Advertisements

Choix denture scie Bocfil ?

F
freddy007
Compagnon
8 Septembre 2008
1 582
ardeche
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour ,

Une partie de la question est dans le titre ! le complément qui vous manque c'est les matières ?

J'ai besoin de couper du bois dur BUIS , EBENE , PALISSANDRE ,

Du métal laiton alu 2/3 mm .

Y a t-il une "formule " pour calculer nombre de dent en fonction de l'épaisseur ?

Merci . Cordialement .

Freddy
 
Advertisements
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
4 Janvier 2011
517
Essonne
Il faut compter dans les 3 dents en même temps dans la pièce il me semble. 2 ou moins, il y a beaucoup plus de casse, surtout avec le métal. c'est bien moins critique pour le bois.
J'ai fait aussi un plateau dans les 20mm d'épaisseur pour surélever le travail et utiliser la lame dans une partie neuve. On sent assez vite quand la coupe peine et qu'il est temps de mettre le plateau avant que la lame casse. ca ne double pas son temps de vie mais ca économise pas mal quand même, les lames Escargot doré ne sont pas en or, mais coutent cher...
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
22 Janvier 2011
3 394
F-67150
Bonjour, dans tous les cas, il faut considérer l'épaisseur du matériau à scier et veiller à ce que comme disait Gedeon au moins deux dents soient en même temps sur la matière. Si on a une matière trop fine comme une tôle ou du bois de placage, on peut dans le premier cas, coller la tôle sur une feuille de contre-plaqué, avec une colle de contact, et dans le second cas, prendre le placage entre deux ctp assez fin ou tout autre support en bois. Concernant les lames on trouve différentes marques de qualité, Pebeco, Eberlé, Godschnecke (Escargot doré) Niqua. Pour le métal je préfère les Pebeco, et pour le bois Eberlé et Niqua, les Eberlé ont une qualité de coupe excellente mais sont relativement fragiles par rapport aux Niqua qui tiennent deux à trois fois plus longtemps. Ces dernières ont une coupe alternée avec des dents inversées, ce qui diminue fortement la formation de barbes au revers du trait de scie.
La plupart des lames sont malheureusement difficiles à trouver en France (allez savoir pourquoi) sur Ebay.de tu pourras faire ton marché plus facilement.
Cordialement
Martin
 
F
freddy007
Compagnon
8 Septembre 2008
1 582
ardeche
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour ,

Merci pour vos réponses .

Pour être un peu plus précis , j'ai utilisé pendant plus de 10 ans une scie electrique DELTA ..pour des activités manuelles avec des handicapés mentaux mais cela date pas mal et je ne me souviens plus quelle denture de lame j’utilisai...sur du contreplaqué de 5 à 20 mm maxi

Ce dont je suis certain et pour une scie électrique s'entend , la durabilité de la lame est liée à la tension mais pas que ...

Les gens avec qui je travaillais n'ayant pas toutes des capacités de compréhension cassaient des lames en quantité énormes ..et j'avais un budget limité ..

Jusqu'au jour ou j'ai été surpris de constater qu'un lame tenait particulièrement bien la "longueur" .

Et j'ai eut l'idée de contrôler la note émise à l'accordeur électronique .

Pour moi beaucoup de choses du quotidien sont des "corps sonores "et une corde d'un instrument ou d'une scie c'est pour moi très très proche !

Et je pèse mes mots MIRACLE !!!! en tendant la lame tjs à la même note disons en l'accordant .....la consommation de la lame a été réduite à 4 ou 5 fois moins et dans le même matériaux .

Seulement je ne me souviens plus de la note ! peut être un RE , et à quel octave ?

Je tiens aussi à préciser que je ne suis pas persuadé que détendre la lame soit une bonne chose ...

Pourquoi ? Aprés des années de guitare avec cordes acier j'ai constaté que pour accorder et rattraper le jeu de la "mécanique"il faut tjs détendre la corde avant de la tendre pour l'accorder à la bonne note ..et je peux vous assurer qu'une corde en fin de vie , voir assez neuve casse la plupart du temps lorsque l'on la détend !

Et c'est un phénomène bien connu des guitaristes j'ai souvent eut l'occasion d'en discuter .

je crois qu'il y a une tension en fonction du nombre de dents , largeur épaisseur à laquelle un "rendement" et solidité maximum correspond et que si l'ont fait des taches "repetitives" sur le meme matériaux il y a une plage "idéale".
Aprés bien entendu intervient l'adresse de l'utilisateur et sa longue pratique .


Par contre ma question concerne le travail à la scie "manuelle bocfil " ou je n'ai aucune pratique et ou je vais faire certainement pas mal de casse au début .

Comme fournisseur :OUTILOR (fourniture pour bijoutier à LYON ) est pas mal placé ainsi que COOKSON clal pour des lames Pro ( avec des noms differents fabriquées à Vallorbe en Suisse car Vallorbe n'est pas une marque !c'est un village comme Thiers pour la coutellerie ) à environ 0,22 /0,26 euros ttc la lame suivant la denture .

Avec le Brexit CLASSIC HAND TOOLS fait aussi du bon matos entre autres des scie manuelle orientable KNEX concept .

je vais donc acheter un échantillonage de lames pour commençer .




Cordialement .Merci

Freddy
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
4 Janvier 2011
517
Essonne
J'ai aussi la scie Delta, tout à fait potable comme qualité, et pour la tension, tsooong, j'ai un métronome électronique qui mesure la hauteur de la note, j'essayerais.
pour la bloc fil, tu ne vas pas pourvoir démarrer la coupe avec seulement 1 ou 2 dents dans la matière, ca accroche et casse. Pour la tension c'est moins compliqué qu'avec la delta à cause de la monture pas trop rigide...
Il y a des lames très très fines (pour les métaux précieux je pense), on voit à peine les dents, qui coupent superbien, même dans l'acier dur, du stub, des boulons etc.
 
Dernière édition:
vax
vax
Modérateur
5 Mars 2008
7 221
Guipavas (près de Brest)
Je partage ton sentiment sur le "son" que doit faire une lame. Je ne travaille que au Bocfil pour mon activité (pas à longueur de journée mais avec des conditions assez dures) et c'est un ami joaillier qui m'a appris à utiliser le bocfil, un changement de lame était systématiquement suivi d'un coup d'ongle sur la lame pour vérifier l'orientation des dents (avec du 8-0 les yeux commencent à avoir des limites !) et d'un second pour faire sonner la scie et en vérifier la bonne tension. C'est du feeling, je n'ai jamais pensé à utiliser un accordeur (dispo pourtant sur mon téléphone) ! :)
 
F
freddy007
Compagnon
8 Septembre 2008
1 582
ardeche
  • Auteur de la discussion
  • #7
bonsoir,

Merci pour vos conseils.

Cordialement

Freddy
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
4 Janvier 2011
517
Essonne
Avec les années, avec la scie blocfil serrer les pièces avec les doigts sur le petit support en bois dont j'ai oublié le nom devient difficile, je ne peut plus m'en servir plus que qq minutes, dommage, c'est un outil que j'aime bien, bien plus que la scie delta en fait, on suit bien mieux le traçage, la pièce sort souvent terminée.
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
22 Janvier 2011
3 394
F-67150
Bonjour, je rejoins l'avis concernant la précision atteinte au bocfil, à un détail près, la verticalité du trait de scie. J'ai pour ma part utilisé ce magnifique outil pendant toute ma jeunesse et au dela, mais pour les découpes un peu épaisses je préfère la machine, j'utilise une Hegner S2 et une scie que j'ai modifiée pour des découpes ultraprécises qui me permet de faire de la marqueterie. La différence fondamentale avec une scie genre Hegner (a fleau) est le mouvement de la lame qui est parfaitement vertical et qui reste sur son axe. De plus j'ai réduit la vitesse de manière à avoir 200 coups minute. La précision est excellente la qualité du trait de scie aussi du fait de l'amplitude de déplacement de la lame.
Cordialement
Martin
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
4 Janvier 2011
517
Essonne
j'ai aussi des petits serre-joints pas c'est pas si commode, on perd un peu le fil en se repositionnant...
Je suis d'accord avec la verticalité du blocfil, mais avec un peu de soin et dans de l'acier ou laiton 2mm, ça va. avec la scie Delta (qui ressemble bien à la Hegner !) je n'ai pas de problème avec le mouvement du cadre, je vois moins bien le trait qu'avec le blocfil, c'est indiscutable, peut être à cause de vibrations et de la vitesse, mais je découpe avec des mètres de tôle acier ou laiton (0.5-1.5 mm ) pour les caisses de mes locos vapeur, (j'essaierai la découpe laser ou chimique dans une autre vie !).
Maintenant je colle le dessin sur la tôle, (colle en bâton qui part à l'eau) et plus de traçage interminable, si les pièces sont bien disposées, 1 trait de coupe peut séparer 2 pièces, sans avoir à reprendre chacune à la lime, une fois les pièces pliées, les coupes ne se voient plus !
un exemple sur ma dernière loco :
IMG_9060_R.JPG
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Il n'y a pas photo utiliser une scie HEGNER plutôt qu'une scie à main c'est diviser par dix le nombre de lames consommées. Je n'ai jamais pu me résoudre à dépenser la somme coquette pour m'acheter une Hegner (pour la fréquence d'emploi que j'en aurais) mais je m'en suis fabriqué un clone car le maintien de la lame et son articulation sont vraiment géniales. J'avais simplement acheté leurs petites pièces qui serrent la lame.
La meilleure réponse à la question posée par ce fil c'est "essayer différentes dentures jusqu'à trouver la plus adaptée"
Stan
 
F
freddy007
Compagnon
8 Septembre 2008
1 582
ardeche
Bonjour ,

Merci à tous de participer ..

Pour finaliser mon choix au risque d’être un peu "exigent" ou "penible" et en plus de vos informations ..pourriez vous me donner des réponses un peu plus précise surtout pour le laiton ou l'acier peu épais du genre :

Pour du laiton de 2 mm j'utilise à la machine des lames n° ?

Pour Travailler à la scie Bocfil à la main pour telle ou telle matière j'utilise tels types de lame tels ..

Merci Encore .

Cordialement

Freddy
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut