Advertisements

Disposition des rails

  • Auteur de la discussion Christian67
  • Date de début
C
Christian67
Ouvrier
13 Mai 2012
264
Kogenheim
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je suis en train de réfléchir à la réalisation d'une nouvelle fraiseuse.
Je bloque sur la disposition des rails en Y :
1) les deux rails sur la face avant de la poutre
2) un rail en face avant, en bas, et l'autre sur le dessus de la poutre
3) un rail sous la poutre, l'autre sur le dessus de la poutre
Perso, je préfère la solution 3, car c'est dans cette disposition que les patins sont les plus écartés en hauteur (l'écartement en largeur est le même dans les 3 cas), et qu'il y a le moins de porte à faux pour le chariot Z, et donc de la broche.
J'aimerai votre avis sur ce sujet.

EDIT : la poutre Y est mobile.

Christian.
 
Dernière édition:
Advertisements
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Octobre 2010
5 578
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Je suis en train de réfléchir à la réalisation d'une nouvelle fraiseuse.
Je bloque sur la disposition des rails en Y :
1) les deux rails sur la face avant de la poutre
2) un rail en face avant, en bas, et l'autre sur le dessus de la poutre
3) un rail sous la poutre, l'autre sur le dessus de la poutre
Perso, je préfère la solution 3, car c'est dans cette disposition que les patins sont les plus écartés en hauteur (l'écartement en largeur est le même dans les 3 cas), et qu'il y a le moins de porte à faux pour le chariot Z, et donc de la broche.
J'aimerai votre avis sur ce sujet.

Christian.
Bonjour,

Sans être spécialiste, l'extrait mis en relief m'a fait penser à une 4ème solution :
Mettre les rails en "Y" à la même hauteur, suffisamment écartés pour que la broche et sa "tripaille" puisse loger entre ces deux rails !

Est-ce débile ?

Cordialement,
PUSSY.
 
C
Christian67
Ouvrier
13 Mai 2012
264
Kogenheim
  • Auteur de la discussion
  • #3
Effectivement, il y a cette 4ème solution, mais ça complique un peu l'ensemble. J'ai oublié de préciser, mais j'ai corrigé mon message initial pour le rajouter, mais je veux une poutre Y mobile, table fixe. Ta solution me parait plus facile à construire avec la table mobile.

Christian.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Déjà il faudrait préciser de quels rails parles-tu ? des rails cylindriques supportés ou des rails prismatiques type Hiwin?ou autres?
Ensuite d'une façon générale on peut dire que toutes ces solutions peuvent être équivalentes si on optimise pour chacune la hauteur et la largeur de la poutre. Il reste que certaines dispositions compliquent la mise en position correcte des rails : parallélisme dans les deux plans.
Stan
 
C
Christian67
Ouvrier
13 Mai 2012
264
Kogenheim
  • Auteur de la discussion
  • #5
Effectivement, Stan, j'ai oublié de préciser que j'opte pour des rails cylindriques supportés.
Je pense que la solution 1) est la plus facile à mettre en oeuvre, à condition que la poutre ne soit pas vrillée.

Christian
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Pour une dimension de poutre donnée (imposée parce qu'elle est sur l'étagère, par exemple) la solution 2 fait gagner de l'écartement entre les rails et conserve une suffisante aisance pour les réglages.
Stan
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Octobre 2010
5 578
FR-17800 Charente maritime
Effectivement, il y a cette 4ème solution, mais ça complique un peu l'ensemble. J'ai oublié de préciser, mais j'ai corrigé mon message initial pour le rajouter, mais je veux une poutre Y mobile, table fixe. Ta solution me parait plus facile à construire avec la table mobile.

Christian.
Bonsoir,

C'est "le simplet" qui parle, et je ne cherche nullement à défendre mon idée :
C'est vrai que l'idée convient mieux à une table mobile, mais si la table est fixe, cette disposition impose un élargissement du guidage du portique et donc un guidage amélioré, au détriment d'un encombrement légèrement supérieur.

Mais c'est toi qui choisi !

Cordialement,
PUSSY.
 
E
el patenteux
Compagnon
6 Août 2016
726
A mon avis la meilleur disposition est celle avec laquel le concepteur se sent le plus a l'aise avec la mise en oeuvre.
Aucune n'apporte que des avantages..............comme rien en mécanique non plus.
A tenir en compte ce que Stan dit,le parallélisme sur 2 plans en meme temps,faut voir de quel outillage et de doigté dont dispose.
 
C
Christian67
Ouvrier
13 Mai 2012
264
Kogenheim
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour,

Merci pour vos commentaires.
Je pense que je vais m'orienter vers la solution la plus simple : les deux rails sur la face avant de la poutre.
De plus, c'est la disposition existante sur la fraiseuse qui me sert de modèle pour concevoir la mienne.
Dans peu de temps, un nouveau sujet sur mon nouveau projet.

Christian.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Il faut AUSSI se demander si ça vaut le coup de s'emm.....er un peu plus au moment de la fabrication de la cnc et ensuite avoir un gros plkus au niveau rigidité/performances durant toute la vie de la machine.
Moi ma préférence est d'aller vers une base comme celle-ci :
rails de guidage.png
 
C
Christian67
Ouvrier
13 Mai 2012
264
Kogenheim
Le seul avantage que je vois à ce montage (par rapport aux deux rails sur l'avant de la poutre), est un écartement plus grand des rails dans le sens vertical, pour une plus grande rigidité, et en inconvénient, je trouve que c'est plus compliqué à faire, et on n'y gagne rien en porte à faux de l'axe Z.

Christian
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
est un écartement plus grand des rails dans le sens vertical, pour une plus grande rigidité
Moi cela je le trouve incitatif, non ? Je ne connais pas de choix dans la vie qui ne comportent pas avec les avantages AUSSI des inconvénients.
Stan
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Je n'arrive pas à voir l'avantage de ce montage hormis la complexité de montage et la souplesse des "cornières"
Ce n'est pas grave.
Où tu as vu des cornières ? Moi j'ai monté en fagot des tubes d'acier.
Stan
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut