C'est parti pour une autre CNC

  • Auteur de la discussion ybou30
  • Date de début
ybou30

ybou30

Compagnon
Salut à tous,

Cà fait un moment que çà mijote, que je rassemble quelque morceaux de temps en temps.
Maintenant, il faut que çà prenne forme. :lol:
Voici donc un sommaire CDC:
Ce sera une machine qui se rapprochera plus d'une conventionnelle que d'une UGV.
Son(ses originalités seront:
- De s'appuyer sur le sol et un mur :lol:
- De travailler en potence, avec, au besoin un soutien en façade (évolution) :wink:
- La table est volontairement basse et pourra recevoir: des tables ou autres chaises de complément.
Peut être même le tour pourra se mettre à table, sans chaise, comme 4ième axe et plus si affinités :supz:
- Etant donné que les appuis sont le sol et le mur, l'ensemble sera assez rigide, mais aussi des réglages de correction seront possibles.
Je préfère pouvoir régler plutôt que de casser une machine hyper rigide dont la géométrie est loupée.
Bien entendu il y aura une bonne rigidité de base. :lol:

Le gros de la structure principale sera en profilé acier rectangulaire de 100x50x3. La secondaire en 60x30x3
Les supports de rails seront en plat acier étiré de 40x10
Le Y sera fait avec 2 Profilés spéciaux alu de 80x80 enserrant un profilé de 40x80 renforcé par une jambe de force en 40x80 amenant la surface de l'embase de poutre à 200x200 de section. :lol:
Le "plastron" support du Y est une plaque en alu 2024 400x400x20mm qui sera renforcée sur sa partie arrière par une plaque de 400x200x20mm. Ce qui amènera l'épaisseur à 40mm au droit de l'embase de poutre.
Les plaques du Z seront tirées dans de l'alu 2017 de 210x480 en 30mm

- Matières usinées: si possible jusqu'à de petites pièces acier. Très peu de bois
- Dimensions:
les rails que j'ai (prismatiques en 25):
X: long 1150 course 800 Y:650 course 450/400 Z: 450 course 220. La machine est prévue pour un peu plus en Y (100/150) de plus.
Les vis à billes: 16x5 aux dimensions définitives, elles :wink: J'ai des trapézoïdales en 18x4 au cas où. :wink:
Les moteurs: Nema 23 425oz
La broche:
Si au départ cette machine sera équipée d'une broche chinoise de 1500w, elle sera plutôt équipée ensuite d'une broche plus lente, plus robuste vitesses de rotation rêvée: 250 => 3000 => 6000tr/mn. J'ai déjà la broche en BT10 (Merci RICO)

en matos, j'ai un combiné chinois ((BV25L3) qui travaille de façon satisfaisante, perceuse à colonne chinoise, découpeur plasma limité à 6mm en acier, un poste MIG (je pense que çà s'appelle comme çà :roll: ). Pas de scie, sauf à main :wink:
Je me démerde en informatique, mais sur Windaube, à mon grand regret pas sur Linux dont je ne connais rien.

Je suis nul de chez nul:
- En dessin, surtout 3D
- Dans tous ce que touche au courant. Je ne sais pas lire un schéma ni rien.

Pour le reste, je me démerde. :smt003

Allé, un schéma de principe.
C'est vraiment un schéma de principe, tous les renforts n'y sont pas ni rien, c'est juste pour avoir une idée de l'ensemble.

Schema_General_CNC_Reperee.jpg


Bon ben maintenant, lâchez vous :smt003 :smt003 :smt003
Par contre, ne vous attendez pas à la voir finie en 6mois. Cà va prendre un temps certain. C'est pas ma priorité. :smt003

Edit: Modifs des caractéristiques en fonction de la réalité. :smt003

Cdlt,
Yanik
 
S

stanloc

Compagnon
Re: C'est parti pour la V1

Houla, une architecture pas courante et pas facile.
Je revois avec plaisir les dessins sur papier à carreaux de 5 x 5 mm.
Ce n'est pas bien de parler dès le départ de V1 cela sous-entend un certain doute ???????? :-D
Stan
 
ybou30

ybou30

Compagnon
Salut à tous,

Il n'y aura pas de V2 :smt003 Cà marche ou ... çà marche. :wink:

Cdlt,
Yanik
 
S

stanloc

Compagnon
Re: C'est parti pour la V1

La critique principale faite à la disposition de l'axe Z où les rails sont mobiles et les patins fixes, c'est que la rigidité n'est pas la même selon la position de la broche.
On peut faire la même critique ici : la rigidité sera meilleure lorsque la broche sera près de la base du bras. Pour que le bras ne soit pas la source des vibrations il va falloir "l'encastrer" au sens où on l'entend en résistance des matériaux et ces renforts vont fortement pénaliser niveau masse à déplacer toute cette mécanique suspendue.
Comme toujours : ce n'est pas infaisable mais bonjour les soucis.
Stan
 
ybou30

ybou30

Compagnon
Salut à tous,

Aussi bien pour les porte à faux aussi bien du Z de la potence, ce sont des choix.
Il y aura une sorte de "zonage", c'est à dire que je ne solliciterai pas l'ensemble de l'espace de la même façon.
Ceci correspond à la réalité de mon besoin. :wink:
Les pièces qui nécessiteront de la rigidité en usinage ne seront pas dans un angle de la table ni avec le Z sortie de 200mm :smt003 .

Le débattement du Z est surtout là pour des perçages ou autres usinages en plongée exclusivement. :wink:
La probabilité d'avoir des usinages précis, décalés en niveau et dans des matières dures à réaliser est quasiment nul, ou je contournerai la difficulté. :wink:

Je le répète: Il y a une rigidité intrinsèque du bâti au départ que j'évalue à 85% du besoin.
L'ancrage prévu des montants dans le mur viendra en complément :lol:

Pour le porte à faux potence, il sera possible, par une évolution, d'y mettre un rail amovible sur la partie avant pour transformer en "pseudo caniveau". :wink:

Je ne cherche pas la bête de course :wink: , juste que çà fasse un peu mieux sur des pièces un peu plus grandes que mon combiné. :smt003
En grandes dimensions, ce sera du détourage de plaques de max 15 en alu.

Cdlt,
Yanik
 
S

stanloc

Compagnon
Re: C'est parti pour la V1

Je n'ai pas lu pourquoi tu as choisi cette architecture ! On en revient à une discussion qui avait eu lieu il y a quelque temps au sujet aussi d'une architecture peu courante. Bon ça avait fini en queue de poisson. A mon avis il faut avoir de bonnes raisons pour vouloir se compliquer la vie.
Stan
 
ybou30

ybou30

Compagnon
Salut à tous,
Stanloc a dit:
A mon avis il faut avoir de bonnes raisons pour vouloir se compliquer la vie.

Je ne vois pas ce que çà me compliquerait :eek:

Sinon, pour les raisons, Ben çà se voit:
- Aucun mouvement au niveau de la table. On peut donc mettre ce qu'on veut, pas de masses en mouvement à ce niveau. :lol:
Mon tour peut y aller au besoin, pour le coup, il sera numérisé. :lol:
- Côté masse, au niveau des parties en mouvement, elles seront toujours identiques, donc les réglages n'en seront que plus sûrs. :wink:
- 3 côtés ouverts;
- Utilisation du mur comme appui. et le sol comme porteur. étant donné que je n'ai pas trop de place,
la machine étant collée le long du mur dans sa longueur, je convertis la contrainte en avantage . :wink:
Il ne s'agit pas là de vouloir comparer avec d'autres architectures. :smt003

Cdlt,
Yanik
 
ybou30

ybou30

Compagnon
Salut à tous,

Quelques éléments ont été rassemblés, de quoi faire un "pseudo assemblage" de présentation.

Je commence par ce qui me parait être la "Pièce maitresse" du point de vue assemblage: la liaison X/Y:
Elle est constituée de 2 sous ensembles:
- La plaque/chariot de X.
Celle-ci est constituée de 3 plaques assemblées en une seule et collées à l'époxy (araldite). J'avais 2 longueurs de 1m de 200x20mm d'alu 2024 ramenées de Toulouse
"merci Mécanotrain" :prayer:
Elle fait donc au final 385x400x40mm avec 2 épaulements de 200x100mm pour la pose des patins. :smt003

- La poutre du Y.
Celle-ci est constituée de profilés Alu. Elle fait hors tout 700x200x80mm, fixée par 10 vis de 8 + une jambe de force en profilé de 40x80 à la plaque de X. :smt003
Un des objectifs que j'ai visé est d'avoir une épaisseur (au sens de l'empilage :lol: ) Z/Y la plus faible possible pour un porte à faux minimal. :smt003
Aussi, Les rails du Y seront montés Dessus et sous la poutre.

Afin d'avoir une idée j'ai réalisé ce "pseudo assemblage":

Présentation plaque de liaison Y-Z:

Y-Z_Présentation_Plaque_Liaison_Y-Z.jpg

Y-Z_Présentation_Liaison_Y-Z.jpg



Présentation plaque de liaison Y-Z vue du dessous:
Y-Z_Présentation_Liaison_Y-Z_Dessous.jpg


Présentation plaque de liaison / Poutre X-Y:
X-Y_Présentation_Liaison_X-Y.jpg



Edition en cours... :smt002

Cdlt,
Yanik
 
carlos78

carlos78

Compagnon
Architecture inhabituelle donc particulièrement intéressante à suivre ...
Ses avantages et ses inconvenients me paraissent assez évidents.

il faudra essayer d'avoir la plus grande rigidité possible du bras C et surtout (à mon avis) il faudra particulièrement soigner sa fixation sur la plaque D. Le reste est assez classique.

Bon courage pour la suite de cette aventure

Carlos78
 
S

stanloc

Compagnon
Il faut quand même regarder de près si les efforts au niveau de la fraise rapportés au niveau des patins du guidage en X ne risquent pas de dépasser les charges admissibles par ceux-ci ; il y a risque de poinçonnage des rails par les billes. Un guidage à galets me rassurerait car a l'effort sur la fraise il faut ajouter l'inertie des masses en mouvement multipliée par leur accélération.
A mon avis un minimum de calcul s'impose.
Stan
 
ybou30

ybou30

Compagnon
Salut à tous,

Merci pour vos remarques :lol:

@Carlos78:
J'ai rajouté le montage de principe de la poutre.
Ceci ramène une surface d'appui à environ 200x200mm. Celle-ci peut être augmentée dans le sens vertical simplement, j'aviserai donc en temps utile et si nécessaire. :lol:
L'épaisseur de la plaque d'appui du Y D, au droit de la surface d'appui fait 40mm d'épais pour 400x200mm

@Stanloc:
Je pense aussi que ce sera la partie la plus faible :wink: , mais de façon toute relative: Les rails prismatiques qui vont supporter la charge sont
- 1 en 20mm
- L'autre en 25mm
Leur écartement (entre-axes) sera de 320mm en vertical et écartés de 380mm en horizontal. :lol:
Je rappelle que la zone d'usinage "sous efforts" sera limitée aux 250 premiers millimètres de course les plus proches de la plaque. :wink:
Là encore, j'ai un joker: un 3ième rail (De 30mm) avec 1 seul patin peut être mis en bout de poutre sur une sorte de "Porche". :lol:
Ce dernier n'aura que cette unique fonction de complément de reprise de charge. Il sera amovible très facilement. :lol:

Comme repère de résistance recherchée, j'ai la fraiseuse de mon combiné BV25. Dès lors que je ne descend pas en-dessous, sur une zone de déplacements pour usinages sous efforts De 800x250x150mm, çà me suffira. :lol:
En matière de déplacements, aucune recherche de vitesses de déplacements. :lol:

Si au départ cette machine sera équipée d'une broche chinoise de 1500w, elle sera plutôt équipée ensuite d'une broche plus lente, plus robuste vitesses de rotation rêvée: 250 => 3000 => 6000tr/mn. J'ai déjà la broche en BT10 (Merci RICO)

J'entends par usinage sous efforts, l'usinage d'alu type 2024, 2017. Pour de l'usinage d'acier (non durs), ce sera encore réduit. :smt003

Cdlt,
Yanik
 
S

stanloc

Compagnon
Ta réponse m'incite à penser que tu ne vois surtout(comme l'immense majorité des gens ici) que les efforts de coupe qui sont de mon point de vue sans commune mesure avec les efforts statiques et surtout dynamiques. Donc lorsque ta broche sera en extrémité du bras et que tu demanderas un déplacement en X cette masse au bout d'un grand bras de levier va imposer une contrainte sur les billes et de mon point de vue c'est ça qu'il faut évaluer. Sais-tu par ailleurs qu'il y a au moins deux sortes de guidages prismatiques avec des capacités de charge très différentes ???? Il faut prendre la qualité pour machine outil et pas la qualité pour de la mise en place d'objets (pick and place) Une "béquille" placée en extrémité ne fera qu'augmenter la masse dans le cas que j'évoque et n'aura d'effet qu'en statique dans le sens vertical.
Stan
 
ybou30

ybou30

Compagnon
Salut à tous,

Stanloc a dit:
Ta réponse m'incite à penser que tu ne vois surtout(comme l'immense majorité des gens ici) que les efforts de coupe qui sont de mon point de vue sans commune mesure avec les efforts statiques et surtout dynamiques.

Ma formation et surtout mon expérience en matière de conception/modification/réalisation de machines industrielles de tous ordres, sans BE, me permettent d'être assez serein sur le dimensionnement de celle-ci :supz:

Concernant le poids, à la pesée, les composants prévus font un ensemble de 45kg que je majore de 15 pour mon évaluation. :lol:
Il te faut prendre en compte le fait que par rapport à une type portique fixe ou mobile, j'ai moins d'éléments et de poids à déplacer. :smt003

Cdlt,
Yanik
 
sebastian

sebastian

Compagnon
Bonsoir ybou30,
wahoooo, c'est original comme montage… la première du genre ?…
Si je comprends bien ton montage, seul le portique sera mobile (en référence à ton dessin, déplacements en E, C et A ) qui représentent les 3 axes de déplacement.
J'imagine les efforts considérables, et le risque de déformation du parallélogramme au niveau des montants F (cela dit ils seront fixés au mur si j'ai bien saisi) et surtout le porte à faux au niveau de la poutre C, les contraintes sur les rails en E…
Compliqué ton montage… pas évident… je pense qu'il faut trianguler tout ça pour compacter les contraintes… et faire attention aussi au poids…
C'est intrigant ton histoire, un peu alambiqué si je puis me permettre, mais pourquoi pas !
L'avenir nous le dira ; tu nous prépares une révolution dans le monde de la cnc amateur :-D
courage, faut innover :-D
 
E

el patenteu

Compagnon
Ont peut comparer lorsque l'ont veut arracher un clou avec un marteau vs un pied de biche.
Dans ton cas c'est comme si tu aurais un pied de biche de 1 metre...........pauvre clou!!.............ou plutot pauvre rails!
Parle nous un peu des matieres et pieces que tu souhaite réaliser.........qu'est-ce qui justifi et tasse les portiques standards de facon irémmédiable?
Ont peut tre bien mettre un tour sur une cn portique et ont peut tres bien aussi avoir un portique mobil donc les matieres a usinner son statiques
Alors qu'est-ce qui dicte cette architecture???

Sans meme parler de masse dynamique,le simple fait d'envoyer une broche de combiner a l'extrémité vas faire fléchir cette poutre de 2mm..............je crois
que tu vas devoir sortir ton joker souvent. :lol:
J'ai bien peur que vouloir ''sortir des sentiers battus'' vas t'appporter d'énormes déceptions!
Mon avis....

Fred
 
carlos78

carlos78

Compagnon
:wink: Je suis aussi serein que YBOU30 sur la faisabilité de la machine.

Je ne sais pas quelle accéleration vous appliquez sur vos moteurs mais en ce qui me concerne je ne dépasse pas les 300mm/s2 sur ma CNC. Ceci pour dire que mon accéleration/décelerration est environ 30 fois inférieure à celle exercée par la gravitation. Les forces d'accélerations et le poids ont un point commun, elles s'exercent au même endroit : le centre de gravité de l'ensemble mobile.
Indépendamment des efforts de coupe qui s'ajoutent ou se soustraient horizontalement suivant les cas à la force d'accéleration/décelleration, la gravité est de loin l'élement dimensionnant du bras.
Avec les 50kg qui se déplacent sur le bras , il faudrait réussir à avoir une flêche statique du bras en son centre de gravité la plus faible possible (0.1mm serait un très bon résultat)

NB : avec mes 300mm/s2 (0,3m/s2) d'accéleration, en me déplaçant à la vitesse de 1200 mm/mn (0,02m/s), cette accéleration est censée se faire en 0.07s sur un déplacement de seulement 0.7mm ...

Carlos78
 
ybou30

ybou30

Compagnon
Salut à tous,

Merci Carlos78 d'avoir, je pense un peu plus lu la présentation de cette machine. :wink:

Qui n'a rien de comparable, je le répète avec celles dont vous lisez les descriptions sur ce forum. :lol:
Voyez là plutôt comme une "conventionnelle" numérisée, vous serez plus près de la réalité. :supz:

Maintenant, faut pas être idiot, les CNC type portique ont certains avantages et leurs concepteurs apportent des idées, simplement que comme je la conçois, je la conçois avec ce que je considère comme le meilleur des 2 mondes . :lol:

300mm/S² en accélération, c'est déjà énorme ... de parler d'accélération :lol:
Pour les vitesses d'avance, je pense qu'à terme, pour les vàb de 16/5 je ferai le choix d'un rapport 1/5, limité à çà parce que plus, çà fait des poulies de gros diamètre. :lol:
Dans un premier temps, je ferai en direct pour réaliser quelque pièces "urgentes".

Bien vu et bien compris les effet de répartitions des masses et de leur comportement dynamique. :supz:
Ainsi, le choix coupe "sous effort" en milieu de course aura:
- Côté "mur" la reprise de la majorité des efforts de coupe et de déplacement;
- côté libre une reprise partielle des efforts "parasites" grâce à l'inertie de son poids (par principe).

@El Patenteu le types de pièces seraient contenues:
- 90% dans un parallélépipède de 300x250x100mm en alu genre 2017
- 7% dans un parallélépipède de 600x300x20mm en alu genre 2017 essentiellement en détourage et poches d'allègement.
- 3% dans des matériaux tendre sur toute la surface.
- Pas de gravures, pas de formes hypercomplexes. :smt003
- surtout du réusinage, de la modif, ce que l'on fait assez souvent avec une conventionnelle.
- exit les grands surfaçages à la fraise de 4mm :eek:

Merci pour le rappel sur l'effet levier :smt033

Pour les avantages, tout est visible:
- 3côtés ouverts :smt003
- Aucun mouvement de table, basse pour accepter le plus de types de montages, et limiter les usinages tout Z sorti. :wink:
- La fixation au mur apporte de la masse et de la rigidité habituellement supportés par la machine. :smt003
- Encombrement faible. :smt003

Cdlt,
Yanik
 
ellogo67

ellogo67

Compagnon
Bonsoir :-D

Je vais suivre avec intéressement la conception de ta CNC originale. :P
Nouveau concept, nouvelle aventure. :smt003

Bon courage à toi. :smt023
 
E

el patenteu

Compagnon
Ca ne peut PAS se comparer a une conventionnel...........
une conventionnel ne reprend jammais de tel efforts de porte a faux sur ses rails en X!!
D'accord pour l'avantage des 3 cotés ouvert mais dans ce cas pour reprendre le principe d'une conventionnel sans le plateau qui se déplace sur 2 directions alors
la meilleur solution serait une grand chassi en forme de C avec plateau qui se déplace sur une seule direction.
Tes rails vont se détruire a vitesse grand V,pour contrer cet effet tu vas devoir quasi en permanances garder ta ''béquille esacmotable'' a l'autre bout donc a priori
pas vraiment d'avantages sur une cn a portique...........surtout pour des pieces des dimensions que tu souhaie usinner,franchement je ne comprend pas.
Tu dis vouloir limiter les usinnage tout Z sorti........mais tu aura ce meme effet dommagable en X.........en permanence!
Maintenant ont attend la suite....... :-D

Fred
 
carlos78

carlos78

Compagnon
Bonjour YBOU30,
Je viens de retrouver le post de Yannick Scher que tu connais bien. Il date d'un an environ et déja tu y esquissais les grandes lignes de ton projet actuel.
Dommage que le projet de Yannick n'est pas été (semble-t-il) finalisé.
Sur ce post il y a quelques photos intéressantes de machines industrielles, ça aide pour imaginer un concept.

NB : :wink: Tes rails prismatiques de 25 ne vont pas souffrir avec les écartements que tu prévois.

Carlos78
 
S

stanloc

Compagnon
carlos78 a dit:
Bonjour YBOU30,
Je viens de retrouver le post de Yannick Scher que tu connais bien. Il date d'un an environ et déja tu y esquissais les grandes lignes de ton projet actuel.
Dommage que le projet de Yannick n'est pas été (semble-t-il) finalisé.
Sur ce post il y a quelques photos intéressantes de machines industrielles, ça aide pour imaginer un concept.

NB : :wink: Tes rails prismatiques de 25 ne vont pas souffrir avec les écartements que tu prévois.

Carlos78

Oui plusieurs projets comme celui-là n'ont pas eu de suite. Cherchez l'erreur.
Pour moi c'est uniquement parce que les solutions scabreuses pour être vivables demandent des compétences et de moyens supérieurs aux solutions éprouvées. Je n'a i pas écrit que Ybou allait se planter, j'ai souligné les points qu' il ne devait pas, selon moi, prendre à la légère.
Stan
 
S

simgrouik

Apprenti
@YBOU

Un point un peu "hors technique" mais néanmoins que j'ai eu à résoudre... les vibrations et bruit d'impact
Dans nos réalisations amateur... rare sont ceux ayant un atelier indépendant de leur habitation... et nombreux sont ceux ayant une dalle commune avec leur habitation.
Liaisonner sa machine avec le mur et le sol... très interessant niveau renfort cependant gros risque d'entendre la CN le soir... lors d'usinages long ou les enfants ou madame dorment.... Le CNCiste amateur travaille souvent tardivement... lol
J'ai eu cette déconvenue avec un simple touret solidement fixé par une grosse équerre en acier dans le mur de ma cave... bilan nouveau support "autoportant".
Pour ma CN au début j'ai cherché à la fixer sur quatre plots en parpaing au sol.. au final patin antivibratoires et machine "autonome" mécaniquement.

A Réfléchir sur ce point... si tu n'as pas de risque d'avoir ce problème c'est génial.. sinon...
 
E

el patenteu

Compagnon
Essayon de dessinner un simple Mickey a bout de bras.....ont comprend vite l'énorme effort que doit faire l'épaule pour maintenir le bras bien allonger
STABLE et PRÉCISs.
Malrger tout nos efforts meme le meilleur en dessin d'entre nous n'arrivera qu'a un griboulli mal dessinner.
Alors que le moin bon en dessin de la bande bien atablé fera un dessin respectable.
Faite le test vous verrez..... :wink:
Chaques cm de porte a faux accentu de facon exponentiel les efforts de cisaillement de la jonction.
Je suis POUR l'innovation,tant mieu si qq1 arrive avec une solution nouvelle qui est valable,mais dans ce cas ci a mon avis ca ne peut pas fonctionner et c'est pourquoi
quite sa passer pour un rabat joie j'aime te prévenir.
Ton espacement de patins ressemble a celui d'un portique standar OR il faudrait qu'il soit.....3-5-10X supérieur pour compenser le surplus d'efforts sur tes rails,et les poutre en triangle pour un appui patin tres espacer et l'autre extrémité tres alléger(certains dessins de Yannick Sher en sont inspirés)
J'aimerais bien t'encourager mais je suis incapable en l'état actuel.......c'est un échec assuré.
J'espere que tu sera assez honnete pour nous montrer le résultat réel a la fin.
Sans rancune j'espere. :oops:

@+
Fred
 
ybou30

ybou30

Compagnon
Salut à tous,

@Ellogo:
Merci pour ton encouragement. :lol:

@El Patenteu:
Ce qui est comparable, c'est le concept d'usinage (à mi chemin entre les gros outils/basses vitesses du conventionnel et les petits outils et grandes vitesses de l'UGV).
Peu l'architecture. :wink:

@Carlos78:
Effectivement, les rails peuvent tenir. :lol:

D'autant que le porte à faux tant décrié n'est pas aussi important qu'on veut bien le croire:
La poutre fait 700 de long, oui, mais. :roll:
- Pour le PàF max (3%): il faut retirer pour le max la demi largeur de Z => 600mm max de PàF sans efforts. :wink:
- Pour le PàF des usinages sous contraintes (90%) => 350mm de PàF "sous efforts" :wink:
Ceci pour un écartement entre patins de 350mm en vertical et 380mm en horizontal. :-D
Côté poids:
- La poutre équipée fera 15kg.
- Le Z équipé fera 35kg.
- Je n'ai pas pesé la plaque (elle est bridée en cours d'usinage,mais elle fera env. 15/20kg, elle est hors porte-faux.

Franchement, il n'y a pas de quoi fouetter un chat. :smt003

@Stanloc:
Je pense que tu as bien cerné le contexte. :supz:
Je ne m'engage jamais dans un projet ou une mission sans m'être assuré, au préalable, que j'ai les moyens de le mener à bien. Evaluer le "faisabilité", je l'ai fait pendant plus de 20ans dans plusieurs domaines, dont la mécanique. :wink:
Solution scabreuse: NON, c'est votre jugement. Inhabituelle: OUI. :roll:

@SimGrouik:
Bien vu. Effectivement, je n'ai aucune contrainte de cet ordre. c'est dans mon garage qui est à + de 20m de la maison, le tout dans une zone d'activité. Je n'aurai pas fait ce choix si j'avais du faire autrement. :lol:
Sans doute une méthode "caniveau" chère à Stanloc.

@El Patenteu:
Sans rancune aucune. :goodman:
Je comprends bien que tu aies du mal à évaluer ce projet. Il est toujours difficile de se projeter vers l' inconnu, c'est pas rassurant et c'est humain. J'ai passé ma vie pro entouré de gens qui avaient ces difficulté => pas facile à vivre. A l'achèvement, ils avaient oublié leurs craintes, c'était devenu "normal".
Cette machine n'est pas destinée à être un modèle, elle est conçue dans un contexte/environnement particulier.
Je ne la vois pas réalisée chez un constructeur pour être déplacée ensuite chez un client (quoique). :eek:
Maintenant si tu veux te rassurer, tu peut faire un dessin simple et faire les calculs ou simulations. :wink:

Je pense qu'il est temps Maintenant d'arrêter de focaliser sur ce porte à faux.
Pour ce qui me concerne, c'est un faux problème. :smt003
Ce qui me posera plus de difficultés, ce sera plutôt le fait que je sois ignare en dessins 3D, d'autant que ce sera des usinages pour la plupart uniques et/ou de reprises, mais il y a des solutions de substitution. :wink:

Cdlt,
Yanik
 
carlos78

carlos78

Compagnon
el patenteu a dit:
... Chaques cm de porte a faux accentu de facon exponentiel les efforts de cisaillement de la jonction ...
:wink: Heuh, c'est juste linéaire.

Comme dit Stanloc, il faut juste faire un petit calcul : Dans le projet de YBOU30, la longueur du bras est donné pour 650mm et l'entraxe des patins est de 380mm. Même si on prend l'hypothèse fantaisiste que les 60Kg sont situés au bout du bout du bras (ce qui est faux), les 2 patins du haut ne voient que 50 DaN chacun à l'arrachement ... c'est vraiment pas grand chose pour des rails prismatiques de 25 capables normalement de supporter en dynamique de 20 à 25 KN (2000 à 2500 DaN). Une petite vis suffirait largement pour tenir le tout à l'arrachement.
La vraie difficulté c'est qu'il ne faut pas fléchir et vibrer.
Le bras subit une flexion dans 2 plans (traction et compression mais pas de cisaillement), mais également une torsion du fait que l'ensemble Z est déporté par rapport au plan de symétrie du bras, et ensuite parce que l'effort d'usinage le fait vriller. Ceci est d'autant plus vrai que les objectifs sont de pouvoir usiner du métal.
Ces efforts d'usinage me paraissent plus dimensionnants que le poids du bras sur la balance, car ils évoluent sans cesse en direction et en intensité.

C'est vrai que ce n'est pas gagné, mais à mon avis c'est pas forcement désespéré. Perso, j'y crois.

Courage YBOU30

NB : ta perpective en 3D à la main est parfaite ...

Carlos78
 
ybou30

ybou30

Compagnon
Salut à tous,

Carlos78 a dit:
également une torsion du fait que l'ensemble Z est déporté par rapport au plan de symétrie du bras, et ensuite parce que l'effort d'usinage le fait vriller. Ceci est d'autant plus vrai que les objectifs sont de pouvoir usiner du métal.
Ces efforts d'usinage me paraissent plus dimensionnants que le poids du bras sur la balance, car ils évoluent sans cesse en direction et en intensité.

Exact, ce déport est aussi/encore un choix. :wink:
Aussi l'épaisseur du Z, le choix de positionnement des rails du Z, le positionnement des rails de la poutre sont issus de cette analyse de déport minimum :lol:

Concernant le vrillage de la poutre, les composants en profilés alu seront assemblés entre eux et... collés à l'époxy . Cette disposition permet d'être plus rigide qu'un seul élément qui serait aux mêmes dimensions externes. :lol:
Le tout fixé à l'embase par 10 vis de 8 placé là où c'est prévu dans les profilés. :lol:

Je pense que vous aurez aussi remarqué que la poutre est dégagée et.... tournée côté mandrin... de tour. :lol:

Pour la 3D, il y a la solution de génération du GCode à partir de PDF . J'aurai aussi d'autres solutions pour générer et/ou le compléter du GCode: (Delphi/Prolog) :wink: çà , c'est un autre de mes domaines (enfin pas encore le GCode). :smt003
A tout hasard: quelqu'un a t'il la grammaire ou notation BNF de ce code?

Cdlt,
Yanik
 
S

stanloc

Compagnon
Pour moi je terminerai en disant qu'ybou fasse selon son idée et il verra bien ce qu'il en sera. Toutefois un indice que les efforts statiques ont été pris en compte surtout c'est que la poutre est de section rectangulaire avec un moment d'inertie max placé pour contenir la flexion statique due à la pesanteur. Moi j'aurais mis une poutre de section carrée (faute de pouvoir confectionner facilement une poutre cylindrique) qui en plus résisterait mieux en torsion.
Bonne continuation.
Stan
 
ybou30

ybou30

Compagnon
Salut à tous,

Une poutre cylindrique et carrée ont été pensées aussi. :lol:
J'ai aussi envisagé de mettre la jambe de force dans l'autre sens pour gagner en rigidité et résistance à la torsion. :lol:
Pour la poutre cylindrique, j'avoue que j'ai un fable pour ce principe. il aurait fallu une ... CNc pour réaliser les supports d'équipements. :wink:
Du tube carré aurait nécessité la réalisation d'embouts qui aurait compliqué l'interfaçage avec la plaque (je ne soude pas et n'ai pas de facilités pour faire faire) .
J'ai pris du profilé parce qu'il a des propriétés dimentionnelles acceptables, par le fait de son procédé de production (faute de pouvoir usiner, il faut s'appuyer sur ces propriétés dès le départ, çà limite les besoins en corrections géométriques. Il est relativement léger et je l'ai eu pour un tarif très raisonnable. :smt003 L'assemblage/collage en fait un bloc homogène avec un interfaçage franc.
De plus, la découpe est nickel au plan longueur et équerrage, çà aide. :wink:

Cdlt,
yanik
 
toff

toff

Compagnon
Bonsoir ybou30,
la géométrie que tu as choisie est .... osée.

Prend garde tout de même avec les profilés, leurs assemblages premier peu les avoir déformés, j'ai le cas avec du elcom série lourde, qui à une face avec près de 5/10 dans les choux.

Bonne réalisation :smt002
 
S

stanloc

Compagnon
En fait en y regardant mieux ton architecture est en partie celle qui a tenté certains par mesure d'économie, à savoir celle d'un portique avec une seule vis à billes accrochée à une seule jambe du portique. En plus si tu places dans certains cas une "béquille" sous l'extrémité libre on est encore plus proche de ce dessin. Toutefois le fait que la poutre est centrée sur son polygone de base est très avantageux et là on en vient )à ma solution favorite du caniveau (dont il manque un rebord) avec un pont roulant (beaucoup mieux que le portique) mais toujours avec un entrainement que d'un seul côté
Stan
 

Sujets similaires

B
Réponses
52
Affichages
2 547
Doctor_itchy
D
D
Réponses
14
Affichages
2 106
Debutant2022
D
Le Prolls
Réponses
54
Affichages
15 859
Dombes69
D
J
Réponses
18
Affichages
4 460
Pervenche
Pervenche
H
Réponses
4
Affichages
462
hades_75
H
B
Réponses
17
Affichages
3 735
Bambi
B
Haut