realisation d'une roue de vis sans fin avec un taraud

quoy25
Apprenti
20 Octobre 2019
55
  • Auteur de la discussion
  • #1
sujet sans doute déja developpé sur le forum , mais dans le doute , petite video de la realisation d'une roue de vis sans fin en teflon pour motorisation d'une monture equatoriale de telescope


bonne lecture et n'hesitez pas si question.
 
Dernière édition:
Bricoleur_69
Compagnon
20 Octobre 2008
2 616
FR-69 15 km Ouest Lyon
Très belle vidéo , mais je pense déjà vu sur le forum

Par contre c'est le vis qui est dite vis sans fin , la roue dans le cas de la vidéo est dite roue creuse .
Ce peut être la vis qui soit """" creuse """ dans ce cas l'on parle de vis globique.
 
quoy25
Apprenti
20 Octobre 2019
55
  • Auteur de la discussion
  • #5
effectivement , il manquais un bout de phrase " roue de vis sans fin " dans le post initial , je viens de rectifier . désolé j'avais visiblement pas les yeux en face des trous ce matin au moment de la rédaction..
 
KildeRouge
Compagnon
18 Novembre 2011
536
Villeneuve d' ASCQ NORD
Cela marche au détail près que je n'ai jamais réussi à obtenir le nbr de dents voulus !
J' ai fait 3 essais en visant 90 dents , j'ai obtenu 92, 89 et 93 dents !
Comment calculer le Øext de la roue ? les pas des tarauds métriques ne sont pas
sous-multiples de pi ! Pareil pour le calcul de l'entre-axe .
Bref il me manque le mode de calcul , quelqu'un pourrait-il m'éclairer , SVP ?
Il faudrait que j'amorce le nbr de dents au plateau diviseur peut-être ?
 
quoy25
Apprenti
20 Octobre 2019
55
  • Auteur de la discussion
  • #7
tu as raison sur le pas metrique qui n'est pas sous multiple de PI mais l'erreur est minime . en ce qui me concerne, je calcule le perimetre du cercle resultant en fonction du nombre de dents recherchées et du pas de la vis utilisée et apres a partir du perimetre , je calcule le diametre primitif de la roue .
 
quoy25
Apprenti
20 Octobre 2019
55
  • Auteur de la discussion
  • #9
je viens de regarder le post effctivement , il renvoie a un site de Stofe ( alias Christophe sonneck bien connu sur un autre Forum ... il utilise les memes formules de calcul que moi ( calcul du perimetre a partir du pas et du nbre de dents puis calcul du diametre ).
 
Dombes69
Ouvrier
29 Mars 2019
479
Bonjour
Cette méthode pourrait fonctionner à condition d'avoir un taraud dont le pas serrait égal au module X 3.1416 et dont les flancs seraient inclinés de 20° en rapport avec l'angle de pression de la denture de la vis sans fin , qui sont les caractéristiques d'une fraise mère taillant la roue par génération .
Les flancs du taraud étant inclinés de 30° et le pas étant loin de la valeur requise il est impossible de déterminer un diamètre de roue correct pour un nombre de dents donné , quant au profil de la denture obtenue , il doit être vraiment '' exotique ''
Ceux qui emploient cette méthode n'ont pas peur d'abîmer leur machine , car si l'engrènement se fait pas bien , car le taraud n'est pas lié mécaniquement à la roue , la broche les roulements même le banc du tour risquent de ne pas aimer , quand tout cassera !!!!!!!!!!!!!!!
A+
 
quoy25
Apprenti
20 Octobre 2019
55
pourquoi tu dis que cette solution "pourrait fonctionner" , dans les fait s et dans mon cas elle fonctionne ! .... par contre on est d'accord , c'est une solution de secour pour des applications "legeres" qui ne necessitent pas d'ultra precision mecanique ni de couples importants a transmettre. quand au fait d'abimer la machine avec un taraud de 8 ou 10 c'est plus le taraud qui est en danger que la broche ou le banc de la machine . c'est pas pire qu'un outil coupant a plaquette qui prends 1mm de passe dans de l'acier ... dans tous les cas et dans mon cas d'application, le telescope sur lequel est monté le dispositif fait une poursuite a vitesse stelaire (donc extremement lente) pendant plus d'une heure sans probleme tout ça avec un capteur CCD fixé dessus . ça reponds a mon besoin donc pour moi c'est une bonne solution . je pense que pour le tracteur a vapeur le besoin est rempli donc pareil bonne sotution aussi. apres a chacun de voir ce qu'il compte faire avec une solution bricolo comme ça .
 
Dombes69
Ouvrier
29 Mars 2019
479
pourquoi tu dis que cette solution "pourrait fonctionner" , dans les fait s et dans mon cas elle fonctionne ! .... par contre on est d'accord , c'est une solution de secour pour des applications "legeres" qui ne necessitent pas d'ultra precision mecanique ni de couples importants a transmettre. quand au fait d'abimer la machine avec un taraud de 8 ou 10 c'est plus le taraud qui est en danger que la broche ou le banc de la machine . c'est pas pire qu'un outil coupant a plaquette qui prends 1mm de passe dans de l'acier ... dans tous les cas et dans mon cas d'application, le telescope sur lequel est monté le dispositif fait une poursuite a vitesse stelaire (donc extremement lente) pendant plus d'une heure sans probleme tout ça avec un capteur CCD fixé dessus . ça reponds a mon besoin donc pour moi c'est une bonne solution . je pense que pour le tracteur a vapeur le besoin est rempli donc pareil bonne sotution aussi. apres a chacun de voir ce qu'il compte faire avec une solution bricolo comme ça .
Pour le téléscope on peut régler la vitesse avec précision avec un moteur tri + deux réducteurs et un variateur .c'est pas cher en occasion .
Cette méthode surtout pour les néophytes du taillage risque de se banaliser avec le risque de faire n'importe quoi .
Pour tailler la roue il faudrait prendre un taraud ayant un profil trapézoïdal avec des flancs à 20° comme l'angle pression de la roue :
Le module sera : pas / 3.1416 non normalisé mais ça n'a pas d'importance car la roue sera mue par une vis trapézoïdale du commerce ayant même pas que le taraud .
A+
 
quoy25
Apprenti
20 Octobre 2019
55
Pour le téléscope on peut régler la vitesse avec précision avec un moteur tri + deux réducteurs et un variateur .c'est pas cher en occasion .
oui il y a plein de solution pour traiter ce type de sujet , le seul probleme c'est qu'un telescope c'est fait pour etre amené en campagne dans un coin sans polution lumineuse. en general au milieu de nulle part il y a rarement du 220V et encore moins du triphasé a disposition et aller se brancher sur une ligne THT 15000 volts s'il y en a une pas loin faut une grosse rallonge et c'est un peu risqué . donc en general le dispositif choisi doit fonctionner avec une batterie 12v type auto ( on utilise souvent des booster auto type norauto) et au pire un convertisseur 12V / 220V d'ou en general des solution a moteur CC ou moteur Pas a Pas. les monture moderne lourdes ( type skywatcher EQ5-EQ6-EQ8) embarquent maintenant systematiquement des moteur pas a pas type NEMA 17 avec carte de controle a base de driver l'ensemble alimenté en courant continu 12V . c'est pas cher et c'est facile a modifier par programmation soft avec des cartes type arduino et on controle maintenant tout ça en wifi avec des smartphones android .
 
Dombes69
Ouvrier
29 Mars 2019
479
Cela marche au détail près que je n'ai jamais réussi à obtenir le nbr de dents voulus !
J' ai fait 3 essais en visant 90 dents , j'ai obtenu 92, 89 et 93 dents !
Comment calculer le Øext de la roue ? les pas des tarauds métriques ne sont pas
sous-multiples de pi ! Pareil pour le calcul de l'entre-axe .
Bref il me manque le mode de calcul , quelqu'un pourrait-il m'éclairer , SVP ?
Il faudrait que j'amorce le nbr de dents au plateau diviseur peut-être ?
Pour faire le calcul des dimensions de la roue il faut trouver son module sur une vis sans fin le module est égal au pas /3.1416
Une vis au pas de 3.5 son module sera 3.5/3.1416 = 1.114 module exotique mais peu importe , les calculs se font comme à l'ordinaire .
Pour le taillage de la roue avec un taraud il faut que celui ci ai le même diamètre que la vis qui va entrainer la roue .
Soit on prend un taraud normal à 60° ce qui fait 30° sur les côtes = angle de pression de 30°ce qui fait que les dents seront un peu aplaties
Soit on prend un taraud trapézoïdal à 40° ce qui fait 20° sur les côtes = angle de pression normalisé , c'est mieux pour les calculs .
Pour le profil de dent il faut que le taraud soit à 4 goujures .
mesure des engrenage.JPG

A+
 
Jmr06
Compagnon
14 Février 2017
1 507
Cannes
Sujet mainte fois débattu, mais je repose la question qui me tracasse toujours : comment se fait-il que le taraud retombe toujours correctement sur un pas lorsque la roue fait un tour ?
Ok, si on calcule le diamètre primitif de manière correcte, on a un nombre de pas entier sur ce diamètre. Mais au début du fraisage, on attaque la roue avec le diamètre en tête de dents donc plus grand, donc pas un nombre entier de pas sur ce diamètre. Et pourtant, le taraud creuse comme il faut les dents. Pour moi, mystère ! Si quelqu'un a une explication claire ? Je suis tout ouïe !

PS : d’ailleurs, en prenant n'importe quel diamètre, avec cette méthode on a toujours un nombre entier de dents. Pas forcement le nombre qu'on souhaitait, mais un nombre entier, le taraud retombe toujours sur ses pattes !
 
Haut