Général fractionner une plaquette carbure

  • Auteur de la discussion JPDB 15
  • Date de début
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Bonjour
J'ai récupéré sur des outils de tours les mises rapportées en carbure.
Ces plaquettes sont de formes et d'épaisseurs variables. Les plaquettes les plus grandes ont une dimension de l'ordre de 19x27 mm . Les épaisseurs varient de 4 à 8 mm.

Je désire les utiliser pour fabriquer de nouveaux outils de tour de dimensions réduite . Les plaquettes ne feront que 5 ou 6 mm de côté. Je dois donc réduire la taille de mes plaquettes, mais je voudrais disposer d'une ébauche proche , en taille, de la plaquette finale une fois affûtée.

Mon problème est donc de fractionner les plaquettes.
J'ai essayé au disque à tronçonner basique. La plaquette n'est pas attaquée.
J'ai essayé avec un disque diamanté pour matériaux genre pierre ou carrelage. L'attaque devient visible, mais lente. J'ai peur que le disque s'use plus rapidement que la plaquette.
Enfin j'ai essayé en tenant la plaquette dans un étau et en lui appliquant de généreux coups de marteau. Résultat plus qu'aléatoire et dangereux.
J'aimerai bien avoir quelques conseils pour arriver à un résultat prévisible et acceptable.

DSC_0001.JPG
 
Denim
Denim
Compagnon
Bonjour,
Moi je fais cela a la meule verte, c'est fait pour!
Attention aux doigts ! c'est très chaud .
Trouve un système de maintient.
Moi je les brase a la brasure argent .
 
Denim
Denim
Compagnon
Ah oui découper des plaquettes, ça je vois pas comment faire !
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
Bonjour,
Je brase tous mes outils de tour avec des pastilles taillées dans ces plaquettes données par un copain et, pour les couper, j'amorce la coupe avec un disque à carrelage jusqu'à la moitié environ puis je les casse dans l'étau.

Plaq carbure.jpg


Je les brase ensuite telles quelles sur l'outil et c'est seulement lorsqu'elles sont brasées en place que je les affûte à la forme voulue.

Affutage.jpg


Contrairement à la photo, je couvre soigneusement toutes les parties du tour exposées aux projections éventuelles.
 
F
fredcoach
Compagnon
La solution a été trouvée il y a très longtemps par les tailleurs de silex.
Peut-être contacter un préhistorien, certains sont spécialisés dans la redécouverte de ces techniques.
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Merci pour vos réponses.
Je vais m'orienter vers la solution proposée par Vieulapin. J'ai déjà fait une tentative par cette technique, mai sans pousser l'entaille jusqu'à la mi-hauteur.
C'est dommage que l'on ne puisse pas couper ça comme le verre : un trait de diamant et une petite pression sur le bord de la table.....
Pour le préhistorien, je vais chercher ; mais je ne vois personne dans mes relations. Par contre je connais beaucoup d'hommes et de femmes de Neandertal ...
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Je viens de comprendre la photo de Vieulapin montrant l'affutage de l'outil brasé. Super solution, mais il faut trouver une meule verte du bon diamètre. J'ai eu beaucoup de mal pour en trouver une de 150 mm pour mon touret. J'aime bien la cale sous la butée du porte outil pour décaler l'outil vers le haut.
Merci pour le partage
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
Oui oui, ce sont bien des plaquettes carbure. Peut-être que je confondrai lorsque je serai encore plus gâteux, mais pour l'instant j'arrive encore à faire la distinction.:lol:
 
R
rabotnuc
Compagnon
je fais aussi comme le vieux lapin, avec un disque lisse diamanté
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
Je viens de comprendre la photo de Vieulapin montrant l'affutage de l'outil brasé. Super solution, mais il faut trouver une meule verte du bon diamètre. J'ai eu beaucoup de mal pour en trouver une de 150 mm pour mon touret.
Ce n'est pas une meule verte, on me l'a donnée (en réalité, on m'en a donné deux : une à grains fins et une à grains plus gros) mais je suis incapable de dire ce que c'est. Elles font 100 mm de diamètre, le support semble être dans une espèce de plastique qui ressemble à de l'ardoise et la périphérie est en ferraille de 5 mm d'épaisseur sur laquelle sont incrustés des grains que je n'identifie pas mais qui bouffent le carbure comme du beurre, surtout celle à gros grains qui me sert pour dégrossir, l'autre à grains fins pour fignoler. Il y a gravé dessus : COMPOSITES M.S. et une référence différente pour chacune. J'obtiens les meilleurs résultats à 110 t/min. Quelqu'un a une idée de ce que ça peut être ?
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
meule CBN peut-être ?
Sinon pour la coupe tester la carrelette à eau mais ?? pour tenir la plaquette...
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
Je viens de regarder avec une loupe : effectivement, les grains sont noirs, vous devez avoir raison, ce doit être du CBN. En tout cas, super efficace ! Je les utilise à sec, ça peut poser un problème ?
 
Dernière édition:
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
À 110 t/mn, je pense qu'il y a peu de risques de faire fondre le carbure...8-)
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
La solution a été trouvée il y a très longtemps par les tailleurs de silex.
Je ne sais pas si le carbure de tungstène présente des cassures conchoïdales comme les préhistoriens en observent sur les outils préhistoriques minéraux.
Un métal pourrait-il présenter ces cassures caractéristiques ? je ne crois pas...
 
F
fredcoach
Compagnon
Je ne sais pas si le carbure de tungstène présente des cassures conchoïdales comme les préhistoriens en observent sur les outils préhistoriques minéraux.
Un métal pourrait-il présenter ces cassures caractéristiques ? je ne crois pas...
En effet, ma suggestion ne convient pas.
Le silex se casse de la même façon que le verre, ce qui n'est pas le cas du carbure ainsi que l'a constaté JPDB 15
Plutôt pour des outils céramique, peut-être.
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
Le silex se casse de la même façon que le verre
Silex, calcédoine, quartz et famille comme l'obsidienne SiO2... les verres à 70%.

Une curiosité sur les obsidiennes, le tranchant des arrêtes sont plus fines que celles nos bistouris !
Joyeux Noel !
 
F
fredcoach
Compagnon
Silex, calcédoine, quartz et famille comme l'obsidienne SiO2... les verres à 70%.

Une curiosité sur les obsidiennes, le tranchant des arrêtes sont plus fines que celles nos bistouris !
Joyeux Noel !
Oui, j'ai même lu 8 fois plus.
C'était vraiment mieux avant... très longtemps avant. :twisted::jedwouhor:
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
J'aime beaucoup quand la liste se lache....

.... Elles font 100 mm de diamètre,............J'obtiens les meilleurs résultats à 110 t/min. .......

Pour ce diamètre de meule et pour cette vitesse de rotation, ce n'est pas du meulage, mais du labour profond!!! Il n'y a pas une erreur sur un des paramètres ?

Cordialement Jean-Paul
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
Bonjour,
Le bore (CBN: nitrure de bore) est dangereux pour la fertilité masculine, Vieulapin :smileyvieux:
Vu mon âge, ce n'est plus un problème qui peut me préoccuper.:-D
Pour ce diamètre de meule et pour cette vitesse de rotation, ce n'est pas du meulage, mais du labour profond!!! Il n'y a pas une erreur sur un des paramètres ?
Bien sûr, je pourrais tourner beaucoup plus vite, jusqu'à 2200 t/min, mais j'utilise cette basse vitesse pour éviter que ça chauffe (puisque je n'arrose pas) et surtout pour limiter au maximum l'envol de poussières de carbure qui seraient particulièrement nocives pour moi et pour le tour. Là, les résidus tombent directement sous le point de meulage (ou de labourage si tu préfères) où elles sont récupérées sans s'éparpiller.
 
serge 91
serge 91
Lexique
Le bore (CBN: nitrure de bore) est dangereux pour la fertilité masculine, Vieulapin :smileyvieux:
Oui, peut-être, le bore, le CBN, c'est moins sur...
après, tout est dangereux à haute dose, ça nous dit pas grand chose d'utile à mon avis.
J'ai jeté un œil sur Wikipédia, faut pas boire de l'acide borique, ni des pesticides, ah bon ?
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Bonjour,

Vu mon âge, ce n'est plus un problème qui peut me préoccuper.:-D

Bien sûr, je pourrais tourner beaucoup plus vite, jusqu'à 2200 t/min, mais j'utilise cette basse vitesse pour éviter que ça chauffe (puisque je n'arrose pas) et surtout pour limiter au maximum l'envol de poussières de carbure qui seraient particulièrement nocives pour moi et pour le tour. Là, les résidus tombent directement sous le point de meulage (ou de labourage si tu préfères) où elles sont récupérées sans s'éparpiller.
Je pensais bêtement , qu'avec une vitesse aussi lente, que les grains d'abrasif, se déchausseraient rapidement. Mais ton expérience montre qu'avec un liant métallique, il n'en est rien.
Merci pour l'info
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Bonjour,
Je brase tous mes outils de tour avec des pastilles taillées dans ces plaquettes données par un copain et, pour les couper, j'amorce la coupe avec un disque à carrelage jusqu'à la moitié environ puis je les casse dans l'étau.

Merci Vieulapin . J'ai persévéré en utilisant le disque à carrelage pour amorcer la coupe , comme tu le préconises , pour terminer la rupture à l'étau et à la pince . Parfait et il me reste encore du disque diamanté.
DSC_0003.JPG
 

Sujets similaires

patrick69
Réponses
16
Affichages
2 342
patrick69
patrick69
Z
Réponses
57
Affichages
7 377
kiki86
kiki86
Haut