Advertisements

Astronomie Projet de monture equatoriale pour télescope

  • Auteur de la discussion rooney
  • Date de début
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour.
Depuis quelques temps je me suis mis dans l'idée de réaliser une monture équatoriale (simple, sans moteur).
Elle est composée d'un axe vertical et d'un 2ème axe à 90° du 1er axe. le vertical tourne sur 360°; le 2ème sur 180°.
Le premier axe, et c'est ça qui rends la monture "équatoriale" c'est qu'il peut, et doit, être régler en oblique, entre 30° et 50°.
Comme il est question de rotation précise, le me demande quelle est la solution la plus adaptée.
utiliser des roulements ou plutôt des patins en téflon.
Il n'y a pas de poids énorme sur les axes. dans les 2Kg.
Je fais ce premier projet simple pour voir les contraintes et passer ensuite à la motorisation et automatisation des axes.

Si vous avez des suggestions, merci de votre aide

Roon'
monture.jpg
 
Advertisements
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
18 Nov 2011
565
Villeneuve d' ASCQ NORD
Roulements ! Le téflon n'est pas stable dimensionnellement , il est sujet au fluage et à la reprise d'humidité ce qui fait aussi
varier ses dimensions . A la vue des faibles vitesses de rotations des douilles à aiguilles me semblent indiquées au point de vue
encombrement
 
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci beaucoup de cette réponse super rapide.
Je n'aurais jamais pensé que le téflon soit sensible à l'humidité.
Pour moi, je voyais plutôt les roulements en acier se charger en rouille.
De la graisse va s'imposer alors.

Dans ce cas, j'abandonne aussi l'idée de mettre une courroie sur des poulies en téflon, pour la rotation.
Je vais mettre des engrenages en alu... le problème ça va être la précision...plus tard...avec l'ajout des moteurs.
Je visualise pas comment des moteurs pas à pas, qui avance par "pas" (justement) peuvent avoir un effet linéaire.

est-ce que quelqu'un a traiter ce genre de souci, même si ce n'est pas dans le cadre d'une monture équatoriale.
ça relève de la conversion numérique/analogique dans le domaine de la mécanique.
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
18 Nov 2011
565
Villeneuve d' ASCQ NORD
J'ai utilisé une monture équatoriale Eppley , le moteur était équipé d'un réducteur et devait être alimenté en 50Hz pour faire
360° par 24h . Mais c'était pour des suivis de soleil .
Les courroies crantées peuvent parfaitement faire l'affaire avec des poulies alu . Si tu utilises un moteur 1024 pas/tour et que tu l'alimentes
en micro-pas tu peux avoir une résolution angulaire plus qu'honorable . Après justement ici se pose la question de ton cahier des charges
Qu'elle est la résolution angulaire que tu dois avoir ? Y aura-t-il inversion du sens de rotation ? Etc...etc...
Il existe aussi des roulements et douilles à aiguilles en inox .
..
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
1 063
Bonjour,

Regardes voir les montures Mathis Instruments

Vu que nous sommes autour de 50°, ça permet une grosse roue AD.
Il faudrait également que ta monture soit équilibrée sur son axe d'azimut : ça simplifie le montage et évite des vibrations.

Les montures industrielles ont un gros défaut : la queue d'aronde placée trop haut.
Réduis la hauteur de montage du tube au ras de l'axe AD.
mi-1000g_x500.jpg
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
1 063
Au fait, c'est quoi le tube ?
Tu veux faire de l'astrophoto ou juste du goto et suivi pour le visuel ?

Pour de l'astrophoto, 2kg me paraissent justes.

Côté couple, on en a pratiquement pas parce qu'une monture doit être équilibrée.

Tu pourrais faire un tour sur ce forum :

Amuses toi bien :)
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 580
Cannes
Sans y connaitre grand chose, il me semble important de connaitre le grossissement de la lunette ou plus exactement la résolution angulaire de l'optique que tu veux mettre ainsi que le temps d'intrégration si astrophoto. Cela conditionne les tolérances d'usinage, de réglage, de pilotage par moteur.
Au pire, des bagues bronze pourraient suffire, au mieux il faut des roulements et une mécanique très précises.
 
D
Dudulle
Apprenti
12 Avr 2018
203
Bonjour

La qualité des roulements n'est pas si critique, sauf si on veux faire de la photo en pause longue.
En ce qui concerne le suivi régulier avec des moteurs PAP ce n'est qu'une question d'inertie.
 
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
Mon tube est un bête diamètre 100. La base de la Base. Avec des objectifs de différentes focales, j'arrive à voir saturne...en flou :)
Mais j'aimerai pouvoir prendre des photos. Du coup, le tube n'as pas trop d'importance, même si je l'utiliserai de temps en temps.
Merci de tout vos messages et du lien vers Webasatro.
Le Goto, c'est un produit complet prêt à l'achat.
Mais moi, vu que c'est du bricolage, ça va pas forcément coller sur ma mécanique.
Si je mets des moteurs pas à pas, il faudra que je m'occupe de les alimenter et de les commander.
Pour le côté électronique, en me remettant un peu dans le bain, ça devrait pas être trop dur.
Par contre, côté informatique, je vois pas comment gérer une base de donnée et s'en servir pour pointer l'appareil photo ou le tube, dans la bonne direction et en assurer le suivi....pour le Soleil, c'est fastoche, mais pour le reste, et y'en a un paquet, sans la base de donnée, c'est mort.
 
R
rooney
Nouveau
28 Juin 2009
45
Près de Cannes (06)
Si c'est bien ce que j'ai compris, alors le mieux ce de regarder les caractéristiques de ce produits.
Dans Wikipedia il est noté comme "thermostable" et employé en milieu agressif (dont les milieux humide)
Du coup, je comprends plus trop la réponse de Kilderouge
La construction avec des patins en téflon, c'est pas la même béchamel qu'avec des roulements
 
D
Dudulle
Apprenti
12 Avr 2018
203
Avant de se lancer dans quoi que ce soit il faut répondre à une question élémentaire : Tu veux photographier quoi, et avec quel type de matériel ?
 
Advertisements
Haut