Création d'un boitier étanche

  • Auteur de la discussion juliepouillon
  • Date de début
J
juliepouillon
Nouveau
7 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,


Je me permets de poster ici en espérant ne pas ne tromper de rubrique.


En effet, je suis restauratrice de peintures et dans le cadre de mes études, je réalise actuellement un montage visant à régénérer des échantillons de vernis chancis (j’ai mis une vidéo du prototype pour que vous voyez comment fonctionne le système de régénération).

Mon protocole scientifique consiste à monter des échantillons de vernis blanchis dans une boite étanche. L’étui serait relié à un nébuliseur à l’aide d’un conduit. Le nébuliseur servant dès lors à apporter dans la boite, un solvant sous forme de brume. Cela permettant dès lors de régénérer (rendre une certaine transparence) les films de vernis blanchis.


C’est pour ces raisons que je me permets de poster ici.

En effet, je souhaiterais fabriquer une boite étanche, de format rectangulaire et s’ouvrant par le dessus, au moyen d’un capot amovible en verre.

J’avais pensé préalablement créer un étui étanche du même type que les pots à confiture. C’est à dire, se fermant au moyen d’un loquet et possédant dès lors, un joint d’étanchéité sur le pourtour de l’ouverture.


Par ailleurs, j’ai également certaines contraintes. En effet, ma boite doit être impérativement de format rectangulaire (pour y faire rentrer des tableaux).

Et je me dois également d’avoir un couvercle en verre qui s’ouvre à la manière d’une trappe pour y glisser les oeuvres à traiter.


En ce sens, j’aurais voulu avoir vos avis mais également des conseils de personnes ayant déjà fabriqué ce type de boite.


Je vous remercie par avance pour votre aide et je vous souhaite une excellente journée.


Cordialement,


Julie Pouillon
 
P
phil135
Compagnon
15 Sept 2012
1 575
france, essonne, nord
si je comprends bien , une étanchéité parfaite n'est pas primordiale , il faut surtout contenir la brume de solvant à sa place
et touts les matériaux doivent supporter le solvant , c'est quoi ?
 
J
juliepouillon
Nouveau
7 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour Phil 135,

Tout d'abord, merci pour ta réponse.

Par ailleurs, oui il faudrait que la boite soit parfaitement étanche. Parce que le but du protocole (et de la régénération en générale), c'est d'initialement saturer la boite en vapeurs de solvants et, une fois saturée, stopper la nébulisation et laisser les vapeurs agir durant 15 à 30 minutes selon l'oeuvre et le degré de chanciment.
Cela permettant de contrôler la quantité de vapeurs introduite et surtout, de minimiser l'apport de solvants sur l'oeuvre.

Par ailleurs, oui, tous les matériaux doivent supporter les solvants. Après avoir fait des tests préliminaires, la boite devra être fabriquée avec du Ketron® PEEK et les joints d'étanchéité en Viton. C'est les seuls matériaux résistants à la fois à l'alcool éthylique, l'iso-octane, le cyclohexane et le White-Spirit D40.
La seule chose qui me manque est l'adhésif de scellage. J'ai testé pas mal de colles et notamment, l'Epoxy® et aucune d'entre-elles ne résiste à ces quatre solvants en même temps.
 
E
Guest
Bonjour

La video n'est pas visible (privée)

Si j'ai bien compris la forme de la boite est très profonde, assez large et peu épaisse ?
Pourquoi prendre du PEEK, surtout si les dimension sont importante cela doit revenir très cher. En acier ou en inox cela ne pourrait pas convenir ? Parce que on peut la rendre étanche par soudure.
De même je n'ai pas vérifié mais le PVDF devrait pouvoir résister aux solvant cités. A vérifier aussi pour le PVC parce que ce ne sont pas des solvants très méchants vis à vis des plastiques Idem pour le PEHD. Là aussi les plastiques cités sont facilement assemblables par soudure et nettement moins cher que du PEEK et sont facilement trovable en grandes plaques contrairement à ce dernier


Edit :
PEHD : limite pour l'iso-octane
PVDF : excellent pour iso-octane, methanol (pas trouvé pour l'ethanol ) et cyclohexane, à voir pour le white spirit (pas trouvé)
PVC : pas terrible pour le cyclohexane

un site pour la compatibilité : https://www.coleparmer.com/Chemical-Resistance
 
Dernière édition par un modérateur:
J
juliepouillon
Nouveau
7 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour Chlore,

Tout d'abord merci pour ta réponse.

La boite que tu vois dans la vidéo est l'étui issu du prototype. La boite véritable sera quant-à-elle beaucoup plus large et plus proche d'un format 15F (65x54 cm).
Pour les matériaux, c'est vrai que je n'avais pas pensé à l'inox.

Je suis partie sur l'idée du plastique car plus facilement transportable et léger. Et aussi, la boite doit être légèrement épaisse (sur les tranches) car il faut que je positionne un joint d'étanchéité en Viton sur le pourtour de l'ouverture.
Je m'avance peut-être un peu, mais je ne crois pas qu'il existe des plaques en Inox d'épaisseur 2 ou 3 cm ???
Pour le Ketron®, j'ai réalisé quelques tests au préalable et il s'avère, de tous les plastiques que j'ai pu tester que c'est le seul qui résiste chimiquement aux quatre solvants à la fois (j'ai testé notamment le PVC et le PEHD et d'autres encore, par contre, j'ai pas testé le PVDF).

Après, il reste toujours la question de l'assemblage des plaques de PEEK.
Est-il possible de les soudées ??
Parce qu'au niveau des colles, cela risque d'être compliqué de trouver une colle qui "colle" du PEEK et qui soit en plus, chimiquement résistante aux quatre solvants.
J'ai testé notamment l'Epoxy et cette dernière fond quand on la met en contact avec de l'alcool éthylique.

En tout cas, je te remercie pour ton aide et tes conseils et je te souhaite une excellente journée.

Julie
 
E
Guest
Désolée mais la video ne m'est pas visible (elle est privée)

Pourquoi des plaques de 3 cm ?
  • pour placer le joint ? si c'est le cas il suffit de faire une collerette pour que le joint repose dessus. Mais sinon oui on doit pouvoir trouver de l'inox en forte épaisseur mais pas besoin de 3 cm, dejà en 3mm c'est très raide et si c'est pour la collerette la largeur n'est pas importante (environ 2-3 cm comme tu dis) donc très peu d'effet de levier.
  • Si c'est pour la totalité de la boite .. ouch ce n'est pas une chaudière de centrale nucléaire que tu fais, une tôle en 1mm est suffisant avec le cas échéant des raidisseurs placés à l’extérieur + plus la collerette pour le joint. Ce sera quand même plus léger
cela s'applique aussi si tu réalises la boite en plastique : Elle n'a à supporter peu ou prou que son propre poids donc pas besoin d'épaisseur exessive


Je ne connais pas le PEEK mais il semble qu'il se soude aussi

Je n'ai aucun expérience dans les colles.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
pourquoi faire la boite en plastique ?

le plus simple c'est l'acier , facile a souder , aucun probleme de resistance aux solvant ... reste a choisir la qualité et le prix : acier ordinaire , pas cher qui aura le defaut de s'oxyder donc demandera des nettoyage ... ou inox un peu plus cher mais parfait

couvercle en verre ... joint plat entre boite en inox et couvercle en verre

pour le joint plat il n'est pas indispensable de choisir un caoutchouc qui resiste parfaitement au solvant ... un joint de qualité moyenne , pas trop cher peut avoir une durée de vie assez longue pour etre plus economiquement rentable qu'un joint trop cher

si il n'y a pas de forte pression le joint peut etre en mousse de polyéthylene ( tapis de sol pour gymnastique ) a prix derisoire !

precise la dimension dont tu a besoin : il est possible de trouver des boites en polyethylene ou polypropylene toute faite
 
P
phil135
Compagnon
15 Sept 2012
1 575
france, essonne, nord
il existe de l'inox en toutes les épaisseurs qu'on veut, 30 mm d'épaisseur n'est pas un pb de fourniture mais plutôt de prix et de masse.

ceci dit pour faire une boite je verrai plutôt ça comme un travail de tôlerie fine, donc de la tôle épaisseur 0.8 ou 1 mm
boite inox, soudures inox autogène ou brasure

le seul pb qui reste est le joint
quand tu dis "parfaitement étanche" à un mécanicien ou à un chaudronnier ça veut dire 0 molécule qui passe, ça veut dire si je met tout ça sous 1 ou 2m d'eau pas une goutte ne rentre : c'est une exigence dure et je ne suis pas convaincu que cette application soit de ce niveau d’étanchéité.


je proposerai bien que le haut de la boite inox présente un emboitement pour le joint viton (les silicones plus usuels ne conviennent pas ?). on pense souvent en premier à un joint rond mais c'est un peu pénible à mettre en place car ça a besoin d'une gorge précise. un joint fendu emboité sur le bord (replié) de tôle est bien plus simple; si tu as peur que le poids de la vitre le coupe, on peut mettre une butée à la vitre.


edit: Moissan a raison: avant de dépenser pas mal d'efforts et d'argent dans une boite sur mesure, ça vaut le coup de voir si une boite de l'industrie ne ferait pas assez l'affaire pour tes essais de validation. il sera temps plus tard d'optimiser la boite.
on trouve des caisses alu pour faire voyager le materiel pro. il suffirait de changer le couvercle et le joint. comme c'est fait en série le prix n'a rien a voir avec une boite sur mesure http://www.directindustry.fr/prod/bagalu/product-15001-1062327.html
 
Dernière édition:
E
Guest
Il y a dejà eu un prototype ... mais la video n'est toujours pas accessible

Le viton existe en plaque, il suffit de découper le joint dedans.

Un brouillard ou des vapeurs de solvant vaut mieux que cela reste dans la boite.

Le silicone ne résiste pas à la cyclohexanone, pareil pour le caoutchouc.
 
Dernière édition par un modérateur:
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 263
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Bonjour Chlore,

Tout d'abord merci pour ta réponse.

La boite que tu vois dans la vidéo est l'étui issu du prototype.
Salut,

Met des lunettes, ça fait trois fois qu'il est dit que la vidéo n'est pas visible...c'est inscrit vidéo privée...donc personne ne peu la visionner.

@ +
 
R
roboba
Ouvrier
8 Jan 2008
469
Rhone
hello

peut etre en partant d'une table lumineuse et en la rendant etanche ...
 
J
juliepouillon
Nouveau
7 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bonjour,


Encore merci pour toutes vos réponses.


Chlore je suis tout a fait d’accord avec ton idée d’une boite en Inox assez rigide où serait disposé sur les pourtours, une petite collerette pour le joint Viton.

Je rejoins également l’idée de Phil 135 pour ajouter un emboitement pour le joint.

Après, je suis en contact avec un fabricant de PEEK. Je vais quand même demander un devis et voir si cela peut me couter plus cher de fabriquer la boite en PEEK ou en Inox.

Il faudrait également que je refasse des tests pour l’Inox, voir s’il ne s’oxyde pas avec les quatre solvants de mon protocole scientifique.


Par ailleurs, Phil 135 a parlé «d’un joint fendu emboité sur le bord (replié) de tôle est bien plus simple; si tu as peur que le poids de la vitre le coupe, on peut mettre une butée à la vitre »

Si tu pouvais juste m’expliquer ce qu’est un joint fendu emboité sur le bord et une butée ????

J’ai dû mal à visualiser.


Concernant, le prototype, je garde ton idée d’une boite toute faite en aluminium. Cependant, je préfère attendre de savoir dans quel matériau, je réalise la boite (plastique ou inox).

Dans le cas échéant, je pensais monter une petite boite sur mesure en Plexiglas® (pas cher) et voir si le système comme vous me l’avez conseillé fonctionne.


Tout d’abord, je vais faire un premier schéma de la boite. Dès que c’est fait, je le posterais ici pour avoir votre avis.

Je vais également contacter des fournisseurs en Inox pour voir si je peux avoir des échantillons (pour tests) et savoir également, combien cela pourrait coûter de monter une boite sur mesure.


Encore merci à vous tous.


Je vous souhaite un très bon weekend.


Julie
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 931
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Une petite idée du budget alloué?(illimité pour La Joconde)
Je me demande aussi ce qu'il adviendra des solvants à l'ouverture de la vitre pour installer le tableau?
Et par ou seront-ils introduit (les solvants)
 
J
juliepouillon
Nouveau
7 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #14
Si je pouvais restaurer la Joconde .......... mais c'est pas encore prévu.
J'ai pas vraiment de budget défini mais disons que cela dépend énormément de mes revenus !!!
Mais si je devais donner un fourchette, je dirais pas plus de 500 euros ... bien que je suis sure que je vais la dépasser.

Question recyclage des solvants, c'est la grande question.
J'essaie de voir si je ne peux pas les récupérer à l'aide d'un système de vide d'air. Qui viendrait vider la boite des vapeurs de solvants. Puis peut-être par la suite, condenser ces vapeurs et récupérer les solvants et les jeter dans une poubelle à solvant.
Mais il faut que je vois si tout cela est possible.

Pour le moment, je me concentre à réaliser un schéma de la boite et voir comment, je peux organiser tous les éléments ensemble !!!

Enfin, les solvants seront introduits par un conduit relié au nébuliseur.

Par ailleurs, je vais remettre la video pour que vous puissiez comprendre !!!!
 
J
juliepouillon
Nouveau
7 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #15
Je vous poste à nouveau la video (en public) pour que vous puissiez voir à quoi ressemblait le prototype:

 
J
juliepouillon
Nouveau
7 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #17
C'est exactement cela que je voudrait, au niveau du montage.
Mais après, le polycarbonate ne résiste pas aux solvants que j'utilise dans mon protocole.
Du coup, la boite devra être soit en inox, soit en Ketron® PEEK. Ou tout autre matériau résistant à la fois à l'alcool éthylique, l'ico-octane, le cyclohexane et le White-Spirit® D40.
Mais, je peux toujours les contacter pour savoir s'il pourrait me renseigner sur la confection de ce type de boite étanche. Je ne suis pas sure qu'il seront d'accord pour m'aider mais sait-on jamais.
 
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
1 966
12350 et 31200
Bonjour

petite question : quelle serait les dimensions de la boite ? (sauf erreur de ma pars, je n'ai pas vu de dimensions)

est-ce que un aquarium avec un couvercle pourrait faire l'affaire?
ou un frigo HS?


pour les joints
voir ce site http://www.brusson-industrie.fr/175-caoutchouc?p=5
ce sont des joint qui sont utilisées en carrosserie industrielle (entre autre)
joint-isotherme-blanc-gm-25.jpg
relet-caoutchouc-centre-double-levres-petit-modele.jpg
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
S'il faut d'abord faire le vide d'air dans la boîte avant d'introduire les vapeurs de solvants vous allez avoir des surprises avec des parois de la boîte de 1 mm d'épaisseur.
Stan
 
J
juliepouillon
Nouveau
7 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bonjour Alex31,

Ma boite devrait faire idéalement un format de 62 cm par 72 cm pour les côtés et environ 10 Cm de haut.

Par ailleurs, je te remercie pour l’adresse de Brusson industrie, je vais les contacter concernant des joints en Viton, c’est la seule matière qui résiste aux solvants que je teste.

J’ai mis une petite photo des tests de résistance chimique réalisés sur du Nitrile … c’est pas beau à voir !! Première photo c'est l'éthanol, deuxième c'est le cyclohexane !!





Merci Stan pour ce conseil.

Par ailleurs et selon toi, quelle est l’épaisseur minimum requise pour que les parois puissent résister à un vide d’air ????


Alex 31, j’ai regardé le post concernant le lissage des impressions 3D et je dois t’avouer que je ne prendrais pas le risque de faire mon appartement même s’il s’agit de sauver des tableaux !!!
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
il n'y a pas une epaisseur precise en mm pour resister au vide ! ça depand de la dimension et de la forme de la boite ... plus la boite est grande plus elle doit etre epaisse pour resister au vide

si la boite a une forme ronde avec des fond bombé une epaisseur plus faible suffit ... si la boite est bêtement plate il faut une epaisseur plus forte

mais pourquoi faire le vide ?

si le solvant n'est pas trop couteux il vaut mieux se contenteter de ventiler avec du solvant jusqu'a chasser tout lair ... ça ne veut pas dire balancer bêtement a l'atmosphere le melange air solvant ... il est possible de le recupérer
 
F
forange
Nouveau
27 Mai 2017
40
les avenières
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Merci Stan pour ce conseil.

Par ailleurs et selon toi, quelle est l’épaisseur minimum requise pour que les parois puissent résister à un vide d’air ????
A la lecture de ce que tu as écrit je n'ai pas pu me faire une idée EXACTE du process envisagé.
Il faudrait savoir si le tableau doit baigner dans une atmosphère de VAPEUR de solvant ou s'il doit baigner dans un NUAGE de solvants. Dans ce dernier cas il ne faut surtout pas mettre le tableau horizontalement face vers le haut car un nuage c'est un ensemble de gouttelettes en suspension qui ne demandent qu'à tomber pour un oui ou un non. Si on veut de la vapeur saturante là c'est beaucoup plus compliqué car la pression de vapeur saturante de tes solvants n'est probablement pas la même pour une température donnée. Je me trompe peut-être mais dans ce cas je verrais le process comme suit. Mettre une coupelle de chaque solvant dans le caisson. Les refroidir très généreusement afin de pouvoir faire le vide d'air dans le caisson et ensuite réchauffer chaque coupelle jusqu'à la température qui donnera pour chaque solvant la même tension partielle. Je mettrais aussi un ventilateur dans le caisson pour brasser le mélange de vapeurs. Lorsque le temps d'action est écoulé on refroidit un récipient pour que les vapeurs s'y condensent et on casse le vide.
Stan
 
J
juliepouillon
Nouveau
7 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #26
Je viens de regarder la machine que tu me proposes Forange.
Je suis d'accord avec toi mais il y a trop de composants à prendre en compte: la taille qui n'est pas suffisante (un tableau fait au minimum 60 x 60 cm), les éléments de la boite qui a mon avis, ne résisteront pas aux solvants ...
C'est pour cela que je veux faire ma propre boite.

Par ailleurs, je parlais de faire le vide d'air préalablement car lorsque j'ai fais mon prototype, je me suis rendue compte qu'en injectant le solvant avec mon système de nébulisation, la boite ne supportait pas la pression apportée. Je pense que cela vient d'une erreur de ma part et que finalement, la machine que j'utilise vaporise plus qu'elle ne nébulise. Du coup, cela augmente la pression à l'intérieur de l'étui.
Il faudrait donc que je change de machine. Et que je trouve comment ventiler la brume de solvants à l'intérieur de la boite afin d'homogénéiser l'apport de la vapeur à la surface de l'oeuvre !!!
J'y réfléchie ....
 
E
Guest
Bonjour

Fait attention quand même tu as une petite bombe en puissance vu le volume en jeu => caisson métallique relié à la terre et pas de de matériel électrique en contact avec les solvants
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
air + solvant combustible = melange explosif

une façon d'eviter ce danger est de commencer a ventiller la boite avec un gaz neutre economique genre CO2 , et ensuite le melange solvant combustible + CO2 n'est pas explosif

une vitre en verre plat resistant au vide dans la dimension que tu demande me parait impossible : il faudrait se contenter de petit hublot en verre dans un couvercle en acier
 
J
juliepouillon
Nouveau
7 Juil 2017
11
  • Auteur de la discussion
  • #29
Ok merci beaucoup Chlore pour tes conseils.
Par ailleurs, je vais essayer de faire un schéma de la boite. Je le posterai ici pour avoir vos avis.

Une bonne soirée à tous !!

Julie
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Ok merci beaucoup Chlore pour tes conseils.
Par ailleurs, je vais essayer de faire un schéma de la boite. Je le posterai ici pour avoir vos avis.

Une bonne soirée à tous !!

Julie
Au moins tu as vu large au niveau de ta consultation. Je note que tu as fait la même consultation sur 3 forums à la fois. Tu ne savais probablement pas que beaucoup des intervenants sont présents sur ces 3 forums.
Bon avec le copier/coller c'est aisé aussi.
Stan
 
Haut