CNC V1

  • Auteur de la discussion Atch311
  • Date de début
E
el patenteu
Compagnon
Une force d'accélération de 2G c'est dément.....je crois que je suis a 0.05G/S sur ma machinne et c'est loin d'etre pepere.
Bon,je ne voudrais pas en rajouter une couche mais ce chassi est sacrément lourd pour usinner du bois a 80% du temps....
Pour ce qui est d'usinner acier et bois de facon correct pour les 2 sur une meme machinne,ca reste du jammais vu.
Autant en cn amateur qu'en industriel.
Je ne demmande qu'a voir....

@+
Fred
 
V
vres
Compagnon
, par ex si tu veux accélérer de 2g, tu fait F = 2g x 540 kg = 2 x 9.81 x 540 = 10594 N
2G????? Presque 20000mm.s-2 ??? Déjà 20 fois moins c'est déjà pas mal
Sur les quelques servovariateurs que je connais, le PID est toujours sur la vitesse et jamais sur le positionnement.
En plus sur les difficultés à régler un asservissement il ne faut pas juger par rapport à ses propres connaissances mais aux connaissances de notre amis si sont assez proches de zéro.
 
Dernière édition:
Rider63
Rider63
Compagnon
j'ai prit une valeur au hasard pour avoir un exemple et montrer comment calculer ça. il suffit de remplacer le 2g par la vraie valeur qu'il souhaite et refaire le calcul
 
V
vres
Compagnon
Les formules il les a depuis longtemps et je me demande si c'est un bonne chose??
 
A
Atch311
Ouvrier
Bonjour,

désolé de ne pas avoir répondu hier, j'ai eu un petit soucis. Finalement réglé.

Alors, merci pour cette vidéo Stan, je l'avais déjà vu, mais le fait qu'elle soit chiffrée peut me donner une base, on est d'accord.

Je me tue à dire que je suis débutant, c'est bien pour cela que je suis empli de doutes!

Je ne suis pas de ces personnes à qui l'on dit : "clique sur le bouton à gauche, puis celui à droite",... comme un mouton!

J'ai travaillé avec des gens qui avait appris comme cela à se servir d'un logiciel, et bien figurez vous que si ils ne suivaient pas au pied de la lettre la démarche, ils étaient persuadé que l'ordi allait planter. Et si, par malheur, l'ordinateur n'affichait pas l'écran standard, ils étaient perdus et ne voulait même pas toucher à l'ordinateur. (Fin de l'anecdote)

=> je suis d'accord pour cliquer à gauche, le seul truc, c'est que je veux savoir pourquoi, pour comprendre ce que je fait (du moins le principal)

D'ailleurs je constate que tu continues sur ta trajectoire sans tenir compte des remarques et conseils que l'on te donne. C'est le côté négatif de ton jeune âge. C'est un comportement souvent observé.

???? j'ai modifié 6 ou 7 fois la structure de la machine en fonction de ce que l'on m'a dit sur le forum (et ailleurs) avant d'attaquer le châssis. Au passage, c'est bien moi qui ai fait tous les dessins. Pour la pratique, j'ai fait appel à un serrurier, quelqu'un qui a de l'expérience dans le domaine. Moi, j'étais et je suis manoeuvre/apprenti.

Au départ, tout le châssis devait être boulonné, mais étant débutant (encore une fois) je me suis fait aider par un serrurier de métier, qui au final à préférer souder la plus grande partie. Ne sachant pas souder, j'ai appris sur place avec lui, mais je ne soude presque pas moi même la machine (je m’entraîne sur d'autre chose), je préfère le laisser faire pour éviter de trop chauffer et déformer le châssis. En fait, on à réglé les pièces, quelques une par vissage et une fois tout en place, il a mis des cordons de soudure

C'est justement parce que je tiens compte du maximum de conseils que je suis en plein doute!

Quand CNCSERV, fait son calcul et trouve 1N.m, c'est un résultat chiffré, pas au pifomètre, je me dit "tranquille" en mettant 4N.m, c'est surdimensionné
Et que Stan tu arrives et tu me dis que pour bouger un tel portique, il va falloir des énormes moteur, le "tranquille" se transforme en GROS doute

A ce propos CNCSERV, je n'ai pas dit que tu m'as conseillé de mettre un moteur 1N.m, je disais qu'au calcul c'est ce qui ressortait - j'ai bien noté que tu m'as conseillé un moteur de plus de 4N.m

Et comme tout le monde est d'accord pour dire (d'ailleurs les courbes ne mentent pas) que le moteur pas à pas à un couple de maintien et que dès qu'on fait tourner le moteur un peu vite, y a plus de couple.
Je me dit qu'en partant d'un servomoteur, je serai tranquille de ce côté là. Puisque, comme on me l'a expliqué, le servomoteur ne descendra pas en dessous de son couple nominal. Là aussi, CNCSERV, j'ai bien compris qu'il y avait une différence sur le couple annoncé.
Mais je ne sais pas comment le moteur passe du couple nominal au couple maxi.
De plus, il tourne à une vitesse qui dépasse celle admissible pour mes vis à bille, donc en divisant la vitesse par 2.5, ça m'augmente le couple nominal de mon servo d'un facteur de 2.5 => Est ce exact?
Ce qui me permet là encore de baisser la puissance nominale du servo et donc le prix du kit.

La solution est donc envisageable, le revers de la médaille, c'est le prix et le réglage. Donc, je creuse, je m'informe avant d'acheter quoi que ce soit.

A ce propos, Gralo, je me permettrai de t'envoyer un message privé

Non ce sont des Pas à Pas à la base, ils ne nécessitent pas vraiment de réglages.
Mais ils ont un encodeur, il y a une boucle fermée. Le réglage se fait tout de même automatiquement?

Pour les rails supportées en 25 tu pourras faire de l'acier, pas forcément une passe de 8 avec une fraise de 12 mais facilement une passe de 2/3mm
Une passe de 2 à 3mm avec une fraise de 12, je m'en contenterai largement, comme je l'ai dit à mainte reprise, ce n'est pas une fraiseuse industrielle que je veux.
Les tôles les plus grosses que je serai amené à fraiser devraient avoir une épaisseur maxi de 20mm. Donc de 7 à 10 passes, pour le peu de fois où j'en aurai besoin, cela sera un peu plus long, mais me convient amplement.

je comprend pas ou est ton probleme, tu es dessinateur industriel, ça devrais pourtant être simple pour toi de trouver le couple d'un moteur en fonction de la masse a déplacer et des accélérations que tu veux non?

En fait, je n'ai pas dit que je suis dessinateur industriel, pour être précis, je suis dessinateur en maison Ossature Bois (Plans d’exécution, Permis de construire,...) Donc aucun calcul d'ensembles automatisés, juste un peu de calcul de structure dans le bois, pas le métal.

par ex si tu veux accélérer de 2g, tu fait F = 2g x 540 kg = 2 x 9.81 x 540 = 10594 N
540kg = 540daN soit 5400N soit 2*9.81*5400=105948N

Pour reprendre avec mes chiffres, 1g=9.81m/s or CNCSERV (si je me rappelle bien) m'a conseillé 0.5 à 0.6m/s.

En prenant 0.6m/s : 0.6 * 5400 = 3240N
J'ai vu sur internet que le rendement des vis à bille va de 80 à 95%, mes vis à bille sont chinoises, je prend donc le plus défavorable (au cas où) avec un coefficient de 0.8 :
Couple = (3240 * 0.005) / (0.8 * Pi)
= 6.45N.m

Est ce que j'ai bon jusque là?

Ce qui voudrait dire que ma Vmax (6m/min soit 0.1m/s ou 100mm/s) serait atteinte en 0.1 / 0.6 = 0.16667s

Est ce toujours exact?

Si ces calculs sont exacts, est ce que je dois choisir un servomoteur avec un couple nominal d'au moins 6.45N.m ou bien il suffit que les 6.45N.m soit inférieur au couple maxi que peux déliver le servo (ex : un servo qui à un couple nominal de 5N.m, mais un couple maxi de 15N.m)

j'espère avoir répondu à tout le monde
 
Rider63
Rider63
Compagnon
il y a une petite erreur dans ton calcul de force, c'est F = accélèration x masse = 0.6 x 540 = 324N

soit au final un couple 10x plus faible, de 0.645N.m

oui ta vitesse max sera atteinte très vite et un servo de 1N.m sera suffisant. pour etre sur de ton coup tu peu prendre un servo avec un peu plus de couple, 2n.m par ex

n'oublie pas que des cn indutrielles qui on des elements mobiles de plus d'une tonne et des vitesses d'environ 50m/min voire plus ont rarement des servo de plus d'1kw qui dépassent rarement des couple de 5 ou 6N.m

ce qui demande de la puissance c'est surtout quand la vitesse est élevée. d'ailleur si tu n'a pas d'intension d'aller plus vite que ça peut etre que ce n'est pas forcement utile d'avoir des servo. les servo vont t'apporter de la vitesse mais tu ne gagnera pas vraiment en précision.

personnelement je prendrais des pas a pas pour cette utilisation, tu peu mettre des vab au pas de 10 pour etre sur d'atteindre tes 6000mm/min, ce qui fait 600rpm au moteur, tu trouve un stepper qui a au moins 2 N.m a cette vitesse et puis voila. surtout que tu va surement mettre 2 vab et deux moteur pour déplacer ton portique? dans ce cas tu aura besoin de moitié moins de couple si tu met deux moteurs.

garde ton argent pour acheter des rails de qualité, perso sur ma machine j'ai tout acheté sur aliexpress, du Hiwin en 25 et j'en ai eu pour environ 600€ de rail avec fdp ( commande totale 1000€ rails + patins + vab + paliers vab + support broche + support écrou vab + fdp)
 
S
stanloc
Compagnon
Bon je m'y colle.
Voici quelques notions de base sur l'utilisation des servomoteurs en positionnement.
D'abord pour caractériser un moteur pas à pas le fabricant indique son couple à basse vitesse (le palier sur les courbes)
Pour caractériser un servomoteur il est fréquent de choisir la région dans ses caractéristiques où son rendement est maximal. Dans ces conditions on va annoncer quel est son couple "nominal" et à quelle vitesse "nominale" ce qui détermine une puissance mécanique "nominale".
Pour une cnc ces données sont pratiquement sans intérêt. On sait seulement que plus la puissance nominale est grande plus les autres paramètres seront grands eux aussi.
Par contre nous avons besoin pour bien faire du coefficient couple en fonction du courant N.m/A
Du courant max admissible avant de démagnétiser les aimants (si l'inducteur par exemple est à aimants permanents)
Du courant max admissible de façon durable à l'arrêt et à très basse vitesse (avant de cramer le moteur)
Du courant max crête admissible pendant une fraction de seconde (ce temps est précisé)
De la tension maximale admissible par le driver du moteur avant de le faire fumer.
Avec tout ça on peut commencer à faire des calculs. En particulier si le driver a une limitation de courant c'est cette limitation multipliée par le coefficient couple/courant qui déterminera la valeur du couple max dont on va pouvoir disposer. En général on est très loin (bien plus fort) du couple "nominal".
Alors bien sûr il est impératif de mettre des garde-fous. Ce qui fait qu'ici aussi comme avec les pas à pas les pauvres malheureux que nous sommes nous devrons nous contenter (éventuellement) des performances max que les moteurs que nous aurons choisis (un peu au pif, ben oui) nous permettront d'obtenir.
C'est tout l'intérêt de faire comme les copains et non pas de vouloir "jouer perso".
Kris nous a montré le chemin et il faut méditer qu'il a changé de moteur de broche et de servomoteurs sur sa BIGCN V2.
Même les industriels font des prototypes pour valider les hypothèses avent de lancer la série avec les modifications que les essais ont exigées.
Stan
Un servomoteur est inclus dans une chaîne d'asservissement qui s'arrange pour délivrer la puissance électrique voulue pour tenir la position aussi proche de la consigne tout le temps. Quand on atteint les limites de l'alim et que l'erreur devient trop grande tout le système se met en "FAULTE". Et la pièce est probablement foutue. C'est très différent d'un moteur pas à pas monté "en boucle ouverte"
Prenez votre voiture et analysez ce que vous faites pour maintenir une vitesse constante malgré les les montées et les descentes. C'est aussi simple que ça un asservissement
 
V
vres
Compagnon
Mais ils ont un encodeur, il y a une boucle fermée. Le réglage se fait tout de même automatiquement?
Si on regarde les résolutions des moteurs hybrides, elle sont en micropas, pas en résolution codeur.
Le codeur intervient sur les décalage important évitant le décrochage du moteur. En condition normale le codeur ne sert pas a grand chose.
 
carlos78
carlos78
Compagnon
Salut,
"540kg = 540daN soit 5400N soit 2*9.81*5400=105948N
Pour reprendre avec mes chiffres, 1g=9.81m/s or CNCSERV (si je me rappelle bien) m'a conseillé 0.5 à 0.6m/s.
En prenant 0.6m/s : 0.6 * 5400 = 3240N
J'ai vu sur internet que le rendement des vis à bille va de 80 à 95%, mes vis à bille sont chinoises, je prend donc le plus défavorable (au cas où) avec un coefficient de 0.8 :
Couple = (3240 * 0.005) / (0.8 * Pi)
= 6.45N.m2
"

Ton calcul EST FAUX dans un rapport de 10 ... Il faut bien respecter les unites !!!
Reprend la formule donnee par RIDER63 :
La formule (en translation) est : Force (N) = Masse (Kg) x Acceleration (M/s2)
Donc F = 540 x 0.6 = 324 N ... et non pas 3240N !
En reprenant ensuite la formule qui s'applique a la vis, le couple est de 0.645 N.m

Rappel : le Newton est la force necessaire pour donner a une masse de 1Kg une acceleration de 1m/s2

NB : La methode utilisee par GRIDER63 ne me satisfait pas completememt car elle prend seulement en compte la masse du portique.

J'arrivais pour ma part a un couple de 1N.m avec une vis de 1m de long tournant a 100 rd/s (1000 tr/mn), et une acceleration de 1000 rd/s2
Mon calcul integre l'inertie de la vis a billes et celle du moteur. Ces 2 inerties cumulees sont a cause du syteme d'entrainement utilise largememt equivalentes a celle du poids du portique (voir mon calcul).
La formule (en rotation) est : Couple (N.m) = Inertie (Kg.m2) x Acceleration (rd/s2)
Dans notre cas c'est cette formule quíl faut appliquer. Le 1er calcul a faire est de calculer l'inertie de l'ensemble du systeme (portique + vis a billes + moteur) sur l'axe du moteur (voir mon calcul)


Carlos
 
A
Atch311
Ouvrier
il y a une petite erreur dans ton calcul de force, c'est F = accélèration x masse = 0.6 x 540 = 324N

On est bien d'accord : 1kg = 1daN = 10N donc je ne comprends pas pourquoi tu transformes la masse de 540kg en 540N, c'est 540daN ou bien 5400N

En plus sur les difficultés à régler un asservissement il ne faut pas juger par rapport à ses propres connaissances mais aux connaissances de notre amis si sont assez proches de zéro.
Pas proche, elles sont nulles!
Brancher les fils ça devrait le faire, il suffit de suivre le schéma électrique. Pour le reste, les valeurs à paramétrer, là il y aura un problème.
Je lis ici et là que certaines cartes règlent elles même l'asservissement, cela ne conviendrait il pas?

Merci Stan pour ces notions de base
ça va m'aider à y voir un peu plus clair

personnelement je prendrais des pas a pas pour cette utilisation, tu peu mettre des vab au pas de 10 pour etre sur d'atteindre tes 6000mm/min, ce qui fait 600rpm au moteur, tu trouve un stepper qui a au moins 2 N.m a cette vitesse et puis voila. surtout que tu va surement mettre 2 vab et deux moteur pour déplacer ton portique? dans ce cas tu aura besoin de moitié moins de couple si tu met deux moteurs.

les vis à bille sont déjà achetées et sont au pas de 5. C'est d'ailleurs de là que vient mon problème! Je pensais Couple et Précision alors que j'aurai dû penser Vitesse.
Si j'avais pris des VàB au pas de 10, je serai peut être moins emm.... les moteurs pas à pas à 600tr/min ont encore du couple mais 600tr/min au pas de 5 ça ne fait que 3m/min.
J'ai regardé des vidéos de CNC où ils annoncent 6m/min, ce n'est pas une Ferrari, je voudrais si possible atteindre cette vitesse puisque la dépasser est impossible sans fusiller les VàB

Maintenant je cherche une solution :

Si on se met d'accord sur le calcul (le pb d'unité) 0.645N.m ou 6.45N.m, que je décide de rester sur la 1ère idée des moteur Pas à Pas, comment faire pour atteindre ces fameux 6m/min alors que les moteurs pas à pas n'ont plus de couple à 1200tr/min?


Si on regarde les résolutions des moteurs hybrides, elle sont en micropas, pas en résolution codeur.
Je croyais que les micro pas, c’était le pilote du moteur qui divisait les 200
pas du moteur pour en faire des 1/2, 1/4, 1/8 ou 1/16 et que cela donnait donc des pas plus petis (d'où les micro pas)

Le codeur intervient sur les décalage important évitant le décrochage du moteur. En condition normale le codeur ne sert pas a grand chose
La question que je dois me poser est donc : Quand est ce que les moteurs à des décalages importants et risque de décrocher? Parce que si j'utilise ces moteurs en conditions normales, que je ne les poussent pas dans leur limite, aucun intérêt que j'investisse sur ces fameux hybrides, si je comprends bien


Je remercie tout le monde pour l'aide, je vais essayer de bien comprendre et suivre vos explications et je répondrai ensuite.
Les 2 semaines qui arrivent étant très chargées, je ne pourrais certainement pas consacrer trop de temps, ne m'en veuillez pas si je ne réponds pas tout de suite
 
A
Atch311
Ouvrier
Ton calcul EST FAUX dans un rapport de 10 ... Il faut bien respecter les unites !!!
Reprend la formule donnee par RIDER63 :
La formule (en translation) est : Force (N) = Masse (Kg) x Acceleration (M/s2)
Donc F = 540 x 0.6 = 324 N ... et non pas 3240N !
En reprenant ensuite la formule qui s'applique a la vis, le couple est de 0.645 N.m

Ok, je viens de lire ton message après avoir posté donc 0.645N.m

Merci
 
E
el patenteu
Compagnon
Si j'ai bien compris...
Un hybride a 200 positions tel un moteur pas a pas standar.
L'encodeur vas intervenir seulement si l'ont dépasse légerement la capacité du moteur qui est sur le point de sauter un pas en lui envoyant un peak de courant.
Alors qu'une boucle de servo agit plus ''en temps réel'' sont courant vas augmenter au fur et a mesure qu'ont vas tenter de faire
tourner l'abre moteur par une force extérieur.
Petite question,combien de positions a un encodeur de servo habituellement?
Ou plutot.......a combien de 0.1-0.01 degré pres peut-on s'attendre en positionnement(et en maintiens)
Merci

Fred
 
E
el patenteu
Compagnon
Bon maintenant je comprend mieu ton acharnement vers les servos.......c'est la vitesse qui comme pour moi t'es si chere!
Maintenant que les vab sont acheter au pas de 5mm la seule solution qui me vient en tete serait de faire tourner l'écrou
plutot que la vis.
Ainsi tu pourrais non seulement atteindre tes 6000mm/min mais probablement 2X plus puisque tu ne serais plus forcé de réduire par 2
la vitesse de tes servos.

Fred
 
G
gaston48
Compagnon
Bonjour,
Ne pas propager ce terme impropre "hybride" pour désigner un pas à pas à codeur,
il n'y a que Soprolec (et son fournisseur Leadshine) à faire cette erreur :roll:... voir simplement avec google "pas à pas hybride"
 
Dernière édition:
S
stanloc
Compagnon
Bonjour,
Ne pas propager ce terme impropre "hybride" pour désigner un pas à pas à codeur,
il n'y a que Soprolec à faire cette erreur :roll:... voir simplement avec google "pas à pas hybride"

Entièrement de cet avis.
Soit on travaille "en boucle ouverte" quel que soit le moteur (pas à pas ou servomoteur) c'est à dire que l'informatique lance des ordres de mouvement mais elle ne sait jamais si l'action a suivi l'ordre correctement soit on travaille en "boucle fermée" et là un codeur comptabilise les mouvements et si ceux-ci ne sont pas en conformité avec les ordres, l'informatique en est averti et prend des mesures.
 
V
vres
Compagnon
Je croyais que les micro pas, c’était le pilote du moteur qui divisait les 200
pas du moteur pour en faire des 1/2, 1/4, 1/8 ou 1/16 et que cela donnait donc des pas plus petis (d'où les micro pas)

ces résolutions ce sélectionne sur les drivers bien sur

Si j'ai bien compris...
Un hybride a 200 positions tel un moteur pas a pas standar.

Oui c'est comme un moteur Pas à Pas mais le NEMA23 est en triphasé.

L'encodeur vas intervenir seulement si l'ont dépasse légerement la capacité du moteur qui est sur le point de sauter un pas en lui envoyant un peak de courant.
Alors qu'une boucle de servo agit plus ''en temps réel'' sont courant vas augmenter au fur et a mesure qu'ont vas tenter de faire
tourner l'abre moteur par une force extérieur.
C'est peut être un peu plus compliqué que cela, j'avoue ne pas avoir encore compris toutes les subtilités de ce moteur. Il y a un réglage de courant différent pour le maintient, le mode boucle ouverte et le mode boucle fermée.

hbs .jpg

Petite question,combien de positions a un encodeur de servo habituellement?

Sur les nouveau la position peut être codée jusqu'a 24 bits , peut-être même plus, la liaison entre le codeur et le driver n'est plus incrémentale mais série.

La question que je dois me poser est donc : Quand est ce que les moteurs à des décalages importants et risque de décrocher? Parce que si j'utilise ces moteurs en conditions normales, que je ne les poussent pas dans leur limite, aucun intérêt que j'investisse sur ces fameux hybrides, si je comprends bien

L'interet est de pouvoir exploiter les pleines possibilités du moteur sans risque de décrochage ce qui n'est pas le cas du Pas à Pas standard.
 
V
vres
Compagnon
Bonjour,
Ne pas propager ce terme impropre "hybride" pour désigner un pas à pas à codeur,
il n'y a que Soprolec (et son fournisseur Leadshine) à faire cette erreur :roll:... voir simplement avec google "pas à pas hybride"


Cela fait trois fois que ca revient sur le tapis:smt013 et cette terminologie ne change pas grand choses, si Soprolec les appelle comme cela c'est que leadshine les a appeler comme cela : voir ici
C'est peut-être à cause de pinailleurs qu'ils s'appellent dorénavant Easy Servo Drive:-D

Je ne pense pas avoir parle de moteur Pas à Pas hybrides mais plutôt de " moteur hybride" maintenant je ferai attention de les appeler "servo facile" si cela peux te faire plaisir
 
Dernière édition:
V
vres
Compagnon
Entièrement de cet avis.
Soit on travaille "en boucle ouverte" quel que soit le moteur (pas à pas ou servomoteur) c'est à dire que l'informatique lance des ordres de mouvement mais elle ne sait jamais si l'action a suivi l'ordre correctement soit on travaille en "boucle fermée" et là un codeur comptabilise les mouvements et si ceux-ci ne sont pas en conformité avec les ordres, l'informatique en est averti et prend des mesures.
Tu as entièrement raison. Ces moteurs qui combinent les deux modes n'existent pas. Pardon pour les âneries que je viens de raconter.
Enfin si tu as un peu de temps lis le pdf que j'ai joins a ton collègue (désolé pas de smiley sur la version mobile)
 
G
gaston48
Compagnon
Je ne pense pas avoir parle de moteur Pas à Pas hybrides mais plutôt de " moteur hybride"

Là tu as raison et je sais bien que toi tu fais la distinction, mais à la base cela reste un pas à pas et celui qui aborde
ces techniques et fait une recherche sur "pas à pas hybride" tombe sur une ambiguïté.
Sanyo emploie aussi le terme d'introduction "système hybride" mais il précise vite: closed loop steeping moteur
 
G
gralo
Compagnon
Hors sujet

Mais ya un truc que je comprend pas sur ses moteurs hybride, tout le monde dis "c'est des pas a pas avec codeur".
Ya un truc qui me chiffonne, c'est déjà qu'ils ont que trois fils, en plus ils sont nommé U V W , qui est la norme pour un moteur triphasé.
Un PAP a trois fils ça existe au moins?
Ca serait pas plutôt un moteur BLDC ?

edit j'ai trouver la réponse dans la doc des moteurs , c'est bien un moteur triphasé couplé en triangle. pour les nema23 et un deux phases pour les nema34/42

Sinon pour en revenir a la CN de ATCH

Si tu continu comme ça dans 5 ans ta CN elle est pas finis....
parce que la tu demande comment choisir les servo, dans 1 mois ça va être comment faire une noix de VAB tournante pour allez a 6m/min, dans deux mois ca sera quelle logiciel de gestion , mach3, emc2, galaad...la on va te dire EMC2 car il gère le temps réel et tu pourras faire une vraie boucle fermer... et la tu vas demander quelle carte il faut pour gérer des servos avec retour codeur sous emc2...
Une cn en amateur avec des servo c'est une boucle infinie...:axe:

Et je parle pas de la broche qui devrait faire de l'acier a 500tr/min et du bois a 30000tr/min

Franchement tu achète un kit 4 axes en pas a pas en chine, tu t'en tire pour 300€, et tu as de quoi faire tourner ta machine. dans un an tu pourras toujours revendre ton kit a 200€, alors certes tu perds 100€ mais tu gagne en expérience et c'est vraiment plus simple a mettre en place!
 
G
gaston48
Compagnon
Bonjour,

Atch311:
Juste pour matérialiser ce qu’on peut faire avec une motorisation asservie. Ici des dc brush de 150 W avec un couple
nominal qui doit avoisiner les 0.5 Nm.

https://www.usinages.com/threads/un-nouveau-routeur.33627/

Oui un réglage de l’asservissement n’est pas trivial car il nécessite des compromis et donc des choix pas toujours évidents.
Il vient du fait aussi qu’on mesure réellement la précision de positionnement dynamique et statique et qu’on est naturellement
trop exigeant.
Avec un motorisation non asservie, comme avec un pas à pas, on fait l’impasse sur l’erreur de positionnement dynamique,
(l’erreur de poursuite), car on ne sais pas la mesurer …
Dans tous les cas, le couple nominal d’un pas à pas se manifeste quand on décale la position d’équilibre d’un angles de 1.8°
que ce soit avec une commande en pas entier ou en micropas. Donc, indépendamment de toute considération sur des pertes
de pas éventuelles, on surdimensionne le couple nominal pour réduire ce décalage de 1.8° en présence du couple utile.

Dans un système asservie, il faut aussi qu’un décalage de position, de consigne, se manifeste pour voir apparaître
le couple de correction, mais il est beaucoup plus réactif et intelligent.
Par exemple, sur un moteur, si on lui accouple un codeur de 1000 impulsions (couramment) par tour,
le couple de correction nécessaire, au besoin de forte valeur, pourra apparaître après un décalage de 360/(1000*4) = 0.1°.

Malheureusement une trop grande réactivité rend l'asservissement instable d’où des compromis de réglage.
Tout comme Linuxcnc/ emc2 que tu évoquais, les drives récents « numérisés » dispose de petit logiciel avec oscilloscope
intégré ainsi que de protocoles d’aide au réglage des paramètres.
 
carlos78
carlos78
Compagnon
Bon maintenant je comprend mieu ton acharnement vers les servos.......c'est la vitesse qui comme pour moi t'es si chere!
...
Ainsi tu pourrais non seulement atteindre tes 6000mm/min mais probablement 2X plus puisque tu ne serais plus forcé de réduire par 2
la vitesse de tes servos.

Fred
C´est une illusion de croire que la vitesse de rotation de la vis pourra atteindre des sommets.
La vis est tres longue et comme precise par ATCH311 sa vitesse est forcement limite.

Je ne pense pas que ce soit une erreur d'avoir pris une vis au pas de 5mm, au contraire !!!
Avec un pas de 10mm le choix du moteur serait plus delicat car le couple serait proche de 2N.m a 1000Tr/mn.

Si le moteur est un peu juste pour atteindre la vitesse desiree, Il ne faut pas oublier qu'on dispose dans tous les cas d'une variable d'ajustement qui est son acceleration.
Celle-ci est tres souvent choisie arbitrairement dans les calculs, donc si le moteur peine pour fournir 1N.m a 1000 tr/mn avec une acceleration de 1000rd/s2, :supz::supz::supz:Pas de probleme : il suffit de reduire de moitie son acceleration et le couple chute egalement de moitie.
Pour info 1000rd/s2 c'est une vitesse de 100rd/s (1000tr/mn) en 0.1s, donc une vitesse du portique de 83 mm/s (5000 mm/mn) atteinte en 0.1s, donc une acceleration du portique de 830 mm/s2 c'est a mon avis une grosse acceleration pour une bete de 540Kg.
:wink: 415mm/s2 serait deja plus raisonnable ....

Il ne faut pas egalement perdre de vue la notion de puissance :
Puissance (W) = Couple (N.m) x Vitesse rotation (rd/s)
Avec un couple de 1 ou 2N.m maxi, la puissance a 1000tr/mn est au pire de 200W
Meme avec un rendement de 80%, une puissance moteur globale de 250 ou 300W sufirait.
-----> On pourrait surement se contenter de servos de 150W, mais ...

Il y a ICI des servos de 300w a 200€ avec le driver.
Leur couple est de 0.9N.m a 3000Tr/mn avec une charge a 40% (environ 2N.m maxi avec une charge 100%).
Associe avec une petite reduction mecanique de 1/2 ce serait a mon avis un bon choix.

:tumbsupe::tumbsupe::tumbsupe::tumbsupe:Ce serait probablement le mien pour le portique de cette CNC.

NB : je suis habituellement pour l'utilisation des moteurs pas a pas a cause de leur tres grande simplicite de mise en oeuvre, mais sur un portique de 540 Kg, il me parait assez prudent de travailler en boucle fermee. Une fausse manip et ca ne pardonne pas : on casse du materiel.

Carlos
 
Dernière édition:
S
stanloc
Compagnon
@carlos ; une chose m'ennuie dans ton raisonnement sur le choix de la puissance des servomoteurs et pourtant je l'ai déjà évoqué. En effet c'est le coefficient couple/courant et ses corollaires courant max à faible vitesse et courant crête max.
Stan
 
E
el patenteu
Compagnon
Carlos tu n'as pas compris mon message.....je ne parles pas de faire tourner la vis........je parles de faire tourner l'écrou.

Fred
 
V
vres
Compagnon
Il y a ICI des servos de 300w a 200€ avec le driver.
Leur couple est de 0.9N.m a 3000Tr/mn avec une charge a 40% (environ 2N.m maxi avec une charge 100%).
Associe avec une petite reduction mecanique de 1/2 ce serait a mon avis un bon choix.

Carlos ce ne sont pas vraiment des servomoteurs, ce sont les moteurs dont je parle depuis le début.
Les leadshine HBS57 sont l'ancienne série il s'appelle maintenant ES-M32320 pour le moteur et ES-D508 pour le driver.

En plus l'annonce est quand même un peu mensongère en annonçant une puissance de 300W
 
S
stanloc
Compagnon
Il ne s'agit pas de servomoteurs mais de moteurs pas à pas trois phases (step angle : 1,2 degré)
Il faut se méfier des traductions (très) approximatives des annonces venant d'Asie
Stan
 
G
gaston48
Compagnon
  1. servomoteur
    Définitions Web
    Un servomoteur est un moteur capable de maintenir une opposition à un effort statique et dont la position est vérifiée en continu et corrigée en fonction de la mesure. C'est donc un système asservi. ...
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Servomoteur
Peu importe la façon dont on crée un champ tournant, ici avec la technique pas à pas, la position du rotor et vérifiée par
le codeur qui lui est accouplé et est corrigé.
Son rapport qualité/prix est très intéressant par rapport au servomoteur brush ou brushless. peut être le bas coût
du moteur pas à pas de base.
J'y vois une différence, sauf erreur, c'est qu'en cas de forte erreur angulaire de poursuite entre champ et rotor, le couple s'écroule,
(au dessus de 1.6 ou 1.2°)
la fréquence d'entrée du step/dir aussi, avec 20000 pulse/circle (micropas)pour avoir une
résolution (de commande) supérieure de x5 celle du codeur à 4000,
à 3000 tr/mn cela nous fait 1 Mhz de fréq d'entrée ou alors le step/dir correspond
exactement à la résolution du codeur.
Ou alors on envoie 4000 steps pour 1 tour exactement la valeur du codeur?
Il y a aussi le problème de perturbation du couple rémanent aussi ?
 
Dernière édition:
S
stanloc
Compagnon
Je ne savais pas que nous étions à l'Académie Française. Cela devient pénible (pour moi au moins) ces cours de vocabulaire.
Sur ce forum en matière de cnc on a un vocabulaire généralement bien accepté par tout le monde et ce genre d'intervention ne peut que semer la perturbation dans l'esprit de ceux qui ouvrent leur post pour essayer de comprendre quelque chose dans un domaine qu'ils abordent.
Quand je lis ça
The system includes a 3-phase stepper motor combined with a fully digital, high performance drive and an internal encoder which is used to close the position
pour moi c'est clair.
Stan
 
Dernière édition:

Sujets similaires

C
Réponses
46
Affichages
3 026
chene dinspiration
C
tooof
Réponses
42
Affichages
3 030
tooof
tooof
D
Réponses
28
Affichages
1 304
dudu.13
dudu.13
Haut