Interrupteurs infra rouges et montage en parallèle

Joel72
Nouveau
24 Décembre 2009
41
Le Mans
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
Je réside en pavillon sur sous-sol et nous rentrons/sortons toujours par cette entrée . De ce fait j'ai un couloir de 4m avec au bout de ce couloir, un virage à 180° et la cage escalier de 5m .
À l'origine cet endroit était éclairé par 2 lampes avec les inter va et vient à chaque extrémité .
J'avais amélioré, il y a une dizaine d'années par deux bouton poussoir + temporisation crouzet . La retraite aidant à innover/moderniser au vu qu'il existe maintenant des inter automatiques avec cellule IR, je décide donc d'installer 3 inter auto sans neutre ( 1 à chaque extrémité + 1 à mi-chemin car il y a l'entrée de la cave au passage).
Le modèle acheté chez bricotrucmachin est 13DG33 avec shemas de branchement avec 1ou 2 points d'allumage possible . Ce ne sont que deux inters montés en parallèle. Donc je me suis dit que 2 ou plus c'est pareil.
Eh bien non, çà ne fonctionne pas dans ces conditions.
Individuellement chaque inter fonctionne correctement (allumage/extinction avec tempo, luminosité, distance désirée).
Si on monte 2 inters comme indiqué sur le schéma la tempo est beaucoup plus longue et il reste un courant résiduel dans la lampe après extinction .
Avec 3 inters c'est pire : la lampe s'allume et subit une microcoupure correspondant aux tempos mais ces tempos sont très longues et quand la lampe finit par s'éteindre, le courant résiduel dans celle-ci est encore plus important.
Je suppose donc, n'étant pas du métier, qu'avec toute l'électronique dans ces boitiers ça devient incompatible dès lors qu'on en monte plusieurs.
Y a-t-il des personnes qui auraient rencontré ces mêmes problèmes ? Y a-t-il des explications ?
Je reprécise que ce sont des inters auto à 2 fils sans neutre.
Merci de votre aide.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut