Cintrage de crémaillère

  • Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
14 Février 2018
2
- Cintrage de crémaillère
#1
Bonjour à tous,

J'essaie de faire fabriquer des rails pour un monte escalier pour personnes âgées que j'ai pu récupérer gratuitement.
J'ai réalisé l'ensemble des plans de la structure (voir pdf joint). Mais je ne sais pas comment procéder pour la fabrication.
Est-ce que je dois d'abord cintrer la barre rectangulaire avant de fraiser les dents de la crémaillère ou l'inverse? Surtout dans le cas du débillardage (hélice)
Dans ce deuxième cas, est-il envisageable de changer les galets de la cintreuse par les pignons de la crémaillère?
Merci d'avance pour vos conseils et avis
 

Fichiers joints

13 Mars 2012
11 505
FR-16 angouleme
- Cintrage de crémaillère
#2
cette conception est vraiment casse gueule

le cintrage des cremaillère va empecher le pignon de porter correctement sur toute la largeur des dent : resistance utile beaucoup plus faible que la cremaillere droite

gros probleme dans les assemblage entre les differente partie pour assurer la regularité de la cremaillere : bon a tout casser au moindre boulon qui a du jeu

pour moi la bonne solution c'est des galet d'entrainement en caoutchouc ou en polyurethane , avec un systeme a arc boutement , pour que l'effort de traction produise l'effort de serrage : ça ne patine jamais
 
J'aime: fido
14 Février 2018
2
- Cintrage de crémaillère
#3
Merci beaucoup @moissan
J'essaye de reproduire ce que fait déjà le fabriquant. Je n'ai pas vérifier de près mais le pignon et les galets de roulements sur les tubes auxquels est soudée la crémaillère doivent corriger le contact des dents.
En quoi consiste ce système à arc boutement?
 
13 Mars 2012
11 505
FR-16 angouleme
- Cintrage de crémaillère
#4
sans arc boutement ça serait un simple ressort qui applique un effort sur un galet moteur ... si le ressort est trop fort ça use inutilement ... si l'effort est trop faible ça patine et use le galet ... difficile a choisir le ressort

un arc boutement se fait avec un systeme qui transforme la force du moteur en force de serrage ... par exemple en montant le moteur de façon mobile , avec une trajectoire en biais

la solution avec cremaillere n'est pas impossible mais il faudrai choisir un module plus grand qui tolere mieux un manque de precision

inutile de prendre une belle cremaillére usiné pour la massacrer en la cintrant : une cremaillère avec des dent plus grosse en tole decoupé au plasma sera meilleure

il serait même possible pour les partie en helice , de decouper au plasma une cremaillere volontairement courbé de la bonne façon pour que le cintrage dans le sens de la tole fasse la bonne forme
 
21 Décembre 2008
4 462
Moselle
- Cintrage de crémaillère
#6
Bonjour

Pour les parties rectilignes, je ne vois pas de difficulté à guider et entrainer le fauteuil.
Dans les virages qui me semblent très très serrés, c'est autre chose, les portées risquent de ne plus offrir assez d'amplitude pour la stabilité. Le problème de crémaillère est identique : plus l'angle est serré, moins c'est facile de tailler une crémaillère épaisse 10 mm qui engrenne bien sur la longueur du pignon.
Ce que vois en pub à la télé, les fauteuils sont montés sur le mur extérieur de la cage d'escalier, ce qui permet d'agrandir les rayons de courbure !!!
Mais je ne suis pas spécialiste !!!!
 
13 Mars 2012
11 505
FR-16 angouleme
- Cintrage de crémaillère
#9
bien sur , mettre le rail a l'exterieur des tournant de l'escalier permet des courbures plus facile ... mais c'est bon pour un escalier simple sans plusieur etage

dans le cas de plusieurs etage le montage au centre de l'escalier est indispensable pour ne pas que le rail bouche les accès aux etages

il faudra une cremaillere avec des dent beaucoup plus grosse pour reduire le besoin de precision

avec des dent plus grosse le pignon sera plus gros et tournera plus lentement , et il faudra un reducteur un peu plus lourd ... mais il n'y a pas le choix ! il faut ça pour que la cremaillere fonctionne de façon fiable

des dent plus grosse faciliteront le raccordement entre les differents morceau de cremaillere

on voit sur un de tes dessin une coupure de la cremaillere au sommet d'une dent : c'est mauvais ça partage une dent en 2 ... et a la flexion 2 partie cote a cotes sont moins solide qu'une partie entiere : il faut absolument que la coupure entre 2 partie de cremaillere soit au fond d'une dent