Choix d'un controleur (ESS, EdingCNC, CsLab, CNCDrive, ...)

  • Auteur de la discussion GustaveCrampon
  • Date de début
G
GustaveCrampon
Apprenti
1 Mar 2020
60
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
j'ai un projet analogue à Lechattom (CNC en profil alu de dimensions 1800x1200 pour le fraisage de panneaux bois) et je pose en ce moment le choix de la carte de contrôle. je n’ai pas d’expérience en logiciel de pilotage mais j’aimerai partir sur Mach3 ou mach4 car très utilisés, je trouverai plus facilement des conseils.

Mes besoins sont les suivants:
  • Mach3 ou 4
  • je vais probablement avoir 4 moteurs comme toi : 2X, 1Y et 1Z. j’aurai donc un axe esclave et j’aimerai bien pouvoir gérer indépendamment le homing pour réinitialiser l’équerrage du portique (il appel ça “homing on index” chez cslab).
  • La motorisation se fera probablement par des moteurs PaP en boucle fermée ou bien par des servos. Il me semble que la connexion de servos nécessite d’avantage d’I/O que des PaP ?
  • Pilotage M/A et vitesse broche VFD
  • Butée d’axe (x8 ?)
  • Touch probe pour définir le RAZ en Z
  • Bouton d'arrêt d’urgence (E-Stop)
  • Pilotage pompe refroidissement broche (selon le choix de la broche)
  • Pilotage M/A aspiration (facultatif)
  • Connexion d’une télécommande serait un plus

J’ai identifié les cartes suivantes (toutes sont ethernet) :

Chez Warp9TD la Ethernet SmoothStepper (ESS). Les informations sont abondantes sur les forum étrangers. Plusieurs personnes sur ce forum la mentionne mais je n’ai pas trouvé de post dédié. Elle pourrait répondre à mon besoin mais elle fait un peu usine à gaz : Doit être associé à une BreakOutBoard et il y a beaucoup (trop) de choix, la configuration ethernet semble complexe, peut de REX français, BOB doit être commandé au états unis. Prix ensemble approx 300-500e selon BOB choisie.

Les cartes de chez CSLAB : Elles sont compatible Mach3, mach4, SimCNC, semblent bien documentée, il y a même une traduction en francais qui a été faite par un membre de ce forum. La carte est intégré dans un coffret au format DIN.
Il y a plusieurs modèles chez cslab la CSMIO/IP-M : 4 axes (300euros avec les taxe et frais de port) me plait bien. Le point noir est qu’elle ne gère pas le “homing on index”... il faut pour cela passé sur le modèle du dessus la CSMIO/IP-S qui est une carte 6 axes avec d’avantage d’I/O et un tarif qui va avec (730e approx taxe et fdpi).

La carte UC300ETH-5LPT de chez CNCDrive, compatible Mach3, 4 et UCCNC. Elle n’est pas très chère 199e avec ça BOB et une licence UCCNC. C’est le choix le plus économique je pourrais même me passer de l’achat d’une licence et essayer UCCNC au moins au debut. Carte 6 axes doté d’une grand nombre d’entrées/sorties. La documentation a l’air plutôt bien construite. Question en suspend : Je ne sais pas si je pourrai configurer le “homing on index” indépendamment sur X1 et X2. Inconvénients : le seul point qui me dérange mais pas des moindre c’est le peu de retour d’expérience. (Cette marque propose également la AXBB-E 4, axes beaucoup moins d’entrées/sorties mais avec un packaging plus travaillé pour un prix sensiblement égale.)

EdingCNC qui a été mentionné un peu plus haut dans ce post. Cartes 4 axes (CPU5A4E +BOB) 400HT et (CNC720+BOB) 450HT. Pour ces deux cartes le logiciel de pilotage EdingCNC est fourni. Elles prennent en compte le “homing on index” pour les portiques (Special homing sequence for tandems, sets tandem straight). Le site est bien documenté, des schémas d’exemple de raccordement de l’ensemble de l’installation sont fournis ce qui est bien rassurant quand on débute. C’est très subjectif mais comme chez CSLab donne l'impression d’un matériel professionnel. ça pourrait bien coller, “l'inconvénient principal” pilotage par EdingCNC mais ça n'est peut pas un inconvénient. Autre point négatif, très utilisé en Allemagne donc beaucoup d'infos dans cette langue. Le moteur de recherche du forum d'usinage ressort seulement une quinzaine de sujet dans lesquels Eding apparait.

Masso G3 jusqu'à 5 axes. Presque un peu sujet par rapport aux cartes précédemment mentionnées. Il n'y a plus besoin de PC ne tourne pas avec mach. Séduisant par son côté plug&play. Plutôt dans la fourchette haute, 690euros (HT ou TTC je ne sais pas) chez hardware-cnc.

il y a également la carte CNC USB controller Mk3 (9 axis) de chez planet-CNC qui est intéressante,. Une autre carte avec un logiciel propriétaire mais hormis ce point pourrait répondre à l'ensemble de mes besoin pour un tarif intermédiaire. Le prix de la carte en elle même semble faible mais quand on ajoute tout les cartes BOB et la licence indispensable on approche les 500e TTC avec Frais de port. Elle propose bien une connexion ethernet.

En résumé :
  • une ESS répond à mes besoin mais j’ai peur du côté usine à gaz, carte qui peut tout faire à condition de s'y connaitre
  • Chez CSLAB, j’ai bien peur que la IP-M ne soit pas suffisante et devoir passer à la IP-S (pilotage servos, homing on index) et là le budget explose (730eTTC auquel je devrais ajouter la licence mach3 ou 4)
  • Chez CNCDrive la UC300ETH-5LPT le tarif est très intéressant 200eHT incluant BOB et une licence (UCCNC ) pour le pilotage. C’est une carte 6 axes proposant appro 40 entrées/sorties et une fréquence de 400kHz. Tarif de loin le plus intéressant au vu des spécifications mais je n’ai pas trouvé beaucoup de retour d’utilisateurs et j’ai peur de me retrouver bloqué sans support. Je ne sais pas si le “homing index du portique est possible”
  • EdingCNC ça parait très bien mais m’oblige à utiliser le soft EdingCNC (la CNC720+BOB coûte tout de même 580eTTC avec les Taxes et frais de port)

Bon ça fait du bien de poser ça sur le papier. Je n’arrive pas à me décider et j’espère que vous pourrez m’aider. Au fait Lechattom quel contrôleur as tu finalement choisi ?

Bonne journée
 
Dernière édition:
A
arba
Apprenti
24 Mai 2017
197
Si c'est pour fraiser des panneaux en bois, je doute que tu aies besoin d'origine répétable au micron.
Pour l'équerrage du portique 2 capteurs de proximité inductifs sont suffisants.
 
G
GustaveCrampon
Apprenti
1 Mar 2020
60
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci Arba,
Effectivement pas besoin d'une telle précision. Mais pourquoi mettre 2 capteurs de proximité si la carte ne le gère pas correctement ? D'après ce que j'ai compris sur la CSMIO/IP-M je peux mettre 2 capteurs mais l'entrainement des deux moteurs sera coupé lorsque qu'un des deux capteurs détectera la présence d'un des côté du portique donc s'il est un peu en crâbe il le restera. Je fais erreur ?

Je prévois de chaque côté de mon X des rails linéaires de type HGR20 et un entrainement par vis à bille ou crémaillère
 
Dernière édition:
A
arba
Apprenti
24 Mai 2017
197
Je connais pas ces contrôleurs CSMIO, mais ça serait vraiment ridicule de devoir acheter le modèle 2x plus cher juste pour faire l'équerrage d'un portique...
Prendre l'origine d'un axe avec 2 prises indépendantes est tellement trivial que j'imaginais que tous les contrôleurs peuvent le faire.
 
G
GustaveCrampon
Apprenti
1 Mar 2020
60
  • Auteur de la discussion
  • #5
Les modèles de CNC dont je m’inspire tel que Avid CNC sont équipés d'un ESS qui permet le "homing sequence for tandems". Si ça n’était pas nécessaire ils pourraient s’en passer et vendre leurs machines moins chère afin d’être plus compétitif… Les constructeurs veillent à ne pas faire de sur-qualité.

Est ce que d’autres personnes pourraient apporter leur expérience à ce sujet ?
 
CNCSERV
CNCSERV
Compagnon
27 Déc 2007
5 557
FR-28360
Attention, vouloir corriger l'équerrage peut mettre les 2 moteurs en opposition de couple, le couple nécessaire pour corriger l'équerrage, c'est du couple en moins de disponible.
En revanche si le portique est trop frêle, si un des moteurs à un dysfonctionnement ça risque de partir en vrille et faire de gros dégâts
Le mieux c'est quand mécaniquement le portique reprend son équerrage tout seul.
 
G
GustaveCrampon
Apprenti
1 Mar 2020
60
  • Auteur de la discussion
  • #7
Voici ma compréhension de cette fonctionnalité. L entraînement et la motorisation des axes étant indépendants cette fonction permet de réinitialiser la position du portique. Utile en cas de pépin lors d'un usinage (ex: perte de pas d'un côté seulement) . Ça permet de vérifier l equerrage automatiquement à chaque raz. Il ne s agit pas d une correction dynamique de position en cours d'usinage. Donc ça ne dispense pas d'une bonne conception mécanique.
Est ce que quelqu'un ayant une machine avec avec un axe maître et esclave pourrait apporter son point de vu ?

Sinon pour en revenir au choix du controleur quels sont vos retours d expérience avec les marques modèles cités ?
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 427
59000
homing on index
Bonjour,
A l'origine, c'est une méthode de homing très précise et reproductible appliqué au système asservi
Elle consiste à scruter "l'index" d'un codeur. Il est présent sur les codeurs linéaire ou rotatif incrémental
celui qui te concerne est un rotatif, il consiste en 1 impulsion indépendante par tour de codeur
en plus des 1000 imp/t par exemple.
Concrètement si, le codeur de ton closed loop moteur comporte 1000 imp/t 4000 en pratique
tu vas déclencher ton homing avec une précision de 1/4000 de tour.
Donc, tu peux interrompre un usinage un soir, couper ta machine et le lendemain reprendre avec précision.
Pratiquement, c'est pas si simple, car l'impulsion est très très brève donc tu dois la scruter à basse
vitesse, ce qui peut prendre un temps fou, donc on ébauche le homing à grand vitesse avec un switch classique
à proximité de l'index, pour passer en petite vitesse au déclenchement de ce switch.
Ceci pour dire que chaque moteur a un comportement complètement indépendant.
et que pour certain choix de routine de homing, un moteur peut avancer dans un sens et
l'autre à l'opposé.
Si ce sont 2 moteurs pas à pas classique, j'envisagerais plutôt un accouplement des 2 moteurs
avec une courroie longue. Une perte de pas, c'est un multiple de la valeur de 4 pas entiers
donc même si cette longue courroie est élastique, il n'y aura jamais de décalage permanent
des la mise sous tension.
 
G
GustaveCrampon
Apprenti
1 Mar 2020
60
Merci pour cette réponse détaillée Gaston, donc pour utiliser ce type le homing il faut une motorisation en boucle fermée (moteur pas à pas ou servos) ?
Je n'ai pas bien saisie ce que tu proposes si la motorisation est assurée par des moteurs pas à pas en boucle ouverte. C'est une courroie qui couple les deux moteurs ? (alors je peux me contenter d'un moteur non s'il y a un couplage mécanique entre les deux axes) ou une courroie de part et d'autre du portique les moteurs restant indépendant ?
Et pour le choix du contrôleur est ce que tu as un avis ?
Merci encore
 
dh42
dh42
Compagnon
4 Sept 2009
5 498
Près de St Etienne (42)
Salut,

Pour l'ESS, une BoB // simple suffit, il faut juste voir si tu a besoin du PWM (vitesse de broche) et de relais sur la carte ; en gros une carte à 15/20€ fait l'affaire.

Pour ma part j'ai un ESS (version boite) et une BoB Benezan (origine BZT) ; compte environ 250€ pour l'ESS en version carte.

et chez CNC drive, il y a aussi l'AXBBE, qui n'a pas besoin d'ajout d'une BoB comme les UC100/300/400, moins cher qu'un ESS (149 HT + 27% de TVA + 20€ de port soit ~ 210€ TTC port compris)

pour edding CNc, il existe une carte plus "light" (251€ en Ethernet)

++
David
 
Dernière édition:
G
GustaveCrampon
Apprenti
1 Mar 2020
60
Bonsoir, j'ai crée un sujet dans conception dans laquelle je présente mon projet de fraiseuse. Si vous avez un moment pour regarder, je souhaiterai avoir vos conseils. Gustave
 
Haut