RCH. tous documents sur l'ajustage ou le travail à la lime

  • Auteur de la discussion napalm
  • Date de début
J
JULES 21
Apprenti
27 Nov 2009
151
F 21430 LIERNAIS
c'est une "règle à filament" destinée à contrôler la planéité de très petites surfaces.
ARPETTE: je ne connaissais pas le contrôle de l'équerrage "avec la bouteille" , de quoi s'agit il ?
 
M
mig45
Compagnon
28 Fev 2008
773
orleans
Bonjour,
ce post reveille des souvenirs de belles ampoules a la main, en CET pendant 3 ans de 62 a 65, tout a la main, on n'avait pas le droit de se servir des machines outils pour faire nos pieces, on commencait effectivement par dresser un bout de ferraille plan, et le plus fastidieux, c'etait d'enlever la calamine sur le fer plat a la lime. les machines, c'etait uniquement lorsqu'on maitrisait la lime, et ce qui est bien, c'est que ca apprend a scier droit et très près du tracé, sans passer de l'autre coté, sinon foutu, et si trop loin, bonjour la lime.
ensuite, les usines citroen a paris, ou pour monter d'echelon,encore la lime avec temps impartis P1=penetration carrée en Adx, P2=simple queue d'aronde en fonte de 10mm sans trous aux angles, P3= double queue d'aronde en fonte egalement, et il ne fallait pas voir la tour effel a travers.
mais tout ca c'etait du bonheur quand meme
pour en revenir au post, des revues ca aide a voir la façon de faire, mais le savoir faire, c'est des années de pratique
cordialement
 
P
PAULOSIUS
Apprenti
9 Jan 2010
175
Bonsoir
J'ai eu l'occasion de me servir de pas mal de limes....et les meilleures pour moi sont les Nicholson.....USA.....
car il y a aussi Nicholson Holland....pas si bien...mais peut etre que je me fais de idees....

amities Jean Paul
 
A
Arpette
Ouvrier
31 Jan 2010
470
Ile de France
phil916 a dit:
Bonjour,

je suppose que c'est le petite nom du cylindre de contrôle ?!
Oui c'est cela. Nous mettions du bleu (peinture) ou du rouge (sanguine) sur la bouteille (le cylindre), très peu pour la précision.

Avec le marbre, la bouteille un cube (un Vé) de précision nous pouvions faire une "portée" et pierrer les zone de contact pour parfaire l'équerrage.
Finition rodage sur marbre avec le cube, équerre en appuis contre.

Autrement il y a la rectif mais ce n'est pas "noble » pour un ajusteur
Dan
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 577
Chartres
Bonjour à tous

Hier, en faisant un peu de rangement dans mon atelier (si, si, ça m'arrive), j'ai trouvé un exemplaire de ce que j'ai fabriqué et ajusté, uniquement à la lime, pendant
10 ans : des matrices pour fondre des caractères d'imprimerie. Tolérance ? 1/100 e : un caractère devait faire impérativement 23,56 mm de haut ; plus bas, il ne marquait pas, plus haut, il « foulait », c'est-à-dire qu'il s'enfonçait dans le papier, ce qui le faisait paraître plus gras à l'impression. Quand, en plus, il fallait ajuster la
« pente » (le caractère ne devait pas avoir l'air penché) et « l'aplomb » (le caractère ne devait pas marquer plus en haut qu'en bas ou plus qu'à droite qu'à gauche, et vice-versa) et vu les dimensions d'une matrice, ça imposait de savoir tenir une lime. Tout ceci pour vous montrer que rien ne vaut la pratique pour apprendre à bien limer.

Cordialement

Matrice.jpg
[div=initial][arrow]A gauche, un caractère d'imprimerie.[/arrow][/div]
 
A
Arpette
Ouvrier
31 Jan 2010
470
Ile de France
Salut Vieulapin
ça c'est du grand art. J'ai toujours été impressionné par le travail des modeleurs métal, des maticeurs, mais surtout des graveurs.
Bravo à toi?
Dan
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
Je dérape peut-être du sujet principal , mais cette photo m'impressionne ( sic ) beaucoup et me fait penser a un autre sujet : Comment fabrique t on les poinçons .
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 577
Chartres
Bonsoir,

Pour répondre à la question de Tourblanche, je mets un montage photo de quelques exemples de poinçons.
La première à gauche, c'est une série de chiffres (hauteur 2 mm) que je me suis gravée à la lime-aiguille avant trempe.
Les deux autres photos, ce n'est pas moi qui ai fabriqué ces poinçons (ils datent du début du XX e siècle), mais ce sont des Anciens dont on m'a certifié qu'ils utilisaient la même méthode. Pour vous donner une idée, sur la photo du bas, le m minuscule a une hauteur de 1,2 mm ! Et il était impératif que toutes les lettres aient rigoureusement la même hauteur. Ils savaient travailler, les Vieux. Il est vrai que le temps ne leur était pas compté comme maintenant. Ce sont quelques séries de poinçons que j'ai sauvées in-extremis de la benne, mais beaucoup y ont eu droit.
Quant à la matrice de mon message précédent, elle n'a pas été réalisée avec un poinçon, mais par électrolyse. Je gravais la lettre voulue dans un morceau de plomb et celui-ci était mis (avec une soixantaine d'autres) dans un bain électrolytique pour y déposer une couche d'environ 2 mm de cuivre. J'obtenais ainsi pour chaque caractère une coquille en creux autour de laquelle je coulais du zinc. Il ne restait plus qu'à limer pour ajuster la matrice aux dimensions.

Cordialement

Poinçons.jpg
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
Ils savaient travailler, les Vieux. Il est vrai que le temps ne leur était pas compté comme maintenant.

C'est l'historien amateur qui répond , avant l'invention de l'éclairage artificiel , le temp de travail de précision était limité par les heures d'éclairage
naturel . En hiver ça ne faisait pas beaucoup et je suppose qu'il fallait
être efficace . On rapporte plusieurs cas de dentellières devenues aveugles très jeunes .

Le seul métier que j'ai trouvé , utilisant un éclairage artificiel ( relativement , très relativement )
efficace , c'est le forgeron ou le charron , probablement pour accomoder
les voyageurs devant partir à l' aube ?

Ils utilisaient des porte lampes articulés , je n' en ai jamais entendu parler
pour d' autre métiers ....... sinon ceux qu'on voit parfois sur les vieux pianos.


Pour en revenir aux poinçons , comment fabriquait-on ceux qui étaient destinés à marquer le métal ?

J'aime beaucoup les poincons sur la dernière photo , avec leurs longs nez effilés ils doivent être plus agréables a utiliser que les poinçons modernes faits en Chine
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 577
Chartres
Tourblanche a dit:
Pour en revenir aux poinçons , comment fabriquait-on ceux qui étaient destinés à marquer le métal ?
Il me semble avoir entendu dire que l'on faisait (ou fait encore) l'inverse : ils étaient frappés à la presse sur une matrice en creux et ensuite trempés. Je suppose qu'il existe un autre moyen plus moderne mais je ne le connais pas. Quelqu'un a une idée ?

Tourblanche a dit:
J'aime beaucoup les poincons sur la dernière photo , avec leurs longs nez effilés ils doivent être plus agréables a utiliser que les poinçons modernes faits en Chine
Ils sont surtout plus faciles à aligner puisqu'on voit le bord de l'œil, mais ils sont aussi beaucoup plus fragiles. Je ne m'en sers que sur les métaux pas trop durs (cuivre, laiton, bronze, alu...).
 
P
ppt
Compagnon
10 Sept 2008
2 126
Lyon, France
Bonjour à tous

Pour illustrer ce sujet, et pour répondre à une question qui m'avait été posé, voici la lime que j'ai utilisé et qui permet de descendre des millimètres très rapidement.

Toujours pour illustrer ce qu'un débutant peut faire, voici mon travail de la semaine dernière.
Matériaux : AU4G
Taille : 120x50x39
Outils utilisés : étau de bricoleur 50mm, scie à main, perceuse à main, tarauds et limes.

Travail grossier, je m'en excuse, mais je n'avais que les soirs d'une petite semaine pour réaliser ce support de compteur qui m'était indispensable pour le WE prochain.

J'espère que j'aurais le temps de finir ma fraiseuse cette année et de mettre du chauffage dans mon atelier avant l'hivers suivant.

A bientôt
Patrick

Photo0039.jpg
[div=initial][arrow]Support de compteur[/arrow][/div]

Photo0032.jpg
[div=initial][arrow]lime batarde[/arrow][/div]
 
troispattes
troispattes
Compagnon
8 Juin 2009
2 526
Manche (50)
Bonsoir :-D

Tu est trop modeste....
Quand je pourrais en faire autan et avec si peu de moyens les poules auront des dents (de limes) :wink:

Bravo !
Pascal :P
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
Moi je reste aussi , sinon plus , intéressé par les poinçons .

J' aimerais bien me fabriquer les chiffres de 0 à 9 dans un style ancien.
( mon rêve c' est le XVIII e siècle )
ou encore en acheter un jeu .

Est-ce qu'on peut faire quelque chose avec cet outil ?
dremel500.jpg
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut