encore un pont roulant (suspendu)

Ouvrier
1 Février 2012
495
LILLE
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour


j'ai 14m de course réalisées au moment de la création de l 'étage en fer Upn de 160 soudé à chant sous les traverses en I (tous les 3.30m +un support intermédiaire entre chaque I et des chaises à chaque bout

le pont va rouler dans le rebord du U ,je compte faire une traverse double en ipe de 180 avec le chariot du palan qui roule entre les 2 I

ceux-ci ne seront solidaires entre eux au milieu que part des bandes de plat soudé au dessus

pourquoi :si le chariot roule entre les 2 I je vais loger le palan entre les 2 I et gagner un peu de hauteur de levage

pourquoi 2 poutres :pour supprimer la tendance des ponts maison à se mettre en travers et permettre de placer l entrainement sur un coté car le pont rase le plafond

la portée est de 4.80m et je compte pouvoir lever 1.5T ,si j ai trop de flèche je souderais du plat de 160 dans les I

pour l entrainement longitudinal je vais modifier 2 moyeux avant de voiture et fixer des galets à la place des roues , garder les arbres de transmission reliés par un tube sur palier entrainé par un motoréducteur avec une chaine

tout ça est ancré dans les 70m de chainage 15/15 mini armé soudé béton à 400 kg (quand j'ai percé j'en ai chié) qui ceinture le bâtiment 2 fois ,l'inertie du béton est supérieure à la charge,,

j'ai la fraiseuse qui se termine je vais pouvoir attaquer bientôt la traverse j'hésite encore sur le profil/section des I
pont 3.jpg
pont1.jpg
 
Ouvrier
1 Février 2012
495
LILLE
  • Auteur de la discussion
  • #3
la question que je me pose c est le cumul de force ,2 fers qui portent 1 tonne valent ils un fer de 2 tonnes quand ils sont utilisés simultanément;écartées de 80 cm le chariot entre les deux fers avec 2 galets de chaque coté et le palan au cente,de plus IPN ou IPE les H c'est trop lourd surtout que ds ce cas il faudrait taper dans l HEB
 
Compagnon
22 Mars 2014
3 380
FR 63630
Bonjour,
Le soucis sera l'écartement, sinon 2 fers en parallèle ont en principe la même résistance , mais s'il y a un gauchissement l'un des 2 va se gauchir , flécher et peut être faire descendre ton palan sur la figure, par déraillage du chariot,
Eviter de tirer en levage de biais, tout au plus dans le sens des poutrelles, le chariot se déplacerai sans conséquence,
Attention aussi au balancement de la charge,,,le poids est augmenté par l'inertie de la charge!!!
Tu peux souder "dos à dos " 2 U de forme IPN pour former un profil I cela limitera la flèche des poutrelles + des plats si tu veux rigidifier,
Rigidifier c'est autant pour les 2 poutres, pas que pour une seule,,,
Il faudra monter une jauge sous ta poutrelle à la première charge pour savoir si elle flèche de beaucoup ,,
C'est un tube qui coulisse gras dans un autre , monté bien droit au milieu, fixé au sol et seulement en contact avec la face inférieure de la poutre
Un trait fin en position repos, tu déplaces ton palan au milieu, tu soulèves de 10 cm ton poids demandé,
Laisse en charge quelques minutes "pour que cela aie le temps de se stabiliser", descends ta charge et fais la mesure entre les traits et calcules le pourcentage de flèche,
Il ya toujours une flèche , mais il faut que cela soit acceptable pour la sécurité,,, je verrais 1% au milieu,,, sur 5 mètres pas plus de 5 cm,
sinon tu peux tendre un câble et un gousset pousseur au milieu de ta poutre pour former des triangles,( diamètre 20 mm , cosse coeur et des tendeurs à lanterne) A ++
 
Ouvrier
1 Février 2012
495
LILLE
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour mwm
j'avais pensé au 2 upn dos à dos ,je me retrouve avec le palan et son chariot sous le fer ça fait perdre en hauteur mais c'est plus simple à mettre en œuvre
autre solution si je garde l'idée de 2 fer écartés faire un chariot anti déraillement avec un retour dessous et des poulies qui roulent dans la base des fer
le problème c'est la hauteur si il n'y avais pas d'étage ça ne se poserait pas et si il n'y avait pas de passage je l aurais mi plus bas enfin bref c'est né comme ça ,faut faire avec
pour la mesure de flèche c'est ce que je comptais faire avec une bête ficelle
je n avais pas pensé au balancement et c'est crucial ,,ça montre quand même que plus les fers sont approchés , moins on risque de transfert de masse
je pense qu'entre 30et 40cm d'écart le phénomène sera limité ,et il sera utilisé à pleine charge 5 fois par an au plus donc avec la plus grande prudence
merci pour ton analyse
A+
 
Compagnon
22 Mars 2014
3 380
FR 63630
Bonsoir Mecanix,

à l'époque , on travaillais avec les ponts roulants sans Caces, cela n'existait pas,,,
malgré tout cela peu d'accident de pont roulant,,, mais dis toi bien qu'en LEVAGE , tu dois avoir un coefficient de sécurité exigé ; dans les entreprises c'est 8 X la charge levée, on peut réduire, mais en prenant des risques, Nous , les bricolos souvent c'est 0
Perso je me tiens à 4, mais personne dans les environs!!!!
La ficelle est peut être une solution facile, mais la précision est à l'empirique!!!
On fait avec ce que l'on as, mais à la première levée en charge fais comme précité 10 cm du sol et tu attends un certain temps avant de mesurer , que les tensions se donnent, tu auras peu d'erreur,,,
Un câble de commande et boîtier qui te met hors gabarit du pont et de la charge, c'est une sécurité qui ne coûte que du câble électrique et un fin câble de soutènement pour ne pas étirer les brins A ++ N'hésite pas pour de l'aide par l'expérience ,
 
Ouvrier
1 Février 2012
495
LILLE
  • Auteur de la discussion
  • #7
j'ai fait aussi pas mal de manutention au boulot ça m 'a ruiné le dos et le reste aussi d'ailleurs et
coeff de sécurité connait pas!
je pense que mes réalisations actuelles sont bien plus sérieuses que la façon dont on travaillait dans le années 80
ok pour ta méthode de mesure de flèche
cordialement
mecanix
 
Compagnon
22 Mars 2014
3 380
FR 63630
Bonjour,
le Caces a été inventé pour que les patrons puissent faire revoir leur assurance moins chère vis à vis du personnel,
il vaut mieux un responsable désigné que n'importe qui faisant la connerie,,, on connait les dangers de personnel aplati, blessé,estropié,,, et cela coute cher en €€€€€€ et au tribunal !!!
Je retournai des concasseurs pour les carrières avec un seul pont roulant mais un point d'accroche fixe pour le renverser,,,
Le dos a toujours été le soucis dans les boulots lourds,,,
C'est vrai que les chaises et ancrages sont bien réalisés, le soucis sera les poutres qui restera le maillon faible ,,, Il en faut bien un ,,, ce serai trop simple,,,
Un truc néanmoins si tu dois soulever exceptionnellement lourd au milieu, tu avances ton chariot et de chaque côté une paire d'étais de maçon pour empêcher la flexion des 2 poutrelles!! avant de péter un étai tu peux y aller,
A choisir , choisis les anciens plus épais que ce que l'on trouve aujourd'hui!!!
A ++
 
Ouvrier
1 Février 2012
495
LILLE
  • Auteur de la discussion
  • #9
bonsoir
j'ai déjà fait le coup des étais de chaque coté pour décharger une fraiseuse de la remorque
et pour les fer I c'est sur que les ipn des années 70 c'était autre chose ,de l'acier de chez nous pas du fer à ferrer les baudets
A+
 
Ouvrier
1 Février 2012
495
LILLE
bonsoir
je viens de voir dans salon de matériel une coupe de traverse de pont ,ce n 'est plus un fer I H ou autre mais un assemblage soudé de 2 plats verticaux et de 2 plats horizontaux
énorme avantage on met l épaisseur la ou on en a besoin par exemple le plat du dessous est 2 fois plus épais que celui du dessus et les verticaux sont plus en rapport avec l épaisseur d un ipn correspondant à la hauteur que d un ipe qui n a pas de cervelle
de plus le plat du bat à une section bien rectangulaire et un débord calibré sur la largeur des roulettes
il faut tout souder et ça c'est un bon entrainement ,reste à calculer l'affaire mais en rapport pour poids charge il n'y a pas photo
A+
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Sujets similaires

Haut