Quelques petites améliorations sur Optimachine WM280V-F

PUSSY

Lexique
25 Octobre 2010
4 737
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Aujourd'hui, j'ai fait ce que je projetais depuis "x" années, un arbre en cm4 pour ma tête d'alésage que j'utilisais jusqu'à présent en serrant sa queue cylindrique dans les mors du mandrin.
Ce n'était guère "protocolaire" !

J'ai commencé par usiner le bout cylindrique coté petit diamètre du cône et le taraudage M16.
N'ayant pas de taraud, il fallait le faire au tour, mais un filetage intérieur borgne, je n'avais jamais fait !
En usinant dans le sens mandrin > contre pointe, on devrait y arriver.
Mais il me fallait un outil "à gauche" que j'ai dû fabriquer (en changeant le grain d'une barre d'alésage) :
P1050922.JPG

L'outil était tout juste assez long, mais comme j'étais réglé pour usiner mon arbre, je ne pouvais pas retoucher l'outil.

J'ai donc dû travailler "en aveugle" (position de l'outil au départ du filetage, dans une gorge) :
P1050921.JPG

Je me suis posé beaucoup de question une fois arrivé à la dernière passe prévue (par VARDEX TT Générator) car la vis "test" ne vissait pas ! En fait j'avais mal converti les données "au rayon" en passant au diamètre.

Ceci dit, voilà le résultat (l'ancien arbre et le nouveau monté, le tête n'étant par encore totalement remontée) :
P1050923.JPG

Cordialement,

PUSSY.
 

PUSSY

Lexique
25 Octobre 2010
4 737
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

J'ai eu dernièrement à faire quelques travaux de fraisage (le bouton de manœuvre d'un tire bouchon) et je n'ai pas pu utiliser l'équerre avec le mouvement vertical (étau trop petit).
https://www.usinages.com/threads/un-defi-reussi.112782/
L'utilisation de la grande équerre de fraisage nécessite de caler entre le mors fixe et la pièce pour obtenir la cote et vous conviendrez que ce n'est guère pratique !
J'ai donc entrepris de modifier cette équerre pour avoir une mise en position répétitive de l'étau et avoir un réglage de hauteur par système vis-écrou (à défaut d'avoir un vrai mouvement d'avance manuel, mais je ne suis pas sûr d'arriver à un tel résultat).
Là encore, "c'est limite", mais en restant raisonnable sur la profondeur de passe, c'est jouable :
P1060173.JPG

14 passes plus tard :
P1060174.JPG

La suite est pour plus tard.

Cordialement,
PUSSY.
 

PUSSY

Lexique
25 Octobre 2010
4 737
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Une finition s'imposait pour que les deux plans "A" soient coplanaires (à moins de 0,05 mm).
Une chance que l'équerre que je possédait était parfaitement usinée pour me faciliter la mise en position sur le transversal et régler la butée de banc !
La fraise de Ø32 me donnait par retournement une ouverture de 110mm.
110-64=46.
J'avais une fraise de Ø24 et j'ai pu caler mon équerre pour avoir un recouvrement de 0,5 mm. Difficile de faire plus "juste" !
Seule ombre au tableau, la course du transversal était insuffisante et la fraise ne pouvait pas "sortir" de la pièce, m'obligeant à faire une "passe à vide".
Quand j'ai un peu de temps, je regarde si je peux augmenter la course du transversal pour les petites pièces (les grandes (hautes comme ici) butent sur l'étagère ou dans le capot du mandrin).
P1060175.JPG

La trace due à l'arrêt en pleine matière est uniquement visuelle, je ne sens pas de décalage au palpage.
De toute façon, il va y avoir une séance de rodage avec l'étau comme "outil".
Les trous "B" (existants) serviront au blocage en position de l'étau sur l'équerre.
Reste à faire les lardons !

Cordialement,
PUSSY.
 
Dernière édition:

PUSSY

Lexique
25 Octobre 2010
4 737
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

La bricole est finie, donc place à mon projet.
Ébauche des deux épaulements sur les deux lardons (un de chaque coté de l'étau) avec ma "fraiseuse maison" :
P1060186.JPG

P1060187.JPG

Il faudra sûrement retoucher les surfaces après vérification des cotes (mais vu la façon de régler la hauteur de la pièce dans l'étau, je ne peux pas faire autrement (pour le moment, c'est la raison de cette modification).

A+ pour la suite.

Cordialement,
PUSSY.
 

PUSSY

Lexique
25 Octobre 2010
4 737
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Au tour de l'ajusteur de prendre la suite des opérations :
Perçage-taraudages des trous pour le réglage du jeu (malgré la peur de casser un taraud, cela c'est bien passé).
Montage pour percer les lardons en position extrême. Les trous existaient dans l'équerre mais ne débouchaient pas.
Un contre-perçage n'était pas possible, d’où un positionnement sur la table de la perceuse et l'assemblage avant perçage, trou/trou :
P1060188.JPG

Vu la chaleur, je ne peux pas travailler longtemps. Mais petit à petit l'oiseau fait son nid comme dit le proverbe.

Cordialement,
PUSSY.
 

PUSSY

Lexique
25 Octobre 2010
4 737
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Le travail de l'ajusteur est fini.
En serrant les deux vis CHc (d'un seul cote), l'étau est bloqué, preuve que je pourrai avoir un guidage glissant en ajoutant du clinquant sous les lardons.
P1060190.JPG

Mais je viens de m'apercevoir que les vis de blocage à l'arrière "tombaient" (pour certaines positions de l'étau dans l'équerre) dans une rainure de positionnement de l'étau. Il va me falloir la combler pour avoir un fonctionnement sans encombre.
P1060189.JPG

Reste à concevoir/réaliser le système de déplacement/réglage de la position.

Cordialement,
PUSSY.
 

PUSSY

Lexique
25 Octobre 2010
4 737
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

J'ai commencé le système de déplacement.
Plutôt que d'avoir une très grande vis, j'ai préféré avoir un système d'ancrage mobile pour le support du palier sur la semelle de l'étau.
Cela me permet d'avoir une vis courte (car je n'aurai que 60/70 mm de course possible, la moitié de la hauteur de l'équerre) et je pourrai placer l'étau plus ou moins haut par rapport à la hauteur de pointe du tour !
Le support du palier étant une petite pièce, elle à pu être usinée entièrement en mandrin 4 mors :
P1060191.JPG

la bride, quand à elle, à été usiné en fraisage car bien adaptée à la taille de mon petit étau.
Un peu d'ajustage pour finir la forme de la rainure de la bride et "ça marche" !
Je vous garanti que "ça tient" car même deux coups de marteau n'ont pu le décaler :
P1060192.JPG

P1060193.JPG

Les puristes me diront que le volant de manœuvre sera derrière la semelle de l'étau, mais si l'utilisation s'avère trop contraignante, je referai un support en y intégrant un renvoi d'angle.
Mais le fait d'avoir une vis "courte" me permettra de l'usiner plus facilement (il faudra passer par la case "filetage" car je n'ai qu'une filière "fixe" en M10x100 !).

Cordialement,
PUSSY.
 

PUSSY

Lexique
25 Octobre 2010
4 737
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Par curiosité, je me suit livré à une comparaison entre la réalisation d'un prisme en fraisage et en tournage en 4 mors, en excluant l'usinage des bouts "en roulant" en fraisage (uniquement du travail d'enveloppe !) :
J'ai choisi comme pièce de comparaison le support de palier (100 x 35 x 20).
Bien que l'outil de fraisage ait 4 dents, il est pénalisé par le fait qu'il doive parcourir une plus grande distance et par le fait que le prisme n'est obtenu qu'en faisant 7 opérations !
Fraisage.jpg

Il n'y a que 6 opérations en tournage :
Tournage 4 mors.jpg

Comparatif.jpg

Cordialement,
PUSSY.
 
Dernière édition:

PUSSY

Lexique
25 Octobre 2010
4 737
FR-17800 Charente maritime
n tournage ta vitesse de coupe sur un dia. 100 à 795 tr/ min sera de +-250m/mm ce qui est comme tu l'imagines beaucoup trop , de plus tu vas travailler au choc,
Lors de mon usinage, je tournais à 350 tr/min au départ et j'augmentais prograssivement jusqu'à atteindre 1100 tr/min vers le centre.
C'est pourquoi j'ai précisé "en moyenne" !
Le travail au choc ne pose pas de problème majeur avec un outl à pastille "W".

Cordialement,
PUSSY.