Moulage en plâtre

  • Auteur de la discussion Sethy
  • Date de début
S

Sethy

Apprenti
Bonjour à tous,

Je souhaiterais réaliser un moulage en plâtre dont le résultat final ressemblerait à ceci, même si j'imagine les hiéroglyphes 2x-3x plus profonds.

Je dispose d'une CNC avec laquelle je réaliserais la matrice. Mais j'aimerais vos conseils sur la technique à utiliser.

La CNC dont je dispose permet de travailler le bois sans trop de difficulté. Je pourrais donc "directement" créer la matrice (un positif donc) en bois et l'entourer d'un coffrage dans lequel je coulerais le plâtre. Est-ce jouable ? Y a-t-il des précautions à prendre (bois qui gonfle, ...) ? Devrais-je passer par une étape intermédiaire et donc créer un négatif, qui me servirait à créer le positif pour le coulage.

Je pourrais aussi travailler d'autres substance pour réaliser la matrice, mais lesquelles ? Les contraintes restent les mêmes, à savoir, pièce en plâtre (ou à l'aspect de pierre, que je pourrais obtenir en appliquant une patine sur le plâtre) et matériau pour le moule aussi facile à travailler à la CNC que du bois.

D'avance merci,

Sethy
 
D

Dudulle

Compagnon
Bonjour

Si j'ai bien compris tu veux fabriquer une plaque avec des hiéroglyphes en bois, puis fabriquer un moule pour faire des tirages.
Il existe une regle de base à respecter en moulage : Un moule souple pour une piece dure, un moule dur pour une pièce souple :
Tu ne pourra pas faire le moule en plâtre avec un original en bois, car des morceaux se détacheront quand tu démoulera.
Il faut fabriquer le moule en silicone (il faudra préparer le bois pour faciliter le décollement du silicone, par exemple avec de la parafine ou de la vaseline) , et à partir de ce moule tu pourra faire quasiment autant de tirages en plâtre que tu voudra, avec une très belle définition.
Si tu as peu de tirages à faire tu peux aussi utiliser de l'alginate, qui coutera moins cher.
 
S

Sethy

Apprenti
Merci beaucoup. C'est exactement le conseil que je cherchais.
 
J

Jmr06

Compagnon
pourrais donc "directement" créer la matrice (un positif donc)

J'ai du mal à suivre avec ces histoires de positif et de négatif. Je suis plus habitué au vocabulaire suivant : modèle, moule, et pièce.
Le modèle sert à faire le moule dans lequel on coule la pièce.
Donc si j'ai bien compris, tu veux directement usiner le moule avec ta CNC, sans réaliser de modèle ?
Si c'est cela, c'est possible mais que si la pièce est de dimension réduite. Il faut bien sûr de la dépouille et une cire de démoulage. C'est plus du bricolage qu'autre chose.
La vraie solution a été donné par @Dudulle . Elle passe d'abord par le réalisation d'un modèle avant de faire le moule en silicone.

Qu'est-ce que tu prévois pour la tenue du panneau ? Étant jeune, j'avais fait un moulage de ce genre : coulée d'une épaisseur de plâtre de moulage pour avoir la finesse des détails puis recouvert de bande platrée pour la tenue de l'ensemble. Le panneau avait tenu quelque temps puis il s'était fendu, je pense plus à cause des manipulations qu'autre chose.
 
S

sans

Compagnon
Si tu veux économiser quelques euros, tu peux utiliser un élastomère (caoutchouc synthétique) de polyuréthane à la place du silicone. Il en existe maintenant avec des très faibles taux de rétractation.

L'avantages sont le prix et sa durée de vie comparée au silicone, désavantage est que le PU colle à tout et que tu as besoin d'une préparation avec un démoulant. Le silicone ne colle qu'au silicone, ne nécessite pas de démoulant et peut être utilisé tel-quel sur le bois ou le plâtre.

Perso, j'usinais le modèle dans un bloc de mousse expansée de polyuréthane (plaque d'isolation thermique de chez PointP, Chausson etc.) pour des raisons de rapidité d'usinage. Puis une couche d’apprêt pour peinture de voiture pour avoir une surface lisse, puis démoulant, puis coulage PU en Shor 45.

Pour les patines de plâtre, tu connais sans doute le "Nouveau Manuel Complet du Mouleur" de Magnier et Lebrun ? On peut s'amuser avec ces recettes vieux de 150 ans.
 
G

gaston48

Compagnon
le conseil que je cherchais.
Bonjour,
Comme il a déjà été conseillé, il faut fabriquer ton modèle dans un matière facile à usiner
non poreuse et susceptible de reproduire les détails les plus fin : polyuréthane de modelage, PVC ou POM en plaque
par exemple.
Ensuite répliquer ce modèle / master avec une résine silicone RTV sur une épaisseur de 2 à 3 mm renforcée
au besoin avec un tissu à maille. La résine silicone RTV n'est pas adhérente.
Ensuite tu coules du plâtre sur ce revêtement en silicone pour réalisé une masse support mécanique à ce revêtement.
Tu disposes donc d'un moule rigide avec un revêtement épais antiadhésif souple en silicone que tu peux séparé de son
support ainsi que des pièces coulées définitives en plâtre.

Beaucoup d'infos , de littérature ici:
 
Dernière édition:
D

damy

Compagnon
Pour réaliser tes modèles ,essaye du graphites (facile à usiner) en prenant quelques précautions :-D..
Ensuite un coffrage et les conseils de @gaston48
 
Dernière édition:
S

Sethy

Apprenti
J'ai du mal à suivre avec ces histoires de positif et de négatif. Je suis plus habitué au vocabulaire suivant : modèle, moule, et pièce.
Le modèle sert à faire le moule dans lequel on coule la pièce.
Donc si j'ai bien compris, tu veux directement usiner le moule avec ta CNC, sans réaliser de modèle ?
Si c'est cela, c'est possible mais que si la pièce est de dimension réduite. Il faut bien sûr de la dépouille et une cire de démoulage. C'est plus du bricolage qu'autre chose.
La vraie solution a été donné par @Dudulle . Elle passe d'abord par le réalisation d'un modèle avant de faire le moule en silicone.

Qu'est-ce que tu prévois pour la tenue du panneau ? Étant jeune, j'avais fait un moulage de ce genre : coulée d'une épaisseur de plâtre de moulage pour avoir la finesse des détails puis recouvert de bande platrée pour la tenue de l'ensemble. Le panneau avait tenu quelque temps puis il s'était fendu, je pense plus à cause des manipulations qu'autre chose.
J'adopte ta suggestion pour le vocabulaire. Oui, la question était effectivement de savoir si on pouvait se passer de modèle et usiner directement le moule. Mais j'ai compris, si je choisis la réalisation en plâtre, je passerai par les "3" étapes.

J'hésite beaucoup sur les dimensions de l'objet. D'autant plus que la CNC dont je dispose est miniature (surface de travail utile d'environ 200mm x 73mm). En revanche, elle permet des détails très fins.

Evidemment, ce n'est pas ce niveau de détail que je voudrais en plâtre. La largeur du "texte" pourrait aller de 30mm à 70mm.

Insert de Padouk dans du Wengé (technique du V-Carve).

WengéInPadouk.jpg


Donc, dans tous les cas, il y a une phase d'assemblage de plusieurs panneaux de 20cm x 7cm à réaliser avant la réalisation du moule.
 
S

Sethy

Apprenti
Si tu veux économiser quelques euros, tu peux utiliser un élastomère (caoutchouc synthétique) de polyuréthane à la place du silicone. Il en existe maintenant avec des très faibles taux de rétractation.

L'avantages sont le prix et sa durée de vie comparée au silicone, désavantage est que le PU colle à tout et que tu as besoin d'une préparation avec un démoulant. Le silicone ne colle qu'au silicone, ne nécessite pas de démoulant et peut être utilisé tel-quel sur le bois ou le plâtre.

Perso, j'usinais le modèle dans un bloc de mousse expansée de polyuréthane (plaque d'isolation thermique de chez PointP, Chausson etc.) pour des raisons de rapidité d'usinage. Puis une couche d’apprêt pour peinture de voiture pour avoir une surface lisse, puis démoulant, puis coulage PU en Shor 45.

Pour les patines de plâtre, tu connais sans doute le "Nouveau Manuel Complet du Mouleur" de Magnier et Lebrun ? On peut s'amuser avec ces recettes vieux de 150 ans.

Merci pour l'idée du bloc de mousse. C'est certainement plus rapide à usiner que du bois pour réaliser le modèle.

Je ne connaissais pas le manuel, je viens de le trouver en téléchargement gratuit. Merci des tuyaux.
 
S

Sethy

Apprenti
Bonjour,
Comme il a déjà été conseillé, il faut fabriquer ton modèle dans un matière facile à usiner
non poreuse et susceptible de reproduire les détails les plus fin : polyuréthane de modelage, PVC ou POM en plaque
par exemple.
Ensuite répliquer ce modèle / master avec une résine silicone RTV sur une épaisseur de 2 à 3 mm renforcée
au besoin avec un tissu à maille. La résine silicone RTV n'est pas adhérente.
Ensuite tu coules du plâtre sur ce revêtement en silicone pour réalisé une masse support mécanique à ce revêtement.
Tu disposes donc d'un moule rigide avec un revêtement épais antiadhésif souple en silicone que tu peux séparé de son
support ainsi que des pièces coulées définitives en plâtre.

Beaucoup d'infos , de littérature ici:
Si le "polyuréthane de modelage" est une matière jaune, un peu râpeuse, je l'ai déjà utilisée pour me familiariser avec le CNC. C'est vrai que je n'y pensais plus, mais c'est un beau matériau.

Et pour ce qui est des renforts, il n'est pas impossible que je doive en utiliser pour la pièce, ne fut-ce que pour prévoir un système d'attache (comme déjà évoqué par Jmr06.
 
S

Sethy

Apprenti
Pour réaliser tes modèles ,essaye du graffites (facile à usiner) en prenant quelques précotions :-D..
Ensuite un coffrage et les conseils de @gaston48
J'ai un peu chercher sur le web, mais je ne trouve pas. Qu'est-ce que le graffite ?
 
D

Dudulle

Compagnon
Typiquement le silicone a une précision de moulage de l'ordre du micro, c'est l'usinage de la pièce maitresse qui fera le niveau de détail, aussi je ne suis pas sur que la mousse soit très adaptée pour ça.
Si on utlise une faible couche de silicone (pour une raison de cout) il faudra faire une chape par dessus. Le plus simple est de la faire en plâtre, il faudra penser à mettre des clés pour bien la positionner.
 
D

damy

Compagnon
J'ai un peu chercher sur le web, mais je ne trouve pas. Qu'est-ce que le graffite ?
Le graphite est utilisé (en moule) pour la fabrication d'électrode comme le cuivre .Ces matières sont usinées a une forme convenue (dans ton cas ton modèle ) étant conductrice elles permettent l'usinage par électro enfonçage (ton modèle en négatif "empreinte") dans l'acier.
En info ci-dessous (électrode et empreinte) réalisé avec ma CN de l'époque ( Fehlmann ).

nina.jpg
 
D

damy

Compagnon
Pour avoir une combine au niveau des résines il faudrait l' avis d'un modeleur mécanicien . Hélas j'ai perdu tous contacts :-D
 
G

gaston48

Compagnon
une matière jaune, un peu râpeuse, je l'ai déjà utilisée pour me familiariser avec le CNC.
Tu as une exemple ici de @Boris_25 . tu as différentes densités.
Comme matière facile à trouver et à usiner tu as le PMMA (altuglas) aussi
le plus facile à approvisionner et bon marché reste le PVC en planche
par exemple ici:
 
B

Boris_25

Compagnon
Merci @gaston48 pour la citation.
Oui effectivement j'utilise pas mal ce genre de produit.
Ce produit est vraiment une belle trouvaille. Il s'usine à merveille, on peut réaliser des détails très fins, les états de surfaces sont impeccables.
Bon la solidité n'est pas celle d'un alu, mais c'est pas mal.
Je l'utilise principalement pour faire des modèles de moules, j'usine la forme à obtenir à la CN, puis avec du RTV de chez ROSIER, je réalise un moule, qui me permet ensuite de réaliser des tirages, principalement en résine.
Je l'achète chez KUVOTEC, la matière est du 15040.
Étant donné la taille des plaques (1500 x 500), si tu as besoin d'un morceau pour faire des essais, tu peux me contacter.
Autre exemple d'usinage dans cette matière : Ma mini fraiseuse.
 

Sujets similaires

S
Réponses
30
Affichages
1 317
strahm
S
F
Réponses
39
Affichages
1 556
franckapik
F
N
Réponses
9
Affichages
1 156
Precis84
P
P
Réponses
21
Affichages
1 628
dhaiphi
dhaiphi
F
Réponses
39
Affichages
2 154
furynick
furynick
R
Réponses
20
Affichages
835
Hubert86
H
B
Réponses
15
Affichages
681
B
J
Réponses
68
Affichages
5 227
alainbiggun
alainbiggun
Haut