Capteur LVDT Tesa

  • Auteur de la discussion vibram
  • Date de début
V

vibram

Compagnon
Bonjour

J'ai trouvé un capteur LVDT Tesa, je posterai les références tout à l'heure.
Quelqu'un a t il déjà bricolé avec ce genre de capteur ?
J'aimerais en faire un instrument de mesure (c'est à cela que ça sert) mais sans passer par les solutions pro qui sont hors de prix pour cette technologie

Merci pour votre aide
 
V

vibram

Compagnon
Petit up: personne n'a réalisé ce genre de bricolage ?
 
E

enguerland91

Compagnon
Bonsoir,
Je possède plusieurs de ces "crayons" TESA et le boitier électronique qui va avec. Il y a (avait) plusieurs modèles de boitier du moins coûteux (le mien) au modèle haut de gamme en usage en salle blanche de métrologie, climatisée, pour contrôler par exemple la fabrication des cales étalon.
J'ignore votre bagage en électronique mais j'ai bien peur devant la complexité de la mise en oeuvre de ces capteurs qu'il vous sera impossible de faire un tel boitier même simple. En comparaison ce que coûte un comparateur digital TESA rend ces capteurs uniquement indispensables dans des chaines automatisées de contrôle des pièces fabriquées.
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonjour,

Tu as écrit "A première il faudrait utiliser un chip AD598 qui coûte 200 balles :(" .

Regarde aussi ce circuit de TI , le CI seul coute une vingtaine d'euros d'après ce que j'ai lu, reste à faire le circuit imprimé, le montage, la programmation, etc.

Sinon il y a aussi le NE5521 qui est plus ancien, par contre côté précision et performances je ne suis pas sûr qu'il soit au niveau des 2 précédents.

Cordialement,
Bertrand
 
V

vibram

Compagnon
Bonjour,

Tu as écrit "A première il faudrait utiliser un chip AD598 qui coûte 200 balles :(" .

Regarde aussi ce circuit de TI , le CI seul coute une vingtaine d'euros d'après ce que j'ai lu, reste à faire le circuit imprimé, le montage, la programmation, etc.

Sinon il y a aussi le NE5521 qui est plus ancien, par contre côté précision et performances je ne suis pas sûr qu'il soit au niveau des 2 précédents.

Cordialement,
Bertrand
Merci je vais regarder celui de TI
Ce qui me refroidit un peu avec ces capteurs, c'est fait pour mesurer du très petit donc on est obligé d'avoir des composants performants et souvent en quantité. Si c'est pour s'arrêter au 1/100, autant rester sur d'autres moyens de mesure.

ma seconde crainte c'est l universalité, est ce qu'on arrive à couvrir la plupart des capteurs avec un seul circuit imprimé même s'il faut mettre un MCU et un peu de programmation

Par exemple ceci :

Et dernier point : est ce que financièrement ce sera intéressant ? (sans parler de temps investi)

50 USD mais pour moi la solution n'est pas complète dans le sens où on s'arrête à la sortie du chip en VDC

Bref a voir si ça intéresse du monde
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Ce qui me refroidit un peu avec ces capteurs, c'est fait pour mesurer du très petit donc on est obligé d'avoir des composants performants et souvent en quantité. Si c'est pour s'arrêter au 1/100, autant rester sur d'autres moyens de mesure.
Le problème c'est de définir "très petit".
Si tu veux mesurer au dixième de micron sur 100mm de course il te faut une résolution minimale de 10^-6 (c'est pas gagné).

Dans le cas du PGA970 le signal de sortie est fait pas un DAC 14bits (donc 16384 valeurs discrètes au mieux) en clair tu peux espérer une résolution maxi de 10^-4 (0,1µm sur une course de 1mm par exemple).

Pour le AD598 dans le datasheet ils parlent de sensibilité (2,4mV/V mais j'ai lu en diagonale) donc on est plutôt sur du 10^-3.

Pour le NE5521 c'est du même ordre de grandeur donc 10^-3

Il y a aussi ce schéma page 12, c'est basé sur des composants beaucoup plus classiques. On doit pouvoir atteindre 10^-3 avec quelques précautions.

on s'arrête à la sortie du chip en VDC
Il suffit de mettre un "voltmètre" pour afficher la tension de sortie (2000 points ou 20000 points selon la résolution du conditionneur de signal ou un galvanomètre en classe 1 avec un miroir de parallaxe).

Dans tous les cas pour faire une mesure à mieux que 0,1% c'est délicat.
 
V

vibram

Compagnon
Merci pour ce message intéressant, c'est le genre d info que je recherchais.
A titre perso je chasse pas le micron mais selon moi c'est tout l utilité de ces capteurs sinon on a des règles ou comparateurs qui font bien le job. Donc oui 1/1000 ou 0.1/1000 me semble une bonne cible.

D'ailleurs j'ai vu quelqu'un mettre ça sur des chariots de Schaublin 102, donc course de 90mm ça me semble bien adapté (si sa nécessité est d'avoir des pièces aussi précises).
Mais donc comme tu dis, 1/1000 sur 100mm c'est déjà très compliqué. Ça semble remettre en question mon approche du projet. Ça reste un "a côté" pour moi et j'ai pas la prétention de faire mieux que ce qui existe. Néanmoins c'était intéressant d'analyser la chose
 
Bbr

Bbr

Compagnon
En fait, pour des courses importantes il me parait plus simple d'utiliser des règles avec sorties analogiques (genre Heidenhain ou Mitutoyo) pour avoir une résolution très élevée (0,5µm ou plus avec une course de plusieurs centaines de millimètres, exemple de visu là, 0,1µm avec une visu KA200) ou bien une visu Acu-Rite MillVision qui peut être paramétrée pour des règle à 0,01µm d'après la doc (reste à trouver la règle), Pour Heidenhain un peu de lecture là.

Ce qui est sûr c'est que le prix grimpe plus vite que la résolution. :smt011
 
V

vibram

Compagnon
Oui je suis tout à fait d'accord. Reste la contrainte de l encombrement mais il y a les règles magnétiques pour ça, peut être pas aussi pointue mais un bon substitut.

Je pense qu'on a fait le tour de la chose. Je vais certainement donner mon capteur à thierry74
 
Jope004

Jope004

Compagnon
Bonjour,

J'ai été un utilisateur de LVDT et RVDT pour des applications militaires et aéronautique. S'ils se sont imposés, c'est surtout pour leur fiabilité et durée de vie, et pas forcément pour leur précision.
D'ailleurs, pour faire des mesures absolues qui soient précises, il y a beaucoup de précautions à prendre et il faut suivre scrupuleusement les indications du fabricant.
Je me souviens d'un RVDT qui donnait une précision bien moins bonne que celle spécifiée, parce que la note technique du fabricant était incomplète. Il avait omis de dire qu'il fallait charger le secondaire avec une capa de 6.8nF à 1%. Une fois la capa en place, la précision était au rendez-vous.

Concernant les circuits intégrés pour la gestion des RVDT et LVDT, il y a des références comme le AD598 qui simplifient beaucoup l'électronique. Il doit y avoir aussi des composants qui sortent directement une valeur numérique.
J'ai eu des collègues qui préféraient développer une électronique beaucoup plus complexe, pas forcément moins chère et pas plus précise.
A la suite de la gestion LVDT ou RVDT, il faut mettre une conversion analogique-numérique, ce qui n'est pas trivial lorsqu'on cherche de la précision.
 
V

vibram

Compagnon
Le capteur à fini chez @thierry74 qui en fera un bien meilleur usage avec la machine adaptée qui plus est !
 

Sujets similaires

P
Réponses
8
Affichages
577
MegaHertz
MegaHertz
B
Réponses
5
Affichages
844
Doctor_itchy
D
Pick33
Modification Tour ACIMEX DIY0820
Réponses
3
Affichages
1 685
Strzelczyk
Strzelczyk
K
Réponses
0
Affichages
576
Kapoue
K
Pick33
Réponses
11
Affichages
979
jojomouth
J
J
Réponses
28
Affichages
1 665
tatave
tatave
G
Réponses
23
Affichages
8 199
la bricole 76
la bricole 76
xi
Réponses
23
Affichages
2 347
xi
R
Réponses
26
Affichages
11 978
jeje_03
J
F
Réponses
21
Affichages
3 578
G
Haut