Choix d'acier pour un premier canif d'ébéniste (et une lame de rabot ?)

  • Auteur de la discussion Cecile
  • Date de début
C
Cecile
Apprenti
1 Avr 2012
52
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je travaille un peu le bois, et ces dernier temps je me suis entraînée à affûter mes outils et j'arrive maintenant (à peut prêt) à un tranchant rasoir sur la lame d'un rabot (un stanley probablement des années 60-70, je ne sais pas si la lame est d'origine) et sur un canif d'ébéniste (celui-ci, je ne sais pas de quel aciers il s'agit mais ils donnent 58HCR du coté tranchant, il est en deux couches de nuances différentes mais ce n'est probablement pas important dans mon cas ?)

J'aimerais passer à l'étape suivante, à savoir essayer de me faire un rabot en bois (dans ce genre) et me faire quelques canifs sur mesure.
Mes critères, dans l'ordre sont :
-Ne pas y mettre beaucoup d'argent (c'est juste un test, et je n'ai jamais fait de trempe)
-D'avoir quelque chose d'agréable à utiliser et à affûter, de vrais outils qui coupent.
-Pour le rabot : qu'il tienne l'affûtage, je n'aime pas devoir réaffûter / reregler un rabot en bois au milieu d'une séance. Pour les canifs : pas d'importance, je leur redonne un petit coup chaque fois que je vais m'en servir.

Ce sur quoi je peux faire des concession:
-Que l'acier soit sensible à la rouille (j'huile mes lames régulièrement, et celle-ci ne seront pas censée durer dix ans)
-Que les canifs soient un peu cassants (certes je foceai un peu dessus pour par exemple tailler des manches, mais pas comme une brute, ps dans des bois avec des risques de clous ou de sable, et si jamais la lame tombe et se brise... tant pis, j'en referais !)

Je dispose de peu de matériel : scie à métaux à main et une bonne scie sauteuse, j'ai un barbecue une cheminée et une chaudière à bois pour tenter la trempe, des limes et des pinces. Un marbre, du papier de verre, des pierres à affûter. Un touret à meuler très bas de gamme,et une grosse ponceuse à bande qui m'a bien aidée pour refaire l'aiguisage du fer du stanley. Un four de cuisine avec un thermocouple qualibré. Je n'ai rien d'autre qu'un aimant pour estimer la temperature.

Un ami fait une commande à la Mine de Fer et ca m'arrangerait bien de ne ps payer plus cher en port qu'en metal. Il n'ont pas de xc75 (qui irait pour les canifs, je ne sais pas pour le rabot), mais ils ont du 135cr3, du C130 et du C60. Un de ces aciers est-il l'idéal pour mon cas, ou avec vous d'autres suggestions ?

Merci,
Cecile.
 
C
Cecile
Apprenti
1 Avr 2012
52
  • Auteur de la discussion
  • #2
Pour le 135cr3 : apparemment ils ne l'ont qu'en 6mm (le site est HS actuellement ). Pour le rabot ce serait parfait, pour les canifs ce serait a la fois un peu épais pour mes mains et pour ma pauvre scie à métaux ! (il me faudrait scier sur 250mm de long car ils n'ont pas non plus la bonne largeur)
 
S
serge67
Compagnon
28 Déc 2015
622
bas-rhin
Bonjour Cecile , je ne pourrait pas te répondre ,mais je sais juste que les aciers sont très très différent ,a une époque j'avais acheté des ciseaux a bois "récent" de bonne marque ,et j'avais trouvé d'ancien outils ( rabot ,varlope ,ciseaux ..... ) fabriqué près de chez moi ,entre 1850 et début 1900 je pense ,et les anciens outils ont un superbe acier , qui se laissent super bien affûté ,et surtout l’affûtage tient bien bien mieux que les récent "de bonnes facture " ( OK quand je dit de bonne facture ,ce sont pas des outils japonnais a XXXX euros ) ,mais juste pour dire que nos anciens ,avec la bonne matière ,les bons outils et surtout leurs savoir faire ,ils arrivait aussi a quelque chose de très très bien :smileJap: , juste pour dire ,que parfois l'évolution ...
Et que si tu fabrique tes outils toi même ,je vais suivre ton sujet et voir ça :smileJap:
:tumbsupe:
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 468
Lorraine
Bonjour Cécile,
Je refais de vieux rabots, riflards, guillaumes, bouvets, des tarabiscots, etc... de récupération et certains sont tellement malades qu'à la fin, seul le fer est conservé ! Et oui, les vieux aciers sont un plaisir à restaurer et affûter, et bien souvent après trempage dans l'acide phosphorique, séchage et brossage (sur une bonne semaine tout ça) tu récupères des lames magnifiques, souvent marquées mais pas toujours identifiables, et à l'affûtage et à l'utilisation "Que du bonheur !" Alors pense aux brocantes, ou LBC, récupère ce qui est récupérable et fabrique des outils qui dureront ta vie et plus...
Bon ouvrage
PG
Pour certains guillaumes, j'ai aussi retaillé des ciseaux à bois anciens...
 
C
Cecile
Apprenti
1 Avr 2012
52
  • Auteur de la discussion
  • #6
Ha ca oui, les vieux outils... Mais pour ce projet ca ne fonctionnera pas :
-Je n'ai pas envie de decouper une lame qui a 60 ou 70 ans pour la mettre au format de mes outils sur mesure (je veux bien faire un rabot a la taille de la lame si j'en trouve une, mais c'est un autre projet)
-J'ai envie d'essayer un rabot japonais avec une lame très épaisse (6-10mm, ca doit pouvoir se faire dans un vieux ciseau à bois mais j'ai encore moins envie de scier un vieux ciseau à bois)
-J'ai envie de commencer à apprendre à connaitre les aciers, essyer de m'approcher avec mes moyens des traitement thermiques préconisés, d'avoir un outil re-faisable par quelqu'un d'autre...

Bref, pour cette fois ce qui m'intérsse ce sont les acier que je pourrais commander rapidement à a Mine de Fer, ou a la rigueure ailleurs su le net (mais j'aurais plus cher en frais de port qu'en acier !)

Merci,
Cecile.
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 468
Lorraine
je veux bien faire un rabot a la taille de la lame si j'en trouve une,
Je te rassure, je refais le rabot autour de la lame (je garde les cotes de l'original) sans la modifier ! Je n'utilise que des vieux outils irréparables (cassés ou fendus, on se demande d'ailleurs comment leur propriétaire a pu les mettre dans cet état !) pour en créer d'autres ! Pour de nouveaux fers ou lames, j'utilise des lames de ressort anciennes... (le plus chiant c'est de rectifier la courbe naturelle, mais ça fait d'excellents fers).
Pour les lames de suspension celles de camions genre vieux berliet sont extra ! Chauffe au cerco et redressage pour les plus épaisses (genre pour des wastringues en 6 ou 8mm) ou planage sur pierre diamantée sur les deux faces, tu peux faire du 4 ou moins en épaisseur ou sur ponceuse à bande bien sûr). Après, traitement comme pour les couteaux.
 
Dernière édition:
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 211
45
@Cecile : Si vous avez des menuisiers près de chez vous , ils ont parfois de vieux fers de raboteuse ( trop usés pour être raffutés) dans lesquels vous pourriez tailler vos outils .
Les bons aciers pour ce genre d'outils sont au chrome , à ma connaissance.


un tuto ici : :)
 
Dernière édition:
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 211
45
Ils avaient du fer de toupie en longueur pour les ancienne (à fenêtre) pas sur qu'il fassent encore.
Non , les arbres à lumière sont interdits , depuis un temps certain , trop dangereux. Bon ça existe encore sur machines anciennes...
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 912
FR-91 Brétigny sur Orge
Non , les arbres à lumière sont interdits
Oui, depuis longtemps, mais il y a 5 ou 6 ans, ils avaient encore du fer en barre pour.arbre à lumière (pas à fenêtre, j'ai confondu avec Windows :wink: )
 
JJL57
JJL57
Apprenti
14 Nov 2010
242
Metz
Bonsoir
Je te conseille de regarder cette vidéo YouTube pour commencer.
C'est un peu la base de la métallurgie des aciers.
Les lames de degau/rabot à mon avis ce n'est pas la meilleure idée actuellement elles sont en hss.
Le hss c'est bien pour des gouges de tournage (tenue à l'usure à grande vitesse), mais tu n'aura jamais de tranchant rasoir.
Ce sont les aciers à haut carbone qui sont le mieux adaptés pour les outils à main pour le bois. Genre XC75 ou mieux XC 100.
Ce sont les aciers au carbone qui ont la structure metallographique la plus fine et donc l'arrête tranchante la plus fine également. Il faut maîtriser la trempe et le revenu pour avoir le meilleur résultat.
Quant aux aciers japonais des lames de kanna la seule différence c'est qu'ils sont forgés ce qui affine encore la "granulometrie". D'où leur supériorité.
 
C
Cecile
Apprenti
1 Avr 2012
52
  • Auteur de la discussion
  • #15
Je te conseille de regarder cette vidéo YouTube pour commencer.
Merci, c'était vraiment intéressant :) Ca m'a permis de tomber sur le Livre pratique du forgeron coutelier par Gerard Heutte, qui reprend les elements mais en texte, plus simple pour revenir sur l'information :)

Ce sont les aciers à haut carbone qui sont le mieux adaptés pour les outils à main pour le bois. Genre XC75 ou mieux XC 100.
Le 135cr3 fonctionnerait aussi bien dans mon cas (avec mes moyens très sommaires pour tremper) ? Si oui je profite de la commande d'un ami à la Mine de Fer, sinon tant pis je payerais autant en frais de port qu'en acier :)

(ils ont aussi du C130, en 20x6 ca pourrait faire un petit rabot noisette ou un canif si l'acier convient ? Aussi du C120 mais il faut les appeler pour connaitre les largeurs)
 
Dernière édition:
Haut