Fraise INOX ?

16 Janvier 2008
15
- Fraise INOX ?
#1
Bonjour,
Peut-on utiliser une fraise normal, genre HSS ou revêtement titane, pour le fraisage de l'inox ?

Je pose cette question, car j'ai essayé de tourner une pièce inox avec une
plaquette étudié pour l'alu, puis avec un outil HSS, mais ça marche pas bien :???:
Je ne voudrais pas sacrifier une fraise.

Quelle modèle de fraise utiliser ?

Merci.
 

jajalv

Administrateur
22 Août 2007
11 689
Rhône-Alpes-Auvergne
- Fraise INOX ?
#3
Bonsoir,

Nous avons connu une époque où il n'y avait pas de plaquettes en carbure, et les pièces étaient usinées avec des outils HSS. Il suffit d'adapter les vitesses de coupe.

Aujourd'hui encore, certaines pièces particulières et très spécifiques sont usinées avec de l'HSS. Et ça se fait très bien. (mieux qu'avec du carbure, dans ce cas précis). Les vitesses et les avances sont réduites, mais la profondeur de passe est augmentée, ce qui compense un peu.

Il est vrai que chacune de ces pièces coutent la bagatelle de 220 à 230000€. Il faut donc prendre certaines précautions !!!

Bonne soirée.
 

jajalv

Administrateur
22 Août 2007
11 689
Rhône-Alpes-Auvergne
- Fraise INOX ?
#5
Bonsoir Franz,

Si ces fraises peuvent être nécessaire, mais à l'échelon du bricolage, il est peut-être préférable d'utiliser les fraises que l'on a, en baissant la vitesse de coupe et en apportant une bonne lubrification.

Maintenant, il faut voir ce que tu as à faire. Si c'est important, s'il y a des heures de travail, l'achat de ces fraises peut se justifier.

Bonne soirée.
 
12 Janvier 2008
187
Lyon
- Fraise INOX ?
#7
AHHHH !!! L'usinage de l'inox .... :roll:

Contrairement à une idée reçus l'inox n'est pas dur mais mou. Cependant il est tenace, ces à dire qu'il est difficile de couper la matiére.

Les spécialiste de l'inox te diront qu'il faut des fraises qui se raproche plus d'une coupe "alu". En effet il faut quelque chose d'extremement coupant.
Si tu utilise une vieille fraise qui coupe plus trop c'est ça mort assuré !!!

Comme conseillé, il faut réduire la vitesse de coupe MAIS NE SURTOUT PAS réduire l'avance !! Bien au contraire, ne pas hésiter à l'augmenter.
Le but étant de ne pas faire frotter la fraise contre l'inox, sinon, mort assuré de la pauvre en quelques dizaines de mm voir mm !!
 
13 Février 2008
53
Chalon-sur-Saône
- Fraise INOX ?
#8
Pascal 71 a dit:
l'inox n'est pas dur mais mou [...] Le but étant de ne pas faire frotter la fraise contre l'inox
Je me permets de faire remonter ce sujet pour renchérir sur Pascal_71 en citant Wikipédia, où le passage traitant de l'usinage de l'inox m'avait bien éclairé.
En gros, si par malheur l'outil se met à patiner, l'inox s'écrouis et c'est le cercle vicieux, car l'outil se bouffe alors rapidement et patine encore plus. Donc maintenant j'y vais franchement, et ça marche bien

Wikipédia a dit:
Usinage :
Du point de vue de l'usinage les aciers inoxydables peuvent être classés en deux catégories :
  • Les aciers ferritiques et surtout martensitiques s'usinent pratiquement de la même manière que les aciers de construction classiques de même dureté, il est cependant conseillé de réduire légèrement les vitesses de coupe.
  • Les aciers austénitiques se distinguent des aciers de construction ordinaire par leur faible limite d'élasticité, leur allongement important avant rupture et leur forte aptitude à l'écrouissage, ce qui oblige à modifier les conditions d'usinage dans des proportions parfois très importantes. D'une manière générale il faut utiliser des machines plus puissantes, très rigides, ne vibrant pas, et fixer très énergiquement les pièces que l'on veut travailler. On privilégiera les fortes profondeurs de passe à des vitesses relativement faibles.
Les angles de coupe doivent être les plus grands possibles pour accentuer la solidité des arêtes et faciliter l'évacuation de la chaleur.

Les liquides de coupe jouent un rôle particulièrement important dans le cas des aciers austénitiques. Une très forte onctuosité (capacité d'un lubrifiant à se fixer solidement aux parois par suite de divers phénomènes d'adsorption) est nécessaire : on utilisera donc des huiles minérales soufrées ou sulfochlorées additionnées éventuellement de corps gras comme l'huile de ricin ou de colza.
 
20 Avril 2007
3 915
- Fraise INOX ?
#9
alors oui l'inox est un metal mou , collant et "gras"

l'ideal etant de prendre des gros copeaux et de ne pas faire frotter ( dur a faire des passe de finition d'ailleure !! ) lubrifier , non pas forçement le metal etant gras , mais pour eviter que ça ne colle sur les outils c'est un plus !

les plaquette carbure dans l'inox oui mais , seulement des plaquette prevue pour l'inox avec des passe importante !!!! a eviter sur des petite machine !!!