pas pratique.
essaye avec ton tube affuté avec une lime puis une pierre, tu verras (evidemment ca ne tiendras pas dans le temps si pas trempé et ca risque meme de se retourner mais ca marche) l'important c'est l'affutage
cordialement
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Bonsoir,

Plutôt que de se lancer dans des fabrications hasardeuses d'outillage coûteux, il serait peut-être plus simple et moins cher de s'adresser directement ici :

http://www.laoureux.com/decoupe.php.

Je crois qu'ils sont les derniers en France à faire cela et, avec un peu de chance, ils produisent peut-être déjà en standard la dimension dont tu as besoin...
À voir...
 
P
PN21
Nouveau
26 Avr 2009
9
  • Auteur de la discussion
  • #26
Salut

La fabrication est tout sauf hasardeuse pour plueisurs raisons :

Je ne travaille jamais au hasard. :wink:
Le temps de réflexion de la fameuse fabrication (environ un an).

Pour le coût de réalisation de l'outil, il est relativement symbolique.

Ceci dit, j'ai pris contact avec la société que tu m'as présentée. Il semblerait qu'ils ne fassent pas ce que je cherche, du moins dans le matériau exact que je recherche.

J'ai envoyé un échantillon de ce que je veux, ils me feront un devis.
Mon cahier des charges m'interdit un coût supérieur à 2 centimes par pièce... (d'où l'idée de faire faire un outil).

Ciao.

Lio
 
Prétender
Prétender
Compagnon
13 Mai 2010
1 103
près de wavre Belgique
La machine emporte-pièce pour coffret électrique métallique était utilisé pour couper plastic, Klinger , alu, feutre, il en excite des manuels pour électricien utilisé avec deux clefs plates

Système guisotine : pièce métallique carrée et fixée et foré en son centre au diamètre voulu et un piston guidé légèrement inférieure en diamètre pour le couteau une forme bien précise (oscillation) permet de coupé et non écrasé voir modèle emporte-pièce pour électricien.

@+ :wink:
 
F
FILEAX 33
Ouvrier
13 Avr 2009
261
bonjour ... ou lames de scalpel en rotation...sinon scie cloche à une ou deux dents faite à partir d'un tube au bon "calibre" :wink: PN21 re :wink: la première solution fonctionnait pour du calepin...
 
A
AZP
Ouvrier
23 Nov 2009
270
Montagnac (34)
Dites, une idée comme ça, mais qui peut être ne vaut pas grand chose...

vous avez regardé la "geule" du poinçon d'une perforatrice de bureau ?? Le cercle n'est pas plan, mais ondulé, pour reprendre le principe de la guillotine qui fait que l'effort de pression n'est pas réparti sur toute la surface en même temps, mais uniquement sur un tout petit point, celui en contact avec la matière a l'instant T, ce qui multiplie d'autant plus la force de coupe.

ai-je été clair :?:
 
F
FILEAX 33
Ouvrier
13 Avr 2009
261
D'où les deux lames ... pour ne pas comprimer le feutre qui deviendrais plus résistant ...et plus l'effort de coupe et concentré en un point et plus la pénétration et efficace ... les lames de guillotines n'attaquaient pas de front mais en biais...donc tranchage progressif
 
Haut