Advertisements

essai de fabrication de verre avec du sable de Carnac + de la lessive St Marc

  • Auteur de la discussion ilfaitvraimentbeau
  • Date de début
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Novembre 2007
9 218
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour à tous,

avez-vous déjà essayé de fabriquer du verre ?
économiquement ça ne vaut pas le coup/coût, le verre est très bon marché et disponible partout
mais intellectuellement ça peut être intéressant...
et puis c'est toujours sympa de faire des essais...

j'ai utilisé comme matière première du sable très fin d'une plage de Carnac, bien lavé pour éliminer les débris organiques, genre débris insectes ou morceaux d'algues et aussi pour éliminer le sel
j'ai lu que le carbonate de calcium permet de diminuer la température de fusion à 1500°C, et comme la lessive St Marc est à base de ce produit je l'ai utilisé

il me fallait aussi un creuset
j'en ai fabriqué un semblant en creusant un morceau de stéatite, une roche qui résiste bien à la chaleur, on l'utilise d'ailleurs pour fabriquer des poêles et des supports de résistances chauffantes

premier essai : comme source de chaleur une simple lampe à souder à cartouche butane
j'ai beau chauffer et insister, rien ne se passe..........................

deuxième essai avec mon oxypack oxygène/butane qui monte à 2450°C
malheureusement le souffle du chalumeau fait sortir le mélange sable + lessive de la cavité creusée dans la stéatite, j'aurais dû m'en douter....

je pense acheter un creuset, j'ai regardé sur eBay, on en trouve en graphite
j'ai un doute, le graphite est du carbone, est-ce qu'il ne va pas prendre feu au contact de la flamme du chalumeau ?
merci pour votre attention:-D

j'ai mis ce fil de discussion dans la rubrique "matières premières" ce qui me semble logique, le verre étant une matière première, mais si les modérateurs pensent qu'il serait à sa place dans le blaba, pas de problème...

DSC08637.JPG


DSC08638.JPG


DSC08639.JPG
 
Advertisements
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
la lessive saint marc c'est du carbonate de sodium , pas de calcium

la fabrication du verre est couteuse en energie parce qu'il faut monter a une temperature assez haute pour que tout se melange bien ... d'ou l'avantage du recyclage du verre deja fait ou il suffit de chauffer a la temperature pour le fondre ... et quand on veut augmenter la quantité , il suffit pour d' ajouter des matiere neuve a du verre deja fait , sans besoin de monter a la temperature pour faire du verre uniquement a partir de matiere neuve

il faut se mefier des mauvaise composition de verre ... en 1800 il arrivait parfois de fabriquer des bouteille de vin en verre de mauvaise composition pour etre fusible a basse temperature , et le verre etait legerement soluble et sabotait la qualité du vin

les ancien verre de vitraux qui se degradent sont aussi des mauvaise composition de verre
 
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
le verre ordinaire est du verre sodo calcique ... ça veut dire qu'il faut en plus de la silice de la soude et du calcaire ( ou de la chaux puisque de toute facon le calcaire se fera transformer en chaud a la temperature qu'il faut pour faire le verre

le probleme pratique c'est que la formation du verre est très lente : il ne se passe rien si on chauffe au chalumeau quelques minute : ce qui rend obligatoire de faire le verre en grande quantité ... il faut maintenir la temperature plusieur jours

dans les verrerie d'art personne ne veut gaspiller d'energie a chauffer assez longtemps pour fabriquer le verre : on se contente de fondre du verre deja fait

ca change tout si l'on veut s'amuser a fabriquer du verre en petite quantité dans son salon en plein hivers ! la chaleur perdue par le four chauffera la maison et la fabrication d'une petite quantité de verre sera gratuite
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Février 2011
2 700
Nancy
Bonjour,
On en faisait en tp de chimie minérale appliquée sur une séance de tp de 8 h. Creuset de 500 ml, sable de Fontainebleau, carbonate de calcium, carbonate de sodium. Ou alors minium de plomb et carbonate de potassium, donne le cristal, plus facile. Four genre bidon, gaz et air comprimé. Température 1410-1430°C. Enfourné vers 9h, à midi magma plein de bulles. Dépotage du verre acceptable vers 16h et tirage de baguettes pour le tp suivant, étude de la dilatation et du fluage de ce verre.
A moissan: même les gars qui ont monté des "studio glass" sont obligés de mettre un peu de composition neuve, on ne peut pas tourner entièrement au recyclé. A Vannes le Chatel on travaille avec du mélange neuf, je connais les fours.
Salutations
 
  • Réagir
Reactions: jak
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut