fabrication d'accéssoires pour un tour à bois.

  • Auteur de la discussion Olrik
  • Date de début
Olrik
Olrik
Compagnon
17 Déc 2008
891
Besançon (25)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous

Un tourneur sur bois m'a contacté dernièrement par l’intermédiaire d'un membre du forum pour lui réaliser des accessoires pour son tour à bois qui après constatations s'est avéré être un ancien tour de dinandier.Je n'avais pas d'APN avec moi. Mais cela peut se retrouver.
je n'avais pas l'intention de faire un reportage,et ensuite je me suis dit que cela pourrait rendre
service.

Donc je vous livres le résultat de mes divers usinages en toute simplicité et sans prétentions aucunes pour les membres qui voudront bien me lire.Merci pour votre intérêt.

La première chose était d'adapter une pointe tournante avec un filetage mâle de 18x200.
Ma pointe CM 3 étant cémentée,le décorticage fût assez long avec des copeaux minuscules et bien rouges et au fur et à mesure ceux ci ont changé de couleur pour devenir blanc.
J'avais atteins la partie usinable,que j'ai pu fileter. Ensuite le gars voulait un mandrin de perçage. J'avais un LFA de capacité 3à 16,taraudé à 5/8 16 filets.Sur le Ramo j'avais besoin de 2 roues de 40 dents,et comme je n'en ai qu'une je devais trouver une solution:

Le 16 filets correspond à 1,57 en pas métrique,et 5/8 fait 15,80 en diamètre donc le 16 x150
allait pallier au problème. J'ai pris simplement la précaution d'aligner les entrées des filets mâles et femelles,cela se taraude directement sans problème et sans aucun chevauchement des filets.

Ensuite je dû fabriquer le gougeons de liaison entre mandrin et contrepointe.
donc d'un côté 16x150 et de l'autre 18x200,mais pas moyen de le réaliser en une seule fois car Le fond de filet du 18 était en dessous du diamètre de 16.
J'ai donc commencer par la partie à 16,ensuite faire un simbleau taraudé à ce diamètre pour visser le gougeons et fileter l'autre côté à 18 en laissant une petite pertie cylindrique entre les deux diamètres.

Je pense avoir attends le quota de photos,donc je réouvre un autre poste,merci de patienter.





P1260870.JPG


P1260871.JPG


P1260873.JPG


P1260880.JPG


P1260881.JPG


P1260882.JPG


P1260886.JPG


P1260887.JPG


P1260885.JPG


P1260884.JPG
 
Olrik
Olrik
Compagnon
17 Déc 2008
891
Besançon (25)
  • Auteur de la discussion
  • #2
Rebonjour

La suite...

Le gros bête,j'ai oublié de vous monter la création de 2 méplats sur la pointe tournante pour le montage de celle ci sur la poupée mobile,travail effectué
sur une petite rectifieuse plane de marque Lip.

La phase suivante avait pour but de fabriquer un entraineur frontal pour la broche en récupérant la vielle pointe tournante même si c'est un peu pompeux
D'appeler cela une pointe tournante:( une espèce de pointe à 120 degrés tournant ferraille sur ferraille avec une mauvaise butée à bille)
Mais celle ci possédait un filetage mâle de 18x200.Pour informations la broche du tour possède un filetage mâle de 60x4 et un taraudage de 18x200.
Donc récupération de la vielle pointe.

Je me suis servi du fourreau de la contre pointe pour reprendre la vielle pointe,Mais avec le porte à faux j'ai monté la lunette et bourré un bout de plomb
afin de boucher la rainure afin d'éviter que cela tape dans les touches(cela tapais quand même)Mais bon cela a été tout de même.
Tronçonnage de la partie avant réalésage concentrique du trou central.

Ensuite perçage de 4 trous pour les entraineurs composés de goupilles de 6 avec un plat meulé avec un trou traversant au diamètre 4 pour pouvoir chasser celles ci si besoin ( en général je prévois toujours le remplacement des éléments et aussi la maintenance,chose que bien souvent les concepteurs se soucient comme de l'an quarante) un centreur à 60 degrés dont la longueur sera déterminée par le client.(un trou outre également pour son remplacement.)
Tout cela pour la garantie de 50 ans.

Ensuite fabrication d'une clé spéciale pour serrage et desserrage du mandrin sur la contrepointe.Je vous passe les détails de la fabrication de celle ci sans grands intérêts. Le mandrin serra collé sur le gougeons au frein filet fort 270.

La dernière photo vous présente la panoplie complète,le gougeons supplémentaire que le tourneur possédait avait été fabriqué par une boite renommée de mécanique par chez sauf que la partie 18x150 ne se vissait pas du tout,J'ai repris le filetage avec ma vielle filière Virax à peignes datant d'avant la guerre et récupérée chez un grand oncle décédé en 1937,vous avez qu'a voir.Ces filières sont assez pratiques car elles vous permettent soit de rénover un filet ou même d'en créer un , d'un pas non standard en jouant sur l'ouverture des peignes.

J’espère que mon reportage ne vous cassera pas trop la tête,sinon prenez 2 efferalgants.
Merci pour votre futur intérêt pour ma prose.
Je salue tout le monde et vous souhaite une bonne soirée.
Cordialement.
Olrik.

P1260892.JPG


P1260877.JPG


P1260878.JPG


P1260879.JPG


P1260890.JPG


P1260891.JPG


P1260896.JPG
 
M
metalu
Compagnon
7 Mai 2008
642
Salut Jean. bon boulot. tu m'avais caché que tu as une rectif LIP. je suis très jaloux.
j'aime bien la clé à ergots pour le mandrin.
tu as eu du bol pour la pointe tournante. il y en a qui sont construites avec des douilles à aiguilles dans un alésage à l'intérieur de la queue, et du coup quand on réduit la queue, ça marche beaucoup moins bien, forcement!
 
Olrik
Olrik
Compagnon
17 Déc 2008
891
Besançon (25)
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour à tous

Merci Yannick,mais tu vois mon post n'a pas l'air enthousiasmer les foules,mais bon tout le monde est blasé de tout de nos jours,heureusement qu'il
nous reste le Mac Do, cela au moins reste une valeur sure.

Pour la pointe,j'avais démonté préalablement la partie interne et en tronçonnant l’excédent du cône j'ai gardé la partie recevant la douille à aiguille.
Mais heureusement que le filetage était à pas fin,car il restait à la fin trois fois rien d'écorce autour de la dite douille.
Mon client est venu hier récupérer sa marchandise,et était très impatient de l'essayer sur sa machine.

Pour ce qui est de la rectifieuse Lip elle ne m'appartient pas,au village il y en a 2 dans 2 ateliers ou j'ai mes entrées,donc pas de jalousie,qui gâterait ton teint de pêche.

Merci pour la clé,j'ai toujours aimé créer des outils spéciaux,et comme j'ai un peu l’obsession du Kolossal c'est toujours assez comac et défie le temps.

Je te souhaite un bon week end ainsi qu'à tous.

Cordialement.
olrik.
 
fafnir70
fafnir70
Compagnon
9 Jan 2011
4 311
FR-70 70150Haute-Saône Val de l'Ognon
Bonjour,

Bonjour à tous
Merci Yannick,mais tu vois mon post n'a pas l'air enthousiasmer les foules,mais bon tout le monde est blasé de tout de nos jours,heureusement qu'il nous reste le Mac Do, cela au moins reste une valeur sure.
Cordialement.olrik.
Le macdo? Serais-tu devenu un masochiste macdoïste?
Mon cher Jean, je sens poindre en toi une touche de .....* une goutte de .....* ainsi qu'une pincée de .....*.
Ressaisis-toi, laisse-les revenir du Fleinch, du Macado, du Krouic ou du Kakafc

Sinon, que fait donc cette baladeuse bien visible sur ta deuxième photo?

Bernard
* compléter selon ton choix et tes humeurs.
 
sevictus
sevictus
Compagnon
4 Mai 2017
672
FR-74 Bonneville
Bonjour,
Super boulot et qui peut en inspirer certains (dont moi) qui travaillent autant le bois que le métal !
Et un reportage bien détaillé comme on les aime !
 
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 348
indre et loire
Merci Yannick,mais tu vois mon post n'a pas l'air enthousiasmer les foules,mais bon tout le monde est blasé de tout de nos jours,heureusement qu'il
nous reste le Mac Do, cela au moins reste une valeur sure.
Bonjour,

On admire en silence !!

Les filetages sont maitrisés :prayer:

edit : Pour les valeurs sures et certaines : JAMAIS (bon il ne faut jamais dire jamais):smt021

JF
 
D
daniel g
Compagnon
17 Mar 2009
2 294
Nord Orléans
Bonsoir Jean

Bon travail.
Tu ne pouvais pas mettre une "fourrure" sur ton axe pour éviter la rainure ?
Autre idée, une clavette maintenue avec un serflex et usinée quand l'axe est entre pointe.

Daniel
 
Olrik
Olrik
Compagnon
17 Déc 2008
891
Besançon (25)
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonsoir à tous

Bernard la baladeuse sur le trainard sert à éclairer le tambour gradué du longitudinal,les possesseurs de T36 sauront de quoi je parle,car le tambour du transversal masque en partie celui du trainard,comme je débraye à chaque passe au repère,il vaut mieux voir bien clair.Dans le cas présent de filetage
contre épaulement il y avait moins d'un millimètre entre la plaquette et l’épaulement,ce qui impose un réflexe certain et un bon éclairage.
Il faudrait installer un éclairage dédié à cet endroit précis avec un interrupteur.
Mais bon encore un truc de plus à faire,heureusement qu'il me reste encore 250 ans à vivre.

Daniel,C’est sûr que j'aurais pu faire une douille,mais l'usinage à réaliser était minime,j'ai laissé courir.Merci pour l'info.

Bonne soirée à tous.
Cordialement.
Olrik.
 
M
metalu
Compagnon
7 Mai 2008
642
2 Lip dans le même village! wahou, je suis très jaloux!
 
chilavere
chilavere
Compagnon
4 Fev 2013
1 304
la baladeuse sur le trainard sert à éclairer le tambour gradué du longitudinal
:smt003:smt003:smt003 me voila rassuré !!! j'ai regardé ta photo pendant 5 minutes en me demandant ce que c'était que cet accessoire bizard que j'avais jamais vu !!:icon15:
bon travail en tout cas !
 
Olrik
Olrik
Compagnon
17 Déc 2008
891
Besançon (25)
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bonjour à tous

chilavere: merci du compliment,bon week end.
Cordialement.
Olrik.
 
Haut