Restauration d'un tour Schaublin 102N-VM sur socle

15 Juillet 2010
299
Près de Rennes
- Restauration d'un tour Schaublin 102N-VM sur socle
Bonsoir à tous,

ça me fait plaisir de voir qu'il y a toujours de l'intérêt pour ce chantier de longue haleine :-D.
@rabotnuc : les autres machines sont moins prestigieuses mais tout aussi nécessaires à mon arsenal: il s'agit d'une perceuse à colonne Flott SB23ST (le ST fait toute la différence) et d'une presse Rassant/FOG PRM20. Les deux m'ont donné et me donnent encore beaucoup plus de travail que je l'imaginais en les achetant. Mais comme on ne se refait pas et qu'il faut qu'elles soient elles-aussi irréprochables... J'ai pris pas mal de photos et vais très probablement documenter cela prochainement.

De retour sur notre 102, et comme le banc est bien vide du côté droit, je vous propose d'aborder la contrepointe. En fait pour être plus précis, la contrepointe traditionnelle car le tour est arrivé avec deux contrepointes:
  • la traditionnelle (référence Schaublin 105-65.000)
  • la contrepointe de perçage (référence 105-66.000, celle qui était sur le banc dans les premières photos).
Elle était en assez piteux état, corrodée et avec surtout le volant bakélite cassé, ce qui en fait un challenge intéressant.

2013.05.19-12.27.43_lr256.jpg

2017.12.23-17.24.03_lr256.jpg
2017.12.23-17.24.14_lr256.jpg
2017.12.23-17.24.28_lr256.jpg

Sans surprise, l'aventure commence par la mise en pièces. Il n'y a pas grand chose à démonter et si tout est sale ou rouillé, c'est très aisé à désassembler. La broche ne coulisse quasiment plus dans son alésage. L'huile -- certainement pas la bonne - a pris une consistance pâteuse et collante. Je retrouve de la graisse sur la vis, au droit du huileur... Quelqu'un n'a pas lu les prescriptions de lubrification !

2017.12.23-17.26.47_lr256.jpg

2017.12.23-17.28.55_lr256.jpg

2017.12.23-17.35.43_lr256.jpg

2017.12.23-17.26.54_lr256.jpg

Un premier passage en fontaine de lavage nous permet de voir de quoi on part.

2017.12.23-17.56.09_lr256.jpg

Avant de pouvoir traiter la fonderie, il va nous falloir oter le hublot qui donne sur le vernier de la broche, et son index. Il est monté en force dans la fonderie, et ne peut être enlevé qu'en le chassant de l'intérieur. Une cale placée près dans le fourreau près de sa sortie, une autre cale (ici un écrou épais, attention de ne pas exploser l'index au passage) est placée sous le hublot et un levier qui prend appui sur la cale permettent de déboiter aisément le hublot sans l'abimer. Ci-dessous en cours d'extraction:

2018.04.01-18.02.54_lr256.jpg

Il a effectivement besoin d'amour; il n'est pas seulement sale, il est aussi marqué de plusieurs impacts assez profonds: encore un challenge !

2018.04.01-18.05.15_lr256.jpg

La fonderie peut alors passer en nettoyage et microbillage :

2018.05.08-10.26.41_lr256.jpg
2018.05.08-10.26.50_lr256.jpg

Après cette préparation et un petit polissage des surfaces exposées et non peintes, je ne suis pas du tout satisfait de l'état de la face supérieure:

2018.05.26-15.48.58_lr256.jpg

Elle est légèrement creusée dans sa partie centrale, avec de nombreuses marques d'impact.

A suivre ...

-Philippe
 
15 Juillet 2010
299
Près de Rennes
- Restauration d'un tour Schaublin 102N-VM sur socle
La fonderie est reprise en surfaçage sur la fraiseuse, pour descendre sous le niveau des impacts les plus profonds.

2018.06.02-15.30.15_lr256.jpg

2018.06.02-15.45.44_lr256.jpg

Après cette passe, la surface est traitée sur le marbre en polissage.

2018.06.02-15.51.17_lr256_corrected.jpg

Masticage avant apprêt et mise peinture.

2018.11.11-14.14.39_lr256.jpg

Nous retrouverons la fonderie repeinte un peu plus tard. Pour le moment il est temps de se préoccuper du volant bakélite, qui est bien fracassé:

2018.01.07-15.41.18_lr256_cropped.jpg

Pour refaire ce volume, j'utilise de la colle structurale Scotch-Weld, avec laquelle j'ai souvent eu de très bons résultats. De mon expérience, elle n'atteint sa dureté maximale qu'au bout de quelques jours.

2018.01.07-15.41.00_lr256_mini.jpg

Nettoyée aux ultrasons, et dégraissée soigneusement, la brêche est comblée soigneusement avec un abondant volume de colle :

2018.01.07-15.46.18_lr256.jpg

Une fois la colle sèche, le volant est repris au tour pour approximer au mieux la forme périphérique:

2018.01.13-12.59.19_lr256.jpg


2018.01.13-13.10.15_lr256.jpg

A la fraiseuse, le siège de la poignée de manoeuvre est remis en forme :

2018.01.13-13.37.03_lr256.jpg

Puis le perçage pour recevoir le fut cannelé de la poignée de manoeuvre:

2018.01.13-13.43.57_lr256.jpg

Le volant est maintenant repris manuellement en ponçage fin pour estomper les marques de tournage :

2018.01.13-14.02.59_lr256.jpg

Et enfin un passage en polissage permet de retrouver un lustre acceptable :

2018.01.13-16.31.27_lr256.jpg

De son côté, le hublot en plastique (plexi ? polycarbonate ?) est repris en ponçage sur le marbre, en descendant les grains de 120 à 2000. C'est une opération qui fait un peu peur au moment ou on démarre en labourant une pièce transparente, mais c'est très gratifiant de voir l'état s'améliorer au cours du ponçage. Au grain 1200, on commence à y croire. A 2000 on est convaincu, mais c'est toujours un peu dépoli. On passe alors aux mciro-abrasifs en pâte à sa disposition. J'utilise depuis longtemps de la crème destinée au polissage des métaux ménagers (étain, cuivre, etc), et je finis au polish de carossier.

2018.11.24-16.10.06_lr256.jpg

A suivre ...

-Philippe
 
J'aime: sevictus
15 Juillet 2010
299
Près de Rennes
- Restauration d'un tour Schaublin 102N-VM sur socle
La broche est nettoyée et préparée avec un polissage soigneux. La pièce qui est ici posée devant assume la double fonction de:
  • blocage anti-rotation pour les queues de cônes MK2
  • éjecteur de cône quand on recule la broche au maximum (la pièce vient alors en butée avec la vis d'avance, et repousse le cône vers l'avant en le décollant de son siège.
2018.11.24-23.09.05_lr256.jpg

La broche assemblée, avec son éjecteur et la clavette plate qui assure le guidage linéaire de la broche dans son fourreau:

2018.11.24-23.10.07_lr256.jpg

La broche est mise en place dans la fonderie qui est maintenant sortie de peinture. On notera que l'index du hublot est remis en place, mais pas encore le hublot.

2018.11.24-22.49.58_lr256.jpg

La vis et sa butée à bille sont remises en place. Graissage de la butée à la LDS18.

2018.11.24-23.13.28_lr256.jpg

Et remontage simplissime :

2018.11.24-23.16.39_lr256.jpg

Mise en place du tambour gradué, lui aussi nettoyé en profondeur. Les marquages sont traités.

2018.11.24-23.34.09_lr256.jpg

Le hublot rejoint enfin la fonderie. Il est frappé délicatement pour être réintroduit en force, en faisant juste affleurer sa face inférieure avec la bague ressort qui porte le doigt d'index du vernier de broche. Un coup de maillet de trop et il faut tout redémonter...ne me demandez pas comment je le sais :oops:.

2018.11.24-23.34.16_lr256.jpg

Le levier de blocage de broche et les deux demi-noix sont nettoyés et désoxydés. Toutes les manettes originellement brunies ont été depuis longtemps brossées et repassées en brunissage en profitant d'une fournée d'autres pièces.

2018.11.24-23.34.52_lr256.jpg

Idem pour le dispositif de blocage de la contrepointe sur le banc.

2018.11.24-23.48.47_lr256.jpg

Ces deux dispositifs sont remis en place, sans oublier le huileur sur la face supérieure:

2018.11.24-23.50.11_lr256.jpg
2018.11.24-23.50.27_lr256.jpg

La maneuvre de la broche est d'une douceur assez incroyable à l'usage. Aucun jeu, c'est ferme mais onctueux. Pour conclure avec ce chapitre, quoi de mieux que la belle en situation sur le banc du 102N-VM ? Cela commence à ressembler à quelque-chose...

2018.11.24-23.53.42_lr256.jpg

A suivre ...

-Philippe

 
25 Décembre 2008
1 573
Pas de Calais
- Restauration d'un tour Schaublin 102N-VM sur socle
T’es vraiment un « doux-dingue »!
Vous n'êtes pas très nombreux, sur le Forum, à maîtriser la remise en état des machines-outils à ce niveau.
Gaston48, que je salue au passage, en fait partie (voir les photos de son Crouzet). Didier81100, dans ses rénovations de motos ou la conception/réalisation de ses machines est, aussi, à un niveau impressionnant!
Continuez à nous faire rêver et à nous tirer vers le haut.
Du grand art.
Bonne soirée,
Kite
 
J'aime: guy34
15 Janvier 2008
2 866
FR-83
- Restauration d'un tour Schaublin 102N-VM sur socle
Bonjour à tous et toutes,

Kaïten, si l'atelier qui va héberger le tour est du même niveau que cette restauration, on sera presque en salle blanche !
Sacré restauration qui restera une référence sur ce Forum comme certaines autres.
Une fois terminé il pourra passer pour un modèle neuf !

Donnes nous stp des précisions concernant la remise en état des tambours gradués pour obtenir un rendu quasiment neuf.
Noircir les graduation "proprement" reste un problème à mon niveau.

Bonnes finitions et pleins de futurs copeaux et l'agrément que va te procurer cette machine.

Bien cordialement
Michel
 
14 Janvier 2010
1 360
K-PAX
- Restauration d'un tour Schaublin 102N-VM sur socle
...Donnes nous stp des précisions concernant la remise en état des tambours gradués pour obtenir un rendu quasiment neuf.
Noircir les graduation "proprement" reste un problème à mon niveau...
J'imagine ponçage du tambour, puis peinture noire dans les creux des chiffres et marques. Après séchage léger ponçage pour enlever le surplus et tu as un beau rendu pro.
 
J'aime: MIC_83