RENOVATION TOUR CAZENEUVE HB 575

FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 017
  • Auteur de la discussion
  • #1
Me voilà de retour avec un nouveau chantier qui devrait durer tout l'hiver.

Cela fait des années que j'ai acquis ce tour Cazeneuve HB 575, visuellement affreux, mais mécaniquement en bon état, voire même en très bon état puisqu'il me permet de réaliser des pièces à 0,02 mm sans problème.

Mis à part la peinture qu'il faut refaire entièrement, je dois intervenir sur :
- quelques suintements d'huile
- le blocage du trainard qui ne fonctionne bien que part endroits
- le coulissement du chariot porte-outils qui n'est pas homogène sur toute la course
- le bac à copeaux qui a été maltraité
- la vérification de tous les gicleurs d'huile du trainard
- la barre de mise en route qui flotte dans son palier droit
- la vérification du gicleur d'huile de la poupée fixe car je n'ai que 0,5 bar maximum
- la manette de réglage du déclenchement sur butées

Toute l'électricité a été refaite il n'y a pas très longtemps, avec interposition d'un démarreur progressif.

Ne prenez pas peur, voilà quelques photos :

DSC06227.JPG



DSC06230.JPG
DSC06229.JPG



*** image du portail ***

DSC06852-min.JPG
 
Dernière édition par un modérateur:
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 017
  • Auteur de la discussion
  • #5
Dodore, effectivement mon tour possède encore la tourelle d'origine.
Cela ne me gêne pas car les outils utilisés couramment sont rangés dans un tiroir avec leur calle dessous pour être toujours à la hauteur de pointe.
Souvent, tant que l'on a pas essayé autre chose, on trouve que cela va bien.

Lorsque j'ai refait le circuit électrique, je ne pouvais pas réaliser un démarrage étoile triangle car le moteur est un 190V-340v.
En fait, le moteur était branché en triangle, il prenait la vitesse affichée immédiatement.
Mais comme toute machine ayant de l'inertie, cela donnait un a-coup qui, mécaniquement, ne me plaisait pas vraiment.
J'ai donc installé un démarreur progressif qui permet un réglage du temps de démarrage pour un démarrage en souplesse.
Voilà, c'est le gros composant en haut à gauche :

DSC06241.JPG


DSC06242.JPG
 
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 017
  • Auteur de la discussion
  • #6
Pendant que le tour est encore opérationnel, j'avais prévu de démonter le gicleur de broche car la pression d'huile n'est en général que de 0,3 bar et 0,5 bar en hiver lorsque l'huile est moins fluide.
Tout est démonté, mais je n'ai rien vu d'anormal.
Je pensais augmenter le trou de Ø 1,3 mm d'origine à 1,4 ou 1,5 mm.
Mais après avoir relue la documentation technique, je pense que le débit augmentant, la pression lue sur le mano. serait encore moindre.
Quel est votre avis ?
 
Zbanji
Apprenti
13 Septembre 2018
118
Bonjour,

Si vous augmentez le diamètre du gicleur, logiquement la pression diminue.
Je ne connais pas les Cazeneuve, mais quelle est la pression "normal"?
Il y a un manomètre de pression?

Sur mon Colchester, J'ai du complètement vidanger et tout nettoyer, car il avait tellement de dépôt d'embrayage, que même après vidange simple, l'huile neuve se charger très rapidement de tout les résidus de limaille fine et d'embrayage au fond du carter et empêchait l'huile d'arriver a destination.
Après ce gros nettoyage, le tout est revenu à la normal.
Il n'y a pas de manomètre de pression ou de débitmètre sur ce tour pour une comparaison avant/après, mais les contrôles visuels ont était concluant.

En espérant que ça puisse vous aider.

Cordialement Zbj
 
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 017
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bon, je vois que nous sommes en phase : augmentation du diamètre du gicleur, diminution de la pression.
Tout l'inverse de ce que je cherchais !
Les carters d'huile et réserve sont propres, j'avais tout nettoyé avant de le remettre en route.
Sur la notice Cazeneuve, il est précisé "il suffit que le manomètre indique une pression aussi faible soit-elle (même quelques centaines de grammes)".
Du coup, je vais me contenter des 0,3 bar et passer à autre chose.
 
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 017
  • Auteur de la discussion
  • #9
Je vais commencer par ce qui me semble être la partie la plus difficile de la rénovation et qui peut très vite compromettre la mise en peinture : les suintements d'huile sur la boite de vitesses des avances.
Voici les photos sur lesquelles il est facile de voir les suintements d'huile.
Je précise que juste avant de faire les photos j'avais tout dégraissé.

DSC06234.JPG




DSC06236.JPG
DSC06235.JPG


Je ne voudrais pas tout démonter car mécaniquement il n'y a aucun problème, je voudrais seulement, d'une part décoller les carter et injecter, depuis l'extérieur, de la pâte à joint après dégraissage, et d'autre part dévisser légèrement les paliers ou brides afin de les écarter et injecter de la même façon du joint.
A votre avis est-ce jouable ?
Je vais déjà ouvrir les 2 portes avant pour voir si la pignonnerie ne gêne pas l'accès aux vis de fixation.
 
romain
Compagnon
17 Mai 2008
1 561
Ain, au pays des oiseaux
Bonjour,
Voilà une rénovation que je vais suivre de près!
Pour l'huile la notice indique qu'une pression de 0,5 bars est suffisante pour les HB500 et 575. Tu n'es pas loin. Et oui, éviter d'augmenter l'alésage du gicleur, peut être vérifier l'étanchéité autour de celui ci?... , le ressort d'appui à l'arrière du gicleur, etc... .
Bonne journée.
 
Zbanji
Apprenti
13 Septembre 2018
118
Bonjour,
Aussi si possible, tester la pression avec un autre manomètre, celui-ci est peut-être défaillant. Ou même tout simplement bouché.
La viscosité de l'huile peut jouer sur la pression, est-elle celle recommandé par le constructeur ou équivalente?

Pour les fuite, AMHA, rien ne vaut le démontage des joints, nettoyage des portées et changement de ceux-ci.

A votre avis est-ce jouable ?
Oui, mais pas sûr du résultat.

Bonne remise en état
Cordialement ZBJ
 
Zbanji
Apprenti
13 Septembre 2018
118
AMHA= A mon humble avis

Métal contre métal, ça m’étonnerai, mais si c'est le cas, une pâte à joint dans le genre "loctite 549" serait pas mal.
Si il n'y a pas de joints papier apparent, il peux y avoir des joint toriques.

Il faudrait la vue éclatée pour en être sûr ou démontage. :smileJap:

Cordialement ZBJ
 
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 017
Entre carters ou entre bâti et carters, il n'y a aucune trace de joint papier.
Des joints toriques à ces endroits, je n'y crois pas, je ne vois pas comment les gorges pourraient être usinées.
Je vais tenter le décollement de ces parties et éviter le démontage.
 
Jim974
Compagnon
16 Janvier 2015
947
68
Salut!
Question peut-etre idiote mais je pose: on peut pas jointer par l'interieur? par l'interieur des boites, avec du silicone, ou des deflecteurs etc?
(selon moi, les surfaces ne doivent pas recevoir de matieres non prevues, joints ect.. sinon la geometrie ne serait plus tres correcte?)
a++ Jim
 

Dernières discussions

Haut