CNC en position verticale (ou presque)

  • Auteur de la discussion petitours
  • Date de début
P
petitours
Apprenti
30 Mai 2016
90
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour

Je viens d'acheter les premières pièces d'une Workbee, 1500*1000 (peut être 1500*1500, j’hésite encore vu que j'achète toutes ls pièces une par une)
Se pose la question de comment je vais installer ça à l'atelier et je vois 2 solutions :
solution 1 : gros plan de travail pouvant être basculé (comme ou ouvre une boite) avec en dessous un étage supportant la CNC. La CNC serait installée un peu basse pour le confort de mon dos :roll: mais serait bien protégée et ne me priverait pas d'un plan de travail que je peux refermer au dessus de la CNC, même quand elle travaillerait.
solution 2 : installer la CNC sur un portique mecanosoudé quasi vertical contre un mur ( genre 85° ?) permettant de prendre beaucoup moins de place au sol et peut être de faciliter l'installation de grands panneaux de bois. Je pourrais travailler debout la plupart du temps ce qui rassure aussi mon dos. Je me dis que ça ne peut être que mieux pour le rattrapage de jeu sur l'axe vertical aussi.

Que pensez vous d'une installation verticale d'une telle machine ?

MErci
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 271
FR-57330 Moselle
Bonjour
L'idée est astucieuse
Et comment se passe la fin de découpe ? La pesanteur peut faire glisser la pièce et coincer la fraise donc pièce foutue ???
 
E
el patenteux
Compagnon
6 Août 2016
829
Le sujet a déja été discuter ont en est venu a la couclusion que ca ne sauve presque rien sur le ''foot print'' de l'installer ainsi.
 
P
petitours
Apprenti
30 Mai 2016
90
  • Auteur de la discussion
  • #4
Et comment se passe la fin de découpe ? La pesanteur peut faire glisser la pièce et coincer la fraise donc pièce foutue ???
J'aurais tendance à considérer que la pièce ne doit en aucun cas être libre en fin d'usinage, que ce soit vertical ou pas. Une pièce libre pourrait bouger, casser la fraise mais aussi abimer la pièce voir la machine et sa géométrie si ça se coince.

Le sujet a déja été discuter ont en est venu a la couclusion que ca ne sauve presque rien sur le ''foot print'' de l'installer ainsi.
j'ai cherché mais pas trouvé de telles discussions, comment puis je la retrouver ?

Je suis étonné que ça ne gagne pas de place quand même, une machine de 1500*1500 (et ce qui dépasse) plus du passage autour ça fait une belle surface
 
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
1 969
12350 et 31200
Bonjour
une autre solution est de faire un châssis relevable
verticale pour le stockage
horizontale pour le travail

aller a 0.33min

Folding X-Carve table

et la version table plasma

ou
1587838236971.png


PS: même en position horizontale, il faut s'assurer que les pièces découpés ne bougent pas (sinon crac la fraise)
soit en vissant chaques pièces individuelle (on commence par les perçage, puis pause du prog, vissage en utilisant les perçage, puis terminer le programe par les contournage)
ou laisser des "attaches" sur les pièces (sur une profondeur partielle)
 
E
enguerland91
Ouvrier
25 Avr 2020
327
Bonsoir,
Il y a bien longtemps (usinages.com n'existait pas) il y avait sur les GROUPES YAHOO un groupe de passionnés de modélisme avion qui se sont lancés dans la cnc pour découper au fil chaud les noyaux en polystyrène de leurs ailes. A eux se sont rapidement associés sur leur forum des gens qui voulaient s'initier à la cnc pour différents usinages . C'est ainsi que quelqu'un un jour présenta une cnc de très grandes dimensions installée quasi verticalement dans son atelier.
On peut retrouver ce travail en tapant OTOCOUP sur google
Je ne comprends pas pourquoi tout le monde craint pour la fraise à la fin de l'usinage. Certes si on fait travailler la machine sans surveillance il y a un léger risque d’abîmer la pièce mais si on s'oblige à faire la dernière passe avec seulement quelques dixièmes de mm à enlever, il suffit de poser sa main sur la pièce ou un morceau de bois comme le manche du pinceau qui sert à lubrifier la coupe et l'affaire est dans le sac
C'est malheureux de devoir faire sauter à la lime des attaches alors qu'on a voulu une pièce de bonne facture. Pour le coup la pièce est ratée selon moi
 
P
petitours
Apprenti
30 Mai 2016
90
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci pour ces belles idées de montage/rangement vertical.
le soucis que je risque d'avoir est la hauteur sous plafond. je suis pas très haut dans mon atelier :ohwell:

Pour le bridage je partage l'avis de Alex31, si la pièce ne peut pas être bridée dés le départ alors une pause pour profiter des trous fait en premier et zou.
Perso par principe je ne mettrai jamais les mains dans la machine quand elle tourne (le DIY ne doit pas nous faire oublier que les pros se font mal aussi quand ils jouent avec le feu...)
Une machine doit être condamnée quand on met les mains dedans, on ne doit pas dépendre de l'automatisme et/ou de notre attention.
et une pièce qui peut partir en vrac faute de bridage correct c'est pareil, je ne peux pas.
 
E
enguerland91
Ouvrier
25 Avr 2020
327
Bonjour,
A chacun de choisir la solution qui lui convient le mieux.
Il y a toutefois des notions à bien assimiler et l'une que je constate c'est cette généralisation à "sortir" ses pièces par détourage alors que cela fait travailler la fraise dans les pires conditions surtout que les "usineurs" ne font pas cas de savoir s'ils utilisent un "couteau à rainurer" pour ce faire.
Je ne parle pas du gaspillage de matière qui s'ensuit et du temps d'usinage car la fraise travaillant mal ne peut pas avoir le débit de copeaux qu'elle pourrait avoir en travaillant latéralement en opposition.
Je recommande d'avoir en permanence "sous le coude" un MEMENTO DU FRAISEUR afin de faire sa formation à l'usinage par enlèvement de copeaux
 
Haut