Général Huile de coupe monQ, fabrication et essai

  • Auteur de la discussion ilfaitvraimentbeau
  • Date de début
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
Ce matin j’ai préparé des cuisses de poulet à la moutarde, et j’ai commencé par enlever la peau et dégraisser la viande. Dans le Sud-Ouest on frit la peau de canard pour en extraire la graisse, il reste les fritons, alors pourquoi ne pas faire la même chose avec la peau de poulet ?
C’est ce que j’ai fait et j’ai obtenu un liquide huileux jaune clair, long à figer. Les fritons ne sont pas perdus, ils ont trouvé preneur. En usinage on utilise du suif, alors pourquoi ne pas faire un essai avec cette huile monQ ?
Premier essai en chariotage, le résultat est bon, la surface est impeccable. Deuxième essai en perçage, les copeaux se déroulent parfaitement, bien mieux qu’à sec.
Pourquoi ce nom monQ ? La réponse est dans cette vidéo célèbre, à 1mn 45 s :


Merci pour votre attention !
:wink:

DSC00964.JPG


DSC00965.JPG


DSC00966.JPG


DSC00967.JPG


DSC00968.JPG


DSC00969.JPG


DSC00970.JPG


DSC00971.JPG


DSC00972.JPG
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
Bonjour,

Ceux qui utilisent du recyclage alimentaire n'ont pas de problèmes avec les rats ?
Les graisses animales c'est quoi comme PH ?
Il y'a aussi l'aspect développement de micro-organismes qui peut poser deux trois problèmes.

Par contre pour faire les frites, c'est génial :smt038
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
Bonjour,

Ceux qui utilisent du recyclage alimentaire n'ont pas de problèmes avec les rats ?
Les graisses animales c'est quoi comme PH ?
Il y'a aussi l'aspect développement de micro-organismes qui peut poser deux trois problèmes.

Par contre pour faire les frites, c'est génial :smt038
je connaissais les frites à la graisse de boeuf, à la graisse de chevaux de bois, mais pas à celle de poulet...
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Je rappelle que dans le temps ( une époque que j’ai pas connu , mais la mémoire d’un vieux tourneur , on utilisait de la couenne de porc pour « lubrifier » la pièce , d’après les explications on passait la couenne sur la pièce avant d’enclencher l’automatique
toujours d’après ce tourneur , sa femme était pas trop contente de l’odeur quand il rentrait à la maison
j’ai retrouvé sur le forum des essais de lubrification à la couenne de porc parmi d’autre « lubrifiant «
 
Dernière édition:
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
J'aurai plutôt utilisé cela pour lubrifier la soupape rotative de la cocotte !
1629890796503.png
y'a plus qu'à récupérer les os des cuisses pour faire de la colle...
  • réduire les os en petits bouts
  • Ajouter de l'eau et mettre en ébullition pendant 11-12
  • L'eau s'est évaporée
  • on récupère une gélatine qui colle...
 
geger
geger
Compagnon
Le gras animal, pour lubrifier, c'est naturel...
Bien bien... je note,
Moncu., c'est du poulet,
et ta sœur, elle bat le beurre ?... :mrgreen:
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
J'aurai plutôt utilisé cela pour lubrifier la soupape rotative de la cocotte !
Voir la pièce jointe 725136 y'a plus qu'à récupérer les os des cuisses pour faire de la colle...
  • réduire les os en petits bouts
  • Ajouter de l'eau et mettre en ébullition pendant 11-12
  • L'eau s'est évaporée
  • on récupère une gélatine qui colle...
ça marche, mais il faut de l'acide chlorhydrique : https://www.usinages.com/threads/transformation-dun-os-de-canard-en-colle-a-bois.113042/
 
Dardar88
Dardar88
Compagnon
Il y'a aussi l'aspect développement de micro-organismes qui peut poser deux trois problèmes.
Conservation au Head and Shoulders Classic 2 en 1 , on peut parler de 3 en 1 :wink: =>voir composition :???:
Quelques gouttes suffisent pour 1/4 de litre (a marmiter au bain marie) ça marche pour du collagène d'origine animale , pour le gras ???
Quand au gout ,ça devrait ressembler a du Haribo- cou- farcis.
 

Sujets similaires

Haut