quelques outils crees a temps perdu

  • Auteur de la discussion MOWOG
  • Date de début
MOWOG
MOWOG
Compagnon
10 Oct 2009
1 150
Gard
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Je suis passé il y a quelques jours chez mon démolisseur recycleur, il avait beaucoup de chutes en rondin de c35, mon bonheur quoi.
J'en ai donc récupéré, enfin acheté et voici ce que c'est devenu pour une petite partie.
Le diviseur du très pauvre. Il se fixe a l'arriere de la poupée fixe de mon C8:
DSCF1578.JPG

DSCF1579.JPG

DSCF1580.JPG


Et là, la broche de la petite fraiseuse que je realise pour mettre sur le c8,
Donc, la broche qui sera montée sur roulements et qui est en fait, un support de pince F23, j'ai un peu pris exemple sur celle de l'EMCO.
DSCF1581.JPG
DSCF1582.JPG
DSCF1583.JPG
DSCF1584.JPG
DSCF1585.JPG


Je n'ai pas réalisé l’écrou qui fait partie de ma pince m3, tout le reste a été fait sur mon C8.
Voilà pour le début, le reste de la fraiseuse va venir.
:wink:
 
chilavere
chilavere
Compagnon
4 Fev 2013
1 304
Le diviseur du très pauvre. Il se fixe a l'arriere de la poupée fixe de mon C8:
salut ,
j'ai le même diviseur , imprimé sur ce super site et ça fonctionne très bien !
je l'ai installé sur un tube de PVC que je rentre légèrement dur .
+ une aiguille fixée sur un pied magnétique de comparateur, le pied collé sur la poupée , l'aiguille en périphérie du disque et roule Marcel ...
 
MOWOG
MOWOG
Compagnon
10 Oct 2009
1 150
Gard
  • Auteur de la discussion
  • #3
Moi, j'imprime les angles qu'il me faut avec draftSight, et je colle sur un vieux CD
 
mika59
mika59
Ouvrier
31 Jan 2017
440
Banlieue lilloise
Hello
Tu aurais une photo de ton diviseur monté sur ton C8
Merci
Mika
 
J
junkdealer
Compagnon
27 Fev 2015
1 549
Nancy
hello

pareil, une toph monté sur le C8, et comment tu bloques la broche ?
 
philippe2
philippe2
Compagnon
20 Fev 2016
995
A côté d'Orléans
Bonjour,

Et merci pour ce partage.
Même question que @junkdealer , comment bloques tu la broche.
@fafnir70 : je n'ai rien trouvé pour ce disque gradué avec Paul Dunsthal, ou Dunstall ? Le dernier étant un préparateur anglais des motos Norton.

Pour l'impression d'un fichier pourquoi pas. Encore qu'il existe des rapporteurs d'angle 360° à trois balles.

Bien codialement,
 
fafnir70
fafnir70
Compagnon
9 Jan 2011
4 280
FR-70 70150Haute-Saône Val de l'Ognon
Je n'ai pas dit que la marque Paul Dunsthal existait encore, mais 360 degrés chez Dunstal ou ailleurs, les degrés sont les mêmes.
Paul Dunsthal concevait des pièces pour améliorer les Norton, arbres à cames, freins, etc. J'avais acheté ce disque dans les années 60 pour caler l'arbre à cames du moteur de ma Zündapp KS 601.

Bernard
 
MOWOG
MOWOG
Compagnon
10 Oct 2009
1 150
Gard
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour,

Et merci pour ce partage.
Même question que @junkdealer , comment bloques tu la broche.
@fafnir70 : je n'ai rien trouvé pour ce disque gradué avec Paul Dunsthal, ou Dunstall ? Le dernier étant un préparateur anglais des motos Norton.

Pour l'impression d'un fichier pourquoi pas. Encore qu'il existe des rapporteurs d'angle 360° à trois balles.

Bien codialement,
Je ne l'ai pas encore réalisé, mais j'ai prévu de prendre appui sur les 2 trous taraudés qui servent a mettre la protection entre le mandrin et le bloc poupée fixe, il faut encore que je cogite.
Pour les disques, le rapporteur ne me convient pas bien, avec la DAO, j'imprime uniquement les angles dont j'ai besoin et ce, pour chaque utilisation.
:wink:


.
DSCF1586.JPG
 
Dernière édition:
MOWOG
MOWOG
Compagnon
10 Oct 2009
1 150
Gard
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bon, j'ai un peu avancé:
DSCF1587.JPG
DSCF1588.JPG
DSCF1589.JPG

DSCF1590.JPG
DSCF1591.JPG
DSCF1592.JPG



Après 5 bonnes heures a émincer mon bout de c35, j'en suis arrivé là.
Par contre, je me suis fait avoir, j’ai fait mon calcul pour avoir 180 dents, hélas, j'en ai 189.
Le problème vient de l’imprécision du taraud, il a une précision a +/- 1% sur le pas, résultat, sur 180 dents et ben, j'en ai 189. Encore heureux que ca tombe juste pour l’entre dent.
Dommage, j'aurai eu un vernier sur la tige filetée qui entraine et bloc le mandrin, gradué en degrés.
Quand j'aurai un moment, peut être que je le referais, mais quand on voit le boulot que cela donne pour réaliser la roue dentée, cela donne a réfléchir.
On peut remarqué que la couronne dentée et la couronne qui la supporte ne sont pas d'une seule piece. Je navais pas de rond suffisament grand, j'ai utilisé la base d'un etau tournant HS que j'ai usiné et entré en force a chaud.
Je continue dès que possible.
:wink:
 
Dernière édition:
philippe2
philippe2
Compagnon
20 Fev 2016
995
A côté d'Orléans
Bonjour,

@MOWOG : Comment as tu fais pour la réalisation de cette roue. Petit schéma à défaut de photo ?

Sur l'erreur sur le nombre de dents, je ne suis pas sûr que la tolérance de 1% sur le pas du taraud explique tout. Au pire 2 dents mais pas 9.

Joli boulot en tous cas.
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 958
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

Super idée et super boulot !!!

On espère que tu as fait des photos du « taillage » de la roue creuse : ça va en intéresser plus d'un !

Si tu as le courage, et si c'est possible bien sûr, reprends cette roue la, et réduis son diamètre dans le rapport 180 / 189 , tu devrais tomber pile poil sur 280 dents !!!!
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 958
FR-77250 Fontainebleau
D'accord avec Philippe :
Bonjour,

@MOWOG : Comment as tu fais pour la réalisation de cette roue. Petit schéma à défaut de photo ?

Sur l'erreur sur le nombre de dents, je ne suis pas sûr que la tolérance de 1% sur le pas du taraud explique tout. Au pire 2 dents mais pas 9.

Joli boulot en tous cas.
Il doit y avoir un gouèb' dans ton calcul...
 
MOWOG
MOWOG
Compagnon
10 Oct 2009
1 150
Gard
  • Auteur de la discussion
  • #14
J'ai usiné les 2 couronnes, les les ai assemblé.
j'ai percé un trou au centre du diamètre de la vis de fixation de la tourelle du tour, 8 mm en occurrence.
j'ai mis le taraud de 14 x200 dans les pinces et avec la contre pointe tournante.
J'ai mis la pièce a la place de la tourelle en ayant pris soin de mettre le milieu de la jante a hauteur de pointe, j'ai serré modérément avec 2 écrous et rondelles de façon a ce que la pièce tourne sans jeu.
J'ai fait tourner le taraud a 100 tr/mn et j'ai fait des passes de 1 a 1.5 /10eme.

Pour le défaut du nombre de dents, je suis presque certain que c'est un problème de taraud.
Ma circonférence primitive fait bien 180*2mm soit 360mm ce qui fait un diamètre de 114.59 ce a quoi il faut ajouter 0.866 x2 (1.732) ce qui fait 116.32.
Je ne vois donc pas comment sur 360 mm, on peut avoir plus de 180 pas de 2!
:wink:

je vais essayer de faire des photos malgré que la pièce ne soit plus tout a fait ce qu'elle était lors de la réalisation des dents.
Mon taraud fait partie du matériel de mon père soit les années 30/50.
de plus, le manque de précision du taraud n'a pas d'incidence si l'on taraude sur 4 ou 5 cm.
Capture d’écran (230).png


A moins que mon erreur provienne du fait que je suis parti sur un diamètre primitif, peut etre qu'en ayant mis le diametre de la piece au diametre correspondant a une circonférence de 360 mm, cela aurait été bon:smt017
Jetais parti sur le principe des pignons:???:




DSCF1593.JPG
 
Dernière édition:
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 872
Cannes
Bonsoir.
En pratique, avec cette méthode, on tombe toujours sur un nombre entier de dents. Je n'ai jamais compris pourquoi !
Et je suis comme @MOWOG , je rate régulièrement l'objectif visé en nombre de dents, mais en générale d'une seule dent.
Avant d'entamer la formation des dents au taraud, comment as-tu préparé la roue ? Je suppose que tu as fait l'espèce de goujure, au diamètre + quelque chose ?
 
MOWOG
MOWOG
Compagnon
10 Oct 2009
1 150
Gard
  • Auteur de la discussion
  • #16
J'ai amené la roue directement en contact avec le taraud celle-ci a été entrainé et j'y suis allé par petites passes (1 a 1.5 10eme).
:wink:
 
J
junkdealer
Compagnon
27 Fev 2015
1 549
Nancy
Hello

joli boulot, merci pour le partage, :smt041ça donne des idées, apres faut le temps :mrgreen:
 
MOWOG
MOWOG
Compagnon
10 Oct 2009
1 150
Gard
  • Auteur de la discussion
  • #18
Bonjour,
Après réflexion, je pense que je m'y suis mal pris dans mes calculs de vis sans fin.
Je pense donc qu'il faut usiner la roue de cette façon pour avoir le nombre de dents voulue.
exemple pour un pas de 2.
Réalisation avant usinage des dents, d'une fourme arrondie au dimension du filetage.
Bien entendu, que cela n'est pas facile a réaliser.

Vos avis sont les bienvenus

Capture d’écran (232).png
Capture d’écran (233).png
 
Dernière édition:
philippe2
philippe2
Compagnon
20 Fev 2016
995
A côté d'Orléans
Bonjour,

@MOWOG : Concernant tes calculs, ils ont l'air justes, après vérification de quelques points. De ce qu'il faut comprendre de tes indications précédentes tu as usiné directement dans un D116,32 = diamètre extérieur de la roue, sans gorge ?

Si tu confirmes, cela n'explique pas tout. Par exemple, le nombre de dents devrait être de 116,32 x Pi /2 = 182,71. Comme visiblement et compte-tenu des expériences partagées sur ce fil, ou le taraud retombe toujours dans le filet précédent avec un nombre entier de dents, on pourrait arrondir à 182, ou 183 divisions.

En prenant 183x 1,01 (erreur sur le pas de taraud) cela donne 184,83. On est loin des 189.

Il y a peut-être une astuce qui serait d'admettre une denture avec troncature sur cette couronne qui n'est pas sensée transmettre d'efforts importants, il s'agit juste d'indexage. Un diamètre de fond de gorge usinée au diamètre primitif supposé du taraud et de la vis irait dans le bon sens.

Mais cela ne résoudra pas tout, car là c'est l'outil qui assure l'avance angulaire de la couronne dans la méthode exposée (contrairement aux machines à tailler les engrenages où celui-ci est mis en rotation par une chaine cinématique synchrone). En dehors de l'erreur (tolérance) sur le pas d'un taraud, cela restera un peu aléatoire. La première passe avec quelques dixièmes de profondeur avec un effet d'engrènement faible issu de la configuration des arêtes de coupe, est certainement influencée pour le pas par les frottements au niveau du moyeu ce qui peut expliquer ce nombre de dents plus importants que la "théorie".

Bien cordialement,
 
Dernière édition:
MOWOG
MOWOG
Compagnon
10 Oct 2009
1 150
Gard
  • Auteur de la discussion
  • #20
Bonjour,
Merci pour tes remarques.
Il est vrai que la pièce que j'ai réalisé va très bien pour l'usage dont elle est faite, mise en rotation et blocage du mandrin, mais pour ma satisfaction personnelle, j'aurais bien aimé qu'elle ai 180 dents.
De plus, le sujet permet, a mon sens, de cogiter sur la façon dont on pourrait réaliser ce type de pièce, ce qui est un peu le but du forum.
:wink:
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 266
FR-57330 Moselle
Bonsoir.
En pratique, avec cette méthode, on tombe toujours sur un nombre entier de dents. Je n'ai jamais compris pourquoi !
Et je suis comme @MOWOG , je rate régulièrement l'objectif visé en nombre de dents, mais en générale d'une seule dent.
Avant d'entamer la formation des dents au taraud, comment as-tu préparé la roue ? Je suppose que tu as fait l'espèce de goujure, au diamètre + quelque chose ?
Bonjour
Peux tu, s'il te plait, me communiquer la formule que tu utilises et qui te donne un résultat à une dent prés ?
Merci d'avance
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 872
Cannes
Bonsoir.
Désolé pour cette réponse tardive, j’étais en déplacement cette semaine et je n'ai pas suivi le forum attentivement.

En fait, je fais un goujure sur le pourtour de la roue, de manière à ce que le taraud ait le moins de matière à retirer. Je fais même cette goujure un tout petit plus profonde que la théorie, par exemple 0.1 mm de plus pour un pas de 1. Après, pour calculer le nombre de dents, c'est la formule n= pi. D / pas. Et pour le diamètre D, je prend le diamètre primitif + 1/4 du pas. Je triche donc un peu, mais il me semble que cela donne de meilleurs résultats sur le nombre de dents que si je prend le diamètre primitif. Ceci dit, je n'ai pas fait des centaines de pièces pour faire une étude statistique de la chose ...

Si @MOWOG n'a pas fait de goujure, je pense que c'est normal qu'il ait plus de dents que visé. Il me semble en effet que le nombre de dents se crée au début de l'usinage, dans les premières passes, après on ne fait qu'approfondir la denture. Si on part d'un diamètre plus grand (parce qu'il n'y a pas de goujur) on a plus de dents.

Encore une fois, cette méthode me semble magique, je n'ai jamais compris réellement comment cela fonctionnait. Je trouve bizarre qu'on tombe toujours sur un nombre entier de dents. Je ne suis pas certain que le résultat obtenue soit correcte du point de vue de la qualité de la denture. En tous cas, pour mes bricolages, où il n'y a pas de vitesse ni de gros effort, cela fonctionne bien.

Jean-Michel
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 266
FR-57330 Moselle
Bonjour

Merci pour ta réponse claire
 
MOWOG
MOWOG
Compagnon
10 Oct 2009
1 150
Gard
  • Auteur de la discussion
  • #24
Bonjour,
Une petite suite:
DSCF1594.JPG
DSCF1595.JPG
DSCF1599.JPG
DSCF1600.JPG



Pour ceux qui connaissent le C8, la tôle séparée en 2 vient se fixer etre la poupée fixe et l'arriere du flasque supportant le mandrin, les 3 autres trous permettent le passage des vis du mandrin, on serre le tout et c'est joué.
Les doigts de forgeron sont a proscrire.:mrgreen:
 
Haut