Projet d'extension de mon atelier

  • Auteur de la discussion steve2a
  • Date de début
steve2a
steve2a
Compagnon
5 Juil 2010
567
Corse du Sud
  • Auteur de la discussion
  • #16
Et c'est parti pour le troisième pilier, dans le coin du fonds :

Il a fallu que je reprenne y compris la dalle !
En effet, le pilier se termine sur la terrasse, sur lequel est fixé la rambarde.
Les infiltrations ont fait fissurer également la dalle par le gonflement des ferrailles. De ce fait, comme j'en parlais précédemment, j'avais des infiltrations côté intérieur !

102.jpg
103.jpg


104.jpg

(On remarque l'enduit fissuré sur le pilier posé sur la terrasse, ce qui a entraîné pas mal de désordres ...)
Ce qui me rassure à ce niveau, c'est que les poutres béton sont super dur à casser. Il s'agit du béton de centrale, elles avaient été coulées en même temps que la Dalle du niveau et non à la bétonnière. C'est déjà plus rassurant pour la suite !

107.jpg


L'avantage ici également, pas besoin d'entonnoir, j'ai tout re-coulé dans la foulée, jusqu'au niveau de la dalle. Il m'a donc fallu casser quelques carreaux sur la terrasse, après bien entendu, avoir fait le compte sur le stock qu'il me restait. Bien heureusement, il m'en reste une vingtaine, c'est déjà ça !

109.jpg
110.jpg


Je vais donc remplacer également les piliers supportant la rambarde, j'ai préféré utiliser des demi parpaings de chainage, en les utilisant comme boisseaux !

A+ pour la suite !

Stéphane
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
4 995
fr-50cherbourg
bonjour,
ça donne envie de faire un procès au constructeur...
j'espère que tu as rajouté les armatures transversales qui vont bien avant de couler le béton?
J'ai aperçu une photo de ton aiguille vibrante au bout de ton perforateur, je ne connais pas ce dispositif, ça m'intéresse, tu pourrais m'en dire un peu plus?
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 305
F-69 sud-ouest Lyon
Je vais donc remplacer également les piliers supportant la rambarde,
Tu pouvais aussi faire scier des pierres locales, blocs de 30x30x30cm qu'on empile.
Ou utiliser des blocs pour piliers.
Par contre, là ou je suis moins d'accord, c'est le rustol sur les aciers. L'acier et le béton sont fait pour aller ensemble (chimiquement) même si les aciers sont rouillés.
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 730
FR-29 Brest
Bonjour,

Beau boulot et excellent reportage, on se régale :smt041 !!!

Cordialement,
FB29
 
B
Bambi
Compagnon
4 Jan 2018
603
83
Tu pouvais aussi faire scier des pierres locales, blocs de 30x30x30cm qu'on empile.
Ou utiliser des blocs pour piliers.
Par contre, là ou je suis moins d'accord, c'est le rustol sur les aciers. L'acier et le béton sont fait pour aller ensemble (chimiquement) même si les aciers sont rouillés.
Avec du schiste?:shock:
 
steve2a
steve2a
Compagnon
5 Juil 2010
567
Corse du Sud
  • Auteur de la discussion
  • #21
Salut,

C'est sur qu'il y a plein de possibilité pour refaire les piliers de la terrasse. Je suis allé au plus facile, et réutiliser des demi agglos de chaînage m'a paru être une solution facile et économique puisque j'avais tout sur place...

@rabotnuc : voici l'engin !

C'est une aiguille à part entière, ce n'est pas un truc à monter sur un perfo.
C'est pas cher et efficace, l'inconvénient c'est que c'est un peu pénible à utiliser avec ce flexible pas très flexible, tu as l'impression d'être Jésus sur sa croix parfois :)
Et il faut lancer la vibration à la main (tapoter le bout de l'aiguille).

Sinon, pour certains ouvrage, je me suis bricolé un appareil rudimentaire : Une rondelle soudée sur un vieux foret SDS, et je viens vibrer le coffrage avec un perfo (en mode percussion uniquement bien évidemment).
Pour en revenir au pilier, oui, j'ai bien repris les armatures horizontales avant de couler le béton :wink:

A+
Stéphane
 
Dernière édition:
steve2a
steve2a
Compagnon
5 Juil 2010
567
Corse du Sud
  • Auteur de la discussion
  • #22
On continue ...

Au menu, dressages des tableaux, et premiers gobetis...

112.jpg


113.jpg


114.jpg


115.jpg


122.jpg


J'ai décidé de décrépir les poutres béton intérieures pour refaire un crépis 3 couches : Gobetis, corps d'enduit et je ferai une finition de type "monocouche" à la fin.

125.jpg


127.jpg


129.jpg


138.jpg


160.jpg


Parallèlement à cela, je démarre la reconstruction du premier pilier de la terrasse :

Comme je le disais, j'ai utilisé par commodité, des demi agglos de chaînage pour faire les piliers de la terrasse, pratique et pas cher :)

130.jpg


Un truc appris sur un la chaîne youtube de Maçons du 47 : Pré découpe à la disqueuse d'une "fenêtre" dans le bas du premier agglo. Une fois le premier rang posé, on jette deux truelles de sable au fonds. Une fois le pilier monté, et avant de couler, on casse cette petite fenêtre, et on nettoie l'intérieur d'un gros coup de jet d'eau.
Tout le mortier qui aura dégouliné dedans n'aura pas accroché puisque tombé sur le sable. Une planchette serre-jointée avant de couler, et le tour est joué !

132.jpg


133.jpg


Avant de couler le béton et de façonner le chapeau de pilier :

137.jpg


J'ai coulé le premier appui de fenêtre, celui du fonds. Et ai scellé le petit fenestron à soufflet déniché sur leboncoin pour une poignée de figues ! Il sera très important, il est orienté vers les vents dominants, il me permettra de ventiler, car j'imagine que l'été, cela va chauffer, surtout avec les menuiseries que je vais poser plein sud !

PS : Un imbécile a oublié sa balayette avant de couler le béton de l'appui de fenêtre, sauras tu retrouver ou elle était ??? :tongue: :D :D
Moi qui pensais l'avoir perdue :D

142.jpg
143.jpg


Une fois scellée, je peux dresser le mur de niveau. Je laisse une réservation de quelques millimètres pour la couche de finition qui viendra à fleur de la menusierie

158.jpg


En se rapproche de l'instant T ! :)

Voilà les amis, c'est tout pour ce soir !

Amitiés,
Stéphane
 
X
XC48
Ouvrier
24 Déc 2017
494
Bretagne
Top :smt023... et top la vue que tu vas avoir dans l'atelier... moi avec une vue comme ça j'avancerais pas des masses :P:wink:
ps : où ça peut se planquer une balayette quand même ! :-D
 
jms
jms
Modérateur
15 Mai 2009
8 805
22 et 81
Bonjour
Merci pour le partage de ta construction :smt023

Vous avez raison, c'est un vrai vice de forme
Euh, non, ça n'a rien à voir avec un vice de forme qui est une irrégularité (illégale) dans la rédaction d'un acte juridique.
Ce que tu montres, c'est une malfaçon :wink:
 
steve2a
steve2a
Compagnon
5 Juil 2010
567
Corse du Sud
  • Auteur de la discussion
  • #25
Salut Jms

:shock::shock: Tu as raison, pourquoi j'ai écrit ça ? Je pensais peut être vices cachés, mais tu as raison, de vraies malfaçons !

A+
Stéphane
 
  • Réagir
Reactions: jms
sebastian
sebastian
Compagnon
3 Mar 2010
2 646
92
Salut Stéphane :wink:
wahooo quel boulot :prayer: les gars "du métier" devraient prendre des cours avec toi !
tu es en train de te faire un nid magnifique !! et ne parlons pas de la vue… imprenable sur les oliviers :-D
que c'est beau la Corse ; la myrte va couler à flot pour l'inauguration :lol:
bon courage pour la suite !
 
Ange_blond
Ange_blond
Ouvrier
23 Sept 2014
420
FR-11 Castelnaudary
Super boulot, tu maîtrises carrément ton affaire ! :prayer:
 
manuu
manuu
Compagnon
15 Avr 2008
1 303
oise 60
bonjour,
pas grand chose à dire.... a par que tu a fait du très bon boulot :smt023 :smt041
pour un amateur :tumbsupe::jesors23:
manu
 
Papynano
Papynano
Compagnon
15 Juil 2009
1 312
Savoie
Bonjour
Tu te débrouille vraiment comme un chef, super boulot :smt023 je suis également un mécano qui à construit entièrement sa maison, un peu par
obligation mais aussi par manque de confiance dans les gens soi disant de métier, ça fait plus de 30 ans maintenant et elle tient toujours debout malgré deux tremblement de terre qui ont juste fissurés la hotte de la cheminée qui est en siporex.
 
steve2a
steve2a
Compagnon
5 Juil 2010
567
Corse du Sud
  • Auteur de la discussion
  • #30
Salut à tous !

Merci pour vos commentaires, en effet, c'est un travail qui semble lourd, mais largement accessible...

On continue par la réalisation des appuis de fenêtre principaux, qui eux, contrairement au petit fenestrons car posé en tunnel, sont réalisés dans les règles de l'art, avec le rejingot qui débordera de 30mm à l'interieur, et devra être solide pour supporter le poids des menuiseries (Elles sont extrêmement lourdes) :

146.jpg


Pour réaliser la goutte d'eau, j'utilise de la petite cornière en PVC de 10x10, collée au pistolet à colle chaude. C'est pratique et pas cher (J'en dispose deux car j'hésitais encore pour la finition extérieure) :

155.jpg


147.jpg
148.jpg


Comme souvent, je termine à la frontale ! :)
La finition est au ciment pur, lissé à la lisseuse à béton. Je me suis confectionné un taloche de fortune pour réaliser l'arrondi du rejingot (on la voit sur les photos précédentes)

149.jpg
156.jpg


Le second appui :

Le ferraillage est un reste de SC25 (treillis soudé), renforcé par des fers de 8mm transversaux :

154.jpg


Au décoffrage, ça reste pas mal

153.jpg
151.jpg



J'en profite pour continuer la projection du gobetis à l'entrée :

162.jpg


Et commence ensuite à dresser l'intérieur des tableaux. Notez les reglettes posées en économie de découpes :) :)
Cet enduit est réalisé avec du sable tamisé avec une proportion assez riche en ciment, il faut que ce soit solide car je vais les percer lorsque j'installerai les menuiseries.

165.jpg
167.jpg


Allez, prochaine étape nous serons à l'instant T :)

Bonne journée à tous

Stéphane
 
Dernière édition:
Haut