Réglage lardon d'une glissière à queue d'aronde

  • Auteur de la discussion wintereivax
  • Date de début
W
wintereivax
Ouvrier
7 Sept 2008
340
Suisse - Vaud
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous !

Encore un post pour poser une question ^^.

Suite à mon précédent post, j'ai bien avancé dans le dégraissage du tour. Pour le moment, j'en suis déjà à une bonne bonbone de 250ml de WD40 ^^

Récemment, j'ai fini certaine partie et j'ai été acheté de la graisse pour les glissières. J'ai bien compris le principe du lardon/queue d'aronde, soit permettre d'avoir un appui bien homogène de la partie mobile avec son lardon sur la partie fixe et cela sur toute la course. Par contre j'ai l'impression de "passer à coté de quelque chose" dans la réalisation.

Actuellement, je procède comme cela :

1) je place les vis et contre-écrou, je positionne les trous du lardon contre l'extremité des vis. Je monte l'ensemble lardon+mobile sur la partie fixe. Ca glisse tout seul, mais ca "flotte"
2) je place la partie mobile au milieu de sorte à avoir un appui sur une zone maximal et je serre à "fond", la ca bloque complètement (normal) mais il n'y a plus de jeu.
3) je dévisse jusqu'à ce que l'ensemble coulisse jusqu'à la limite du coulissement. Ca remarche, mais je sens des points durs.
4) je procéde par itération pour supprimer les points durs, sans remettre du débattement.
5)Lorsque la position avec contact est "optimale" pour la zone de contact maximale, je me met en position "extrême" pour vérifier s'il y a sensiblement plus de jeu, et le cas écheant, je rajoute/enlève un "chouia" (1/10 de tour de vis M3) sur les vis liées aux contact.

Est-ce que j'ai tout faux ?

Par ailleurs, est-ce que les lardons doivent forcement avoir des trous ?

A bientot,

Xavier
 
W
wintereivax
Ouvrier
7 Sept 2008
340
Suisse - Vaud
  • Auteur de la discussion
  • #3
j.f. a dit:
sur ça, tu as faux.

Mais on te l'a déjà dit.
Salut,

Tout d'abord, pour re-centrer sur mon problème principal, est-ce que je règle mes lardons correctement ?

Ensuite, mais c'est totalement HS avec le problème présent, soit je ne sais plus lire, soit on n'a pas compris (lu?) ma première question. Comme je l'ai compris : j'ai demandé 2 choses, avec quoi dégraisser, ce à quoi on m'a répondu avec forces détails, et quelle graisse choisir pour les glissières.

Donc pour reprendre les réponses, les #2 & #3 portaient sur le dégraissage. Ensuite le #3, jef2a m'a répondu (je synthétise) "graisse au lithium". Puis tu m'as répondu sur l'acétone, sans faire un seul mot sur la graisse. Par la suite, seul Gaston48 a émis ses doutes puis son avis sur le graissage, et m'a conseillé de lire la doc, qui est inexistante sur l'entretien/lubrification.

Maintenant, je suis ouvert à tous les avis conseils, mais je ne suis pas devin, surtout par internet & clavier interposé. Donc j'accepte volontiers ton avis : qu'est-ce que je peux prendre comme huile parmis les choix suivants, sachant que je n'ai pas de huileur ni d'accès sur les glissières une fois montée...
Huile en spray
Huile
Huile à souder
Huile adhésive pour chaînes de tronçonneuses
Huile de coupe
Huiles de coupe pour filetages
Huile de coupe pour filetage
Huile de nettoyage
Huile de ponçage
Huiles hydrauliques
Huile pour l'usinage des métaux
Huiles pour outils pneumatiques
Huiles spéciale pour moteurs 2 temps

Ci-dessus tous les liens avec pour recherche "huile" chez un gros revendeur spécialisé pour l'industrie, de ma région. Si il n'y a rien d'intéressant chez eux, alors merci de me donner une référence pour un huile qui marcherait bien selon toi, que je puisse me renseigner.

Dans tous les cas, je dois franchement reconnaitre que je patauge (mais pas dans l'huile :-D ), donc toute aide est la bienvenue...

Voila voila,

A++

Xavier
 
jcma
jcma
Compagnon
2 Nov 2008
1 658
Mulhouse - Haut-Rhin
Bonsoir,

Sur ma X2, je procede ainsi. Je commence par la ou les vis du milieu que je serre moderement, puis je revient en arriere d'un quart de tour et je bloque le contre ecrou (J'ai remarque qu'en serrant le contre ecrou on a tendance a changer le reglage). Je fait pareil pour les vis laterales et je teste le mouvement. Il faut ensuite serrer ou desserer un "chouia" suivant s'il y a trop ou pas assez de jeu, toujours en commencant par le milieu. La durete du reglage, c'est une affaire de gout. Dans mon cas j'aime bien un mouvement un peut dur, sans que cela donne des crampes quand on tourne les manivelles. Je ne sais pas si c'est la bonne methode, mais c'est celle que j'utilise.

@+
Jean-Charles
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 697
F-69400 villefranche sur saone
bonjours

pour le réglage des lardons je procède comme jcma

il y a sur a cette adresse une autre forme de lardons

fabrication-d-un-lardon-quelqu-un-sait-comment-t2413.html

pour le graissage :surtout pas de graisse sinon le mouvement des chariots va être freiné
il faut de l'huile de "mouvement " laquelle?
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 124
FR-54560 Lorraine
Moi, on m'avais conseillé de l'huile pour chaîne de tronçonneuse... :roll:
Ca reste bien adhérent au surface de la queue d'aronde... 8-)
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Pour les huiles de glissières, voir avec Google :

http://www.google.fr/search?hl=fr&q=hui ... =&aq=f&oq=

en anglais :

http://www.google.fr/search?hl=fr&q=slideway+oil&meta=

Gaston48 a encore tout récemment rappelé que l'huile pour chaînes de tronçonneuses est parfaite pour cet usage, éventuellement diluée avec de l'huile hydraulique minérale pour en ajuster la viscosité.

La graisse, ça colle, gêne le glissement, agglomère les saletés, c'est difficile à éliminer, etc. etc.

Graisse + usinage de fonte, ça peut être catastophique.

Une graisse, c'est une huile dans une "éponge". Ca n'a d'intérêt que pour les mécanismes qui ne baignent pas dans l'huile, ou ne peuvent pas être facilement entretenus. (et aussi pour pas avoir froid l'hiver)


PS : qaund le Gaston donne un conseil ou émet un doute, même si on comprend pas sur le coup, faut faire comme il a dit
 
W
wintereivax
Ouvrier
7 Sept 2008
340
Suisse - Vaud
  • Auteur de la discussion
  • #8
jcma a dit:
Bonsoir,

Sur ma X2, je procede ainsi. Je commence par la ou les vis du milieu que je serre moderement, puis je revient en arriere d'un quart de tour et je bloque le contre ecrou (J'ai remarque qu'en serrant le contre ecrou on a tendance a changer le reglage). Je fait pareil pour les vis laterales et je teste le mouvement. Il faut ensuite serrer ou desserer un "chouia" suivant s'il y a trop ou pas assez de jeu, toujours en commencant par le milieu. La durete du reglage, c'est une affaire de gout. Dans mon cas j'aime bien un mouvement un peut dur, sans que cela donne des crampes quand on tourne les manivelles. Je ne sais pas si c'est la bonne methode, mais c'est celle que j'utilise.
Pour le contre écrou, j'avais aussi remarqué ça. Ta façon de procéder est intéressante, je vais la tester ce soir.

j.f. a dit:
Pour les huiles de glissières, voir avec Google :
Gaston48 a encore tout récemment rappelé que l'huile pour chaînes de tronçonneuses est parfaite pour cet usage, éventuellement diluée avec de l'huile hydraulique minérale pour en ajuster la viscosité.
Oki, je comprend un peu mieux maintenant. Seulement j'ai encore un petit soucis, je fais comment pour savoir la "bonne" viscosité. Je suis totalement novice pour la lubrification...

j.f. a dit:
La graisse, ça colle, gêne le glissement, agglomère les saletés, c'est difficile à éliminer, etc. etc.

Graisse + usinage de fonte, ça peut être catastophique.

Une graisse, c'est une huile dans une "éponge". Ca n'a d'intérêt que pour les mécanismes qui ne baignent pas dans l'huile, ou ne peuvent pas être facilement entretenus. (et aussi pour pas avoir froid l'hiver)
Ça je comprends bien, pour la fonte et les conséquences. Mais je reste quand même un brin troublé, car j'ai cette glissière qui n'est pas facilement accessible. Autant sur une autre, j'ai des "ouvertures" refermable pour la lubrification, autant sur cette glissière, je n'ai pas d'accès pour ajouter de l'huile. Il me semblait que dans le cas d'un mécanisme peu accessible, la graisse pouvait être mieux ?

j.f. a dit:
PS : qaund le Gaston donne un conseil ou émet un doute, même si on comprend pas sur le coup, faut faire comme il a dit
Oki, je saurais pour la prochaine fois. La c'est ma faute, mais je l'avais pas compris comme ca ^^ En général, quand j'ai aucune idée, je préfère un ton plus décidé, voire carrément impératif, héhé !


A++

Xavier
 
D
DUMUCHER
Ouvrier
4 Août 2009
387
Ustaritz
Bonsoir,

Sur mon tour j'emploie de l'huile pour glissières "Mobil vactra 2, sa viscosité Engler à 50° est au environ de 5.
Sur la doc de mon Ernault Somua il faut employer une huile de viscosité Engler (ancienne norme remplacée aujourd'hui par des Cst) de 4,5.
Amicalement.
DUMUCHER
 
Haut