Réduction de vitesse ?

Djviper16
Compagnon
11 Octobre 2012
1 176
Angoulême
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir,

On connait tous les multiplicateurs de vitesse (pluvit par exemple).

Mais est-ce qu'un "moinvite" ça existe ?

Je m'explique, j'ai sur ma fraiseuse une broche rapide, qui perd beaucoup de couple en dessous de 1000tr/min. Quand je veux utiliser des fraises scie de Ø100mm il arrive souvent que le moteur se bloque à cause du manque de couple.

L'idée serait de trouver un réducteur de vitesse en sa40 pour tout ce qui est grands diamètre/couple important/petite vitesse de rotation.

Merci,

Jérôme
 
Djviper16
Compagnon
11 Octobre 2012
1 176
Angoulême
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci, donc visiblement personne n'en a déjà vu, ça n'existerait donc pas ?

L'idée était d'acheter un truc tout prêt, j'ai pas trop le temps de me lancer dans une fabrication. Mais si il n'y a pas le choix...

L'idée du multiplicateur à l'envers n'est pas mauvaise, mais comme le dit Damy, moi aussi j'ai peur que le couple + les chocs sur l'arbre de sortie n'endommagent la pignonnerie.
A la base ces pignons là sont côté moteur, ils n'ont pas à encaisser les efforts de coupe d'un tourteau par exemple.

Ca peut peut-être fonctionner j'en sais rien après tout.
 
Fran
Compagnon
19 Octobre 2012
1 650
FR-39Arbois
et le brevet s’appellera "Vasymolo".....:-D
:smt038
moi aussi j'ai peur que le couple + les chocs sur l'arbre de sortie n'endommagent la pignonnerie.
bien sur mais c’était une idée de base ,un (de)multiplicateur (planétaire ?) réversible ?? sans avoir un gros rapport devrait pouvoir s'arranger asser simplement . deja un simple train de pignons sur une plaque support avec entrée sortie sur cône Bxx qui ne sont que des CMx raccourcis si mes infos sont bonne . couple limité bien sur mais usage assurer .

ce n'est la juste qu'une réflexion d'un néophyte :???:
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 010
59000
Bonjour,
Tout système qui se monte dans le cône de broche te fait perdre beaucoup
de rigidité (et tu en as besoin pour les basses vitesses) et de la hauteur libre en Z.
Il te manque un harnais, une réduction par courroie crantés par exemple ou polyV,
avec 4 poulies pour rester coaxial, entre le moteur et ta broche.
Le renvoi, une poulie double, qui serait excentrée pourrait être un accessoire qui tu
montes provisoirement sur le coté de ta broche.
Si tu ne veux pas trop espacer le moteur de la broche, la poulie réceptrice de
grand diamètre solidaire de la broche pourrait être montée sur le nez de broche
le renvoie sur le coté aurait, dans ce cas, un arbre plus long pour remonter
jusqu'au niveau de la sortie du moteur.
 
Dernière édition:
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
1 350
12350 et 31200
Bonjour

est-ce que tu pourrai préciser quelle est ta fraiseuse? photo ? plaque moteur?

un multiplicateur de vitesse (tout fait ) à l'envers ne pourra pas résoudre ton PB, car il n'est pas dimensionné pour passer du couple en sens inverse

j'explique
ex un multiplicateur x5 avec un moteur / broche 1kw et 1000tr/min

P=C x w (w est la vitesse en rd/s : comment on fait pour inserer le omega grec ?)

Couple de la broche = 1000w/104rd/s = 9.6Nm
couple en sorti du multiplicateur = 1.92Nm à 5000tr/mn

si tu inverse le montage avec le même matériel
couple en entrée 9.6N/m
couple en sorti 48N/m => et PAFF:homer: ça explose
 
yvon29
Compagnon
31 Juillet 2012
3 113
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

Considération d'ordre mécanique / physique

Première approche: si on diminue la vitesse, à puissance égale on va augmenter le couple, donc les efforts appliqués à la structure, que ce soit la broche comme de la machine entière, glissières, vis ... etc.

C'est de physique : Puissance= Couple X Vitesse angulaire
donc : Couple = Puissance / Vitesse angulaire

Le couple c'est Force X la distance à l'axe (par ex la rayon R d'une fraise...)
Couple = Force X Distance = F x R

Donc : F x R = P / V t/mn
et : F = P / (V t/mn x R)

Si la puissance et le diamètre (le rayon) de l’outil (ou de la pièce pour un tour) ne varient pas ; la force à reprendre va augmenter dans la rapport inverse des vitesses ==> si tu divises la vitesse par 4 , les efforts seront multipliés par 4 !!!!

Par contre, si réduire la vitesse de rotation c'est dans l'objectif d'augmenter les diamètres d'outil (ou de pièce sur un tour) pour une même vitesse de coupe la formule :

La vitesse de coupe c'est : V tangentielle = 2 pî R x N t/mn (cf notre formule : N = 315 V / D .....)

Si N est divisé par 4, le rayon R devra être multiplié par 4 pour rester à iso vitesse de coupe V,
et dans ce cas, la force à reprendre sera inchangée, et on pourra donc prendre la même section de copeau

(logique, avec la même puissance disponible, on va arracher le même volume de copeau pour la même durée !!!)
 
Fran
Compagnon
19 Octobre 2012
1 650
FR-39Arbois
et c'est la qu'on se dis qu'on serait bien mieux reste coucher ce matin :mrgreen:
en fait la dedans , faut surtout savoir ce que tu veux faire avec ton réducteur . a un certains moment , a force de réduire la vitesse et avec un peu de temps tu arriverai bien a plier le châssis de ta machine
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 010
59000
Comme il a été dit, simplement utiliser une fraise scie en HSS !
Meme problématique que sur un tour d'outilleur, quand on utilise l'appareil à fraiser.
Les vitesses sont bien adaptées pour de petites fraises 2 tailles, mais quand on veut
monter une fraise scie de dia 30 par exemple, le réducteur intégré à la broche est
bien appréciable.
 
Djviper16
Compagnon
11 Octobre 2012
1 176
Angoulême
Bonjour,
Tout système qui se monte dans le cône de broche te fait perdre beaucoup
de rigidité (et tu en as besoin pour les basses vitesses) et de la hauteur libre en Z.
Il te manque un harnais, une réduction par courroie crantés par exemple ou polyV,
avec 4 poulies pour rester coaxial, entre le moteur et ta broche.
Le renvoi, une poulie double, qui serait excentrée pourrait être un accessoire qui tu
montes provisoirement sur le coté de ta broche.
Si tu ne veux pas trop espacer le moteur de la broche, la poulie réceptrice de
grand diamètre solidaire de la broche pourrait être montée sur le nez de broche
le renvoie sur le coté aurait, dans ce cas, un arbre plus long pour remonter
jusqu'au niveau de la sortie du moteur.
En fait ça ne me gène pas de perdre en hauteur, puisque j'ai prévu le Z assez haut et j'utilise en permanence un cone er série longue. Mais en cas de pièce haute, je passe sur un court.
Niveau rigidité ça va.

Le harnais sur le côté c'est une bonne idée, mais trop long à installer/désinstaller à chaque pièce où il faut mettre un coup de fraise scie. Imagine une série de 100 pièces...

Bonjour

est-ce que tu pourrai préciser quelle est ta fraiseuse? photo ? plaque moteur?

un multiplicateur de vitesse (tout fait ) à l'envers ne pourra pas résoudre ton PB, car il n'est pas dimensionné pour passer du couple en sens inverse

j'explique
ex un multiplicateur x5 avec un moteur / broche 1kw et 1000tr/min

P=C x w (w est la vitesse en rd/s : comment on fait pour inserer le omega grec ?)

Couple de la broche = 1000w/104rd/s = 9.6Nm
couple en sorti du multiplicateur = 1.92Nm à 5000tr/mn

si tu inverse le montage avec le même matériel
couple en entrée 9.6N/m
couple en sorti 48N/m => et PAFF:homer: ça explose
C'est une fraiseuse de ma conception, https://www.usinages.com/threads/fraiseuse-acier-conseils-conception-portique.55014/page-22
Broche 4Kw environ 5000tr/min vitesse nominale.

Pour le oméga ω tu peux le copier coller sinon tu cherches la table des caractères ASCII qui fonctionne avec la touche "alt" + "un nombre à 3 ou 4 chiffres"



Je vais reporter ça à plus tard, peut-être faire ce genre d'usinage sur une conventionnelle directement, plutôt que de tout modifier encore une fois.

Merci pour vos avis.

Jérôme
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut