Astronomie Projet de monture equatoriale pour télescope

  • Auteur de la discussion rooney
  • Date de début
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour.
Depuis quelques temps je me suis mis dans l'idée de réaliser une monture équatoriale (simple, sans moteur).
Elle est composée d'un axe vertical et d'un 2ème axe à 90° du 1er axe. le vertical tourne sur 360°; le 2ème sur 180°.
Le premier axe, et c'est ça qui rends la monture "équatoriale" c'est qu'il peut, et doit, être régler en oblique, entre 30° et 50°.
Comme il est question de rotation précise, le me demande quelle est la solution la plus adaptée.
utiliser des roulements ou plutôt des patins en téflon.
Il n'y a pas de poids énorme sur les axes. dans les 2Kg.
Je fais ce premier projet simple pour voir les contraintes et passer ensuite à la motorisation et automatisation des axes.

Si vous avez des suggestions, merci de votre aide

Roon'
monture.jpg
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
18 Nov 2011
660
Villeneuve d' ASCQ NORD
Roulements ! Le téflon n'est pas stable dimensionnellement , il est sujet au fluage et à la reprise d'humidité ce qui fait aussi
varier ses dimensions . A la vue des faibles vitesses de rotations des douilles à aiguilles me semblent indiquées au point de vue
encombrement
 
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci beaucoup de cette réponse super rapide.
Je n'aurais jamais pensé que le téflon soit sensible à l'humidité.
Pour moi, je voyais plutôt les roulements en acier se charger en rouille.
De la graisse va s'imposer alors.

Dans ce cas, j'abandonne aussi l'idée de mettre une courroie sur des poulies en téflon, pour la rotation.
Je vais mettre des engrenages en alu... le problème ça va être la précision...plus tard...avec l'ajout des moteurs.
Je visualise pas comment des moteurs pas à pas, qui avance par "pas" (justement) peuvent avoir un effet linéaire.

est-ce que quelqu'un a traiter ce genre de souci, même si ce n'est pas dans le cadre d'une monture équatoriale.
ça relève de la conversion numérique/analogique dans le domaine de la mécanique.
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
18 Nov 2011
660
Villeneuve d' ASCQ NORD
J'ai utilisé une monture équatoriale Eppley , le moteur était équipé d'un réducteur et devait être alimenté en 50Hz pour faire
360° par 24h . Mais c'était pour des suivis de soleil .
Les courroies crantées peuvent parfaitement faire l'affaire avec des poulies alu . Si tu utilises un moteur 1024 pas/tour et que tu l'alimentes
en micro-pas tu peux avoir une résolution angulaire plus qu'honorable . Après justement ici se pose la question de ton cahier des charges
Qu'elle est la résolution angulaire que tu dois avoir ? Y aura-t-il inversion du sens de rotation ? Etc...etc...
Il existe aussi des roulements et douilles à aiguilles en inox .
..
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
1 055
Bonjour,

Regardes voir les montures Mathis Instruments

Vu que nous sommes autour de 50°, ça permet une grosse roue AD.
Il faudrait également que ta monture soit équilibrée sur son axe d'azimut : ça simplifie le montage et évite des vibrations.

Les montures industrielles ont un gros défaut : la queue d'aronde placée trop haut.
Réduis la hauteur de montage du tube au ras de l'axe AD.
mi-1000g_x500.jpg
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
1 055
Au fait, c'est quoi le tube ?
Tu veux faire de l'astrophoto ou juste du goto et suivi pour le visuel ?

Pour de l'astrophoto, 2kg me paraissent justes.

Côté couple, on en a pratiquement pas parce qu'une monture doit être équilibrée.

Tu pourrais faire un tour sur ce forum :

Amuses toi bien :)
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
A la vue des faibles vitesses de rotations des douilles à aiguilles me semblent indiquées
Les roulements à aiguilles sont justement prévus pour des fréquences de rotation élevées !
Ce n'est donc pas cet argument qui les fait choisir !
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 992
Cannes
Sans y connaitre grand chose, il me semble important de connaitre le grossissement de la lunette ou plus exactement la résolution angulaire de l'optique que tu veux mettre ainsi que le temps d'intrégration si astrophoto. Cela conditionne les tolérances d'usinage, de réglage, de pilotage par moteur.
Au pire, des bagues bronze pourraient suffire, au mieux il faut des roulements et une mécanique très précises.
 
D
Dudulle
Ouvrier
12 Avr 2018
340
Bonjour

La qualité des roulements n'est pas si critique, sauf si on veux faire de la photo en pause longue.
En ce qui concerne le suivi régulier avec des moteurs PAP ce n'est qu'une question d'inertie.
 
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
  • Auteur de la discussion
  • #10
Mon tube est un bête diamètre 100. La base de la Base. Avec des objectifs de différentes focales, j'arrive à voir saturne...en flou :)
Mais j'aimerai pouvoir prendre des photos. Du coup, le tube n'as pas trop d'importance, même si je l'utiliserai de temps en temps.
Merci de tout vos messages et du lien vers Webasatro.
Le Goto, c'est un produit complet prêt à l'achat.
Mais moi, vu que c'est du bricolage, ça va pas forcément coller sur ma mécanique.
Si je mets des moteurs pas à pas, il faudra que je m'occupe de les alimenter et de les commander.
Pour le côté électronique, en me remettant un peu dans le bain, ça devrait pas être trop dur.
Par contre, côté informatique, je vois pas comment gérer une base de donnée et s'en servir pour pointer l'appareil photo ou le tube, dans la bonne direction et en assurer le suivi....pour le Soleil, c'est fastoche, mais pour le reste, et y'en a un paquet, sans la base de donnée, c'est mort.
 
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
  • Auteur de la discussion
  • #12
@Serge91
Tu veux dire que le Téflon est insensible à l'humidité ?
 
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
  • Auteur de la discussion
  • #13
Si c'est bien ce que j'ai compris, alors le mieux ce de regarder les caractéristiques de ce produits.
Dans Wikipedia il est noté comme "thermostable" et employé en milieu agressif (dont les milieux humide)
Du coup, je comprends plus trop la réponse de Kilderouge
La construction avec des patins en téflon, c'est pas la même béchamel qu'avec des roulements
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 158
FR-91 Brétigny sur Orge
Tu veux dire que le Téflon est insensible à l'humidité ?
Faut vérifier (j'ai pas en tete toutes les caractéristiques de tous les plastiques :wink: )
Mais fluage, ça c'est sur !
 
D
Dudulle
Ouvrier
12 Avr 2018
340
Avant de se lancer dans quoi que ce soit il faut répondre à une question élémentaire : Tu veux photographier quoi, et avec quel type de matériel ?
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 323
F-69 sud-ouest Lyon
Pourquoi ne pas utiliser du POM?
La construction avec des patins en téflon, c'est pas la même béchamel qu'avec des roulements
Utiliser des roulements n'est pas si compliqué, il faudrait savoir de quel matériel (machines) tu disposes.
 
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
  • Auteur de la discussion
  • #17
ça serait pour photographier des galaxies.
On parle de ciel "profond". Ce terme n'évoque rien dans mon esprit.
Pour moi, les galaxies, étoiles etc....sont forcément au plus profond de l'espace.
Rien que la première galaxie, elle est déjà à des distances qu'on a de la peine à visualiser.

Je compte acheter un appareil photo numérique 12 à 14Mo pixel. Capable de rester en pause... par contre, je ne sais pas ce qui est utilisé en photos astronomie, pour déclencher l'ouverture et la fermeture de l'appareil photo.
Le poids d'un appareil photo, des armatures et leurs contrepoids engendrerait un fluage sur des patins en téflon ?
Quelqu'un connaît la pression qu'on doit appliqué au cm² pour déclencher un fluage sur une pièce en téflon ?
Bon, ça c'est pour compléter les connaissances persos, mais s'il s'avère que 4kg de matériel agit sur des patins de 10cm² (par exemple), alors c'est sûr: les roulements à billes s'imposent.

Je n'ai pas eu le temps d'aller sur Webastro.
Dès que j'aurai fait un petit tour, je vous tiendrai informés.

En tout cas, merci de soutenir un novice comme moi
 
D
Dudulle
Ouvrier
12 Avr 2018
340
Le ciel profond c'est ce qu'on ne voit pas, et qu'une photo fait apparaître.
Sans vouloir être condescendant tu t'attaque à l'astrophoto par le mauvais bout. Avant de chercher à concevoir une monture il y aura beaucoup d'autres points à régler, c'est un domaine très technique et très exigeant.

Pour commencer je te conseillerai plutôt de fabriquer une planchette équatoriale. Pour ça pas besoin de roulement, de bague de téflon ou autre. Il suffit d'une vis ordinaire et d'un bout de charnière piano. Une fois que tu aura commencé à faire des photos tu aura un meilleur aperçu de toutes les contraintes qui t'attendent.
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 158
FR-91 Brétigny sur Orge
ça serait pour photographier des galaxies.
On parle de ciel "profond". Ce terme n'évoque rien dans mon esprit.
Pour moi, les galaxies, étoiles etc....sont forcément au plus profond de l'espace.
Rien que la première galaxie, elle est déjà à des distances qu'on a de la peine à visualiser.
Bah, avant de te lancer dans une fabrication, renseigne-toi un peu sur ce que sont toutes ces choses.
Pour le coup, un peu de théorie d’abord, la pratique après....
ciel profond, étoiles, nébuleuse, galaxie, amas et appareil photo, faut bien faire le tri...
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
1 055
Bonjour,

Ciel profond : tout ce qui est hors du système solaire.
Un appareil photo numérique filtre les UV et IR, c'est pas le meilleur des imageurs.

Avant de faire quoi que ce soit, je te conseille de te rapprocher d'un club d'astronomie pour voir à quoi correspond du matériel d'astrophotographie.

En visuel on prend le plus gros diamètre possible.
En astrophophotographie CP c'est le rapport F/D qui joue, on ne prend pas de diamètres aussi gros qu'en visuel.
En astrophotographie planétaire et lunaire on a plutôt tendance à filmer puis utiliser les images du film pour les combiner et obtenir plus d'infos.

Quelques adresses de boutiques astro :
Optique Unterlinden à Colmar : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/
L'Astronome à Lorient https://www.astronome.fr/
Le Telescope à Paris https://www.letelescope-paris.com
La Maison de l'Astronomie à Paris https://www.maison-astronomie.com/
Teleskop service en Allemagne https://www.teleskop-express.de/shop/index.php/language/en
Astroshop en Allemagne https://www.astroshop.de/fr/

Quand tu parles de 2kg pour un instrument d'astro j'aimerais bien savoir duquel il est question.
Si tu comptes utiliser une lunette du type 70/700, tu peux faire du planétaire et lunaire mais certainement pas du ciel profond parce que le F/D est trop long.
Pour faire du ciel profond il faut un F/D de 5 ou moins. (Telescope 150/750, Lunette 80/400 apo, Telescope 200/800).

Avant d'acheter un appareil photo qui coutera un bras, renseignes toi bien.
On obtient de meilleurs résultats avec une webcam HD sans objectif ou avec un caméra astro dédiée qu'avec un appareil photo.

Au fait, en astrophoto CP on utilise des filtres comme du HAlpha ou du OIII.
Un filtre se présente sous la forme d'une petite galette semi-transparente et ce type de filtre interférentiel coute plus de 100E.

Amuses toi bien :)
 
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
  • Auteur de la discussion
  • #21
C'est vrai que j'ai l'air novice de chez Novice.
Ce n'est que l'apparence.
Focales, rapport des focales pour le "grossissement", ouverture, azimut, ascension droite,... c'est pas de l'Hébreu pour moi.
J'ai mis "grossissement" entre guillemets parce que, c'est clair, c'est plus un rapprochement qu'un grossissement...mais bon, pour vendre à M Toutlemonde, mieux vaut parler de grossissement, sinon, il va pas comprendre pourquoi son étoile ne "grossie" pas, vu qu'elle est encore à des années lumières même avec le super télescope géant.
En fait j'avais fait parti d'une association d'astronomie de Nice et même qu'à l'époque, on pouvait regarder les étoiles sous la coupole de Nice, accompagné du Professeur Miller. C'était extraordinaire !!!!
J'ai laissé tombé pour cause de manque de temps et....que je n'ai jamais aimé faire toujours la même chose....
Mais là, pour inciter mon petit fils à s'intéresser à l'Astronomie, je me suis mis ce projet en tête.
Le blème, c'est qu'après toutes ces années, y'a pas mal de choses qui sont sortie de ma mémoire....ou que je n'ai jamais eu le temps de voir en profondeur

à propos, merci pour la définition "ciel profond"
c'est bien celui-là que j'aimerais pouvoir photographier.

J'ai déjà construit une planchette avec un plateau tournant avec charnière, etc... des "bras" pour soutenir le tube de 100....
Mais là, j'vous dis pas les à-coups !!! Même la Lune, j'ai du mal à la suivre...

Merci pour tous ces liens.
ça m'encourage et ça me fait plaisir de voir que vous voulez bien m'aider.
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
18 Nov 2011
660
Villeneuve d' ASCQ NORD
Toutes mes excuses ! Il semble en effet que le téflon soit hydrophobe et donc qu'il n'adsorbe pas l'eau ,
propriété peu courante pour les polymères que nous utilisons en usinage . Donc erreur de ma part !:oops::oops:
 
M
mc2
Apprenti
7 Août 2017
110
Bonsoir. Peut-être remplacer le téflon par du peek ou du torlon utilisé dans le spatial. Je ne sais pas si ces matières peuvent convenir. Bonne soirée
 
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
  • Auteur de la discussion
  • #25
@KildeRouge.
C'est pas un souci les erreurs. ça permet d'avancer.
personne ne s'est plein d'avoir des marches en bas des escaliers...sinon, comment on monterait les étages ?

Ma "planchette" ressemble plutôt à un Dobson.
c'est à dire ça :
dobson.jpg

Mon idée c'était que si le plateau du bas peut s'incliner, ça transformerait le Dobson en équatorial...
Mais je peux me tromper
 
D
Dudulle
Ouvrier
12 Avr 2018
340
Oui ça fonctionnerait, d'ailleurs certains télescopes utilisent une monture similaire.
Pour faire de la photo il faut 2 choses : De la rigidité et un système bien équilibré.
Il est très facile de faire un dispositif de suivi pour un reflex avec un objectif (en fait on peut même faire le suivi à la main), c'est beaucoup plus technique avec une focale importante.
 
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
  • Auteur de la discussion
  • #27
En regardant la photo de ce Dobson, mon idée était de mettre des disques de téflon en sandwitch entre les 2 plateaux de la base (en bas) et des roulements sur l'axe horizontal (niveau tube) + une charnière forte et réglable (sur le plan fixe du bas) pour l'inclinaison.
Je vais d'ailleurs arrêter ce projet dans ce sens.
Il me reste maintenant à prévoir l'entraînement des axes dans sa partie mécanique, électronique, interface avec le PC, le programme de commande et la base de donnée...
un détail en quelque sorte.
 
D
Dudulle
Ouvrier
12 Avr 2018
340
Il ne faudra pas espérer faire un suivi pour la photo avec ce type de monture, par contre il est possible de faire un suivi visuel. Il n'y a même pas besoin de roulements spéciaux, et les entraînements peuvent se faire avec des courroies. Plutôt que de compter les pas il est plus simple d'utiliser des roues codeuses.
En principe on ne fait pas de goto avec ce système, mais un push to : des leds indiquent dans quel sens il faut bouger le tube.
 
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
  • Auteur de la discussion
  • #29
Pourquoi un Dobson rendrait impossible la photographie ?
La photo ne dépend-t-elle pas de la qualité de l'entraînement ?

Quoiqu'il en soit, vous m'avez vraiment aidé un maximum avec vos réponses.
C'est à moi, maintenant à faire le tour des sites que vous m'avez proposés.
Dès que j'aurai avancé un peu dans la construction, je vous en ferai part.

Merci beaucoup de vos messages.
R'.
 
coredump
coredump
Compagnon
8 Jan 2007
4 535
FR-06
Je te conseille fortement de lire le livre de Thierry Legault: Astrophotographie
Toute les techniques y sont décrites ce qui te permettra de comprendre ce que cela implique.
 
Haut