Remplacer les paliers d'une roue de moulin

P

Philippe85

Ouvrier
Bonsoir,

Je cherche une idée, une solution pour de la "petite" mécanique

Les paliers de la roue de mon moulin sont en chêne avec un inconvénient majeur un graissage pluri-quotidien.
La roue actuellement détruite va être refaite et c'est l'occasion de changer les paliers avant.
La roue fait environ 4 m de diamètre sur 45 de large. Le jeu attendu aux paliers est de l'ordre de 1 à 2 mm.

L'arbre fait 12 cm de diamètre (mesures exactes au prochain passage).

Si possible, je souhaiterai changer le pallier du rouet de fosse sans désaccoupler l'arbre du rouet si possible car très gros travail.
(Assemblage Rouet Arbre, pas si simple. 60 ans d'oxydation ...).
Existe t il des demi paliers (la question est peut être totalement stupide), une autre alternative, des idées ?

Pour information, je connais bien la fédération des moulins, mes voisins meuniers amonts et aval ...

Une vue d'ensemble (si on peut dire). Au fond l'arbre se prolonge coté roue.
RouetFosse.jpg

Le rouet fait environ 2 m de diamètre (à vérifier).

Le palier coté Rouet de fosse (vue de dessus)
PalierRouet.jpg


Le palier coté bout libre à l'opposé. L'arbre est rétréci. Si possible j'essaierai de garder la partie rétrécie pour entrainer plus tard une génératrice.
Et le grisâtre sur l'arbre est environ 1 cm de tartre d'épaisseur, 5 cm sur l'étoile

PalierBoutArbre.jpg


A votre bon cœur pour les idées !
 
K

KITE

Compagnon
Pas sûr qu'il soit judicieux, dans un tel environnement, de remplacer des paliers en chênes par un produit aussi sophistiqué que les paliers Cooper.
Il faut rester dans des solutions "agricoles" (ça n'est pas péjoratif !).
Paliers bronze avec 2 coquilles et un graissage centralisé et automatisé par exemple.

Mais attendons d'autres solutions qui doivent être en place sur ce genre de machin.
 
B

bruge87

Apprenti
Bonsoir
Je pense que tu ne pourras sortir l'arbre du rouet de fosse .
Pour avoir essaye sur ma roue de moulin de sortir les étoiles qui fixent les rayons je n'aie jamais pus les sortir malgré le montage de 2 vérins enerpac suivi d'une chauffe. le demie palier en bronze cote extérieur( graisse a l'eau de pluie) use l'arbre en queue de billard fabrication d'une lunette montage chariot transversale et porte outil réducteur variable de 0 a 50 tour/ minute fabrication mandrin avec flector pour entrainer L'arbre .
outil en rapide droit et gauche ne tournant pas assez vite trace d'outil montage ensuite petite rectif de tour pour reprise de la portée.
le palier usiner dans une ébauche de bronze (le prix de la matière pique )
Je ne pense pas que pour une vitesse de rotation de 9 tour /minutes qu’il faille des roulements .
Bon courage ne compte pas ton temps je peux t'envoyer des photo des montage.
Bonne soiree
 
P

Philippe85

Ouvrier
Il faut mettre des paliers Cooper.
Exemple chez Skf


J P
Suis en train de lire sur les paliers Cooper. Intéressant. Pas encore vu les prix :smt017 - ça doit pas être triste - mais économiserait beaucoup de travail coté rouet.

Comme, je vous sais tous friands de photos, quelques une à venir après le week end de l’Ascension dont la fixation du rouet de fosse et les restes de l'ancienne roue, et des côtes.
 
F

Fran

Compagnon
si tu les refait en chêne (pas sur que ce soit le meilleur bois pour ça ) , tu fait "cuire" les pièces dans du suif pour bien les imprégner , c'est ou plutôt c’était employer pour des palier de vis a grains ou farine par exemple sans possibilités de graissage , j'en ai démonter de plus de 20 ans d'utilisation sans une véritable usure du bois ou de l'axe lui même . bien sur les contraintes ici sont plus forte mais la base est la même
 
E

EncoreUnPseudo

Compagnon
Pourquoi pas partir sur des paliers en régule ? SI tu est équipé pour, ce sera surement moins cher que le bronze, et à la vitesse ou ça tourne... ce sera largement suffisant.
Pour info, il y a encore des navires qui fonctionnent avec ce genre de paliers.
 
C

couros

Compagnon
Bonjour à vous tous
J'ai souvenir dans ma jeunesse il y à environs 60 ans avoir réparé des palliers en fonte
Avec 2 demies bagues en bronze
Le palier était en 2 parties
Partie inférieur pour fixation sur un support avec une demie bague en bronze
au fond du palier il y avait un espace pour mettre de l'huile
Partie supérieur
Dans la bague de bronze de la partie supérieur il y avait une rainure ou venait se loger une bague en acier qui venait
se poser sur l'axe en rotation
De mémoire on faisait des rainures de graisage en pattes d'araignée
Techniquement pas difficile à fabriquer
J'ai le système dans ma tête mais pour moi pas facile à décrire
Mais j'y vois un avantage pas tout à démonter
Mais à voir si les portées sont en bonnes état ou bien faire des bagues intermédiaires
Bon courage
Couros
PS
Je crois que certain vieux tour à courroie était sur ce mème système
 
Y

yvon29

Compagnon
Bonjour

Tout depend de l'usage prévu...

Fonctionnement 24h/7j ou simplement quelques heures de temps en temps ?

Pour moi le plus simple serait de refaire à l'identique

Soulever légèrement l'arbre, le '' blanchir '' manuellement à la bande abrasive

Trouver du bois kivabien : normalement c'est du gaïac, mais un autre bois peut faire l'affaire.
Le gaiac semble (très.?) difficile à trouver en gros bloc...

Tu dis bien que c'était du chêne.
Peut être trouver une recette pour le saturer d'huile ? Mettre à bouillir ? Ou sous vide?

Le plus simple étant d'installer des graisseurs modernes...

Éventuellement ajouter un système de graissage à distance si ce n'est pas accessible : graisseurs ordinaires reliés par un tube au palier.
 
Dernière édition:
Y

yvon29

Compagnon
Bonjour

@Philippe85 n'a peut être pas :

- des moyens illimités (comme la plupart d'entre nous : quand on en a on préfère de toute façon ''optimiser''

- et n'a peut-être que ses 2 bras (également comme beaucoup d'entre nous !)

Pour moi faut lui trouver une solution en adéquation avec ses capacités...
 
P

Philippe85

Ouvrier
...

Fonctionnement 24h/7j ou simplement quelques heures de temps en temps ?

Si j'arrive à brancher une génératrice, ce sera H24

Pour moi le plus simple serait de refaire à l'identique

Soulever légèrement l'arbre, le '' blanchir '' manuellement à la bande abrasive

Trouver du bois kivabien : normalement c'est du gaïac, mais un autre bois peut faire l'affaire.
Le gaiac semble (très.?) difficile à trouver en gros bloc...

Tu dis bien que c'était du chêne.
Peut être trouver une recette pour le saturer d'huile ? Mettre à bouillir ? Ou sous vide?
Plutôt la dernière solution, de refaire à l'identique, avec beaucoup d'argument dont surtout que une fois la roue refaite le changement de palier devient très très compliqué.

Les contraintes sont importantes car il faut graisser tout les jours, voire plusieurs fois par jour.
Le risque n'est pas tant pour l'arbre que celui de l'échauffement et du feu (avec quelques m3 de bois autour) et on n'est pas présent tout le temps (j'ai noté la solution des graisseurs). L'usure semble pas au premier plan.

Pour le bois ce n'est pas si important car quand on regarde, l'axe n'appuie pas sur le fond, donc l'appui est sur du bois "de bout". Usure beaucoup plus faible. Gaiac bois protégé maintenant.

Un des ouvriers meuniers qui a travaillé dans sa jeunesse m'a indiqué qu'ils y mettaient de la "grosse graisse", et qu'avec le temps s'était complètement imprégné mais qu'il fallait continuer à tartiner.
 
P

Philippe85

Ouvrier
Bonjour à vous tous
J'ai souvenir dans ma jeunesse il y à environs 60 ans avoir réparé des palliers en fonte
Avec 2 demies bagues en bronze
Le palier était en 2 parties
Partie inférieur pour fixation sur un support avec une demie bague en bronze
au fond du palier il y avait un espace pour mettre de l'huile
Partie supérieur
Dans la bague de bronze de la partie supérieur il y avait une rainure ou venait se loger une bague en acier qui venait
se poser sur l'axe en rotation
De mémoire on faisait des rainures de graisage en pattes d'araignée
Techniquement pas difficile à fabriquer
J'ai le système dans ma tête mais pour moi pas facile à décrire
Mais j'y vois un avantage pas tout à démonter
Mais à voir si les portées sont en bonnes état ou bien faire des bagues intermédiaires
Bon courage
Couros
PS
Je crois que certain vieux tour à courroie était sur ce mème système
Merci ça me semble une bonne piste. Comme les paliers Cooper, un système a demi paliers démontable sans retirer l'axe.

La vitesse de rotation est faible (moins de 20 tr/mn), la charge radiale assez élevée entre le rouet, la roue et l'eau on est peut être dans les 2 a 4 T.
Le bronze ça doit être bien pour ces conditions (entre l'humidité ambiante et l'eau en cas d'inondation mais là ça ne tourne plus).

Je peux faire un saut aux Sables pour me faire expliquer, suis pas loin.

Philippe
 
M

mpvue91

Ouvrier
Unes piste et source d'informations que je propose : Sur les loco à vapeur certes sur les wagons les paliers sont aux extrémités de l'essieu mais sur les roues motrices de la loco à vapeur, les paliers sont forcément entre les deux roues et donc doivent, j'imagine, être en deux paries AUSSI
Les férus de chemin de fer ne manquent pas ici et sur des forums spécialisés
Il y a aussi les paliers d'arbre d'hélice de bateaux comme source d'informations voir de fourniture
 
P

Philippe85

Ouvrier
Bonjour

@Philippe85 n'a peut être pas :

- des moyens illimités (comme la plupart d'entre nous : quand on en a on préfère de toute façon ''optimiser''

- et n'a peut-être que ses 2 bras (également comme beaucoup d'entre nous !)

Pour moi faut lui trouver une solution en adéquation avec ses capacités...
Merci. Exactement cela.

J'attends une réponse du menuisier (devis) pour la roue car je vais peut être renoncer à la faire moi même et lui en a fait plusieurs. Pour être aussi honnête, les plateaux de chêne en 10 cm pour la structure, c'est pas facile pour un amateur. Le montage, dans une fosse d'une roue de 4m et son réglage... Et l'équipement serait pas négligeable (au moins une belle scie à ruban et changer de combiné).
Cela m'obligera à faire encore plus moi même le reste et j'en ai déjà pas mal. Rien que côté moulin 70 m2 de parquet a changer, un escalier pierre plus bois, remise en route de la machinerie des 3 paires de meules, des alluchons à refaire, un arbre de poulie à reposer, les grilles à forger ...

Je commence à être équipé (forge, tour et fraiseuse) mais malheureusement pas encore compétent en usinage car je m'y suis mis récemment et pas assez de temps pour apprendre bien car pas encore à la retraite.

Donc pour mes paliers, plutôt quelque chose en demi-palier côté rouet et palier plus normal côté libre.
 
Y

yvon29

Compagnon
Dans une des discussions que j'ai cité plus haut la solution retenue avait été de monté un palier fonte avec (si je souviens bien) un roulement à rotule.

Pour l'un c'est faisable

Pour l'autre...

Dans ces 2 fils de discussion pas mal de solutions possibles ont été évoquées :

-roulement sur des galets (comme une lunette de tour)

- reprise par meulage en faisant tourner l'arbre dans un lunette à galets.

Une idée qui me vient :
rapporter une couche de matériau antifriction dans un moule concentrique avec l'axe de l'arbre.
.
À ce moment il faudrait que ce matériaux adhère à l'arbre...

Ou encore synthofer + turcite?

Ensuite fab' d'un palier lisse en demies parties à la côte du revêtement. Éventuellement avec anneau plongeant dans un réserve d'huile
 
Dernière édition:
G

greg_elec

Compagnon
Pour le graissage automatique je suggere que la "pompe" soit entrainée par la roue avec une démultiplication par ex :une giclée de graisse tous les 10 tours de roue
 
F

Fran

Compagnon
Il existe des graisseurs automatiques souvent programmable ( par petits inter).
C'est un gros verre de graisse avec une tempo que tu visse sur le palier.
Usage simple et fiable
 
M

Marc le Gaulois

Compagnon
là! a voir les photos , pas beaucoup de traces de graisses et pas de traces de rotations depuis des lustres

Pour les paliers , prendre du Gaïac , ce bois dure était dans les anciens temps , utilisés comme pallier pour les arbres d'hélices marines , reste juste a se renseigner sur la manière dont ils était lubrifier ( voir avec un club de bateau ancien)
Très intéressant , je vais suivre :smt023
 
M

Marc le Gaulois

Compagnon
j'ai trouvé çà sur le forum ( Forum de la petite Hydroelectricté) je ne sais pas si j'ai le droit de faire "copier" sinon a supprimer:spamafote:


jJ'ai vu récemment (photo ci-dessous) une ancienne turbine constamment immergée, comportant des coussinets de bois noirci usés mais encore en assez bon état, après au moins 10 ans de fonctionnement.

  • - Pour le bois, j'ai entendu parler de noyer, cormier, chêne, acacia, gaïac, azobé, ou charme, à choisir toujours bien secs et en évitant l'aubier ou le cœur.

  • - Pour la lubrification, on réalisait parait-il une cuisson préalable des blocs de bois pendant plusieurs heures dans un bain d'huile, de graisse fondue, de saindoux (graisse de porc), de suif (graisse de mouton), cambouis mou, ou d'huile d'olive.
Il semble que ces différentes recettes étaient utilisées indifféremment, mais si quelqu'un a une expérience particulière, merci de nous en faire profiter !

Dans le cas de la restauration ci-dessous, après reprise et lissage de l'axe, j'hésite entre des cales de bois et de nouvelles cales avec patin de friction en matériau EP 22 (PBT + PTFE). Il semble que même actuellement, le bois soit encore utilisé pour certains paliers d'arbres d'hélices de navire, pour ses qualités d'antifriction, amortissement, stockage de graisse, coût, résistance à la corrosion, etc...

Autre 'détail' : vaut-il mieux utiliser le bois avec les fibres en bout, parallèles, ou en long ?
 
Y

yvon29

Compagnon
L'eau (douce et claire...) est un excellent lubrifiant.
 
M

mag4pul

Ouvrier
Le plus chiant dans ton cas c'est de tout sortir.
Perso je te propose cette solution sans sortir l'arbre :
Mettre en appui avec des vérin l'arbre
Tailler dans le chêne à la défonceuse et ciseaux à bois
Faire usiner sur mesure 2 demi palier en PA6 FV qui viendront se visser dans le chêne restant
 
F

Fran

Compagnon
  • - Pour le bois, j'ai entendu parler de noyer, cormier, chêne, acacia, gaïac, azobé, ou charme, à choisir toujours bien secs et en évitant l'aubier ou le cœur.

  • - Pour la lubrification, on réalisait parait-il une cuisson préalable des blocs de bois pendant plusieurs heures dans un bain d'huile, de graisse fondue, de saindoux (graisse de porc), de suif (graisse de mouton), cambouis mou, ou d'huile d'olive.
Il semble que ces différentes recettes étaient utilisées indifféremment, mais si quelqu'un a une expérience particulière, merci de nous en faire profiter !
...............

Autre 'détail' : vaut-il mieux utiliser le bois avec les fibres en bout, parallèles, ou en long ?
pour les essences plus locales
- le charme ou charmille ou suivant régions est un bois dur et dense facile a trouver
- l'acacia plus fibreux mais très résistant a l'humidité , on ne compte pas les vieux piquets de vignes ou de parc en acacia . le sens du fil a l'usage est plus déterminant
- le chêne bien sur résistant et plutôt fibreux mais bien moins que l'acacia ; dans un gros nœud c'est un plus
- le cormier , a rapprocher du charme en peu être un peu plus tendre mais prend bien la graisse
- noyer ? je le vois pas trop surtout ici vue les charges trop tendre ?

la recette est bonne , trempage a chaud de bois sec

les bois sont plutot utiliser percer dans le sens du fil c'est souvent plus pratique a faire pour des diamètres plus petit mais ici reprendre comme a l'origine ça marche aussi pas mal

L'eau (douce et claire...) est un excellent lubrifiant.
nous c’était plutôt la farine , pas mal non plus et dispos en permanence dans le circuit

Tailler dans le chêne à la défonceuse et ciseaux à bois
sur place ? ça risque d'etre coton , pas trop de place et une charge qui ne demande qu'a tout écraser . faut prendre ses précautions la
 
M

Marc le Gaulois

Compagnon
J'avais cité l'article d'un forum , moi je serais plutôt partant pour le Gaïac ( bois de fer) ça doit bien encore se trouver?? :smt017
 
F

Fran

Compagnon
C'est juste pour l'exotisme ?
Un bon nœud de chêne à bien peu à lui envier mais en bien moins "mode"
En plus ça se vend pas au kg ? une pièce comme ça ça pèserait combien ?
 

Sujets similaires

2
Réponses
27
Affichages
1 538
jean-jacques
J
X
Réponses
32
Affichages
12 740
XIIIVSI
X
G
Réponses
84
Affichages
25 665
brise-copeaux
brise-copeaux
A
Réponses
86
Affichages
14 380
sergepol
sergepol
L
Réponses
11
Affichages
3 877
Benoit123
B
FB29
Réponses
89
Affichages
37 801
FB29
FB29
A
Réponses
184
Affichages
25 968
Rider63
Rider63
Haut