semi-automatique (MIG)

A

Anonymous

Guest
- semi-automatique (MIG)
#61
Bonsoir à tous, :-D

Comme dit wil dans le fil plus haut, je pense qu' il faut apprendre à souder à la baguette (question de gestes, de timing ....).

Et on ne répétera jamais assez combien la préparation des pièces est très très importante.

Avec un petit mig, on va vite avoir "l'impression de souder", la soudure sera toujours plus "belle" mais pas forcement plus résistante :shock: et de plus il faudra faire plusieurs passes !!!

Sinon pour tout les "soudeurs", il y a http://www.soudeur.com, l' équivalent de ce forum mais que sur la soudure !!! :wink:

Salut

Alproc :drinkers:
 
A

Anonymous

Guest
- semi-automatique (MIG)
#64
Bonsoir à tourniquet, :-D

Non sérieusement, :shock:

Par mon métier je vais sur ce forum régulièrement, et c' est sur qu'au niveau des postes pro il y a des musts mais c' est comme partout on peut pas éviter les C.... et l' habit ne fait pas le moine :grilled:

Le site est bourrer de doc allant du soudeur débutant à des docs pour soudeurs ayant 15 ans d' expérience.

cordialement

Alproc :drinkers:
 
1 Septembre 2009
59
Paris
- semi-automatique (MIG)
#65
Bonjour,

Apres avoir essayé pas mal de MIG de 200 a 600 euros de chez "le rois et casto", j'en suis revenu , le fils coute horriblement cher, le gaz idem, sans compter que la taille des bouteilles
est ridicule, il est difficile de trouver des piéces de rechange, la qualité globale des MIGs bas cout est plus que discutable, quand à souder correctement avec ce genre de matériel ,
cela devient vite une galère.. surtout quand l'on doit souder dans des endroits encombrés ou que l'on ne peut pas souder à plat sur une table, ce qui est très souvent le cas.

Je pense que ces petits MIG sont bons pour des soudures très occationnelles, dans le cas contraire les coûts d'utilisation risquent de vite exploser, il faut absolument savoir quel usage l'on réserve au MIG avant de se lançer.

Je me suis decidé à investir dans un vrai poste MIG (ESAB LKB 160), il ressemble à celui çi qui un modéle plus puissant en TRI (il me semble).



Je ne regrette aucunement mon investissement même s'il a été important au départ,
je m'y retrouve à l'utilisation en termes de couts et de gain de temps.

A+
 
- semi-automatique (MIG)
#66
Il est en mono ou en tri? De quel type de torche est-il équipé?
Pour les bombonnes ce n'est pas un gaz dangereux, il est possible d'en avoir facilement en grande bobonne, c'est du moins mon cas, le fil aussi en bobine de 20kg même si le poste n'accepte que les petites bobines ce n’est pas bien compliquer de faire un bobinoir. Mais maintenant le plus important c'est la puissance, faut pas non plus foutre le feu au compteur :cry:
 
23 Novembre 2008
766
- semi-automatique (MIG)
#67
J'ai testé un Gys 3P universal, c'est pas mal, il était monté en fil fourré mais il est livré avec le mano détendeur pour les bouteilles. Ce qui est sympa c'est qu'il fait aussi poste à l'arc. C'est toujours pas un poste industriel mais ça reste pas mal pour 800€ au total.
 
17 Août 2008
6 630
89
- semi-automatique (MIG)
#68
red_is_dead a dit:
J'ai testé un Gys 3P universal, c'est pas mal, il était monté en fil fourré mais il est livré avec le mano détendeur pour les bouteilles. Ce qui est sympa c'est qu'il fait aussi poste à l'arc. C'est toujours pas un poste industriel mais ça reste pas mal pour 800€ au total.
le 3P est le descendant de l'universal 210 que j'ai depuis 10 ans.
c'est pas de l'industriel, mais c'est prevu pour les artisans serruriers, donc c'est deja un bon materiel pro.
et ça soude tout, arc, fil fourré en 0.9 et 1.2, fil acier en 0.6, 0.8 et 1 et alu en 0.9.
pas mal pour une machine de taille encore acceptable, qui peut se porter seul.
le seul defaut, l'emplacement de la bouteille qui n'est prevu que pour une 1m-cube.
j'ai une 4, il fait souvent de la roue arriere le pépé.