Essai de galetage

  • Auteur de la discussion ilfaitvraimentbeau
  • Date de début
I

ilfaitvraimentbeau

Compagnon
Bonjour,
je n'avais encore jamais essayé le galetage
j'ai commencé par fabriquer l'outil, en partant de mon outil à moleter
les galets sont tournés dans du 100C6, et trempés à l'huile de tournesol (rance) sans revenu
en plus de la dureté, cela leur donne une jolie couleur noire huile brûlée, un coup de lime pour m'assurer qu'ils ont bien pris la trempe
j'ai placé ces galets à la place des molettes, et commencé l'essai avec un morceau d'acier de GSB que j'avais charioté sans prendre de précaution particulière pour la finition
pas de lubrification, en tournant assez lentement
et le résultat est net : la surface traitée est nettement plus lisse
le galetage est sensé durcir la surface, j'ai fait un essai avec un tiers-point, ce n'est pas très rigoureux, mais la surface traitée semble un peu plus dure
merci pour votre attention
:wink:

1.jpg


2.jpg


4.JPG


5.JPG
 
G

gégé62

Compagnon
Intéressant, peut-on déceler une (infime) diminution de diamètre ? soit par écrasement des aspérités, soit (mais peu probable) par compression de la matière ? évidemment va t-on me dire, ça dépend de l'état de surface de départ....Qu'en pensez-vous ?
édit: autre question, les galets sont -ils placés diamétralement ? Michel as-tu une idée de la force de pression (quelle affreuse locution....mais on se comprend)
 
I

ilfaitvraimentbeau

Compagnon
Bonsoir Gégé,
je n'ai pas trouvé de différence de diamètre avant/après avec mon pied à coulisse au 1/50ème
oui, les galets sont bien à 180°
pour ce qui est de la force exercée, aucune idée, je n'ai pas de clé dynamométrique, mais il faut serrer assez fortement
 
P

petit_lulu

Compagnon
par contre avec un troisieme galet ca eviterai de "forcer" sur la vis du transversale non?
 
I

ilfaitvraimentbeau

Compagnon
la vis du transversal ne force à aucun moment, j'ai positionné les deux galets et ensuite le transversal ne bouge plus
j'ai resserré les deux galets avec la vis de l'outil
 
F

François_bis

Ouvrier
Ilfaitvraimentbeau, pourrais-tu essayer sur une barre d'aluminium pour voir ce que ça donne :
- sur l'état de finition
- sur l'éventuelle réduction du diamètre de la barre par le seul effet du galetage (tassement significatif de la matière ?)
Merci
 
D

Dodore

Compagnon
Je n’ai jamais fait , ni jamais vu faire du galetage
mais , un gars qui avait pratqué cette opération m’avait dit qu’en général , et ça paraît normal, le diamètre diminue, mais quelque fois, ça paraît surprenant , il gonfle et il me disait : quelquefois si après un premier galetage la cote est trop basse , il faisait un deuxième passage
je ne peux pas en dire plus, je vous fait part de ce qu’on m’a dit
 
F

ferdi26

Compagnon
Je n’ai jamais fait , ni jamais vu faire du galetage
mais , un gars qui avait pratqué cette opération m’avait dit qu’en général , et ça paraît normal, le diamètre diminue, mais quelque fois, ça paraît surprenant , il gonfle et il me disait : quelquefois si après un premier galetage la cote est trop basse , il faisait un deuxième passage
je ne peux pas en dire plus, je vous fait part de ce qu’on m’a dit
Ca s'appelle du galetage à épaissir cela peut aussi se faire à la lime ( à épaissir ) :axe:
 
G

gégé62

Compagnon
mais quelque fois, ça paraît surprenant , il gonfle
avec le procédé de IFVB ça ne peut pas augmenter le diamètre, par contre, si les galets sont crantés ou moletés, oui, on fait de petits sillons et une partie de la matière est repoussée. Quand j'ai grillé un peu une cote, par exemple pour une portée de roulement sur de mauvais bricolages, ça m'arrive de "regonfler" un peu en faisant de petites stries parallèles. Sur le bord de chaque sillon il y a une bavure, et ça donne le résultat escompté. C'est aussi ce qu'on constate en faisant un filetage au tour, la cote extérieure augmente....et il faut en général passer un coup de lime.

Mais bien sûr c'est pour du bricolage sans trop de fatigue, car la portée ne se fait que sur des lignes, et serait vite matée en cas d'efforts importants, ou de vibrations.

@IFVB
tu dis qu'il faut écraser assez fortement, ça peut se comprendre, surtout sur de l'acier et surtout s'il est déjà dur.
Que penserais-tu d'incliner légèrement les galets, à peine, juste pour avoir un contact ponctuel au lieu de linéaire, le matage devrait être plus facile. Par contre il faudrait charioter, et on n'aurait plus autant de garantie sur la qualité géométrique.
?
 
D

Dodore

Compagnon
avec le procédé de IFVB ça ne peut pas augmenter le diamètre, par contre, si les galets sont crantés ou moletés, oui, on fait de petits sillons et une partie de la matière est repoussée.
pour moi un galetage c’est rendre la pièce plate par l’action d’une molette plate
si on fait des stries pour faire gonfler la pièce , pour moi c’est plus du galetage : c’est du moletage
j’en profite pour préciser encore une fois ma remarque du le métal qui gonfle
j’ai bien dit que je n’ai jamais fait du galetage
je citais simplement la remarque d’une personne qui avait fait du galetage , vous en faites ce que vous voulez
vous pouvez même critiquer, je ne répondrais plus sur ce sujet du gonflement après galetage

si vous avez le courage de lire tout ça .. je doit dire que j’ai même pas lu une page entière
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00729061/file/DEGRE_FINAL_CINES.pdf
 
Dernière édition:
I

ilfaitvraimentbeau

Compagnon
Que penserais-tu d'incliner légèrement les galets, à peine, juste pour avoir un contact ponctuel au lieu de linéaire, le matage devrait être plus facile. Par contre il faudrait charioter, et on n'aurait plus autant de garantie sur la qualité géométrique.
ça risque peut-être de donner une surface ondulée
 
D

Dodore

Compagnon
J’ai édité mon message .. je crois avoir vu , dans le peu que j’ai lu , qu’il y avait effectivement une inclinaison des molettes
 
U

uelbud

Guest
le galetage il faut déjà connaitre la finalité plusieur procédé et destination


le plus courant comme tu montre et plutôt destiné a lissé les aspérité de surface mais ca ne durci pas ...du moins pas grand chose ....par contre cela supprime le risque de tassement lié a l'usinage

le galetage Basic donne cette effet

utilisé pour les fut de vérin et autre qui ne demande pas un dimensionnel exceptionnel mais une surface rodée ce procédé et rapide peut cher

ça permet de supprimé pas mal de soucis usure prématuré et autres lié a la surface de contact

un autre procédé industriel ce fait aussi par galetage mais faut les machine le procédé fait de l'écrouissage par pression de contact avec des galet qui lui durci
j'ai vue sur des doc mais pas certain du non du procédé
 
I

ilfaitvraimentbeau

Compagnon
Ilfaitvraimentbeau, pourrais-tu essayer sur une barre d'aluminium pour voir ce que ça donne :
- sur l'état de finition
- sur l'éventuelle réduction du diamètre de la barre par le seul effet du galetage (tassement significatif de la matière ?)
Merci
je viens de faire l'essai sur une barre neuve de 2017 diamètre 10, pas de chariotage
mesures avec mon pàc chinois avec affichage au 1/100 ème, mais dont la précision ne doit pas dépasser le 1/50 ème...
avant traitement le diamètre est mesuré à 10 sur toute la longueur que je vais utiliser
j'ai fait les mesures à différents endroits après galetage, fait à sec et en déplaçant latéralement l'outil sur une longueur d'environ 20 mm
comme pour l'acier, visuellement la surface traitée est comme lissée
pour les mesures, le moins que j'ai trouvé est 9,97 et le plus 10,02
il semblerait donc que la surface soit un peu ondulée, les galets ne sont peut-être pas bien alignés...
 
B

brise-copeaux

Compagnon
le galetage il faut déjà connaitre la finalité plusieurs procédé et destination
Oui tout à fait, ont faisait du galetage obligatoire sur les tourillons des turbines à gaz. Car ça tournait sur du régule. Le Ra était de l'ordre d'une supère finition...bien exécuter c'est poli miroir.

 
Dernière édition:
J

jf62

Compagnon
Bonjour
J'ai lu il y a longtemps que les manetons des vilebrequins d une Renault (4L?) étaient galetés et pas sur la toute circonférence en plus,
résistance à l'usure ou au matage?
 
U

uelbud

Guest
le galetage pour les vilo était pour durcir et l'état de surface technique du moment ..sur pièces forgée ou usiné

procédé rapide peut onéreux


maintenant on utilise l"induction contrôlé et le polissage avec fibre diamanté 3M ........... ont trouve plein de vidéo sur le net



le galetage et le procédé le moins cher pour obtenir une surface comme cité



t'ont système demande juste un système plus solide dédié les outils de moletage sont pas assez solide tu va l’endommagé a un moment tu obtiendra un état de surface

mais tu n'aura pas de durcissement pour cela comme cité il faut arrivé à l'écrouissage ça demande du matériel et des w ....




 
F

François_bis

Ouvrier
je viens de faire l'essai sur une barre neuve de 2017
avant traitement le diamètre est mesuré à 10
pour les mesures après galetage : 9,97 à 10,02
visuellement la surface traitée est comme lissée

IFVB,

Au final, le galétage sur alu 2017 :
- améliore l'aspect de la finition
- modifie le diamètre de quelques centièmes (tantôt en +, tantôt en moins).
Exact ?

Remarque : j'imagine que le galétage est + rapide sur alu. que sur acier. Exact aussi ?
 
I

ilfaitvraimentbeau

Compagnon
Tout à fait
 
Dernière édition par un modérateur:
C

crapulatos

Compagnon
Les vilos ont les rayons de raccordement entre flasque et maneton qui sont galetés pour limiter l'apparition de criques

E.T.
 
I

ilfaitvraimentbeau

Compagnon
Oui tout à fait, ont faisait du galetage obligatoire sur les tourillons des turbines à gaz. Car ça tournait sur du régule. Le Ra était de l'ordre d'une supère finition...bien exécuter c'est poli miroir.

si Dubleu et Brise-copeaux ont une expérience personnelle du galetage, ce serait sympa qu'ils nous fassent partager..
à eux la parole
:wink:
 
B

brise-copeaux

Compagnon
si Dubleu et Brise-copeaux ont une expérience personnelle du galetage, ce serait sympa qu'ils nous fassent partager..
à eux la parole
:wink:
Salut,

Bah pour moi comme dit plus haut je l'ai utiliser que sur du gros...et c'était juste pour un état de surface superfinition...sans impératif de tenir une cote...car le régule était usiner en fonction de.
Galet de 100 de large sans roulement comme pour le moletage...arrosage abondant...le meilleur c'est à l'huile soluble que l'huile entière...pas besoin de pousser comme un brute, un aller/retour est suffisant.
Ont peut récupéré une cote de quelques centièmes mais pas plus.

@ +
 

Sujets similaires

I
Réponses
17
Affichages
4 305
Dardar88
Dardar88
L
Réponses
68
Affichages
4 499
Bonvoisin
B
bucheronze
Réponses
54
Affichages
8 216
Jack bel
J
F
Réponses
27
Affichages
3 017
freddy007
F
dh42
Réponses
22
Affichages
19 236
ktm63
K
Haut