LIP 515

  • Auteur de la discussion patper14
  • Date de début
P
patper14
Nouveau
1 Août 2016
8
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
je viens de rentrer une petite rectif plane LIP 515.
La machine est en assez bon état, même en très bon état mécanique mais toute la partie électrique est HS, à refaire, et surtout le flasque de meule ne comporte qu'une masselote d'équilibrage.
Je suis à la recherche soit d'un arbre de rechange avec flasques et deux masselotes, ainsi que des masselotes de rechange.
Je recherche aussi le bouton de démagnétisation qui est manquant ainsi que la résistance de 100 ohm.
Bref, du boulot en perspective... merci pour votre aide
 
ghislain76
ghislain76
Compagnon
15 Déc 2014
1 509
FR 76190
bonjour, c'est marrant , je viens également d'en acheter une aujourd'hui!!!!
je pense la faire fonctionner avec un variateur de fréquence 220 tri !! à étudier..
si tu veux des renseignements sur l'électricité (d'origine sur la mienne apparemment)
je peut peut être t'aider (photos ect..)
portes meules je n'en ai qu'un!!! je cherche aussi!!
cordialement ghislain76.
 
dubois
dubois
Compagnon
11 Nov 2008
2 181
Bonsoir ,
J'ai encore une meule blanche pour cette machine si ça vous intéresse ,100x10 alésage 20
Je peut vous donner un contact s'il travaille encore pour lipemec ,il m'avait fourni un moyeu et 2 soufflets neuf a l'époque où je possédait une lliP 515.les pièces d'origine sont malheureusement très chère pour ces petites machine
Bonne soirée
 
P
patper14
Nouveau
1 Août 2016
8
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour,
la meule ET le contact m'intéressent
merci de m'écrire en MP ou en mail
cordialement
Patrick
 
C
cf63
Compagnon
13 Juil 2008
2 091
Clermont Ferrand
Bonsoir Patper14

Le bouton démagnétiseur est un poussoir avec 2 contacts à fermeture (télémécanique ou autre; sur le dessin on dirai qu'il s'agit d'un ancien poussoir Arnould voir Labinal)
La resistance de 100 ohms est une resistance bobinée (à priori 65 w / 100 ohms)
A chercher chez RS Composants / Selectronic /Conrad, etc

Un petit schéma électrique LIP 515.
schema2-jpg.jpg
schema1-jpg.jpg


Cldt, cf63.
 
C
cf63
Compagnon
13 Juil 2008
2 091
Clermont Ferrand
Bonsoir Patper14

Je ne sais pas sous quelle tension vous souhaitez alimenter cette machine ( je suppose en tri 380v)
Dans ce cas, il serait préférable d'alimenter le circuit de démagnétisation en 220 v et donc de tirer un neutre...

En effet sous 380 v :
la resistance va passablement chauffer et même avec des utilisations de courte durée, j''ai peur pour sa duré de vie.

Alternative à la résistance:
Utiliser un transfo genre de celui qui alimente l’éclairage (24v), la resistance est à recalculer (mais maxi 10w)
cldt, cf63.
 
P
patper14
Nouveau
1 Août 2016
8
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci, j'ai bien prévu d'alimenter la machine en 380 mais le circuit de démagnétisation en 220 mono avec neutre.
Le bouton extérieur, le seul qui reste est un labinal, sans aucun mécanisme ni contact et n'est plus alimenté, de meme que le circuit 15 volts de la table magnétique, sans doute suite au changement du contacteur principal qui ne les prenait plus en charge comme sur le plan que j'ai téléchargé
Si vous avez des références à me proposer, je serai intéressé
 
C
cf63
Compagnon
13 Juil 2008
2 091
Clermont Ferrand
Bonsoir Patper14

Pouvez vous m'envoyer une photo du "coté des boutons" de cette lip.
J'ai des boutons poussoirs "anciens" marqué lab qui pourraient peut être convenir.
Ils ont la particularité de pouvoir se monter sur des parois épaisses

Un peu de patience pour la réponse, svp (je ne suis pas sur place).
cldt, cf63.
 
P
patper14
Nouveau
1 Août 2016
8
  • Auteur de la discussion
  • #10
je mets les photos dans la soirée
 
P
patper14
Nouveau
1 Août 2016
8
  • Auteur de la discussion
  • #11
les restes du bouton de démagnétisation

IMG_0207.JPG


IMG_0208.JPG
 
C
cf63
Compagnon
13 Juil 2008
2 091
Clermont Ferrand
Bonsoir

Des boutons poussoirs anciens standard Ø30 d’alésage (en télémécanique) peut ils convenir ?
Les poussoirs LAB que j'ai sont plus petits.
cldt, cf63.
 
P
patper14
Nouveau
1 Août 2016
8
  • Auteur de la discussion
  • #13
Bonjour cf63,
Il s'agit d'un bouton poussoir, pas d'un interrupteur, le courant ne passe que tant qu'on le tient appuyé.
Je pense que des boutons de 30 pourraient faire l'affaire, j'ai une autre piste, je te tiendrai au courant
merci encore
Patrick
 
C
cf63
Compagnon
13 Juil 2008
2 091
Clermont Ferrand
Bonjour patper 14

Par définition, les boutons poussoirs assurent des contacts fugitifs, donc ce ne sont pas des "inter"
Je pense que j'aurai la pièce en télémécanique Ø 30 (plus de 30 d'age, dommage que ce ne soit pas un alcool ancien!)
le seul problème réside dans l'encombrement de l'embase qui peut amener à retoucher le bâti en alu...

Je rebondi sur la désaimantation (personnellement, je la fais en dehors du plateau sur un support adéquat, que je trouve pratique)
Il faut parler de variation de flux dans un cycle d'hystérésis (donc de courant); la solution consiste a avoir non pas une resistance mais un variac
(auto transfo variable) qui assure cette variation d'intensité .
En principe on commence par le maxi de flux pour aller au mini.
cldt, cf63.
 
D
dolominus
Compagnon
17 Août 2008
1 062
Lyon
Il y a le même résultat en éloignant lentement la pièce de la source magnétique.
 
ghislain76
ghislain76
Compagnon
15 Déc 2014
1 509
FR 76190
bonjour, mais la démagnétisation sur la LIP 515 , n'a t'elle pas pour effet de démagnétiser le plateau électromagnétique
également ?
donc si on démagnétise la pièce (à part) le plateau lui reste légèrement magnétisé!! avec les désagrément que l'on imagine,
limailles ect.....
ou quelques choses m'échappe?
cordialement
ghislain76

fichier magne.png
 
C
cf63
Compagnon
13 Juil 2008
2 091
Clermont Ferrand
Bonjour

Sur la 515; effectivement la pièce et le plateau sont soumis au même régime.
L'envoi d'alternatif dans les bobines du plateau désaimante, mais ce n'est jamais un absolu.
2 secondes d'appui sur le poussoir et on a décrit 100 cycles d’hystérésis mais à flux constant, comme il n'est absolument pas sûr de s’arrêter
au zéro de l'alternance; c'est l'origine du rémanent.
il faudrait pouvoir éloigner lentement la pièce pendant l'appui.
(c'était le principe de démagnétisation des têtes de lecture des anciens magnétophone à bandes).

Attention au cas ou le redresseur n'est plus actif, la pièce ne tiens plus donc c'est le crash...
De plus en plus les plateaux magnétiques "alimentés" ont disparus au profit des mécaniques.
(par sécurité de la tension alimentation trop élevée, 110 v autrefois, fil à la patte, gênant pour les courses longues et présence de l'arrosage)


Ma machine est une PLH300 de chez Lip, le plateau magnétique est mécanique (on déplace des aimants avec un levier)
Ce qui suppose une petite vérification avant la mise en route...
il y a toujours "un peu" de flux rémanent mais la pièce est décollable, donc un petit coup de chiffon pour éliminer la limaille sur les pôles et c'est de nouveau opérationnel.
En cas d'arrosage; la limaille est moins présente.
L'acier doux prend mieux l'aimantation que l'acier dur ou les alliages ferreux ainsi la fonte
(ce qui suppose de placer des cales magnétiques par sécurité dans certains cas notamment pour des petites surfaces)
j'ai rectifié du bronze mais dans l’étau...

L’intérêt de désaimanter sur une petite table est que c'est compatible avec mon type de plateau et surtout que ça marche bien.
cldt, cf63.
 
Haut