bridage plus pratique

joumpy
Compagnon
8 Octobre 2009
1 486
38: Grenoble
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
Je viens soumettre mon problème de bridage pour avoir plus d'idées...
Sur un centre d'usinage, le plateau fait 480 x 350 mm disponibles.
La pièce est un moyeu de pignon d'arbre à cames (en gros une rondelle Øext77.86 Øint12.3 X 23 mm) dans laquelle on perce puis taraude 3XM8 à 120° sur Ø62 mm.
Actuellement, la pièces est en appui sur la face inférieure et bridée par une pince intérieure. C'est un cône vissable avec une empreinte 6 pans qui écarte la pince et bride la pièce.
L'opérateur se plaint de la quantité de vissage/dévissage et du temps machine trop court entre chaque chargement/déchargement qui ne lui laisse pas le temps de faire ses autres tâches. Il souhaite passer moins de temps à charger/décharger et que le centre travaille plus longtemps sans lui.

Première solution assez basique: augmenter le nombre de pièces sur la plaque. Actuellement 6 pièces. On peut passer à 16 voire 20 pièces assez facilement. Il faut juste laisser la place pour les 4 BTR qui fixent la plaque sur le plateau machine (rainure en Té).

Deuxième solution fixer les pièces avec une solution plus rapide: c'est là que ça se corse...
Les idées du moment:
1°) Les sauterelles...mais pas beaucoup de place pour les loger.
2°) Une plaque par dessus toutes les pièces...mais il faut soulever la plaque pour sortir les pièces, pas cool pour l'opérateur.
3°) Bridage magnétique...mais comment faire pour que les copeaux ne viennent pas se mettre sous la pièce.
4°) Utiliser des butées à billes à ressort...mais le bridage n'est que la force du ressort, la même qui marque les pièces, pas top.
5°) Utiliser les pinces actuelles, mais comment les serrer rapidement?
6°) un système inspiré des roues de vélo, mais comment sortir les pièces?

Et vous, vous avez des idées?
 
vax
Modérateur
5 Mars 2008
6 951
Guipavas (près de Brest)
Un bras robotisé qui assure le chargement déchargement ?

Les pièces montées 2 à 2 sur leur face plane (si j'ai bien compris) pour doubler la production avec un montage "presque" identique.


Tu ne nous dit pas le volume de pièces à produire... C'est certainement une des données les plus importantes de ton problème :wink:
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
cette solution de mandrin expansible est bonne mais le seul probleme c'est le temps pour serrer et desserer ce systeme a vis ... une idée serait de remplacer ce systeme a vis par un systeme a air comprimé qui sert toutes les piece a la fois

le serrage et desserage peut même etre commandé par la commande numerique

enfin air comprimé hydraulique ou electrique : n'importe quel moyen de faire un serrage automatique



si la machine a un changement automatique de fraise il pourrait y avoir la clé de serrage parmi les fraise , et ajouter au programme ce qu'il faut pour que la machine fasse le serrage et desserrage
 
joumpy
Compagnon
8 Octobre 2009
1 486
38: Grenoble
  • Auteur de la discussion
  • #5
Pour Vax
quantité produite 200.000 pièces par an environ, donc faut pas mollir!
Pour Moissan
J'aime bien l'idée du vérin...Ca existe en 1ou 2 mm de course?
Pas bête l'idée du serrage machine...tu vois ça comment? Avec un embout à tarauder pour emmancher la clef dans sa tête de vis même si la position est pas pil-poil et serrer au couple?
Geoff ==> tu sors! :)
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 595
F-69400 villefranche sur saone
Juste une idée , est çe que c'est faisable ?
Un plateau magnétique avec des trous percés dans lequel ont aura mis des pions emanché durs
De cette façons les pieces serraient centrée et le blocage se ferra par aimantation
Le problème : est-ce qu'on peut percer un plateau magnétique ?
Le nettoyage ne devrait pas poser de problème quand il n'y a pas l'aimantation
Une autre idée
Le bridage par aspiration presque identique a çe qui est décrit ci dessus

Édit
Je pensais aussi à une autre fixation mais là ça dépend de la précision de la piece et de la précision recherchée
Donc si la piece est suffisant précise dans ses tolérances , pourquoi ne pas positionner les pieces en appuis sur les Côtés plutôt que par le centre ? La fixation se faisant toujours avec plateau magnétique ou par dépression
 
Dernière édition:
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
l'idée de la visseuse n'est pas ridicule du tout ! une bonne visseuse bien adapté a la vis ! ça rendra le serrage et le desserage plus rapide qu'a la main

le serrage par un outil a la place de la fraise , je ne l'ai jamais vu faire , je lance cette idée en esperant que quelqu'un la connait en pratique ... je pense que c'est possible , serrer une vis n'est pas plus compliqué que de faire un taraudage ... mais il faut le faire

pour 200 000 piece par ans je pense que la solution est de remplacer les vis de serrage par des verin ... air comprimé ou hydraulique , ça se discute

chercher des verin de dimension très speciale est difficile ... usiner quelques piece et y mettre des joint torique pour faire son propre verin exactement adapté au besoin est plus simple

avantage de l'hydraulique : ça demande des pièce plus petites donc moins chere ... et un simple joint torique sur des surface usiné moyenne ça marche assez longtemps ... pas besoin de tige chromé comme sur un verin de peleteuse qui doit travailler beaucoup plus durement qu'un verin de montage d'usinage
 
vax
Modérateur
5 Mars 2008
6 951
Guipavas (près de Brest)
200.000 pièces par an ça vaut le coup de se poser les bonnes questions !

J'ai eu l'occasion de voir dans des salons des boites spécialisées qui proposait des brides vraiment spécifiques.
Mais je ne pense pas avoir gardé de trace (je suis loin d'être dans la production en série ! ).

Tu ne pourrais pas brider sur les dentures ?
Une base avec l'empreinte sur la moitié de la denture et une plaque coulissante qui serre les pignons par cisaillement...
 
joumpy
Compagnon
8 Octobre 2009
1 486
38: Grenoble
Et faire un système de palette?
En fait, le centre possède un plateau rotatif C avec 1 palette de chaque coté... Donc l'opérateur charge les deux palettes et laisse tourner.
Mais j'imagine que tu penses plutôt à un système de palettes de type EROWA. C'est très pratique pour le positionnement, mais le chargement/déchargement de pièces n'est pas vraiment facilité.
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 595
F-69400 villefranche sur saone
Dans le même genre du plateau rotatif mais pour pas perdre de temps
Deux postes de bridage à chaque bout de la table
Une séparation au milieu ( un écran .pour bien séparer les deux postes de bridage)
Un bridage de pieces
Pendant que la machine fait le premier usinage , l'opérateur charge le deuxième poste
Bien sûr un Arrêt machine programmé pour la fin de l'usinage
Et quand l'opérateur a fini le bridage une action sur départ cycle pour l'usinage du deuxième coté
Sur un plateau rotatif c'est plus délicat parce que le poste usinage et le poste chargement sont trop proche l'un de l'autre
 
Gastondepelforth
Apprenti
17 Mars 2015
92
Pas tres loin de Grenoble
Le coup du vérin expansible a air comprimé cité par Moissan est très bonne, c'est le premier truc auquel j'ai pensé quand j'ai lu le problème exposé. J'ai utilisé ça sur une embosseuse, avec des bobines de papier de 800Kg, et bah même en cas d’arrêt d'urgence,la bobine lancée a 350m/min, je n'ai jamais vu la bobine glisser sur le mandrin expansible, et au niveau rapidité, y'a pas a dire, c'est top.
 
joumpy
Compagnon
8 Octobre 2009
1 486
38: Grenoble
Pour dodore,
oui on peut percer un plateau magnétique tant que l'on reste dans la semelle, mais je ne vois pas comment empêcher les copeaux d'aller se fourrer sur la face d'appui...Quelqu'un aurait l'expérience de plateau magnétiques électro-permanents capables de démagnétiser les pièces fixées dessus?

J'ai oublié de préciser: perçage classique à sec puis taraudage à sec également; donc pas d'arrosage pour nettoyer.

Par aspiration, ça me paraît plus délicat...la pièce manque de portance: il y a des évidements pour alléger et équilibrer la pièce en rotation. Du coup avec seulement 1kg/cm², ça va faire juste...

La pièce est suffisamment précise pour la mettre en appui sur les cotés...Tu penses à quoi?

l'idée de la visseuse n'est pas ridicule du tout !
C'est pas l'idée que je critique...Geoff l'a dit pour rigoler et me faire bisquer alors j'ai réagi comme il l'attendait pour rigoler aussi!:) Mais c'est vrai qu'en formule1 ils utilisent des visseuses et ça marche euuhh non, ça courre!

L'idée du serrage machine me plait bien si quelqu'un a déjà pratiqué, je suis preneur... Une tête hexagonale en boule comme sur certaines clefs Allen, un dispositif type rubberflex pour visser/dévisser (M5 pour visser, M6 pour dévisser), une indexation de broche pour arrêter le vissage/dévissage au bout de 1 ou 2 tours.

L'idée du vérin fait maison avec des joints toriques à changer tous les 6 mois... Ca fait un peu plus peur, mais ça me plait bien aussi! Par contre l'hydraulique, je pars avec un a-priori: en cas de fuite tout est gras tandis que l'air comprimé, ça reste propre...

Pour Vax, tu penses comme Dodore: utiliser les cotés pour brider?
Pas de denture ici, c'est juste le moyeu qui est ensuite fixé sur la couronne par les 3 vis M8. La surface est lisse mais précise: Ø77.86u9.
Et après, on fait comment?
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut