Une petite soudure Tig

  • Auteur de la discussion Travail manuel
  • Date de début
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Re bonjour,
On passe un peu hors sujet là, mais en quelques mots:
En fin de parcours ?? ,
il n'y a pas de trempe donc les caracteristiques mecaniques ne sont pas vraiment differentes .
ça c'est vous qui le dite !

Vous ne savez pas si ces pièces, au départ n'étaient pas traitées (peut-être après cémentation), ou nitrurée.
Quoi qu'il en soit:
cela reste un fait indéniable:
Quel que soit le type de soudure réalisé, vous allez chauffer localement (au point de le fondre) un acier dont la teneur en carbone vous est inconnue.
Donc que vous le vouliez ou non, vous allez recuire cette zone.
En conséquence, je "maintien ma déposition" :lol::
Tout dépend de l'état dans lequel votre acier se retrouve en fin de parcours.

Un acier dur recuit aura moins d'élasticité qu'un demi dur ayant subit les traitements thermiques adéquats. Non ?
Si vous n'êtes pas d'accord, je vous invite à argumenter votre point de vue, non pas "par esprit de polémique" mais, tout simplement, parce que j'aime en apprendre un peu plus chaque jour. (ce qui est très fréquent sur ce forum et y motive ma présence).

merci d'avance.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
ça c'est vous qui le dite !

Vous ne savez pas si ces pièces, au départ n'étaient pas traitées (peut-être après cémentation), ou nitrurée.
Et pour quelle raison il faudrait une durete superficielle importante sur le corps d'un revolver ??

Par ailleurs , je pense que les anciens ne faisaient pas non plus de traitement couteux sans raisons , sans justifications .!!
 
Dernière édition:
H
Harry78
Ouvrier
10 Juil 2010
292
Peut-être le plus cher aussi... A voir si ça vaut le coup.
C'est vrai qu'il n'est pas donné, mais il travaille bien, et ses devis sont clairement établis à l'avance. Je ne parle pas de ses prix de vente d'armes anciennes, (c'est du délire...), mais bien de ses travaux de restauration.
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Et pour quelle raison il faudrait une durete superficielle importante sur le corps d'un revolver ??
Dernière de mes intervention du style:
Pourquoi la pièce est cassée ?
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Ce n'est pas une reponse !
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
la tienne non plus! :wink:
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
:rolleyes::rolleyes:

Pour quelle raison objective on ferait une cementation sur le corps d'un revolver ????
 
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
279
centre france
bonjour,
pour avoir une dureté au choc, en effet une arme est souvent choqué et ne marque pas.
plus qu'une cémentation ont pourrais parler de traitement de surface ext.
autrement les armurier sont les champions des trempe et autre traitement termique, mais ils n'ont pas souvent de four et sont plus en clin à travailler au gaz, donc suivent expérience résulta variable.
comme les tour H somua qui subissais un traitement thermique final sur le banc.
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 220
Perche
C'est vrai qu'il n'est pas donné, mais il travaille bien, et ses devis sont clairement établis à l'avance. Je ne parle pas de ses prix de vente d'armes anciennes, (c'est du délire...), mais bien de ses travaux de restauration.
J'avoue que je le connais plus pour ses prix d'armes anciennes. Effectivement, 3000 E pour un 1873, c'est du délire.
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 220
Perche
Autant sur un 357 (j'ai MR73), je veux bien croire qu'il y a un traitement de surface, autant sur ce genre de révolver, il n'y a absolument aucun doute: c'est de l'acier très doux. Jean-Yves parlait de la visserie moderne, on ne doit pas en être très loin.
Et pour la raison de la casse, sans mettre ma main à couper, je parie que c'est quelqu'un qui a essayé de tirer avec de la poudre vive et qui s'est planté dans le dosage. Le barillet étant assez massif sur ce genre de révolver, ça n'est pas lui qui prend, mais la bride.
 
H
Harry78
Ouvrier
10 Juil 2010
292
J'avoue que je le connais plus pour ses prix d'armes anciennes. Effectivement, 3000 E pour un 1873, c'est du délire.
A titre d'exemple, je lui ai confié un jour un 1873 Marine (un vrai) en parfait état, sauf...que le percuteur avait été coupé, ça se faisait à une époque lointaine ou le 1873 devait être "neutralisé".

Je ne voulais évidemment pas changer le chien pour ne pas avoir une pièce avec un numéro différent. L'armurier l'a réparé en le rechargeant, puis en redonnant au percuteur sa forme initiale. la réparation était vraiment invisible, et aussi solide que la pièce originale. Ceci m'a coûté une centaine d'Euros, ce qui n'est pas si cher si je compare avec le tarif horaire de mon garagiste, et quand on connait la valeur d'un 1873 Marine.

J'ajoute que c'est parfois un peu folklorique, que les horaires d'ouverture sont élastiques (ce qui n'est pas pratique quand on vient de loin), et que les délais ne sont pas toujours tenus. Par contre, ce sont des vrais passionnés, un peu fondus. On peut venir pour un truc qui prend 5 minutes, et être encore là-bas à discuter 2 heures après...Dans la Galerie de Mars, il y a d'autres marchands, et il m'a semblé que l'ambiance était parfois particulièrement conviviale (surtout ne pas accepter le premier verre...)
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Autant sur un 357 (j'ai MR73), je veux bien croire qu'il y a un traitement de surface, autant sur ce genre de révolver, il n'y a absolument aucun doute: c'est de l'acier très doux. Jean-Yves parlait de la visserie moderne, on ne doit pas en être très loin.
Et pour la raison de la casse, sans mettre ma main à couper, je parie que c'est quelqu'un qui a essayé de tirer avec de la poudre vive et qui s'est planté dans le dosage. Le barillet étant assez massif sur ce genre de révolver, ça n'est pas lui qui prend, mais la bride.
Bsr ,

Je ne connais pas en particulier les traitements qui sont fait sur les pièces des differentes armes , je suppose que chaque marque a ses options et quelles sont encore differentes d'une époque à une autre .

Une cementation peut en effet donner une certaine resistance aux chocs .
Pour faire ce traitement il est necessaire de monter à 900 °c env , en principe si on veut une épaisseur correcte ( quelques dixiemes ) c'est assez long et ensuite il faut tremper . Le metal change de structure en cours de ce traitement ce qui entraine des tensions importantes et la cause de deformations , d'autant plus importantes que les pièces sont de geometrie compliquée .

Mais si de l'acier doux est suffisamment résistant , il ne faut pas hesiter , prendre un acier S235 ( un bout de tole noire ) , il n'y a plus de pb ! .
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 220
Perche
Je ne voulais évidemment pas changer le chien pour ne pas avoir une pièce avec un numéro différent. L'armurier l'a réparé en le rechargeant, puis en redonnant au percuteur sa forme initiale. la réparation était vraiment invisible, et aussi solide que la pièce originale. Ceci m'a coûté une centaine d'Euros, ce qui n'est pas si cher si je compare avec le tarif horaire de mon garagiste, et quand on connait la valeur d'un 1873 Marine.
Ce tarif doit dater d'il y a longtemps... Bon, j'aurais pu te le faire pour moins cher :wink:
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 220
Perche
Bsr ,

Mais si de l'acier doux est suffisamment résistant , il ne faut pas hesiter , prendre un acier S235 ( un bout de tole noire ) , il n'y a plus de pb ! .
Pour ma part, j'en suis convaincu !
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

La tole noire est de la tole laminée à chaud , non decapée , son appellation S 235 , la nuance de base de l'acier doux .
Sa resistance à la traction se situe dans la fourchette : 34 à 47 daN/mm2 et qui peut s'allonger de 26 % avant de casser .

Les caracteristiques de cette tole sont legerement superieures à celle d'une tole d'acier laminée à froid , decapée , pour la tolerie , le pliage etc ...,
appellation DC01 , 27 à 41 daN/mm2 et 28 % mini .
 
Dernière édition:
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
279
centre france
bonsoir,
soudure TIG est obligatoire par rapport a la mma
oui, pour ce type de travail.
il y à bien longtemps que le dépositaire du poste n'est plus la ???
autrement vous conseillé des aciers sans avoir la moindre idée de l'acier déjà en présence ni de sa dureté actuelle ext.
le minimum serais d'avoir eu une réponse sur le teste de lime et du poinçon.
je n'est pas trouver le calibre utilisé ?
peut-être un bête XC65
si c'est vrais, je vous souhaite bien du plaisir si un bleu le soude sans précaution ext.

si vous souder du S235
avec un acier de qualité aussi ext.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Pour quelle raison cette arme s'est cassée ? ( l'explication de la poudre , peut etre ? ) , comment se fait il que la bride est absente ? , qu'il y a rupture des 2 cotés ? ...

Les aciers de cette epoque n'étaient sans doutes pas tous bien affinés , mais l'armement ne devait pas etre concerné .

Une pièce en acier doux courant est tout a fait suffisante avec les valeurs de resistance qui sont données .

Aussi je pense qu'il n'y a pas grand risque à souder une telle arme , au TIG procedé plus adapté pour de telles petites soudures .

De l'acier XC65 , n' est pas adapté à la soudure et si cela devait se faire , il est necessaire de prendre quelques precautions .
 
Dernière édition:
H
Harry78
Ouvrier
10 Juil 2010
292
Ce tarif doit dater d'il y a longtemps... Bon, j'aurais pu te le faire pour moins cher :wink:
ça date d'il y a cinq ans environ...

Je prends bonne note de tes compétences, on a toujours quelques bricoles à faire, sans toujours savoir à qui demander...:wink:
 
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
279
centre france
bonsoir,
Pour quelle raison cette arme s'est cassée ?
c'est ça la bonne questions, pour moi, assurément un revenu mal maitrisé ou un acier de mauvaise qualité ou plus grave des essais de poudre moderne mal maitrisé.
sans plus de précision à savoir calibr, coup de lime ext.
je pense qu'il n'y a pas grand risque à souder une telle arme
c'est au contraire très dangereux voir les dangers du à l'explosion d'arme, essayer de lier un acier facilement soudable ou simplement soudable avec un acier vue la casse très ou trop dure sans doute avec une baguette prévu pour souder du S235.
même si chez plus chère c'est un travail d’armurier chevronné, qui sera faire les essais en toute sécurité après la réparation.
c'est pas parce qu'il parais facile de souder que tout le monde peu faire ce type de travail.
ça méthone que le forum puisse laiser dire <qu'il n'y a pas grand risque à souder une telle arme> vue les dangers encouru ???

http://video-streaming.orange.fr/co...uXPH8IhBHIhI4WH95P3DwrNdFzvEyWwr0Q=#plmAnchor

http://gbr.info.free.fr/reload/SW66_avant.jpg

<attention> image suivante très dure:

http://2.bp.blogspot.com/-NbCWbljEydA/UwduWcZ8wXI/AAAAAAAAADg/zyBqgtsLdn8/s1600/att00011.jpg
 
Dernière édition:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Aussi je pense qu'il n'y a pas grand risque à souder une telle arme ,
Si on respecte les conditions d'utilisation d'origine de cette arme , c'est à dire avec de la poudre noire .

Le S235 est l'acier de base !! , c à dire équivalent à l' acier doux du corps de ce pistolet .
Plus haut par sécurité j'avais proposé un acier 1/2 dur , qui a des caracteristiques superieures ?
 
Dernière édition:
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 220
Perche
Rappel tout de même, en poudre noire, les pressions montent rarement au dessus de 700/800 bars, même en 44 russian alors qu'un simple 6,35 ACP est déjà dans les 1200.
 
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
279
centre france
bonjour,
alors ont se demande pourquoi ils cassent ??
la main arrache était avec ce type de d'arme ext.
et la pression est loin d'être le seul facteur ext.
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 220
Perche
Ils cassent parce que la poudre noire, ça fait beaucoup de bruit et de fumée et si on ne nettoie pas l'arme dans les 5H, ça commence à oxyder.
Donc certaines personnes sont tentées d'utiliser de la poudre vive pour la remplacer. Or la poudre vive a une montée en pression plus rapide et surtout non linéaire contrairement à la PN. Donc niveau pression, on peut calculer des équivalents, mais en fait, ça n'est jamais la même chose niveau montée en pression.
Voilà pourquoi, tout simplement.
 
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
279
centre france
bonsoir,
c'est le cas de la main arraché, il l'explique bien.
tout de même, en poudre noire, les pressions montent rarement au dessus de 700/800 bars
ma réflexion ironique était en rapport avec cette affirmation que je ne met pas en doute c'est juste que c'est pas si simple comme tu l'explique dans ton dernier post.
et d'autres causes reste possible comme la trempe et le revenu mal maitrisé ext.
ont ne saura jamais la fin l'éditeur du post n'est plus là.
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 220
Perche
Encore une fois, il n'y a ni trempe ni revenu sur ce genre de révolver !!!
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Tout à fait ! ,
un acier doux ne prend pas de dureté par trempe .

Je pense que la bride a peu etre laché par l'utilisation de poudre vive ? ,
et qu'ensuite ce pistolet a passé entre plusieurs mains .... traine depuis des années ...
 
T
Travail manuel
Nouveau
3 Nov 2016
12
  • Auteur de la discussion
  • #57
J' ai trouvé un armurier spécialisé qui va refaire la bride supérieur - soudure tig - je vous ferai des photos au retour
il y a du délai - il faudra être patient

ce type de rupture est typique d' une erreur de charge - ex double dose de BA10 (car 1dose fait un petit volume )
le barillet ne s'en sort pas - façon chou-fleur sur le dessus
même des 357 magnum n'y résiste pas -il y a des tas d'images sur le web : mot clé "topstrap"
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 220
Perche
Voila, exactement d'autant plus qu'à "pression" égale, il est très facile de faire une double dose de poudre vive. Si je prends par exemple le 11mm73, la PNF2 arrive presque à ras-bord de la douille. En BA10, il n'y même pas la moitié qui est remplie.
En parlant 357, le MR73 a été conçu pour résister à une double dose. Bien évidemment, je n'ai jamais essayé et même si le barillet résiste, je n'ose imaginer le recul qu'il doit y avoir.
 
T
Travail manuel
Nouveau
3 Nov 2016
12
  • Auteur de la discussion
  • #59
ce fut long et on peut se demander pourquoi vu le résultat
je me suis adressé a une officine armurière qui a pignon sur rue

le résultat est plus que médiocre - alors que j'avais donné les dimensions précises ,des photos
-épaisseur irrégulière et trop fine - aucune considération esthétique

voila pourquoi ma demande du début etait très pertinente: le bon interlocuteur est très important ,une personne de l' art!!!

bride%20refaite_zpssgujy08m.jpg
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 220
Perche
C'est vrai que ça paraît un peu fin vers le puits du percuteur. Après, il part quand-même de loin ce révolver.
 
Haut