Réaffûtage d'anciennes filières

Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
  • Auteur de la discussion
  • #1
Je voudrais juste savoir si un de vous s'est déjà amusé à réaffûter des filières au pas utilisé sur les vélos avant la seconde Guerre Mondiale, je vous explique, un très bon ami et client qui collectionne les motos et tout ce qui a moins de 4 roues vient de m'amener un très beau coffret de tarauds et filières d'atelier portant la marque Peugeot???.

Le hic c'est que plusieurs filières sont carrément inutilisables, l'acier a un taux de carbone élevé d'après le grain, il voudrait pouvoir s'en servir même seulement parfois pour repasser sur un filet endommagé.

Ma crainte est que mes meules utilisées habituellement pour aviver les filières donnent des angles de coupe trop importants sur ce genre d'acier donc il ne serait pas mieux de prendre un diamètre plus élevé que celui que je mesure actuellement, j'ai essayé avec les tarauds et cela se passe très bien mais il y a trois voire même quatre passes, ce qui diminue énormément l'effort sur l'arête(et j'ai plus dégagé les entrées qu'à l'origine).

Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance pour vos avis.:partyman:
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 556
F-69400 villefranche sur saone
l'acier a un taux de carbone élevé d'après le grain,
Comment est-ce que tu fais pour déterminer le taux de carbone uniquement de visu en regardant le grain
Je ne me suis jamais essayer a un tel pronostique même aproximatif
On pourrait, à mon avis, que faire des suppositions dans le genre
Ça a été fabriquer entre les deux guerres donc ce n'est peut être pas de l'ARS
C'est des filières et en plus c'est du Peugeot donc certainement un acier de bonne qualité
Pour l'affûtage d'une filière , je n'en ai jamais fait , j'ai entendu dire qu'on pouvait les affûter en les retouchant dans les trous qui font la coupe avec une meule sur tige
Peut être une photo pour être bien sur qu'on parle bien des mêmes choses
 
gillou.41
Ouvrier
7 Septembre 2010
258
41320 en sologne
bonjour a tous
je confirme dans mes années d'affûteur il était
rare de retoucher une filière .mais j'ai eu l'occasion
de retoucher quelques unes . et effectivement
j'affûtait la coupe au moyen d'une meule tige.
mais jamais je n'ai retouché la dépouille .
gillou.41
 
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci pour m'avoir aidé.:supz:
Désolé du retard à répondre, j'ai eu un petit problème, Dodore, tu as très bien compris sauf que certaines sont démontables et d'autres rondes comme les actuelles, je détermine l'acier comme on me l'a appris à l'époque en cours de technologie d'après l'étincelle, je ne le fais pas avec les aciers actuels puisque leur composition a changé mais avec les aciers d'il y a trente ans c'est très bien, sinon une solution préconisée à Vallorbe notamment pour dater les limes, une goutte d'acide chlorhydrique dilué attaque très vite et de manière bien spécifique les aciers à fort taux de carbone, on fait quelques essais avec des aciers connus(les limes sont parfaites pour cela) après c'est question de pratique(mon frère était dans la métallurgie et j'ai un peu retenu quelques trucs…), en fait l'essai à l'acide permet de déterminer plein de choses mais ce n'est pas le sujet ici et ça me dépasse pas mal, en examinant le grain à la binoculaire sur les casses on voit que les cristaux sont plutôt grands donc un acier aussi à comparer avec de vieux outils et on arrive à se faire une bonne idée.

@gillou, merci du renseignement sur ton expérience, je vais donc tenter simplement en passant la meule du même diamètre juste sur la coupe avec le diviseur ce n'est pas compliqué, la dépouille est trop compliquée pour moi aussi, je me limite à l'entrée en retouchant le biais, j'ai suffisamment de diamètres en qualité rose pour être très près, et en grain fin donc une super surface de coupe.
Comme beaucoup j'ai déjà retouché des filières en passant une meule pour sauver une coupe mais là j'ai envie de faire un travail pro et que je puisse répéter sur un autre cas, quand les collectionneurs sauront que je le fais et que cela fonctionne, ils sont très nombreux à déjà venir pour des tarauds et j'élargirai un peu plus mes services.
 
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
  • Auteur de la discussion
  • #6
C'est aussi d'après ça que j'ai défini l'acier au crabone, je me rafraichis les idées avec des outils de tournage de la même époque quand j'ai un doute, j'en ai pas mal, par ailleurs j'ai vu une différence avec une nouvelle pierre d'affûtage que j'ai montée récemment donc il faut faire attention si on a peu de pratique, c'est une composite gris-noir et l'étincelle est totalement différente, d'après le fabricant c'est l'intérêt de cette meule que de faire moins d'étincelles et de se rafraichir mieux???
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut