Tour Sieg SC4

lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 439
Bonjour

C'est bizarre la vis mère est tel un taraud avec une nervure, le système d'embrayage est il particulier ici ?
cdlt lion10
 
brise-copeaux
Compagnon
Est ce que c'est parlant?
Salut,

Oui c'est pas méchant et ça se redresse, sans rien démonter essaie ça, remonte ton palier et pousse ton trainard à fond vers le mandrin.
Ensuite fait tourner ta vis mère et repère le point haut, là tu places ton trainard pour que la noix soit sur le point haut et tu fermes la noix.
Tu démontes le palier et tu soulève la vis mère...tu répètes plusieurs fois l'opération et ça devrait tourner dans les 0.5.

@ +
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 472
Pour ma part, j'éviterais cette manœuvre. À moins d'avoir une paire de demi-noix d'avance ! :twisted:
Plus propre à mon avis, repérer le point haut et placer un bloc de bois dur ou alu entre la vis mère et le dessous du banc ou entre la vis mère et le dessous du traînard, la plaque qui empêche le traînard de se soulever.
Ensuite même méthode : soulever l'extrémité 8-)
 
bop55
Compagnon
31 Décembre 2011
2 638
FR-55 Bar le Duc
Sur une petite machine comme celle-ci, démonter la vis-mère ne représente pas une énorme difficulté: la démonter, la poser su une surface bien plane (marbre suffisamment long ou table de fraiseuse), repérer là où il faut agir et ensuite la redresser idéalement à la presse ou à défaut, au maillet sur deux cales en bois dur.
 
Papygraines
Compagnon
21 Janvier 2019
1 359
Lorraine
Juste un souvenir qui me revient à vous lire... Je me souviens d'avoir vu un tourneur fraiseur qui posait des barres sur un marbre (quand j'étais piot je croyais qu'il faisait les tombes du cimetière !) et qui les faisait rouler et qui repérait différents endroits et qui donnait des coups de pince, mais elle avait des espèces de rebords sur les côtés, un peu ronds et un peu creux... je ne sais pas si cela dit quelque chose à quelqu'un ! en tout cas, à la fin la barre roulait bien sur la tombe, pardon !! le marbre !!
Souvenir souvenir...
 
RTJ
Nouveau
16 Octobre 2019
26
Saint-Aignan-sur-Cher (41)
Oui c'est très parlant. Y'a bien 3mm/m.
Le montage du palier à l'envers c'est raide aussi.
De mon côté c'est plus soft ces derniers jours :
- tour fixé sur le bac avec 2 vis sur 6 ;
- goupille du pignon moteur manquante ;
- pallier gauche non goupillé (en même temps le palet est percé pour, mais pas le banc... ) ;
- l'arrêt d'urgence coupe le neutre de la colonne de fraisage plutôt que la phase (/!\) .

Tout ça pour rappeler qu'il vaut mieux bien contrôler cette machine avant de s'en servir. La durée de vie et la performance sont à ce prix.
 
aunath
Nouveau
7 Septembre 2014
21
Merci pour les propositions de redressage .
Je vais étudier ça ce we.

J'ai aussi écris au vendeur Paulimot, j'attend sa réponse.
 
RTJ
Nouveau
16 Octobre 2019
26
Saint-Aignan-sur-Cher (41)
Bonjour à tous,

Petit point sur l'électrique du SC4.

J'ai déposé le moteur pour encore alléger la machine avant de la mettre en place sur l'établi. Et aussi en profiter pour vérifier le câblage.

Plusieurs remarques :
- L'arrêt d'urgence ne COUPE PAS l'alimentation électrique. Il provoque uniquement un freinage d'urgence de la broche et coupe la colonne de fraisage si présente. En cas de problème électrique il n'assure AUCUNE sécurité ;
- L'interrupteur en façade coupe l'alimentation électrique. Je lui fais tout de même moyennement confiance pour couper le moteur en charge. Je pense qu'il est envisageable qu'un arc se forme et que l'interrupteur brûle si l'on coupe moteur tournant ;
- Concernant mon tour, la coupure de la colonne de fraisage était mal câblée. Elle coupait le neutre et pas la phase. Avoir conscience que d'autres tours peuvent être touchés.

Dans tous les cas le choix de Sieg de freiner la broche en cas d'arrêt d'urgence est plutôt bon. Le risque principal est là. Mais ne faîtes confiance à l'arrêt d'urgence en aucun autre cas. Si départ de feu électrique par exemple, n'utiliser un extincteur que s'il est prévu pour usage sous tension. Sinon couper l'alimentation à l'origine (prise, disjoncteur, …).

J'ai essayé de trouver une solution de coupure d'urgence plus complète. C'est compliqué car ça passe normalement par un module de sécurité temporisé. Au-delà du coût élevé en neuf, il n'y a pas de place physique dans le tour pour l'installer. À suivre, je vais essayer de trouver

Bonne journée,
RTJ
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 472
J'ai essayé de trouver une solution de coupure d'urgence plus complète.
Vous pouvez toujours pour pas trop cher mettre en place un système "complet" en tête avant le tour dans une boîte séparée :
Sectionneur + contacteur automaintenu + poussoir de mise en marche et voyant. Le circuit de bobine du contacteur passant par un contact NC du bouton arrêt d'urgence du tour. Ainsi en cas d'action sur l'arrêt d'urgence, tout s'arrête y compris alimentation électrique du tour. 8-)
 
RTJ
Nouveau
16 Octobre 2019
26
Saint-Aignan-sur-Cher (41)
Vous pouvez toujours pour pas trop cher mettre en place un système "complet" en tête avant le tour dans une boîte séparée :
Sectionneur + contacteur automaintenu + poussoir de mise en marche et voyant. Le circuit de bobine du contacteur passant par un contact NC du bouton arrêt d'urgence du tour. Ainsi en cas d'action sur l'arrêt d'urgence, tout s'arrête y compris alimentation électrique du tour. 8-)
Oui, bonne idée, ça fonctionne bien. J'avais prévu ça pour la perceuse à colonne et le mini-tour de mon père.
Ici ça me gêne un peu puisque la broche avec le mandrin de 125 a beaucoup d'inertie à haute vitesse (ce qui n'arrive pas tous les jours, j'en conviens).
Pour cette raison je souhaite garder la fonction de freinage de la broche le temps nécessaire.

Mais le boîtier séparé en tête me semble la seule issue.
Je posterai ce que je ferai. Pour l'instant priorité à l'établi, installation et remontage du tour. Vivement les copeaux.

@+! RTJ
 
RTJ
Nouveau
16 Octobre 2019
26
Saint-Aignan-sur-Cher (41)
C'est ça le dilemme, quand il y a urgence le temps ne compte pas ou plutôt si le plus court possible, l'urgence c'est en cas d'accident vaut mieux cassé le matos que le bonhomme.
Tout à fait d'accord !

Je travaillais il n'y a pas si longtemps sur des machines tournantes à forte inertie. En cas de souci il fallait impérativement un arrêt rapide sous peine de casser des bras ou pire. La solution était d'avoir un arrêt d'urgence avec :
- des voies rapides pour couper le jus partout sauf le variateur ;
- une voie pour commander le freinage via l'entrée d'urgence du variateur ;
- une voie temporisée pour terminer la coupure totale après une seconde, quand la rotation était arrêtée.
Résultat : un arrêt 6 fois plus court qu'en coupant net toutes les alimentations.

C'est le principe utilisé sur le SC4 sauf qu'il manque la coupure finale, que je voudrais bien ajouter.
Je ferai des mesures pour valider la validité ou pas. Par calcul je trouve moins de 0.5s pour un freinage moteur à 2000tr/min et mandrin de 5kg. Mais les mesures de Fenichel (Lien Autostop Fenichel) donnent environ 4 secondes ! Soit il y a un loup, soit le freinage du SC4 est assez inefficace.
 
Haut