Anodisation : Essais - alu 6060

  • Auteur de la discussion erolhc
  • Date de début
loops33
loops33
Apprenti
oui et pour moi le but est déjà d'essayer l'anodisation. Il sera toujours possible d'améliorer et/ou optimiser l'équipement par la suite.
Il semble que le brassage du bain est un paramètre à ne pas négliger pour avoir un résultat uniforme.
 
E
Guest
Absolument. Cela permet homogénéiser la température du bain (pas de surchauffe locale qui sur-activerait l'acide et donc boufferait l'alumine plus vite qu'ailleurs) et aussi la concentration du bain. Bref on a tout a gagner à agiter.
 
loops33
loops33
Apprenti
Je crois que j'ai lu ce sujet facilement 2 ou 3 fois ces 6 derniers mois, mais maintenant que je me retrouve devant mes bacs je me retrouve confronté à des quelques détails pratiques sur le calcul des diverses concentrations des bains.

- Pour le bain de décapage (j'ai des cristaux de soude) ça me semble être le moins compliqué pour trouver le bon dosage, mais quel est votre expérience ?
- pour le bain de blanchissage (j'ai de l'acide nitrique 60%)
- pour le bain d'anodisation (j'ai de l'acide sulfurique 96%) j'ai bien noté les 200g, mais comment arriver à calculer ça ? une règle de 3 donnerait en gros 1/2L d'acide pour 1.5L d'eau dans mon cas ?
- pour la coloration, j'ai le dosage :)

Pour l'alimentation, il semble que 15V soit la tension utilisé en général, et j'ai bien noté le calcul du temps et de l'intensité par rapport à la surface de ma pièce.

loops
 
patduf33
patduf33
Administrateur
Pour la pompe, si tu veux tester, je peux t'en prêter une :wink:
Pat
 
E
Guest
Si par cristaux de soude tu veux parler de carbonate de sodium j'ai peur que ce soit un peu faible pour attaquer l’éventuelle couche d’alumine mais c'est a vérifier
Avec de l'hydroxyde de sodium a 5-10% en masse c'est bon

Pour l'acide : tu prends 200*1.02 g d'acide (ou juste 200g) que tu complètes a 1 litre avec de l'eau déminéralisée ( soit avec env 900 g (ou ml) d'eau puisque l'ac. est à 1.96 de densité de mémoire) et tu as 1 litre d'acide à 200g/l.

La tension importe peu c'est l'intensité qui compte mais en général oui cela tourne autour de ces eaux là(je suis vers 17 V pour ma part pour une densité de courant de 1.5A/dm²)
 
loops33
loops33
Apprenti
Merci pour tous ces conseils,
Le 1er test sur un bout de profilé plutôt encourageant :
1ere anodisation.jpg


Une couleur bronze/prune qui correspondant bien au pigment utilisé, mais j'ai coloré un peu trop.
Sachant que je n'ai pas encore tout ce qu'il faut pour brasser mon électrolyse, et malgré un refroidissement approximatif (bain-marie), le bain était à 27° pratiquement du début à la fin. L'anodisation semble régulière, et ne montre pas de marbrures.
Une alimentation stabilisé avec une intensité de 1.5A, la tension a commencé à 8V environ, pour terminer à 11V après 35 minutes.
Une coloration de 3 ou 4 minutes (un peu trop), mais j'avais peur que la coloration se dilue dans le bain de colmatage. Que nenni, ce qui donne un résultat un peu trop foncé à mon gout.

Un début encourageant, et je ne manquerais pas de faire d'autres retours, grâce à vos précieux conseils.
 
patduf33
patduf33
Administrateur
C'est pas mal du tout ça, bravo, et merci pour le retour d'expérience
Pat
 
loops33
loops33
Apprenti
Salut Pat,
Je passerais te montrer, c'est encore plus beau en vrai :wink:
Là c'est juste une photo vite fait avec mon smartphone.

D'ici là j'aurais peut être fait d'autres essais ...

++
loops
 
C
constructor
Ouvrier
A l'attention de chlore page précédente : 17 X 5 = 85 w , puisqu'il s'agit de watts , c 'est déja pas mal pour une petite pièce, mes essais à moi en ce moment porte sur une plaque de 35 X 39 cm , je suis un peu juste en tension, je suis à 30 A , au lieu de 40 A , alors je laisse 1 H 30 . Sinon, je voulais dire à ceux qui ont des déboires avec le colorant Idéal et autres pour textiles, de passer au colorant pro, ça vous change la vie ça, au lieu d'une teinte, trop pâle non homogène, même pas noir et bin avec de la teinte pro, de suite j'ai obtenu un noir profond, uniforme partout, une beautée ma plaque
 
V
vibram
Compagnon
et tu as un lien pour en acheter?
 
Dernière édition par un modérateur:
Algone
Algone
Ouvrier
Je voudrais juste remercier tous ceux qui ont participé à ce topic, ça m'a permis de me lancer dans l'anodisation, avec succès :)
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
Plutôt qu'une pompe , j'utilise une petite hélice en Delrin au bout d'un axe en PVC entrainé par un petit moto-réducteur
qui se situe , bien sûr , largement au dessus du bain . Le tourbillon obtenu assure aussi un bon brassage .
Quand à maintenir une température relativement basse , le récipient contenant mon bain est plongé dans un grand bac rempli d'eau froide .
 
C
constructor
Ouvrier
Grosse déception aujourd'hui, victime d'un problème que personne n'a su identifier. l'anodisation que je fais est nickel, rinçage de longue durée, piuis coloration en noire; c'est une grande plaque avec un pli, donc un L. Le petit rinçage avant collmatage, la teinte était bien uniforme, puis plongé dans l'eau bouillante, une demi-heure, et surprise, gros dégradé en rond , genre arc en ciel, avec du violet, du vert, ect, multiple zones autour des trous de la plaque, vraiment naze. j'avais mis des petits boulons dans les trous dispo aux quatre coins, pour que la plaque ne touche pat le grant rectangulaire en alu, les défauts les plus gros, sont tous de façons évidente situés là ou la chauffe à été forte, donc l'exces de chaleur est responsable. Colorant pro qui à très bien marché lors des séances précédentes, ou le collmatage avait été fait en deça de l'ébullition... Le pli du L qui était vertical est , pas de défaut, cette partie à moins chauffé car au dessus de l'eau donc collmaté à la vapeur (couvercle sur le bac)
 
E
Guest
Bonjour

Puisque tu as identifié le problème, il ne te reste plus qu'à bien agiter le bain durant l'anodisation
 
C
constructor
Ouvrier
Bonjour,

oui agiter le bain je l'ai fait bcvp, c'est pas le pbm d'anodiser, elles sont toujours belles, le pbm c'est le collmatage, et je suis très énervé, je n'écouterai plus personne,J'ai coloré en noir, j'ai collmaté à feu doux aujourd'hui à la vapeur, c 'est une catastrophe de plus, alors terminné, je collmaterai dorénavant dans le colorant, ça réussi à chaque fois au moins.
 
E
Guest
Le colmatage ne fait que refermer les pores, durant cette opération le colorant ne se barre pas des pores. Par ailleurs colmater à la vapeur il faut que celle ci soit à 93°C 96°C minimum comme quand on faire l'opération au trempé.
Si le colorant se barre c'est que le problème est avant 'épaisseur insuffisante)
 
Dernière édition par un modérateur:
C
constructor
Ouvrier
Je saiq bien que le colmatage referme des pores, n'empêche qu'avec de l'eau ou vapeur, c pas évident, il se barre le colorant de certains endroits plus que d'autres, ce qui me donne une non uniformité, l'anodisation et je le répète correcte, tous les paramètres : courant , duré, température sont respectés. En colmatant dans le colorant , j'ai pas eu ces pbms, je peux laver la pièces, frotter vec un chiffon mouillé , rien ne bouge, le colmatage tient bien, donc je vais faire ainsi, c'est plus sur.
 
C
constructor
Ouvrier
"Le colmatage ne fait que refermer les pores, durant cette opération le colorant ne se barre pas des pores."

combien de temps faut-il pour fermer les pores? certains disent une demi-heure, d'autres 1 heure... Je colore les pièces en un quart d'heure, alors la question, c'est qu'est ce qui va empêcher le colorant de sortir des pores lors des premières dix quinze minutes, vu qu'il faut un minimum de trente minutes pour les fermer?
 
E
Guest
Je me suis gouré sur la température : c'est 96°C mini..
La durée de colmatage est égale à la durée d'anodisation à peu près.
Une fois entré le colorant à beaucoup de mal à sortir des pores (capillarité, ..).
J'ai déjà coloré des pièces avant colmatage et avec rinçage intermédiaire sans rencontrer de soucis.
D'ailleurs les essais qui figurent en tête de sujet ont été réalisés comme ça : coloration à froid puis colmatage dans un bain à ébullition. J'ai balancé les pièces il y à quelques mois elle n'avaient pas bougées.

La seule fois ou j'ai eu un problème comme tu le décris j'avais mis une pièce de surface trop importante pour le le volume du bain et j'ai eu du mal à réguler a température à des niveaux acceptables, tout ça par flemme de changer de bac après une série de petites pièces (en surface). J'ai eu des hetérogéneites de température et donc d'épaisseur. Comme c’était aussi un noir j'ai eu du violet à certains endroits
 
Dernière édition par un modérateur:
C
constructor
Ouvrier
"J'ai déjà coloré des pièces avant colmatage et avec rinçage intermédiaire sans rencontrer de soucis"

oui, moi aussi, pas de soucis pour le rinçage, tout reste noir et uniforme, le colorant bouge pas. C'est ensuite les soucis, aujourd'hui quatrième échec, même dans le colorant, ça n'a pas été, une zone de chauffe trop importante à dégradé une zone... J'ai prévu de faire autrement, peut-être, je vais réssayer de colmater dans l'eau, le volume du bain doit être suffisant et la tempérture assez uniforme, je vais avoir bientot un bac vertical adapté, je prévois de l'entourer de fil résistif + un caison isolant de presque 1 kw , ça devrais aller... Le colorant n'aime pas du tout une zone trop chaude, il faut se situer près du point d'ébullition, mais en dessous quand même. Sinon une heure c'est beaucoup, je constate une bonne tenue sur ma pièce avec un colmatage bien plus court. il existe aussi un produit chimique (vendu par un spécialiste de l'anodisation) qui permet de colmater à une température de 85 degrés, reste à voir s'il fonctionne
 
C
constructor
Ouvrier
j'ai à présent une cuve adapté pour le colmatage, chauffé par une résistance de chauffe eau, 20 l d'eau déminéralisé, j'ai donc refait ma pièce, cette fois ci elle est acceptable mais encore imparfaite, encore une zone trop chauffé, pourtant j'ai pris des précautions, après ébullition, j'ai coupé le courant, attendu une minute et mis à tremper, le défaut apparait sur le bord près de la résistance, pourtant en température, il y avait 98 au fond et 96 en surface du bain. Si il faut colmater moins chaud ça risque de pas colmater du tout, cependant c'est ce que je vais tenter demain, car ça me fatigue d'avoir une zone ou en surface sur l'alu, c noir comme un dépot de suie, je dois alors frotter plus ou moins, apparait alors la vrai surface, presque normalement anodisé noir, presque, car elle tend à briller un peu , alors que tout le reste est mat...
 
C
constructor
Ouvrier
Aujourd'hui, j'ai anodisé et coloré une grande plaque d'alu, j'ai chauffé à ébulition la cuve et attendu cinq minutes que l'eau soit à 95 degrés , '(e mesure la température avec une sonde et multimètre) puis plongé la plaque pour une heure, là c'est bon, il n'y a plus de zone trop chauffé et le colmatage est bon, puisque la pièce supporte le rinçage , le chiffonage mouillé, rien ne sors, le chiffon reste propre.
 
A
AluMax Concept
Nouveau
Bonjour à tous,
En cherchant sur le web, je suis tombé sur ce forum qui me permettra peut etre de solutionner un de mes problemes :
Dans mon bain d'anodisation, mon taux d'aluminium est assez haut (proche des 20g/L)
Connaissez vous un moyen de le diminuer sans etre obligé de tout vidangé ou coupé ?
Merci d'avance
 
H
hazet
Apprenti
Bonjour,

L'anodisation coloré et réalisable facilement. Par contre peut-ont réaliser une anodisation dure sur du 7075 sois même ? Pour une petite pièce et en tans que particulier, aucun pro ne daigne répondre a ma demande

De se que j'ai put lire, le principe de base reste le même. La grande différence et que cela se réalise dans un bain très froid de -5° a +5° permettant d'augmenter fortement l’intensité du courant.

La dureté s'obtient t'elle par une couche d'alumine de plus forte épaisseur ? une modification de sa structure ? ou un ajout d'autre chose a la place du colorant ?
 
C
ceresius38
Nouveau
Bonjour à tous, je suis tjrs le sujet et j ai une piste pour constructor, car j ai eu le mm problème.
La solution était de passer avec de l'eau distillée !
En effet, je colmatais ds l eau bouillante du robinet , et le colorant se barrait !
J ai changé la qualité de mon eau en passant à de la bipermutee industrielle et la tout est rentré ds l ordre.

Sur ce bonne année d anodisation à tous !
 
D
DidierV
Apprenti
Bonjour,

L'anodisation coloré et réalisable facilement. Par contre peut-ont réaliser une anodisation dure sur du 7075 sois même ? Pour une petite pièce et en tans que particulier, aucun pro ne daigne répondre a ma demande

De se que j'ai put lire, le principe de base reste le même. La grande différence et que cela se réalise dans un bain très froid de -5° a +5° permettant d'augmenter fortement l’intensité du courant.

La dureté s'obtient t'elle par une couche d'alumine de plus forte épaisseur ? une modification de sa structure ? ou un ajout d'autre chose a la place du colorant ?

Bonjour Hazet,

En fait, il faut 2 choses : Comme tu le dis, baisser le plus possible la température du bain et augmenter le courant (2 à 2,5 A/dm²), mais aussi augmenter la concentration d'acide. Bien sûr une couche épaisse sera plus protectrice qu'une fine, mais c'est surtout un autre phénomène qui rentre en jeu : plus tu anodiseras froid, plus les pores de la couche anodique seront fins. De ce fait, il sera plus difficile de la colorer, car les pigments auront plus de mal à "rentrer dedans". Mais la couche sera plus résistante. À l'inverse, plus tu anodiseras "chaud", plus les pores seront larges et faciles à colorer et la couche plus fragile...

(J'édite pour une dernière remarque)

Attention à ne pas commencer à anodiser à 3° et finir à 18... Cela produit des couches très fragiles : la température doit rester constante (+/- 2 ° est très bien !)
 
D
DidierV
Apprenti
Bonjour à tous, je suis tjrs le sujet et j ai une piste pour constructor, car j ai eu le mm problème.
La solution était de passer avec de l'eau distillée !
En effet, je colmatais ds l eau bouillante du robinet , et le colorant se barrait !
J ai changé la qualité de mon eau en passant à de la bipermutee industrielle et la tout est rentré ds l ordre.

Sur ce bonne année d anodisation à tous !

Bonjour Ceresius,

En lisant les posts de Constructor, je ne suis pas sur du tous que cela vienne du colmatage... J'ai plutôt l'impression que c'est un effet que l'on appelle le "brûlage" est qui provient du fait que la température du bain d'anodisation n'est pas uniforme... A voir... D'une manière général et c'est un problème pour l'anodisation et le colmatage, les bains doivent êtres bien plus grands que la pièce afin d'avoir une température homogène... Le PH du bain de colmatage est aussi capital pour le résultat. C'est certainement pour cela que tu a un bon résultat avec de l'eau distillée : Evidemment, elle est pure, ce qui est capital, mais elle a aussi un PH qui se rapproche de la bonne valeur. Je dis ça de mémoire, car j'utilise un colmatant qui a besoin d'un PH de 6... Pour de l'eau distillée, je ne sais pas si c'est le cas...
 
H
hazet
Apprenti
D’accord Didier.

Je ne souhaite pas colorer la pièce. Juste l'anodiser pour durcir sa surface pour qu'elle résiste au frottement d'une courroie. Les pros propose pour l’anodisation dure plusieurs type de colmatage. Dont certain a l'acide chromique.
Je me demandais si le fait de colmater avec un procéder particulier durcissait encore la couche d'alumine.

Finalement le plus complexe et de trouver une solution pour maintenir le bain a basse température durant tout le processus.
 

Sujets similaires

D
Réponses
262
Affichages
15 932
Bat74
H
Réponses
21
Affichages
887
kerdour29
K
E
Réponses
12
Affichages
1 348
dubleu
dubleu
ilfaitvraimentbeau
Réponses
11
Affichages
663
Gcrimi2005
G
mvt
Réponses
8
Affichages
1 216
mvt
J
Réponses
6
Affichages
3 499
Janus39
J
Y
Réponses
33
Affichages
2 578
Strzelczyk
Strzelczyk
Haut