Restauration Ernault Somua ZHV1 - Remise en état

  • Auteur de la discussion EMCO77
  • Date de début
E

EMCO77

Apprenti
Bonjour à tous,

Dans les bonnes résolutions pour l'année 2023, j'ai décidé de remettre en état ma ZHV1. J'ai toujours voulu une Z1, c'est là dessus que j'ai commencé le fraisage au lycée il y a un peu plus de 30 ans. J'aime beaucoup l'ergonomie de cette fraiseuse avec sa hauteur de table constante. J'imagine que les machines équipées avec les commandes assistées sont top.
J'ai acquis cette machine qui était arrivé dans une entreprise de mécanique générale dans un lot en provenance d'un lycée. Cette machine ,n'intéressait pas l'entreprise. Du coup je l'ai mise en place là où elle devrait rester par la suite.

Cette remise en état comprend :
Remise en configuration d'origine y compris le pupitre de commande.
Nettoyage
Vidanges, entretien, réglages
Armoire électrique à faire (Toute l'électricité était dans une autre armoire que je n'ai pas eu)
Je pense surtout avoir besoin d'un coup de main pour refaire l'électricité. J'ai le schéma électrique de la Z3c (en arrière plan) qui avait été reconstruite.

Cette machine est un peu particulière car elle avait été modifiée pour fonctionner en cycle. Un vérin pneumatique avait été installé pour permuter le longitudinal avec le transversal/vertical.

Des règles rainurées avec butées réglables ont été installées sur les axes X et Y A priori, ces règles ont été fraisées dans du fer plat, en tous cas ça semble plus être une fabrication artisanale qu'industrielle.

IMG_20230101_203041543.jpg


IMG_20230101_202644171.jpg


IMG_20230101_202801196.jpg


L'armoire électrique actuelle

IMG_20230101_202850273.jpg


Pupitre de commande
IMG_20230101_202559953.jpg


Ma première intervention consiste donc à nettoyer la machine et à déposer les règles.

Nettoyage en cours
IMG_20230105_192704076.jpg
 
Dernière édition par un modérateur:
L

laboureau

Compagnon
Bonsoir EMCO77
Bonne Machine que la ZHV1,
Tu aime bien les H.Ernault, je vois une Z3 dans le fond,
Tu pourra regarder le lien de ma restauration, ci dessous,
Cordialement.
jpal7@
 
J

JASON

Compagnon
Bonjour,
Bonne acquisition mais il y a du bouot de restauration ! ...
Je rappelle que c'est une fraiseuse à banc fixe, prévue pour les pièces lourdes...
JASON
 
B

Bbr

Compagnon
Bonjour,

Effectivement sur la partie électrique il y a un peu de boulot, la bonne nouvelle c'est qu'il y a un certain nombre d'éléments récupérables sur le pupitre actuel pour revenir en config d'origine (exemple le manipulateur s'il est en bon état au niveau des contacts).
Pour le schéma regarde le sujet de la ZHV1 de @Geoff87 . A priori il faudra faire une modif sur le schéma car tu as un embrayage électromagnétique à alimenter sur ta machine pour l'avance rapide.

Dans les modifications mal faites il y a les boitiers de fins de course en particulier le X qui dépasse de la table (pour info le boitier d'origine ainsi que le pupitre d'origine ne dépassent pas de la table).

Si tu cherches des pièces d'origine comme les boitiers de fins de course tu dois pouvoir en trouver grâce au forum car certains ont supprimé ces boitiers pour numériser leur machine, @laboureau a peut être encore quelques éléments en stock (à voir avec lui).

Si tu veux la transformer en machine "intuitive" oublies car il y a trop de différences en particulier au niveau des embrayages électromagnétiques et des pièces qui vont avec (arbres, pignons, carters, etc.)

Cordialement,
Bertrand
 
Dernière édition:
M

Marcdere

Apprenti
Un beau projet de restauration effectivement ce sont de très bonne machines. Ah si je pouvais détenir une z3 mais c est rare sur le marché . Bon courage pour ton projet
 
F

flogtv6

Apprenti
Beau projet !!!
C'est assez intrigant cette commande pneumatique sur la selection des avances :shock:
 
E

EMCO77

Apprenti
Merci à tous pour vos messages. Je sais que je peux compter sur vous pour les conseils et le soutien.

Aujourd'hui, petite parenthèse car j'ai entrepris de rectifier la broche de la perceuse à colonne FLOTT. Très bonne fabrication allemande acquise récemment avec des réparations à faire. A la mise en route, je me suis aperçu que ce n'était pas top au niveau de la broche. 5/100ème de défaut de Coaxialité, donc pas admissible.

Du coup, démontage de la broche, réalisation d'un support pour montage d'une meuleuse droite sur la tourelle du tour.
Lien vers la rectification de ma broche de perceuse :

On reviendra sur la ZHV1 la semaine prochaine.
 
Dernière édition:
E

EMCO77

Apprenti
Pas que des bonnes nouvelles !...

Afin d'anticiper les travaux à prévoir, j'ai souhaité vérifier le fonctionnement du moteur d'avance et du moteur de broche.
Il s'agit de moteurs UNELEC avec des freins en 220v. D'après ce que j'ai pu lire ailleurs sur ce forum, les 2 bobinages sont ainsi reliés chacun à une phase et chacun à un point commun (neutre) qui du coup est branché au point de centre du branchement étoile du moteur tri.

Le câble du frein de moteur d'avance étant sectionné, mon idée était déjà de le réparer et de le brancher pour essayer l'ensemble du moteur, sauf qu'au fur et à mesure que je le dénudais, il partait en miettes jusqu'au bobinage.
Il faut donc repartir du bobinage et ça n'a pas l'air évident. Du coup j'emmène les 2 freins qui ont la même maladie demain chez mon bobineur voir ce qu'il en pense.

IMG_20230114_120811585.jpg



La bonne nouvelle tout de même, c'est que les moteurs eux fonctionnent ainsi que la broche.

En parlant de la broche d'ailleurs, je note qu'elle est en version petite vitesse. Un réducteur se trouve en effet entre le moteur et la boîte de vitesses.

IMG_20230114_143057558.jpg


Je pense que je vais retirer ce réducteur pour gagner en vitesse. Du coup si quelqu'un a des plaques rivetées "grande vitesse" je suis preneur.

IMG_20230115_093900783.jpg


J'ai par ailleurs déposé l'armoire électrique et tous les composants pneumatiques qui y avaient été installés.
Maintenant que j'y vois un peu plus clair sur la conception du schéma électrique et de ce que je dois conserver pour remettre la machine dans sa configuration d'origine, , je vais entreprendre de boucher tous les trous inutiles de cette armoire.

IMG_20230115_094012059.jpg


IMG_20230115_094020763.jpg
 
Dernière édition:
N

Nico-84

Compagnon
Bonjour Emco,

Je viens de voir sur la photo de profil de ta machine qu'elle est équipée comme la mienne d'un réducteur de vitesse de broche.
Plafond à 1340 tours/minute au lieu de 2000 je crois, pour les versions standards. C'est le carter sur lequel est fixé le moteur.
Il est en supplément et ajoute une démultiplication en décalant le moteur vers l'arrière et le bas.

Bonne restauration! Nicolas
 
B

Bbr

Compagnon
Je ne pense pas, il me semble plutôt qu'il lui manque le levier des rapides....
Je l'ai vu aussi mais il y a dû y avoir une modif car sur le pupitre il y a un bouton "rapide" sous le manipulateur.

Il faut donc repartir du bobinage et ça n'a pas l'air évident. Du coup j'emmène les 2 freins qui ont la même maladie demain chez mon bobineur voir ce qu'il en pense.
Il y a un sujet qui parle de ces freins .

Je pense que je vais retirer ce réducteur pour gagner en vitesse.
Pourrais tu faire une série de photos de ce réducteur ainsi que relever les caractéristiques de toute la tripaille (joints, roulements, pignons, ...) car il n'y a rien à ce sujet sur le forum (il y a peu de Z1 avec ce réducteur).

Si l'arbre d'entrée de la BV de broche est standard tu pourras certainement monter le moteur directement sur le montant, mais il est bien possible que l'arbre d'entrée soit différent. D'ailleurs si je ne me trompe pas, ce n'est pas le même pour une Z1 avec un moteur de 2,2kW et une avec un moteur de 3kW (voir ici).
 
E

EMCO77

Apprenti
Voici des photos,
Je compterai les dents quand je retournerai à l'atelier.
Est-ce que ce réducteur a vraiment un intérêt selon vous parce que personnellement, il me semble plus intéressant d'avoir une broche qui tourne à 2000 tr/min

Bonjour Emco,

Je viens de voir sur la photo de profil de ta machine qu'elle est équipée comme la mienne d'un réducteur de vitesse de broche.
Plafond à 1340 tours/minute au lieu de 2000 je crois, pour les versions standards. C'est le carter sur lequel est fixé le moteur.
Il est en supplément et ajoute une démultiplication en décalant le moteur vers l'arrière et le bas.

Bonne restauration! Nicolas
Hé bien on est au moins 2 maintenant avec cette rareté :-D


IMG_20230115_111144775.jpg


IMG_20230115_111149624.jpg


IMG_20230115_113228318.jpg


IMG_20230115_113505465.jpg
 
N

Nico-84

Compagnon
Pourrais tu faire une série de photos de ce réducteur ainsi que relever les caractéristiques de toute la tripaille (joints, roulements, pignons, ...) car il n'y a rien à ce sujet sur le forum (il y a peu de Z1 avec ce réducteur).

Si l'arbre d'entrée de la BV de broche est standard tu pourras certainement monter le moteur directement sur le montant, mais il est bien possible que l'arbre d'entrée soit différent. D'ailleurs si je ne me trompe pas, ce n'est pas le même pour une Z1 avec un moteur de 2,2kW et une avec un moteur de 3kW (voir ici).

Malheureusement, ce n'est pas possible, la machine est en fonction, je n'avais d'ailleurs eu que peu de temps pour l'arrêter, j'avais eu le voyant de niveau de ce carter à changer qui était devenu opaque.

Je pense qu'il est en effet possible de repasser en vitesses standards car de mémoire, c'est juste l'ajout d'un pignon et donc d'un carter.
Mais il faudra du coup :
- Vérifier si le pignon en bout de moteur est plug n' play en remettant le moteur à son emplacement d'origine
- Inverser le branchement de celui-ci pour récupérer le sens de rotation correspondant aux boutons de commande
- Trouver les plaquettes signalétiques de vitesse d'une ZHV1 standard
 
N

Nico-84

Compagnon
Tu en as démonté bien plus que moi :wink:

Je n'avais eu besoin que de tomber le moteur et j'avais réussi à chasser le voyant du carter par le trou de positionnement du moteur.
 
E

EMCO77

Apprenti
Il y a un sujet qui parle de ces freins .
Merci pour le tuyau, je suis allé voir c'est très intéressant, mais il ne montre pas s'il a fini par rebobiner son frein.
Je vous tiens au courant sur l'avis de mon bobineur demain.
 
B

Bbr

Compagnon
Est-ce que ce réducteur a vraiment un intérêt selon vous parce que personnellement, il me semble plus intéressant d'avoir une broche qui tourne à 2000 tr/min
En fait ça dépend ce que tu montes comme outil sur ta machine.

Si tu utilises ta fraiseuse pour faire des trous de 3 avec un foret dans un bout d'alu, le réducteur n'est pas utile.

Par contre si tu montes une 3 taille de 175 dans la broche horizontale pour usiner un bout de 100C6, le réducteur peut être utile voire indispensable sauf si tu as un variateur de fréquence (j'ai testé sans réducteur mais avec un var => 36Hz pour avoir la bonne vitesse sur la fraise avec la vitesse mini sur la BV).

Je pense qu'il est en effet possible de repasser en vitesses standards car de mémoire, c'est juste l'ajout d'un pignon et donc d'un carter.

D'après les photos le bout d'arbre en sortie du réducteur doit faire 28 de diamètre (à vérifier).
j'ai mis un lien dans mon message précédent vers un sujet qui parle des moteurs de broche des Z1, donc si son moteur est un 3kW comme le mien ça doit pouvoir se monter directement car l'arbre fait 28, si c'est un 2,2kW j'ai bien peur que l'arbre du moteur soit trop maigrichon.

Bref, le plus simple : démonter le pignon et mesurer l'arbre et l'alésage.
 
E

EMCO77

Apprenti
Bonjour,

Nombre de dents pignon moteur : 26
Nombre de dents de l'arbre sortie boitier = 39
Rapport 26/39 = 0.6667

Du coup sur le dernier rapport de broche sans tête 1650/0.6667 = 2475 tr/min soit à peu près la vitesse des fraiseuses standard
 
N

Nico-84

Compagnon
Bonjour,

Nombre de dents pignon moteur : 26
Nombre de dents de l'arbre sortie boitier = 39
Rapport 26/39 = 0.6667

Du coup sur le dernier rapport de broche sans tête 1650/0.6667 = 2475 tr/min soit à peu près la vitesse des fraiseuses standard

C'est plutôt 1340 trs/min qu'il faut prendre en compte pour du fraisage normal, les 1650 étant en arbre horizontal sans tête et du coup on aurait : 1340/06667 = 2000 soit la vitesse standard :wink:
 
B

Bbr

Compagnon
Bonjour,

Je suis surpris qu'ils aient monté un engrenage avec des nombres de dents non premiers entre eux (les 2 sont multiples de 13) sur un tel réducteur. :o

2475 tr/min soit à peu près la vitesse des fraiseuses standard

Logique, comme ça la boite de vitesse est standard à toutes les versions.

As tu relevé le diamètre de l'alésage de l'arbre d'entrée de la BV de broche ?

Quelle est la puissance de ton moteur ainsi que son diamètre d'arbre, stp ?

Cordialement,
Bertrand
 
E

EMCO77

Apprenti
Je vais regarder ça dès mon retour à l'atelier et présenter le moteur. C'est un 2.2 kw

Je m'interroge aussi sur le choix de mettre des variateurs de fréquence pour la broche et les avances vu que j'ai toute l'armoire électrique à refaire. Si je fais ça, plus besoin des freins normalement.
 
B

Bbr

Compagnon
Moteur 2,2kW : l'arbre doit faire dans les 24 maxi en diamètre.

Je m'interroge aussi sur le choix de mettre des variateurs de fréquence pour la broche et les avances vu que j'ai toute l'armoire électrique à refaire. Si je fais ça, plus besoin des freins normalement.

La fonction freinage réalisée avec un variateur de fréquence n'a rien à voir avec un frein mécanique, il n'y a pas de maintien en position (sauf dans le cas d'un servomoteur mais ça n'est pas le cas ici).

Dans le cas d'un arrêt de l'avance sur une butée le frein mécanique est très certainement plus précis et répétable en position que le variateur.

Si tu as le triphasé l'utilisation de variateur n'est pas réellement justifiée pour cette machine (hormis le cas que j'ai cité précédemment à savoir : vitesse mini à la broche trop élevée).
 
E

EMCO77

Apprenti
Moteur 2,2kW : l'arbre doit faire dans les 24 maxi en diamètre.



La fonction freinage réalisée avec un variateur de fréquence n'a rien à voir avec un frein mécanique, il n'y a pas de maintien en position (sauf dans le cas d'un servomoteur mais ça n'est pas le cas ici).
OK merci, c'est vrai.

Dans le cas d'un arrêt de l'avance sur une butée le frein mécanique est très certainement plus précis et répétable en position que le variateur.
Là je suis un peu plus sceptique. Il faudrait faire des mesures de dispersions sur butée car je suis persuadé qu'avec des vitesses différentes d'avance, la dispersion augmente.
Si tu as le triphasé l'utilisation de variateur n'est pas réellement justifiée pour cette machine (hormis le cas que j'ai cité précédemment à savoir : vitesse mini à la broche trop élevée).
 
B

Bbr

Compagnon
Là je suis un peu plus sceptique. Il faudrait faire des mesures de dispersions sur butée car je suis persuadé qu'avec des vitesses différentes d'avance, la dispersion augmente.
Que le temps d'arrêt soit différent lorsque la vitesse d'avance est différente c'est bien possible, selon les efforts (frottements, efforts de coupe) et l'inertie de l'ensemble en mouvement la position d'arrêt sera différente mais dans le cas d'une série (donc mêmes paramètres à chaque fois) la dispersion sera faible, voire même très faible, d'une pièce à l'autre et heureusement sinon les machines cyclées n'auraient jamais été utilisées en production.

Il faut bien sûr que le frein soit réglé correctement si on veut un peu de répétabilité sur la position d'arrêt (surtout si l'arrêt se fait en pleine matière).
 
E

EMCO77

Apprenti
C'est un sujet intéressant. Je viens justement de faire des mesures de dispersions sur des machines conventionnelles avec butée mécanique et butée électromécanique avec mes étudiants pour mettre en évidence les dispersions. 100 déplacements avec mesure de position arrêt sur comparateur. Par contre je n'ai pas fait varier la vitesse d'avance, le but étant simplement de mettre en évidence les dispersions sur machine avant mon cours sur les dispersions.

Probablement qu'avec les efforts de coupe qui évoluent avec l'usure des outils, ça doit aussi varier.
Après je ne pense pas qu'on soit nombreux à utiliser les butés de fin de course pour faire de la série sur conventionnelle. Dans notre utilisation actuelle, elles sont surtout là pour arrêter la machine en bout de course pour ne pas forcer sur la mécanique à mon avis.
 
L

laboureau

Compagnon
Bonsoir
J'ai fait des pièces sur Z1C Intuitive, cycle carré en butée sur les F. C., commande au commodo
pour changer de direction, arrêt sur 2/100,
mais toujours les mêmes vitesse d'avances,
Cordialement.
jpal7@
 
B

Bbr

Compagnon
Je viens justement de faire des mesures de dispersions sur des machines conventionnelles avec butée mécanique et butée électromécanique avec mes étudiants pour mettre en évidence les dispersions.
Et tu as obtenu quoi comme valeurs de dispersions ?

arrêt sur 2/100,
Ca ne me surprend pas du tout si la machine est réglée correctement (freins, embrayages, etc.)
Les systèmes micrométriques de réglage des règles porte taquets des Z1 cyclées servent à corriger les cotes de la fraise lorsqu'elle revient d'affûtage.
 
E

EMCO77

Apprenti
Sur la Vernier, on est presque à 2/10ème tout de même. Après il faut voir l'état des contacts. avec le jeu...
Je n'ai pas pas pu le faire sur la Z1 du lycée, il n'y a plus les butées de fin de course sur le X. Il faut que j'en fabrique au modèle d'après les miennes.
 
L

laboureau

Compagnon
Bonjour EMCO77
(Sur la Vernier, on est presque à 2/10ème tout de même.),
C'est pas la qu'il faut contrôler,
Avec les jeux, crabot, pignon d'angle, c'est normal...
Il faut contrôler avec un comparateur, sur la butée fin de course,
Cordialement.
jpal7@
 
B

Bbr

Compagnon
Sur la Vernier, on est presque à 2/10ème tout de même
C'est énorme ! :shock:

Pour avoir utilisé une Vernier lorsque j'ai passé le bac il y a bien longtemps, les 3 pièces fabriquées en série avaient les mêmes cotes à quelques centièmes près (les tolérances n'étaient pas en millimètres). Bon, c'est vrai, la machine avait moins d'un an (donc elle était neuve).
Je ne sais pas quel entretien a été fait sur ta Vernier mais je pense qu'une petite révision (nettoyage, lubrification, réglages) ne serait pas du luxe.
 
E

EMCO77

Apprenti
Bonsoir à tous,

Petit retour à l'atelier dans l'après midi.
Première chose, j'ai vérifié le montage du moteur à la place du réducteur. C'est un moteur 3kw (tant mieux) avec un arbre de Ø28 et un centrage de 130.
Il vient en lieu et place du réducteur

IMG_20230128_163346670.jpg


Ensuite, j'ai commencé le bouchage des trous inutiles sur l'armoire pour la remettre en configuration d'origine.
Soudure mig + rustines en tôle de 2 pour les plus gros trous.

Je dois encore planer des soudures puis poser des mastics avant peinture.
J'aimerai en effet finir l'armoire rapidement pour préparer la partie électrique.

IMG_20230128_182339344.jpg



Il y a encore des trous à boucher sur le dessus pour la fixation d'un tube origine. Je pense qu'il faut garder 4 trous, mais je ne sais pas lesquels :?::confused: Je vais peut-être trouver sur le post de JPL...
IMG_20230128_182353237.jpg
 

Sujets similaires

pierreLG
Réponses
20
Affichages
1 814
pierreLG
pierreLG
F
Réponses
24
Affichages
2 911
flogtv6
F
F
Réponses
26
Affichages
6 283
flogtv6
F
P
Réponses
26
Affichages
4 518
moufy55
moufy55
noirvodka
Réponses
9
Affichages
1 384
noirvodka
noirvodka
aroy
Réponses
46
Affichages
5 480
rabotnuc
R
bace_performance
Réponses
10
Affichages
1 813
ingenieu59
ingenieu59
A
Général Devalliere H130
5 6 7
Réponses
187
Affichages
9 660
aerane
A
W
2
Réponses
50
Affichages
2 337
Olrik
Olrik
P
Réponses
17
Affichages
1 876
potip
P
P
Réponses
8
Affichages
1 297
paysan
P
tatave
Réponses
4
Affichages
376
tatave
tatave
Haut