Dureté de surface tole acier

  • Auteur de la discussion anth54
  • Date de début
A
anth54
Ouvrier
16 Mar 2008
434
54700 (pont-a-mousson)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'ai fait plusieurs recherches sur le forum et google mais sans trouver la réponse à ma question.
J'aimerais connaitre la dureté de surface sur de la tôle :

S235 DKP
S355 DKP
DD11

A force de chercher , je me demande si cela est mesurable sur ce type d'acier, si ce ne l'est pas , quel est la surface la plus dure entre ces 3 matières ?

Merci a vous,
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 403
F-69400 villefranche sur saone
C'est la première fois que j'entends parler de dureté de surface sur des métaux . Pour moi il n'y a des différences entre la surface et la partie interne que si il y a eu un traitement de surface . On peut pensé qu'il y a peut être un écrouissage en surface mais je ne suis pas sur
Voilà un document trouvé en demandant à gougolle " tôle s355 dkp"
http://www.liametho.fr/upload/liametho-gamme-produits-plats.pdf
On peut supposer que dans tous les cas la matiere la plus dur aura également la surface la plus dur
 
Dernière édition:
philippe2
philippe2
Compagnon
20 Fev 2016
995
A côté d'Orléans
Bonjour,

Je ne comprends pas trop le contexte d'utilisation pour la recherche de dureté, ni les moyens à ta disposition pour la mesurer.
Pour les aciers sans traitement de surface ce qui est apparemment le cas en ouvrant le doc trouvé par Dodore, il y a corrélation entre Rm et dureté, voir ici .

Bien cordialement,
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 447
Maisons Alfort
bonjour
essayer avec un appareil un appareil a mesurer la dureté des revêtements de surface
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Une durete est toujours superficielle !

Ces toles sont produites par laminage à chaud , la matiere est considerée comme homogene , la dureté est en relation avec la resistance à la rupture .

- du S235 est donné pour Rm : 34 à 47 daN/mm2 ( c à d environ 120 H Brinell )
- du S355 pour Rm : 49 à 63 daN/mm2 ( c à d env 160 H Brinell )

La valeur de durete n'est pas vraiment exploitable pour les aciers de construction , elle donne une indication de la resistance mecanique .
 
Dernière édition:
A
anth54
Ouvrier
16 Mar 2008
434
54700 (pont-a-mousson)
  • Auteur de la discussion
  • #6
Merci pour le lien Dodore , j'étais déjà tombé sur cette doc il y a plusieurs semaines mais elle n’apportait pas de réponse à ma question.
Merci également phillippe2 pour le lien et JeanYves pour ta réponse.
Autant dire qu'il que la différence entre ces 2 matières est très faible (40HB).

phillippe2 : j'ai posé cette question car je voudrais me réaliser une petite table de soudure (1000x2000x 12 mm) et j'ai justement le choix entre ces 3 matériaux ( S235 , S355 , DD11 )
Et je me posait la question : " y a t'il une différence notable sur la dureté superficielle " qui était à prendre en compte par rapport à la Rm.
Je sais qu'il existe d'autres matériaux pour réaliser ceci voir traitement ( nitruration plasma... ) mais le budget va en conséquence pour l'utilisation que j'en ferais.

Merci
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 403
F-69400 villefranche sur saone
Je ne comprend pas pourquoi tu insiste sur cette " dureté superficielle " est-ce une nouvelle définition?
Quand on désigne une matiere quelqu'elle soit on parle que de dureté que se soit pour du plastique , de l'aluminium ou de l'acier
On ne parle que de dureté superficielle que si la matiere a subit un traitement de surface qui peut être de la peinture , du chromage , de l'anodisation ou de la cémentation
Dans ton cas d'après ce que je me rappelle de ce que j'ai lu sur le lien que j'ai cité plus haut, les tôles sont laminées à chaud puis décapées donc le seul traitement de surface c'est un décapage et la surface n'est pas plus dur que la matiere elle même
 
Momoclic
Momoclic
Compagnon
4 Oct 2016
1 297
Bonjour,
Sur ce sujet je ne peux que rejoindre @Dodore et te renvoyer vers ce sujet : https://fr.wikipedia.org/wiki/Écrouissage
Traitement qui modifie la dureté d'un métal, mais pas que sa surface, et qui est mis en œuvre lors du laminage d'une tôle ou d'un profilé. Les duretés données prennent certainement en compte cet état de fait.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Re ,


On parle d'ecrouissage pour de la tole laminée à froid , c à d , on reduit son epaisseur par laminage à froid et sa durete superficielle s'eleve .

C'est encore moins le cas pour les toles laminées à chaud puisqu'il y a des phases de recuit entre les passes de laminage

Mais ce n'est pas parcequ'il n'y a pas une durete elevée que c'est de la guimauve !!

De la tole en S355 est deja relativement dure !! , il suffit d'en travailler pour s'en rendre compte .

Il existe d'autres nuances d'acier plus resistantes à l'usure , mais ce sera nettement plus cher .
 
Dernière édition:
Haut