Advertisements

Alternative aux contacts de relais

PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Octobre 2010
5 599
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

mon tour est actioné par un moteur DC à charbons et la carte était alimenté par un simple relais.
J'ai ajouté un frein (court-circuit des bornes du moteur) et de ce fait, je me dois de commuter du courant continu (0-180 V, jusqu'à 10A selon le constricteur de la carte).

Trouver un relais capable de traiter de tel signaux n'est pas facile à trouver, d'autant plus qu'il faudrait dans l'idéal 5 contacts dont 2 inverseurs !

Y à-t'il moyen de traiter la partie "alimentation-frein" (en courant continu) par des composants de puissance électroniques plus adaptés et plus facile à trouver, le fonctionnement de ceux-ci étant bien évidement asservis à l'alimentation de la carte ?

Cordialement,
PUSSY.
 
Fichiers joints
Advertisements
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Décembre 2008
4 197
F-69 sud-ouest Lyon
Salut,
je ne vois pas les 5 contacts , enfin si, je suppose qu'il s'agit des "x", mais ça doit pouvoir se simplifier, dans le cercle rouge il y a deux inverseurs couplés et ça ça doit pouvoir se trouver facilement.
Je trouve curieux qu'il n'y ait pas de résistance dans le circuit de freinage ?
upload_2017-3-19_9-6-54.png
 
Dernière édition:
S
saquet
Compagnon
2 Avril 2010
1 270
marne
bonjour
si je vois 5 contacts X ,2 NC NO et 3 NO

d apres ton schéma tu court-circuite le moteur dans ce cas celui ci s arrete en roue libre mais pas en freinage

si tu veux essayer je peux te trouver dans mon bazar des contacteurs, de memoire jusque 40A en 230v et 24vcc
 
Dernière édition:
S
saquet
Compagnon
2 Avril 2010
1 270
marne
re
pour freiner il faudrai que tu lui envoi une polarité inverse quelques dixieme de seconde mais ton VAR ne doit pas etre prévu pour

il faudrai faire une usine a gaz avec un condo et un ensemble d inverseur pour injecter le courant du condo dans le bon sens pour l arret
 
M
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 860
nord
hello

ce n'est pas un peu trop brutal ce freinage en court-circuitant , le moteur en prend plein la g.....
une résistance placée dans le circuit ne serait pas un luxe
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 182
planète terre
Bonjour,

sur de petits tours en 220v mono (ce qui doit être le cas ici) on peut se passer de résistance de freinage , la résistance interne du moteur suffit ...Par contre, je me demande si ce sera vraiment efficace (au passage, ce montage devrai plutôt s'appeller ralentisseur, car il n'agit pas comme un frein mécanique, et a vitesse nul il ne freine rien )

j'ai déja rencontré (jadis !) ce mode de freinage sur des gros tours CN industriels , mais avec une vraie résistance de freinage ...
c'étais sur d'anciens hernault V100N, équipé d'un moteur CC de 25 kW, d'un variateur Jeumont schneider jistrol10 et d'une CN Num 350 (a tubes nixie et à bande perforée ...)
Le freinage étais réalisé en électromécanique avec une résistance analogue a un gros convecteur électrique et des contacteurs, parce a cette époque on ne maitrisais pas encore les procédés tout électroniques ...Le contacteur de freinage étais d'un modèle tout a fait spécial, avec de très gros contacts, et des joues de soufflage d'arc

sloup
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mars 2014
3 380
FR 63630
Bonjour,
Du même avis que Métalux, et tu t'étonnes que les contacts encaissent cela?
En fait quand ton moteur est en pleine vitesse d'inertie& en coupant l'arrivée de courant DC, le moteur fourni du courant à cause de sa force contre électromotrice, des spires qui tournent face à un champ magnétique, ,,,
Cette tension est pratiquement égale à celle que tu applique au moteur,,donc un freinage "sur contacts en CC," cela ne dure pas longtemps,
Dans le circuit du contact NO freinage ajoute en série une résistance assez costaude, pour réellement freiner; genre ancien radiateur "grille pain" qui traînent partout dans les bennes, tu verras une nette amélioration,,
Les relais doivent être prévus pour la rupture de l'arc et il doit être soufflé, par des aimants( revoir la technologie de l'appareillage en courant continu )
Ces commutations peuvent peut être réalisées par des thyristors , plus de contacts, mais il faut pondre un schéma avec des valeurs de tout le matériel: tension, intensité , circuit de commande,,,
A ++
 
M
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 860
nord
je suppose que c'est un moteur a aimants permanents, donc 2 fils en sortie ?, pas d'inducteur et d'induit séparés?
750 Watts je présume ?

Tu désires un arrêt immédiat, sur arrêt coup de point par ex (gaffe au mandrin qui se desserre dans ce cas )
ou dosé?
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Février 2011
2 703
Nancy
Bonjour,
On est prié d'oublier les thyristors en courant continu. On a droit aux transistors de puissance haute tension. La résistance de court circuit est alors indispensable, pour limiter la crête de courant à l'enclanchement qui autrement va les cramer. Le contacteur costaud sera moins cher, à moins de récupérer des composants de locomotive mise au rencard.
Salutations
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Octobre 2010
5 599
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Je me demande si certains membres lisent bien tous les mots des sujets !

1) Il y a 3 contacts NO +2 contacts inverseurs, donc 5 contacts sur le relais.
2) Comme dit plus haut, le moteur est un moteur à courant continu à aimants permanents, donc 2 fils, de 750W.
3) Quand je l'arrête avec le frein "actif", il n'est pas en roue libre mais est freiné par auto-induction.
Il est vrai qu'à grande vitesse cela peut-être préjudiciable à la longue pour le moteur, c'est pourquoi il est prévu d'ajouter une résistance par la suite (le contact "frein" est un inverseur qui permettra de choisir l'intensité du freinage), mais pour cela, il faut que mon tour soit recâblé pour pouvoir faire quelques mesures.
Et pour ne pas faire et défaire, j'essaie de prévoir à l'avance !

N'y connaissant rien en électronique de puissance, je me tourne vers vous pour voir si une solution autre que par relais est envisageable (en aval de la carte de variation de vitesse).

que pensez-vous de ces relais :
http://www.ebay.fr/itm/5-RELAIS-RELAY-MINIATURE-1RT-BOBINE-24V-COUPURE-12A-/130398264107?hash=item1e5c579b2b:m:mo_5oGDkhFMbRCGnCYAL5hA

Cordialement,
PUSSY.
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Décembre 2008
5 035
FR-57330 Moselle
Bonjour

Peut être utiliser deux contacteurs de puissance (telemécanique) commandé par le "petit" relais qui est actuellement monté sur ton système....
C'est pas de l'électronique mais ils encaissent durablement sans broncher.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Octobre 2010
5 599
FR-17800 Charente maritime
Bonjour

Peut être utiliser deux contacteurs de puissance (telemécanique) commandé par le "petit" relais qui est actuellement monté sur ton système....
C'est pas de l'électronique mais ils encaissent durablement sans broncher.
Ces contacteurs de puissance ont-ils des contacts "repos" ?
Mis à part le contact auxiliaire, je n'en ai jamais vu !
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 182
planète terre
Bonjour,

Si si, ça existe ! (ou existais , peut être ?) des contacteurs télémécanique avec des contact de puissance "repos" , mais c'est beaucoup plus rare et en général il ne figurent même pas au catalogue (mais c'est peut être une fabrication spéciale, et abandonnée ...)

Il y avais, dans l'ancienne gamme , noirs avec la bobine jaune débrochable , le CN1DB128 qui avais des contacts de puissance "repos" mais ça date de 40 ans ...
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Octobre 2010
5 599
FR-17800 Charente maritime
Bonsoir,

je suis loin d'avoir une telle idée !
J'ai souvent constaté, (et pas seulement sur mon message, mais avec des messages d'autres sujets initiés par d'autres membres), que les réponses données étaient totalement hors sujet alors que la question était précise.
Que l'on demande des précisions si cela est nécessaire, soit, mais que l'on ne tienne pas compte de ce qui est écrit m'interpelle.
Cela dit, si vous ne souhaitez pas me répondre, je ferai avec !

Cordialement,
PUSSY.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut