mon canon de marine

  • Auteur de la discussion labricole25
  • Date de début
L
labricole25
Nouveau
bonjour à tous.
bonne année et nombreuses réalisations.

je viens de m'inscrire sur le forum, alors je vous présente mon chef-d'oeuvre actuel :
canon de marine, cal 36, mdle 1778:

version mini, pour se faire la main, en laiton :
t_img_0361_698.jpg


vues diverses, sur papier millimétré :

t_img_0362_171.jpg


t_img_0363_123.jpg


t_img_0364_156.jpg


t_img_0365_152.jpg


t_img_0366_139.jpg


et pour finir, mon plan d'usinage global ( j'avais 4 planches, du même topo) ( - désolé pour la tache d'huile... :oops: -)
t_img_0368_171.jpg


Les plans sont extraits de l'excellent ouvrage "Artillerie de mer" de J. BOUDRIOT.

L'adaptation pour usinage est de moi.
la matière brute est un barreau d'acier doux de 40 x 400 mm
le tournage a été fait sur BV20, à l'aide de l'outil à... saigner ( défense de rire, il faut bien débuter avec quelque chose quand on n'y connait rien !!! :wink: )
Mais n'ayant ni connaissances ni matériel, j'ai confié le perçage de l'âme à un pro.

la longueur totale est de 210 mms, le diamètre du fut à la culasse 40 mm, le calibre 11 mms.

Pour l'esthétisme, j'ai laissé le métal et le bois juste cirés, les vrais canons étaient peints en noir mat, les affuts en rouge sang....

il s'agit d'une réplique et non d'un modèle réduit, notamment les tourillons tiennent par une tige filetée traversant le fût : il est donc INTERDIT de simplement penser à charger le canon à la poudre !!!!

bonne journée

Thierry
 
grenouille32
grenouille32
Compagnon
Salut Thierry,
Beau boulot que tu as fais là :-D
Que faut-il donc faire pour que l'on puisse tirer avec un tel canon :?:
 
Dingo-f
Dingo-f
Apprenti
Bonjour simplement superbe
 
Dernière édition par un modérateur:
Chevreuil
Chevreuil
Compagnon
Tres beau,et issu des plans d'un maitre en la matière.
Un petit détail,les flasques de l'affut ne doivent pas ètre paralleles mais suivrent la conicité du tube.
Cordialement
 
geanphy
geanphy
Compagnon
Richelieu a dit:
Tres beau,et issu des plans d'un maitre en la matière.

Cordialement


vous en êtes un autre mon Cher Richelieu, c'est toujours un plaisir de vous lire.
 
L
labricole25
Nouveau
pour tirer avec ce canon...

Bonjour à tous, merci pour vos encouragements ! :-D

Pour Grenouille 32 :
La problématique vient des tourillons, qui doivent être très solides :
Ces canon étaient coulés, ce qui les rendaient monobloc par rapport au fût.

La solution que j'ai prise, c'est de forer le fût et fixer par une tige filetée, mais cela ouvre l'âme : le canon résiste à un petit pétard, si on veut faire du bruit, mais si on y met de la poudre noire, ce sont les tourillons qui vont voler...

Une autre solution eut été de visser les tourillons dans de petits trous peu profonds, taraudés : là, à la poudre, toutes les chances de voir les tourillons rester sur l'affut, et le fut voler avec le recul...

Dernière solution : usiner le tout en monobloc, en partant d'un lopin 40x70x210 , en commencant par fraiser l'ébauche du fut et les tourillons, avant de tourner le tout...
Là, je n'ai ni connaissances, ni moyens ni l'art ni la manière...

bonne journée

Thierry
 
f6bqi
f6bqi
Compagnon
Bonsoir et félicitations pour ce canon de marine qui est magnifique.
Petite remarque, les roues ne comportait pas de cerclage car cela détériorais le pont.
Également fervent de ces machines voici un lien sur un modèle déjà réalisé.

http://picasaweb.google.com/michel.legedza/Parrot

Je travaille actuellement sur le modèle 75mm de 1893 mais ce sont de longues recherches pour les infos.
Cordialement
 
Chevreuil
Chevreuil
Compagnon
As tu contacté les archives de l'armement a Chatellerault,ils peuvent fournir des plans de toutes sortes,pas cher mais long.
Celui la,c'est un jouet des années vingt,en tôle et plomb,échelle 1/15

jouets anciens 006.jpg
 
T
Tonio03
Ouvrier
Ma contribution à l'image.... :wink:



En acier aussi. Je me suis pas embêté, j'ai fait un chanfrein sur les tourillons, que j'ai soudés à l'arc. Raz la gueule de PN, du moment que c'est tassé, ça ne risque rien !! :eek: :lol:

Tu peux aussi tout simplement tarauder ton trou, visser tes tourillons collés à la loctite, et repercer l'âme du canon. La PN ne monte pas en pression, du moment qu'elle est tassée, et qu'il n'y a pas d'air entre la bourre et la charge. C'est ce que m'ont affirmé des tireurs chevronnés, nous avons fait les tests ensemble, et le canon s'est pris de belles roulades en arrière sans broncher." L'épreuve" ayant été faite, j'ai pu baisser la charge pour de nouveaux essais ludiques. :wink:
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
Tonio03 a dit:
Ma contribution à l'image.... :wink:

[div=none] [/div]

En acier aussi. Je me suis pas embêté, j'ai fait un chanfrein sur les tourillons, que j'ai soudés à l'arc. Raz la gueule de PN, du moment que c'est tassé, ça ne risque rien !! :eek: :lol:

Tu peux aussi tout simplement tarauder ton trou, visser tes tourillons collés à la loctite, et repercer l'âme du canon. La PN ne monte pas en pression, du moment qu'elle est tassée, et qu'il n'y a pas d'air entre la bourre et la charge. C'est ce que m'ont affirmé des tireurs chevronnés, nous avons fait les tests ensemble, et le canon s'est pris de belles roulades en arrière sans broncher." L'épreuve" ayant été faite, j'ai pu baisser la charge pour de nouveaux essais ludiques. :wink:

Bonjour
Il est dangereux de dire de telles choses sans préciser:

le volume en grains de poudre mis dans le canon
et
le type de poudre utilisée (il y a plusieurs poudres noires avec chacune un pouvoir et une vitesse différente)
et
la masse du projectile utilisé
et
Le profil du projectile (minié ou non)
et
la force de certissage du projectile dans le tube
et
s'il y a graissage du projectile ou calepinage
et
la conicité de l'âme du canon
et
l'état de surface de l'âme du canon
et
l'enfoncement auquel le projectile a été mis avant la mise à feu ( si c'est au bord de la gueule, il n'y aura alors presque pas de monté en pression dans le canon)
et
le type de pulvérin utilisé pour la mise à feu
et
le type d'acier utilisé
et
l'èpaisseur du tube, tant à la bouche qu'au tonner
et
le diamètre de la lumière
et
l'inclinaison de la lumière
et
la masse totale du canon + affut

Ce sont les principales caractéristiques qu'il faut ABSOLUMENT préciser avant de penser transposer sa propre expérience aux autres à moins de leur faire courrir un grand risque par inconscience.

D'autre part, lorsque tu écris:
" le canon s'est pris de belles roulades en arrière sans broncher"
Je suis trés dubitatif sur le niveau de sécurité mis en ouevre par tes copains "des tireurs chevronnés" car je voudrais savoir a quel moment de la roulade la balle a quitté le canon et donc la trajectoire qu'elle avait.
Je ne suis pas d'accord du tout avec toi lorsque tu écris : "La PN ne monte pas en pression, du moment qu'elle est tassée, et qu'il n'y a pas d'air entre la bourre et la charge". Fait un petit tas de PN et mets le feu par le dessous = BOUM tout seul !!!!
Un peu d'électricité statique est suffisante pour faire péter de la PN à l'air libre !!! Tous les outillages et accessoires doivent être en bronze !!!
Il y va de vos doigts et de vos yeux (sans compter les brulures au visage et ailleur)
Nota: j'ai pratiqué en club le tir PN pendant 7 ans.
 
Dernière édition par un modérateur:
fleuve54
fleuve54
Apprenti
Bravo, un bien bel ouvrage.
PS:
Il faut le permis port d'arme?
 
T
Tonio03
Ouvrier
Charly 57 a dit:
Tonio03 a dit:
Ma contribution à l'image.... :wink:



En acier aussi. Je me suis pas embêté, j'ai fait un chanfrein sur les tourillons, que j'ai soudés à l'arc. Raz la gueule de PN, du moment que c'est tassé, ça ne risque rien !! :eek: :lol:

Tu peux aussi tout simplement tarauder ton trou, visser tes tourillons collés à la loctite, et repercer l'âme du canon. La PN ne monte pas en pression, du moment qu'elle est tassée, et qu'il n'y a pas d'air entre la bourre et la charge. C'est ce que m'ont affirmé des tireurs chevronnés, nous avons fait les tests ensemble, et le canon s'est pris de belles roulades en arrière sans broncher." L'épreuve" ayant été faite, j'ai pu baisser la charge pour de nouveaux essais ludiques. :wink:

Bonjour
Il est dangereux de dire de telles choses sans préciser:

le volume en grains de poudre mis dans le canon
et[/color]
le type de poudre utilisée (il y a plusieurs poudres noires avec chacune un pouvoir et une vitesse différente)
et[/color]
la masse du projectile utilisé
et[/color]
Le profil du projectile (minié ou non)
et [/color]
la force de certissage du projectile dans le tube
et [/color]
s'il y a graissage du projectile ou calepinage
et[/color]
la conicité de l'âme du canon
et [/color]
l'état de surface de l'âme du canon
et[/color]
l'enfoncement auquel le projectile a été mis avant la mise à feu ( si c'est au bord de la gueule, il n'y aura alors presque pas de monté en pression dans le canon)
et[/color]
le type de pulvérin utilisé pour la mise à feu
et[/color]
le type d'acier utilisé
et[/color]
l'èpaisseur du tube, tant à la bouche qu'au tonner
et[/color]
le diamètre de la lumière
et[/color]
l'inclinaison de la lumière
et[/color]
la masse totale du canon + affut

Ce sont les principales caractéristiques qu'il faut ABSOLUMENT préciser avant de penser transposer sa propre expérience aux autres à moins de leur faire courrir un grand risque par inconscience.

D'autre part, lorsque tu écris:
" le canon s'est pris de belles roulades en arrière sans broncher"
Je suis trés dubitatif sur le niveau de sécurité mis en ouevre par tes copains "des tireurs chevronnés" car je voudrais savoir a quel moment de la roulade la balle a quitté le canon et donc la trajectoire qu'elle avait.
Je ne suis pas d'accord du tout avec toi lorsque tu écris : "La PN ne monte pas en pression, du moment qu'elle est tassée, et qu'il n'y a pas d'air entre la bourre et la charge". Fait un petit tas de PN et mets le feu par le dessous = BOUM tout seul !!!!
Un peu d'électricité statique est suffisante pour faire péter de la PN à l'air libre !!! Tous les outillages et accessoires doivent être en bronze !!!
Il y va de vos doigts et de vos yeux (sans compter les brulures au visage et ailleur)
Nota: j'ai pratiqué en club le tir PN pendant 7 ans.

C'est sûr que je n'ai pas toutes tes compétences....moi, je n'y connais rien !!! :oops:
Alors j'ai demandé à de vrais connaisseurs, dans un stand de gens très sérieux et très sympathiques. Il va de soi qu'il na jamais été question de mettre un boulet, car impossible de déterminer à quelle distance, quelle force et quelle direction il prendrait de manière précise. Quand je dis "raz la gueule", c'est ensuite bourré avec du PQ. Petite bourre, de manière à pas forcer l'expulsion du PQ.
La poudre noire était pour un pistolet à silex, le reste, je sais pas.
Le canon reculait de bien 30cm.

Le rapport diamètre du forage/épaisseur représente 1/3 acier dur, 1/3 forage, 1/3 acier dur, ce qui correspondait au plan saisi sur Internet (un plan de l'encyclopédie Diderot).

Voilà pour les précisions, mais tu as raison, il vaut mieux être très prudent !! :wink:
 
geanphy
geanphy
Compagnon
Charly 57 a dit:
Un peu d'électricité statique est suffisante pour faire péter de la PN à l'air libre !!! Tous les outillages et accessoires doivent être en bronze !!!

.

houlà, bah je m'en vais rendre ma licence FFt moi ! et les ADF ne sont pas près de me revoir !
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
Lorsque je parle d'outillage, je dis bien outillage et pas arme.
En quelle matière est réalisée une doseuse PN ?
En quelle matière est réalisée une doseuse poudre vive ?

Les arquebusiers de france le savent et savent maitriser le risque.
 
Chevreuil
Chevreuil
Compagnon
Il est bien beau ton canon Tonio,bravo!Il ne te reste plus qu'a faire un bout de muraille d'un vaisseau avec un sabord pour y greer ta pièce.
 
demoniakteam
demoniakteam
Compagnon
Salut,

J'avais rencontré un tourneur de métier passionné de modélisme qui avait fabriqué un canon déjà assez gros (30-40cm).

Pour les tourillons ils avaient étés assemblés par une société spécialisé, le canon était chauffé et les tourillons refroidis a l'azote liquide puis le tout était pressé.

Il était régulièrement invité lors de reconstitutions avec de vrai canon ou ils tiraient a blanc, ses tourillons n'ont jamais bougés!
 
geanphy
geanphy
Compagnon
Charly 57 a dit:
Lorsque je parle d'outillage, je dis bien outillage et pas arme.
En quelle matière est réalisée une doseuse PN ?
En quelle matière est réalisée une doseuse poudre vive ?

Les arquebusiers de france le savent et savent maitriser le risque.


en laiton, pas en bronze :roll:
 
SULREN
SULREN
Compagnon
Bonjour,

Il vaut mieux éviter le contact de la PN avec des décharges d'électricité statique, comme d'une façon générale il vaut mieux prendre toutes les précautions nécessaires quand on manipule des armes, des poudres, des explosifs.

Sur le point :
Un peu d'électricité statique est suffisante pour faire péter de la PN à l'air libre !!! Tous les outillages et accessoires doivent être en bronze !!!
Je voudrais cependant ajouter que je n'ai jamais réussi à allumer de la PN avec des étincelles générées par une magnéto de vieille voiture. On a beau les faire claquer tout contre la poudre, ou de plus loin (15 mm), rien à faire. Les étincelles enrobent les grains mais ceux-ci demeurent impassibles.
Les grains de poudre étaient posés sur le couvercle du graisseur, sur le retour direct de l'étincelle à la masse.
Magneto.jpg

Je n'ai pas essayé avec des étincelles d'électricité statique, n'ayant pas ce type de générateur.
 
M
MKSA
Compagnon
SULREN a dit:
Bonjour,

....
Je n'ai pas essayé avec des étincelles d'électricité statique, n'ayant pas ce type de générateur.

Tu n'as pas un peigne en plastique ? :-D
 
SULREN
SULREN
Compagnon
Re

Tu n'as pas un peigne en plastique ?
J'ai bien mieux que cela. J'ai une robe de chambre qui chaque fois que le l'enlève me fait tirer une belle étincelle sur le premier objet que je touche.
Le poste radio que j'ai dans la salle de bains en est mort.

Je me suis mis à circuler pieds nus pour être sûr d'évacuer les charges statiques au fur et à mesure qu'elles apparaissaient ......et j'ai fini par changer de robe de chambre.

Mais cela ne vaut pas un bon générateur à influence, à disque de verre type machine de Ramsden, ou a courroie type machine de Van de Graf, qui permettent de réaliser des expériences dans de bonnes conditions.
La poudre noire est si difficile à allumer par une étincelle électrique qu'il vaut mieux conduire son expérience selon un protocole indiscutable si on veut pouvoir faire part de ses conclusions.
 

Sujets similaires

xi
Réponses
14
Affichages
789
papeteme
P
tyio
Réponses
50
Affichages
4 409
tyio
glub0x
Réponses
37
Affichages
8 538
glub0x
glub0x
C
Réponses
6
Affichages
1 815
JLuc69
JLuc69
FB29
Réponses
84
Affichages
30 120
FB29
A
Réponses
40
Affichages
32 157
Chevreuil
Chevreuil
Haut