Vérin de fauteuil OKIN - OKIDRIVE+2 (Schéma électrique)

bernard-tizac
Apprenti
26 Février 2014
117
Gironde
  • Auteur de la discussion
  • #1
Voici à tout fin utile le schéma électrique du système à 2 vérin électrique 24v= provenant d'un fauteuil de relaxation EVERSTYL
Schéma relevé pour motoriser un fauteuil manuel avec un seul vérin. (en étude mécanique)
474311

Noter l'absence de relais de commande, de part l'ingénieux système de diodes sur les fin de couses,
qui simplifie leur câblage.
système pouvant être utilisé pour d'autre applications d'automatisme de moteurs à courant continu.


Pour faire suite à ce chapitre "électrique"
Je publierai lorsque elle sera au point les détails de la partie "Mécanique"
de la motorisation d'un fauteuil MANUEL !
A suivre.:wavey:
 
bernard-tizac
Apprenti
26 Février 2014
117
Gironde
  • Auteur de la discussion
  • #3
Pourquoi 2 vérins ? Un pour le dossier et un pour le repose-jambes ?
Effectivement ce sont les fonctions de base.

Sur certains modèles dit: "Releveur", le vérin du repose-jambes (ou un autre) lorsque il est replié,
continue sa course, et provoque le basculement en avant de l'assise
pour mettre la personne en position "Semi-Debout"
Utile pour sortir du fauteuil, mais aussi pour s'y assoir en se laissant porter en arrière.
Les "Robots" aident parfois les Humains ! :goodman:
Dommage que dans d'autres domaines ce soit le contraire ! :smt021
Les avantages et inconvénient du progrès . . .
Bernard :wavey:

474486
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 093
planète terre
Bonjour,

en effet, c'est astucieux et intéressant ... Mais je vois qu'on utilisent ici de la connectique DIN destiné a des liaisons audio (celle de l'ancien matériel hifi allemand ou français ) ou a des liaisons MIDI (instruments de musiques électroniques)
Ca me parait bien léger et inadapté pour passer de la puissance et alimenter des moteurs ! Quid de la fiabilité de ces connecteurs quand on y fait passer plusieurs ampères ...Au lieu de quelques milliampères !?
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
382
Bonjour,
effectivement, pour un contact destiné aux courants faibles, pas question de faire tourner un gos moteur.
Dans ce cs, il faut utilsier un relais qui est commandé par le bouton.
Le contact du relais étant sur la partie puissance.
Il faudra aussi une diode adaptée en courant, tension.. une évidence.

Nota : pour les forts courants on pourra ajouter un pare étincelle : condo type X2 MKP et une résistance en série.
Par exemple 0.22µF 400V et 100 Ohm 2W ; le tout pour une tension proche du 230V EDF redressé.
En effet, en cournt continu, les contacts s'abiment plus vite.
Pour un très fort courant, préférer un contacteur.... avec pole de soufflage magnétique qui allonge l'arc électrique au moment de la coupure du courant.

Il existe des pare-étincelle tout fait ; par exemple condo 250V ~ et réistance dans le boitier.
A cause de ce module, le courant n'est pas vraiement coupé.
Donc il est préférable d'avoir un sectionneur pour une coupure franche, même si le pare étincelle ne représente pas un danger.... sauf si on met les doigts sur un fil, qu'on a les pieds dans une bassine en métal remplie d'eau salée....
On peut aussi ajouter une résistance de décharge en // sur le condo ; 1 M Ohm, 1 W par exemple , MAIS cela donnerait un courant de fuite.
Sous 200 V sur les 2 contacts, on aurait moins de 100 microampère
 
françois44
Modérateur
2 Février 2008
2 080
FR-44Rezé
Bonjour,
effectivement, pour un contact destiné aux courants faibles, pas question de faire tourner un gos moteur.
Dans ce cs, il faut utilsier un relais qui est commandé par le bouton.
Le contact du relais étant sur la partie puissance.
Il faudra aussi une diode adaptée en courant, tension.. une évidence.

Nota : pour les forts courants on pourra ajouter un pare étincelle : condo type X2 MKP et une résistance en série.
Par exemple 0.22µF 400V et 100 Ohm 2W ; le tout pour une tension proche du 230V EDF redressé.
En effet, en cournt continu, les contacts s'abiment plus vite.
Pour un très fort courant, préférer un contacteur.... avec pole de soufflage magnétique qui allonge l'arc électrique au moment de la coupure du courant.

Il existe des pare-étincelle tout fait ; par exemple condo 250V ~ et réistance dans le boitier.
A cause de ce module, le courant n'est pas vraiement coupé.
Donc il est préférable d'avoir un sectionneur pour une coupure franche, même si le pare étincelle ne représente pas un danger.... sauf si on met les doigts sur un fil, qu'on a les pieds dans une bassine en métal remplie d'eau salée....
On peut aussi ajouter une résistance de décharge en // sur le condo ; 1 M Ohm, 1 W par exemple , MAIS cela donnerait un courant de fuite.
Sous 200 V sur les 2 contacts, on aurait moins de 100 microampère
Rapport de ce pavé avec le schéma de ce fauteuil électrique? :roll::roll:
 
bernard-tizac
Apprenti
26 Février 2014
117
Gironde
  • Auteur de la discussion
  • #8
on utilisent ici de la connectique DIN destiné a des liaisons audio
Bonjour à tous les fan de Fauteuil.

Effectivement cette connectique "Audio" peut paraitre inadaptée !
L'alimentation 24v 50W délivre 2A.
:smt031 25W seulement par vérin (1A).
Cette puissance étant en fait semblable à celle d'un Haut-Parleur Audio !
Cette connectique est suffisante pour un usage intermittent.
Raison pour laquelle sans doute, le constructeur du fauteuil la utilisée dans ce cas précis.

Pour détourner ce système pour des utilisations plus puissante,
il faut bien évidement, comme vous le suggérez
adapter l'alimentation, la connectique, le câblage et les commutations
comme pour tout système électrique.
Bern@rd
 
Dernière édition:
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 093
planète terre
Bonjour,

oui, pour du régime intermittent et si la puissance d'un moteur est seulement de 25W, cette connectique "audio" peut effectivement suffire (elle supportera 1 à 2 A ) mais on l'utilise bien près de ses limites ...

Au passage , des courants de 1 à 2A et des puissances de 10 à 25W , c'est précisément les ordre de grandeur de courants et puissances de sortie qu'on trouvais dans la quasi totalité des chaines hifi "grand public" des années 1960 à 80 (époque d'emploi de ces connecteurs)
Mais de nos jours, ça ne suffirais plus, les prix aux watt ont bien baissé et les capacité en courant et en puissance des amplis ont bien augmenté ! il n'est pas rare de trouver 5 à 10A et 50 à 150 W en hifi, et 10 à 30 A et plus de 1000 W en sono (c'est une des raisons pour lesquelles on utilise plus cette connectique DIN, mais des fiches "bananes", ou mieux, des "speakon" ... Le connecteur "speakon" , devenu "la référence en sono" , et tient 30 A ! )

Pour ceux qui voudrais s'inspirer du montage de ce fauteuil, mais pour d'autres applications nécessitant deux sens de marche, plusieurs mouvements possibles ... (genre tables élévatrices à "ciseaux", avances auto de machine-outil, palans et autres appareils de levage ) avec des moteurs plus puissants (dépassant très vite les capacité de la connectique DIN) je conseillerais justement de la connectique "speakon" (qui existe en 2 , ou 4 ou 8 contacts ...pouvant donc couvrir le cas de 2 ou 3 moteurs)
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
382
Bonjour,
pour ceux qui voudraient adapter sur une machine outil, AVEC inversion du sens de rotation du moteur,l bien attendre l'arrêt du moteur, si le moteur tourne encore, qu'on inverse la tension, on aurait un courant de démarrage supérieur à celui qu'on aurait eu machine à l'arrêt.

Donc prévoir, si l'arrêt n'est pas immédiat une temporisation avant de pouvoir inverser le courant.
Un relais temporisé fait l'affaire... à la fin de tempo, permet la montée du relais de puissance, du contacteur.
Le minimum de sécurité est un verrouillage mécanique des contacteur AV et AR, comme ceux qu'on trouve sur les installations classques triphasées. Si un relais est monté, l'autre reste au repos.
On peut aussi utiliser un contact repos d'un relais pour alimenter l'autre : c'est un grand classique.
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
382
Pour ceux qui ont besoin de changer le sens de rotation sur un moteur courant continu, à aimant permanent : OK,
les moteurs à excitation indépendante, moteurs shunts, il faut veiller à ne pas inverser le courant dans la bobine excitation.
Si on a un moteur série (aspirateur) ; il faut inverser UNIQUEMENT l'induit : la partie tournante.
Il existe aussi les moteurs compound : à la fois série et //. Le principe est le même : on n'inverse le courant qu'au niveau du collecteur.

Si le moteur non prévu pour les 2 sens, après inversion, il peut y avoir plus d'étincelles sur les balais.
Si le moteur a été pensé dès le départ pour les 2 sens, pas de problème Il a des "poles de compensation".
la "petite" bobine courant de compensation est en général très prés des balais. C'est elle qui rétablit la position neutre des bais , la bobine principale est à 90 degrés.
J'ai fait un dessin, compatible avec le fauteuil ; sauf le nombre de fils arrivant sur la prise din.
Un sélecteur 3 positions oblige à passer par la position neutre, ce qui permet à un relais de tomber avant la montée de l autre. Un interupteur de persienne électrique peut convenir.

fauteuil.jpg
 
Dernière édition:
Haut