Advertisements

Entretient des limes ,

  • Auteur de la discussion Tourblanche
  • Date de début
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Octobre 2008
2 224
Monterégie , Québec
  • Auteur de la discussion
  • #1
Je n'ai qu'un tour et une perceuse , je travaille beaucoup a la lime
je n'ai pas de formation formelle , j'ai appris un peu au hasard ,
j'ai ramassé des limes a droites et a gauche dans les bazars , les
vide greniers ( appelés ici " ventes de garage ) , certaines
ont des manches , d'autres pas .

Je suis décidé a y mettre bon ordre , j'ai commencé a me
fabriquer des manches d'apparence uniformes pour les limes
les plus utilisées , je me suis procuré une nouvelle " brosse " ?
( ici on dit une " carde " ) .

Est-ce qu'il y a un test pour décider du sort d'une lime ?

Est-ce qu'on peut raviver les dents avec un acide ?

Il y a des ateliers spécialisés dans l'affutage des limes http://www.boggstool.com/

Mais ça ne me semble pas utile pour des particuliers ?

Avez vous un jeux spécial pour les métaux non ferreux ?
 
Advertisements
J
j.f.
Compagnon
22 Décembre 2007
6 443
19
Salut Tourblanche.

Ici aussi on dit une carde.

Raviver à l'acide, oui, bien sûr !
Mais ça ne marche que pour les limes à épaissir. :wink:

Pour les chants sur l'alu, j'aime bien la lime de tourneur (lathe file).

Il se dit que pour les métaux qui encrassent la lime (alu, inox), il faut y passer de la craie avant de s'en servir. Je n'ai pas été convaicu. mais ça se dit. (entretien préventif)
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Octobre 2008
2 224
Monterégie , Québec
  • Auteur de la discussion
  • #3
Oui , la craie fonctionne bien , c'est utile avec les antiquitées
ou on trouve souvent de l' étain et du plomb .

J'utilise aussu des douilles de munitions de carabines ( laiton)
pour déloger les particules d'acier entre les dents .

Mais pour l'acide , d'abord c'est quel acide ?
et que doit -on faire ( et n pas faire ... ) avec ?
 
G
Guitoune45
Compagnon
8 Avril 2008
1 472
Olivet 45
Bonjour,
Tour et limes ne font pas bon ménage , c'est dangereux et complètement inadapté au tournage d'une pièce en n'importe quelle matière.
Genre de conseil à éviter.
A + .
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Octobre 2008
2 224
Monterégie , Québec
  • Auteur de la discussion
  • #5
:shock:

Ah .... c'est malin
http://fr.wikipedia.org/wiki/Canulars_dans_la_technique

je me suis fit prendre comme un ...... débutant , que je suis. :oops:
:-D

Chez l'imprimeur ou j'ai travaillé , on envoyait
les nouveaux chercher un peu de solvant .... avec un gobelet de styro-mousse . Comme j'avais eu vent du truc , j'avais doublé le gobelet
avec un autre en carton ciré.

Mais je suppose qu'on va dériver un peu avant d'en revenir aux limes :???:
 
J
j.f.
Compagnon
22 Décembre 2007
6 443
19
Tourblanche a dit:
J'utilise aussu des douilles de munitions de carabines ( laiton)
pour déloger les particules d'acier entre les dents .

1) essaye de travailler la bouche fermée (ou alors ferme le hublot)
2) tu devrais tenter la combinaison étui + balle pour les déloger
3) éventuellement, le fil dentaire
4) tu dois avoir un sourire surprenant !
 
valoris
valoris
Compagnon
21 Avril 2008
754
Bonsoir Tourblanche,


Ils sont pleins d'humour tous ces petits, pour ma part je leur joue du violon pour le faire grincer des dents.:tatatata54:

Plus prosaïquement, pour les limes d'ajustage il y a 2 types de denture droite ou croisée (dites une taille ou deux). En suite la hauteur de la denture détermine le type de travail qui sera fait avec.

limes bâtarde de 300 ou 350, travaux d'ébauche
limes 1/2 douce ajustage courant
lime douce ajustage fin
lime extra douce travaux très fins (matrice d'emporte-pièce, moules etc..)

puis la forme de la lime, plate, triangulaire, ronde, demi-ronde, feuille de sauge, etc...

Mais le point le plus important pour les limes d'ajusteurs c'est de vérifier leur courbure. Elles ont une courbure convexe très caractèristique. Si elles ont perdues leurs courbures ou si elle sont déformées (en zig et en zag), elles sont bonnes au rebut.

Cela ne veut pas dire qu'on ne peut rien en faire, je les transforme en grattoir plan ou triangulaire. J'en fait des outils de tour (à préciser que c'est de l'acier "fondu" donc vitesse de coupe assez basse)
On peut en faire des poinçons, des outils de forme.

La craie est efficace à condition de recharger la lime souvent.

Les limes une taille sont le plus souvent utilisées pour les métaux tendre, alu, étain, cuivre. Elles donnent un très beau fini sur l'alu, le zamac, l'étain, le cuivre.

Il est aussi possible de nettoyer et de raviver les limes dans un bain d'électrolyse à base de soude caustique, attention ça décape...

Comme quoi une vielle limes peut toujours rendre service.

Cordialment

Valoris.
 
valoris
valoris
Compagnon
21 Avril 2008
754
bonjour Tourblanche,


La bain que j'utilise est un bain dit de dégraissage. Voici la formule complète qui est extraite de mes livres du collège.

dégraissage électrolytique.
Le passage du courant dans un électrolyte alcalin donne lieu a un violent dégagement gazeux sur la surface des pièces, ce qui facilite l'élimination des souillures solides. On peut utiliser la solution suivante à froid
Soude 70 g/l
Cyanure de soude : 25 g/l
Carbonate de soude 30 g/l
Phosphate trisodique : 30 g/I.
Agent mouillant (alkylarylsulfonate de soude) : 3 g/l
Densité de courant : 10 à 15 A/dm² pour 1 mn de traitement; pièces en cathode ou en anode.

Un rinçage à l'eau froide, ou deux rinçages, l'un à l'eau chaude, l'autre a l'eau froide complètent le traitement de dégraissage.

Ces informations sont des données industrielles.

Pour ma part j'ai réduit la formule au composant que l'on peut se procurer facilement dans le commerce, soude, carbonate de soude et agent mouillant (quand j'en trouve). Et pour augmenter la réaction je prend de l'eau chaude à 55- 60 °

Je me sert d'un ancien chargeur de batterie comme source de courant continu parce qu'il dispose d'un disjoncteur thermique qui limite l'intensité à 7A maxi. Je le branche sur une ligne protégée par un disjoncteur différentiel de 30 mA. Et je ventile le local dans lequel j'opère.

J'insert dans le circuit une pince ampèremétrique qui me permet de régler l'intensité en éloignant ou en rapprochant les électrodes.

je règle à 1A ou 1,5A pour 10 à 15 mn de traitement voir plus en fonction du résultat souhaité.


Bien sur il y a d'autre traitement plus agressif à base d'acide sulfurique, chlorhydrique, fluorhydrique et azotique. Ces bains sont dit de décapage.

Mais là local fortement ventilé obligatoire et protection indispensable, les dégagements gazeux peuvent en fonction du mélange des acides se révéler dangereux voir mortel.

Cordialement.

Valoris

décapage.jpg
 
J
jef2a
Compagnon
2 Mars 2008
559
Région Parisienne
ben desolé mais on peut effectivement raviver des limes par passage dans un bain d'acide. J'utilise pour cela de l'acide sulfurique pour batterie. De vieux manuels precaunisent un melange acide sulfurique et acide nitrique d'autres uniquement de l'acide nitrique.

L'affutage a l'acide agit de la meme façon que l'affutage electrolytique.


Apres un bon rinçage dans un bain d'eau + bicarbonate pour passiver puis une trempette dans l'essence et c'est reparti pour un tour.

Bon evidement il faut pas que la lime soit au départ une vraie savonnette !
Autre truc pour les limes completement bouchées par de l'alu -> bain de soude ! ça bouffe l'alu.

Et voilo !
 
T
Tinker
Apprenti
17 Janvier 2007
146
Aubervilliers 93300 France
Est la rouille!

Salut,

j'ai jamais essayer, mais en m'avais dit que le laisser rouiller les limes a la même effet que l'acide, plus longue probablement mais beaucoup plus ecolo et moins nocife pour la sante! Bien degraisser et le laisser dehors!

Cordialement, Mathieu
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Octobre 2008
2 224
Monterégie , Québec
[isoude, carbonate de soude et agent mouillant (quand j'en trouve)[/i]


Traduisons en language de quincaillerie , ou d'épicerie


soude : Hydroxide de sodium , NaOH , lessive ....


carbonate de soude :http://www.jefo.ca/fiches_francais/bicarbonate_sodium.html
rayon patisserie , pour les nords Américains c'est la " petite vache "



Agent mouillant :http://fr.wikipedia.org/wiki/Tensioactif
C'est le liquide a rincer des laves vaisselles ?
http://www.twenga.co.uk/offer/42271/3619076229115211423.html J'ai bon ?
 
J
j.f.
Compagnon
22 Décembre 2007
6 443
19
Tourblanche, il y a une erreur dans ta retranscription.


La baking soda, c'est le BIcarbonate de sodium.

Le carbonate de sodium, c'est :

- cristaux de soude en français
- whashing soda en anglais ; à ne surtour pas confondre avec la lessive de soude qui est l'hydroxyde de sodium, c'est à dire la soude caustique


carbonate : Na2CO3
bicarbonate : NaHCO3

Le carbonate de sodium est irritant.
Pas le bicarbonate qui lui est "commestible" (et également couramment utilisé sous forme injectable).

La désoxydation électrolytique, ça marche super bien !
Le carbonate de sodium seul est facile à trouver en France ; Cristaux de soude St Marc. Transformation de la "rouille brune" en "rouille noire" qui s'élimine par essuyage, our par brossage léger.

Surprenant, l'entretien à l'acide !!!
Va falloir que j'essaye
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Octobre 2008
2 224
Monterégie , Québec
Je crois que ça c'est encore disponible



Mais la lessive St Marc , je doute d'en trouver ??

Mais il y a ceci , vendu sous le nom de " washing soda "
 
J
j.f.
Compagnon
22 Décembre 2007
6 443
19
A une époque j'avais beaucoup cherché sur la désoxydation électrolytique.

Certains utilisent la baking soda (bicarbonate) avec succès (mais c'est plus long)

D'autre du vulgaire sel. Pareil.

Dans tous les cas, les ions Na arriveront à la pièce, effectuant lka réduction cathodique recherchée.

Mais je n'ai essayé qu'avec le carbonate (washing soda)
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut