Autres point origine Inkscape 1.0

  • Auteur de la discussion usitour
  • Date de début
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 202
FR-29 Brest
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour

Je démarre doucement dans le domaine CAO et FAO, donc logiciel de dessin, génération Gcode et logiciel de
pilotage Linuxcnc ou Grbl (arduino) .
J'ai choisi Inkscape, pour suivre le post "G-code et Grbl mettre le pieds à l'étrier" de jpbbricole @jpbbricole
Mais j'ai pris la version 1.0.1 de Inkscape, cette version change le point d'origine dans le document pour être
dans le standard "SVG", donc l'origine en haut à gauche.
Voir les release notes/1.0 paragraphe Y Axis inversion https://wiki.inkscape.org/wiki/index.php/Release_notes/1.0#origin
Le problème est quand on génère le Gcode avec generate Laser Gcode, le point d'origine se retrouve en bas à gauche
et le dessin (petit rectangle) se trouve en haut à gauche.

Je peux décocher la case dans édition, préférence, interface et je remets l'origine en bas à gauche, mais qu'en est-il
du respect du standard. Devant la multitude de logiciel, d'extension en tout genre et des machines, ne vaut-il pas
mieux de respecter le standard ?
Je pose la question parce que j'ignore l'importance du point d'origine du dessin étant donné que l'on fait
un point origine machine (du moins sous Linuxcnc) avant de lancer le programme d'usinage.

Cdlt
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 699
59000
Bonjour,
un point origine machine
On fait la prise d'origine machine, à la mise sous tension, quand la cnc de la machine ne
dispose pas de capteur de position absolu, car dans ce cas elle ne sait pas ou se trouve
la fraise par rapport au courses XYZ.
les ordres de déplacement en coordonnées machine sont peu nombreux mais indispensables
par exemple pour rejoindre une position immuable par rapport à des éléments inamovibles de la machine,
comme pour un changement automatique d'outil. il est obtenu en affectant un préfixe particulier
avant les ordres de déplacement
respect du standard
il existe un standard, mais qui n'est pas impératif, il concerne la description du repère de
déplacement, xyz, par exemple, pour une fraiseuse. il est différent en ce qui concerne
les sens (signe) de déplacement par rapport au tambour gradués d'une fraiseuse conventionnelle.
On considère toujours que c'est la fraise qui se déplace auquel on associe les 3 doigts de la
main gauche pouce au Z + , index au Y+ et majeur à l' X+
point d'origine du dessin
Un point d'origine du dessin est habituellement choisi pour servir aussi de point d'origine pièce
du programme. L'origine pièce se définit obligatoirement dans la phase ultime de FAO
Son choix dépend de la façon dont tu vas palper la pièce. Si tu veux fraiser
des cannelures sur un cylindre, ce sera plutôt son axe. Ce point zéro pièce est initialisé au pied
de la machine à la suite du palpage, il se traduit par des offsets appliqués au coordonnées machine
et sauvegardés dans un fichier éditable. Le programme comporte donc un suffixe ad hoc qui annule
le suffixe de déplacement absolu machine et qui traduira bien les ordres de déplacements par rapport
au zéro de ta pièce.
Concrètement, tu as toute une batterie de suffixes qui appliquent des offsets, suivant les longueurs
d'outil ... si il y a plusieurs pièces identiques bridées sur la table ... pour des mouvements incrémentaux etc
 
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 202
FR-29 Brest
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonsoir

Merci pour la réponse, c'est pas simple quand on débute dans ce procédé d'usinage qui met en oeuvre
plusieurs logiciels.
Ce qui m'inquiétait c'est la simulation dans Camotics, qui a son origine en bas à gauche, et de ce fait
l'outil remontait jusqu"en haut pour atteindre la pièce.
Comme j'ai installé Inkscape, Camotics sous Linux Debian, je n'étais pas sûr de leur bonne intégration.
J'ai aussi installé Linuxcnc Buster 2.8 sur un pc athlon 64 2.2Ghz, mais je suis en step/dir, faut bien
commencer :wink:

auquel on associe les 3 doigts de la
main gauche pouce au Z + , index au Y+ et majeur à l' X+
J'ai appris (et un peu oublié) la règle des 3 doigts, mais pour la force électromagnétique.

Cdlt
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 699
59000
Bonjour,
Ah oui tu es bien avancé là, ma réponse est trop dispersée.
Mais je confirme qu'il faut absolument trouver une FAO qui te permet de
positionner ou tu veux l'origine du dessin vectoriel et donc l'origine pièce.
J'ai importé dans inkscape un dxf avec son origine au centre, il me le centre bien
dans le coin bas - gauche du cadre (donc le dessin déborde de ce cadre ) et
si je dessine d'autre éléments dans inkscape, et que je sauvegarde sous dxf,
le centrage de l'ensemble est bien préservé.
Tu devrais plutôt dessiner sous dxf, c'est plus directement compatible avec cambam
ou Fusion je pense. Apres essais, Le dxf inkscape que j'ai modifié est très bien avalé par Fusion,
c'est bon à savoir, Inkscape est une très bonne moulinette à convertir les formats .
 
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 202
FR-29 Brest
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour


Ah oui tu es bien avancé là, ma réponse est trop dispersée.
Pas avancé, j'essaie de cerner les besoins en logiciels pour ce procédé d'usinage, CAO et FAO.

J'ai importé dans inkscape un dxf avec son origine au centre
Quelle version de Inkscape, le point d'origine a été modifié depuis la version 1.0.

Tu devrais plutôt dessiner sous dxf
Si j'ai bien compris, le format DXF est un format "universel" (comme le PDF) qui permet l'échange
de fichiers entre différents logiciels de dessin. Je viens de regarder dans Inkscape, apparemment ce
n'est pas possible d'exporter en dxf, cela génère un avertissement "risque de perte de données".
Pour résumer, il faut un logiciel de dessin qui peut exporter le fichier au format dxf, ensuite
avec un autre logiciel générer le Gcode et ouvrir ce fichier Gcode dans Linuxcnc. Ce dernier étant
le pupitre de commande de la machine, fraiseuse, graveuse, etc.
Voulant rester sous Linux Debian, je n'ai pas beaucoup de choix pour du gratuit. Qcad a développé
un module Cam, mais payant, reste Freecad.
Je vais cogiter tout cela.

Cdlt
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 699
59000
le point d'origine a été modifié
Ce qui compte c'est qu'il ne le modifie pas intempestivement.
mon dxf importé avait une origine bien précise et même en rajoutant des
entités inkscape, il ne me l'a pas modifié en sauvegardant en dxf
concernant les éventuelles pertes de données, je pense que ce serait des
entites qui de toute façon ne seraient pas interprétable en gcode comme
des splines ou des types de trait ou couleurs il est préferable de tout simplifier
en polylines combinaison de lignes et arc de cercle,
j'ai une version 0.92 Windows .
il faut choisir le logiciel qui te plait peu importe son OS , Linuxcnc ça n'est pas seulement pour sa gratuité qu'on
le choisit. Tu as cambam sous linux aussi mais je pense qu'il est plus à l'aise dans Windows.
Je pense qu'il faut dédier une machine pour linuxcnc avec une liaison reseau /internet
et une station conception distante sachant que sur W10 avec Mobaxterm, tu peux surveiller ta
machine à distance.
Avec ta config sous Buster et rt-preempt tu montes à quelle latence ?
 
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 202
FR-29 Brest
  • Auteur de la discussion
  • #7
Avec ta config sous Buster et rt-preempt tu montes à quelle latence ?
J'ai lancé un latency test, je peux ou ne sait pas faire de capture d'écran sous Linuxcnc.
-------------------------------Max interval (ns)------max jitter (ns)------------- last interval (ns)
servo tread (ims)----1028162---------------------- 28636------------------------- 1000000
base tread (25µs)-------73797 --------------------- 48797------------------------------25000

avec firefox de lancer

config Amd athlon 64 X2 dual core 4200+
clock speed 2,2Ghz
mémoire 2GB memory speed 667 Mhz DDR2 sdram

Je pense qu'il faut dédier une machine pour linuxcnc avec une liaison reseau /internet
Linuxcnc, c'est le pupitre de commande machine, donc unité dédié. Mais au vue des discussions
c'est un pupitre "intelligent", quand on le connaît.
J'ai déjà un répéteur Wifi dans l'atelier, donc le cable est passé.

il faut choisir le logiciel qui te plait peu importe son OS
L'idéal, c'est quand même un logiciel qui gère le Dxf, pour la portabilité des échanges et qui peut
générer le Gcode.
C'est là que je me perds un peu, j'ai lu que certains logiciels ne gère pas toutes les instructions Gcode.
Bien sûr il y a Fusion 360, mais pour le peu que je m'en servirai c'est un peu trop top.
Ma démarche est pour l'instant de comprendre la chaîne du dessin à l'usinage, je ne vais pas me lancer
dans la production.:-D

Tu as cambam sous linux aussi
Oui Cambam, je l'ai installé sous Linux, mais pas de période d'essai. De plus ce n'est pas un logiciel
de dessin pour le peu que j'en ai vu.
 
Haut