Composition moule réfractaire +1300°C

  • Auteur de la discussion raph innri
  • Date de début
R
raph innri
Nouveau
1 Mar 2019
1
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je suis designer et nouveau sur ce forum, excusez-moi si j'apparais néophyte.
Pour une réalisation bien particulière je cherche à fabriquer un moule réfractaire dont les caractéristiques sont les suivantes :

-doit résister au delà de 1300°C
-se place dans le four le temps de la cuisson type céramique.
-la pièce doit se démouler
-peut être un moule perdu
-homemade


-Le plus intéressant c'est que je puisse le réaliser moi-même en mélangeant des poudres, mais je suis ouvert aux solutions type moule en graphite ( mais à quel prix?)

-J'ai fait des essais avec un moule eau-silice-plâtre 1-1-1, comme le ferait un verrier, mais ma matière fusionne avec les parois du moule sur 5mm et le plâtre ne se comporte pas bien au delà de 1000°C de toute façon.

-Je suis curieux des sables de moulage, je sais que le "sable rouge" peut resister 1300°C, mais j'ai des doutes qu'il y résiste 2 heures par exemple.

Merci pour votre aide.
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
Si tu veux que ton moule résiste à 1300°C, TOUS les produits utilisés devront résister à cette température.
Plâtre et silice: à abandonner sauf si silice extra-pure...
Il faut commencer à utiliser des silico-alumineux. Ca existe en brique pour le volume à créer, en coulis (pâte plutôt) pour les épaisseurs plus faibles et c'est tout! Il faut faire avec et c'est pas simple. Voir chez les réfractoristes et surtout fumistes (moins chers).
Attention à la température maximale atteinte en surface: 1300°C et 1400°C, c'est pas pareil et plus les mêmes matériaux...
Ensuite, ces produits tiennent mal aux chocs thermiques donc montée en température douce (50°C/h est une bonne base pour du massif)
Enfin, ces produits sont poreux et donc absorbent l'eau de ce que tu vas mouler dedans. Si c'est de l'eau pure, il suffit de monter TRES doucement jusqu'à 80°C et d'attendre que l'eau s'évapore. Si c'est de l'eau contenant de la silice et du bore pour faire un glazing de surface, c'est mort: tu vas flinguer ton moule qui va fondre en surface à cause des fondants contenus dans l'eau... Pour un beau glazing, on fait d'abord le biscuit puis la porcelaine par dessus en 2 cuissons.

Pour du homemade, les briques se coupent bien avec un disque diamanté de carreleur, ça permet d'approcher la forme finale du moule.
 
Haut