Advertisements

Méthodologie usinage extrémité arbre

  • Auteur de la discussion GrouYam
  • Date de début
G
GrouYam
Ouvrier
3 Juil 2008
275
  • Auteur de la discussion
  • #1
J'ai un arbre de 35 en étiré de longueur 860 a usiner à chaque extrémité pour passer au diametre 30. J'aimerais connaître la méthodologie.

Le premier que jai fait jai fait les choses de cette facon. Usiner une première extrémité puis prendre cette extrémité en mors doux et l'autre en contre pointe. Mais j'ai eux des problèmes de vibrations.

Pouvez vous m'éclairer ?
 
Advertisements
Y
Yakovlev55
Compagnon
22 Jan 2011
3 394
F-67150
Bonjour, trouve un copain qui a un tour ou l'alésage de broche passe le 35, et usine en mors doux.
Cordialement
Martin.
 
G
geni
Compagnon
30 Juil 2011
572
Grand Est
et n'oublie pas de rajouter la lunette ;cela soulage vu la lg si cela n'est pas fait !!
A+ geni
 
G
GrouYam
Ouvrier
3 Juil 2008
275
  • Auteur de la discussion
  • #4
Alors justement, au niveau du passage de broche mon arbre peu tout a fait passer(hbx360 mandrain 160) mais mes mors doux ne font que 20 d'épaisseur du coup j'ai peur qu'il y ai du balourd.

Si je refait des mors doux un peu plus costaud est-ce que l'étiré me garanti la concentricité entre les 2 extrémités ?
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 786
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonjour,
TERRY a dit:
Si je refait des mors doux un peu plus costaud est-ce que l'étiré me garanti la concentricité entre les 2 extrémités ?
Et bien non, justement.
Le balourd entrainera des défauts.
Il vaut mieux une petite prise de mors doux et lunette.

A+

jajalv
 
G
GrouYam
Ouvrier
3 Juil 2008
275
  • Auteur de la discussion
  • #6
Je n'ai malheureusement pas la lunette avec mon tour !!! :mad: ni celle à suivre...

Bon je ne sais plus comment faire alors.


Ce matin la première extrémité et le trou de centre de l'autre je les avait fait avec les mors dur. Mais je ne sais pas si c'était la bonne solution. Quand j'ai pris en mors doux la 1ère face usinée et en contre pointe la deuxième je voyais bien que l'étiré en bout vers la contre pointe ne tourner pas parfaitement rond.

Je ne sais plus trop comment faire. J'ai un tour un peu plus gros à dispo mais est-ce la solution.
 
laboureau
laboureau
Compagnon
4 Jan 2013
2 674
89200 AVALLON Yonne
Bonsoir ( TERRY)
Fabrique toi une bague épaulée, avec 3 vis réglable, que tu emboite dans la sortie de broche,
les 3 vis te permette de régler le faut rond, ou le balourd.
Cordialement.
jpal7@
 
G
GrouYam
Ouvrier
3 Juil 2008
275
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci pour l'idée j'y ai penser pas avec les vis par contre car j'en ai déjà fait pour usiner des arbre en 40 mais la l'arbre ne sort pas de l'autre côté du tour lol.
 
laboureau
laboureau
Compagnon
4 Jan 2013
2 674
89200 AVALLON Yonne
Re Bonsoir
Et bien fait en une que tu met sur le bout d'arbre, et qui glise dans la broche. afin de pouvoir faire un point de centre bon.
Autrement, c'est lunette pour faire les centres bon.
Cordialement.
jpal7@
 
Okapi
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
laboureau a dit:
Re Bonsoir
Et bien fait en une que tu met sur le bout d'arbre, et qui glise dans la broche. afin de pouvoir faire un point de centre bon.
Autrement, c'est lunette pour faire les centres bon.
Cordialement.
jpal7@
C'est effectivement une très bonne technique, de toute manière, il suffit de contrôler la concentricité à l'extrémité au comparateur avant de commencer le travail.

Il y a aussi un truc tout bête sur lequel nous avons longuement discuté ce matin avec mon collègue et l'apprenti, aux cours on lui fait serrer le mandrin par un seul orifice de clé, et nous, les "vieux", serrons progressivement chaque trou de clé en deux fois, la différence sur un mandrin classique est importante(sur un essai rapide, + de 5 centièmes), il y a seulement certains mandrins à serrage rapide de haut de gamme qui compensent cela et n'ont qu'un seul trou de clé.
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 786
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonjour,
Okapi a dit:
nous, les "vieux", serrons progressivement chaque trou de clé en deux fois, la différence sur un mandrin classique est importante(sur un essai rapide, + de 5 centièmes),
C'est la bonne vieille méthode qui n'est plus enseignée aux "jeunes" depuis bien longtemps.
Pourtant, cette méthode est aussi efficace sur les machines modernes avec mandrin pneumatique !
Bien sûr, plus question de tourner la clé pour rectifier le défaut, mais quand on connait son matériel, en fonction du défaut relevé, il suffit de faire tourner le mandrin d'un quart, d'un tiers ou d'un demi-tour et de procéder à un desserrage puis à un nouveau serrage pour annuler le défaut.

Mais comment expliquer ça à des apprentis à qui on a dit pendant des années: "il faut toujours utiliser le même satellite" !

Bonne journée.

jajalv
 
Okapi
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
Il n'empêche que c'est une absurdité de ne plus l'enseigner selon moi, il y a plein de petits trucs que l'on peut lire sur le forum où la personne se plaint de ne pas arriver même en mors doux à rester concentrique alors que c'est seulement cela qui est en cause, sur un mandrin acier 4 mors de qualité neuf, on arrive à 3-4 centièmes suivant la matière, si c'est du dur ou du mou, ou du tube, alors quand le mandrin a quelques heures de vol… :roll:
Je ne me souviens plus du nom de ces mandrins à hélice rapide concentrique sur rampe à billes, et qui coûtent le prix d'une auto d'occasion, mais ce sont les rares que j'aie employé sans devoir tenir compte de cela.
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 786
Rhône-Alpes-Auvergne
Okapi a dit:
Il n'empêche que c'est une absurdité de ne plus l'enseigner
Le problème, c'est qu'aujourd'hui, on ne forme plus de vrais usineurs, mais plutôt des "presse-boutons".
J'ai vu usiner des arbres longs en 42CD4 sur CN, sans tenir compte des déformations immanquables sur ce type d'acier.
Résultat, des reprises multiples pour que la pièce soit acceptable en rectification, et temps multiplié par deux par rapport à l'usinage en traditionnel.
Quand on sait que l'usinage en numérique est beaucoup plus cher qu'en traditionnel: la note est plutôt douloureuse.
Mais les jeunes n'ont aucune formation à ce niveau, et il ne savent pas (ou plus) utiliser une machine traditionnelle.
C'est lamentable !!!

Okapi a dit:
Je ne me souviens plus du nom de ces mandrins à hélice rapide concentrique sur rampe à billes, et qui coûtent le prix d'une auto d'occasion, mais ce sont les rares que j'aie employé sans devoir tenir compte de cela.
Je ne peux te dire.
Je n'ai jamais employé cela.

A+

jajalv
 
G
GrouYam
Ouvrier
3 Juil 2008
275
J'ai finalement fait une bague pour l'arrière du tour et cela était bénéfique, encore de légères vibrations mais vraiment atténuées.
 
Okapi
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
Une astuce rapide que je fais souvent lorsque je prends de la barre de petit diamètre est de faire des rondelles en carton ondulé à l'emporte-pièce que j'enfile sur la tige, au diamètre de la broche bien sur, on peut aussi enrouler du carton ondulé et le scotcher, mais tout cela pour des vitesses inférieures à 500 tours, et bien se souvenir qu'une barre qui dépasse à l'arrière est un instrument mortel dès qu'elle dépasse 15-20cm.

Je ne l'ai pas vu, mais un ami prof de technologie m'a raconté l'aventure d'un apprenti en classe de tournage à Vallorbe qui a mis un tour en route avec une barre de 15mm. à 2'000 tours en se trompant alors qu'il voulait la tronçonner…
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut